Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la session à Avignon du 08/02/2014

Retranscription de la session à Avignon du 08/02/2014

vendredi 18 avril 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session d’Avignon (Vaucluse – 84)

Animée par Yosuel canalisé par Ma Nanda Aweh

Interventions de l’Archange Gabriel et l’Archange Elyhael

Samedi 08/02/2014

1ère Partie  :

Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez bien aller dans le Cœur de votre Être……… Et c’est une joie pour Moi de Vous retrouver, d’être parmi ce groupe merveilleux, et J’honore Anne-Marie d’être présente. Anne-Marie c’est comme si ta conscience Tu la descends au niveau de ton Cœur, et Tu fais en sorte d’y rester……. Vous Vous laissez aller complètement…….. Vous êtes Vous, avec Vous, en Vous………..

…..Pause…….

Et Nous accueillons la présence des Êtres de Lumière en notre Cœur et en ce lieu………….

……..Pause………

Alors avant de laisser Yosuel s’exprimer, Anne-Marie as-Tu été sur mon site ?

Anne-Marie  : Oui J’y suis allée...

Ma  : Je conseille avant de venir à un atelier, pour les gens qui participent pour la première fois, d’aller sur mon site, de voir « Qui Je Suis », ce que Je fais, et parfois même de lire le déroulement des ateliers, puisqu’il y a une retranscription des ateliers dans le site. D’ailleurs la dernière retranscription d’Avignon, c’est notre chère Arlette qui l’a faite.

Donc pour Anne-Marie , Je vais rappeler des petites choses. Donc Yosuel, Tu l’as compris, c’est l’Être de Lumière avec Lequel J’œuvre en permanence, même si toute « La Source » et même nos Amis des étoiles peuvent communiquer avec Moi. Alors Je dirai que, quelque part, si Tu es là Anne-Marie , c’est qu’il n’y a pas de hasard, le hasard n’existe pas, quelque part Tu as été guidée. Pourquoi Tu as guidée ? Parce que Tu es en demande. Au jour d’aujourd’hui Nous sommes dans une période grandiose, Nous sommes l’an 2 de la nouvelle ère, l’ère du « Retour sur Soi ». Nous avons vécu depuis un très très long temps sans comprendre « Qui Nous Etions », dans l’oubli de « Qui Nous Etions », Nous avons vécu dans un certain enfermement, dans des grandes limitations, dans un conditionnement et la soumission. Aujourd’hui…cela a commencé il y a une vingtaine d’années et çà s’est amplifié depuis une dizaine d’années, et depuis fin 2012, qui a été un immense passage, une convergence qui Nous préparait à entrer dans cette nouvelle ère, où Nous ne sommes plus simplement en relation avec le Soleil, mais où il y a eu une ouverture et une résonance totale avec tout le Cosmos, et c’est ce qui fait que, d’une certaine façon, Nous le ressentons en Nous.

Au jour d’aujourd’hui, il est important de comprendre que ce monde est en transmutation et que le chemin en arrière n’est plus possible. Le retour en arrière c’est fini pour toujours. Alors qu’est-ce qui se passe ? Il se passe qu’il y a une demande de plus en plus croissante dans le monde entier de beaucoup d’Êtres qui ressentent des choses et qui se demandent : - « Qui sommes-Nous ? Que se passe-t-il ? » Et puis il y a Ceux qui ne veulent pas faire le pas en leur Cœur. Et comme Je le dis régulièrement à ces sessions, il est un choix important qui appartient à Chacun, et c’est dans le ressenti en notre Cœur que Nous pouvons faire ce choix conscient : que veut-on vivre pour Soi ? Quel chemin voulons-Nous suivre ? Nous entrons dans une période de grands changements. Il est important de ne plus avoir peur de ce changement. Bien sûr, pour que ce monde se transforme, ce nouveau monde qui a déjà commencé, il va falloir encore beaucoup de temps, mais déjà les choses bougent et on le voit partout.

Alors il va y avoir, Je dirai, beaucoup de chaos, aussi bien au niveau de la Terre que des Humains. Et dans un autre sens, il y a beaucoup d’Êtres qui créent des choses merveilleuses. Il y a des nouvelles technologies qui vont voir le jour, il y a des nouvelles entreprises qui commencent à se développer dans une autre conscience. Il y a des écoles pour les Enfants qui vont se développer, pour Les prendre beaucoup plus dans le respect et la conscience de ce qu’Ils Sont. Le monde bouge à tous les niveaux.

Il faut comprendre que Nous ne sommes pas seulement des Humains, Nous sommes des Consciences Divines, des Emergences, mais Nous faisons l’expérience de l’incarnation dans un corps, ce corps que Nous devons aimer et respecter. Nous devons comprendre que ce corps, comme notre mental, notre esprit, notre Âme, notre Conscience Divine, notre conscience humaine, doivent être dans l’Unité. On ne doit pas les dissocier, à la différence que notre mental Nous lui avons donné une puissance avec laquelle il Nous gère par le biais de notre personnalité humaine. Notre personnalité humaine, Nous l’avons forgée durant toute cette vie et nos vies précédentes, avec tout ce que l’on Nous a inculqué. Nos Parents Nous ont inculqué, croyant bien faire, ce que les religions Nous ont inculqué, les gouvernements et tous Ceux qui gèrent ce monde. Et c’est dans notre Cœur, uniquement dans notre Cœur, que Nous allons pouvoir reprendre contact avec notre Conscience Divine, avec ce que Nous Sommes, et nulle part ailleurs.

Aucune méthode extérieure ne Vous y amènera. Il est important de comprendre Anne-Marie, qu’aucun Être sur cette Terre, ni ailleurs, n’est plus grand que Toi. Tu vas, si c’est ton choix, car personne ne peut T’imposer quoi que ce soit, Tu vas apprendre à Te connaître en ton Cœur, à Te re-découvrir.

Moi-même Je ne Me considère pas plus que Vous, et il est important que Vous ne Vous accrochiez pas à Moi, et que Vous ne Me considériez pas comme un Être supérieur. Vous êtes Tous des Maîtres. Vous avez simplement oublié « Qui Vous Etiez », et le fait de s’en remettre à un Être qui soit d’ici ou de l’autre côté, est une forme d’abnégation de Soi, est une forme de déni de Soi. Vous êtes des Maîtres, et Vous devez Vous re-trouver, si c’est votre choix, en votre Cœur. En votre Cœur Vous ressentirez « Qui Vous Êtes », Vous recontacterez votre Conscience Divine, et il Vous faudra Vous harmoniser avec votre Conscience Divine. En Vous reconnectant avec votre Conscience Divine, Vous Vous reconnectez avec « La Source ».

Tout la Connaissance est en Vous, et c’est en votre Cœur que Vous apprendrez à ressentir votre Puissance. Cela demande du temps, cela demande de la persévérance, de la volonté, et du courage. Il faut du courage parce que Nous avons créé beaucoup, beaucoup de choses qui Nous empêchent d’être Nous-mêmes. Nous avons cherché à trouver notre place dans ce monde, à Nous fondre dans un certain moule dans lequel on voulait que l’on soit. Et le courage va être de décider de dépasser tout ce que ce monde est, pour vivre pleinement en conscience, pour prendre nos responsabilités, pour Nous acheminer vers notre liberté et notre autonomie totale et complète. Et pour cela Nous avons bien des parties que Nous avons ramenées dans cette vie qu’il faut intégrer, comme il faut intégrer toutes nos créations, toutes nos croyances, tout ce qui a fait de Nous un Être limité et conditionné, un Être dans la dualité.

Il Nous faut donc accepter que Nous sommes autre chose qu’un simple Humain, et que Nous pouvons vivre cette vie autrement, en Nous re-découvrant, en réapprenant à Nous aimer, à Nous donner cet Amour, et à Le vivre sans ne plus Nous nourrir des Autres, sans ne plus chercher l’Amour dans les Autres ou en Quiconque.

Mais plus on va se donner cet Amour, plus on va être Soi en notre Cœur à Nous donner cet Amour, et plus on va comprendre que finalement tout ce qui se joue sur Terre sont des jeux, des jeux où les Uns et les Autres se nourrissent des Uns et des Autres, où il y a une confrontation permanente entre les Êtres. Et plus nous allons cheminer en notre Cœur, plus Nous allons comprendre que Nous pouvons dépasser tous ces jeux et sans rien retenir, en ayant le courage d’être dans le détachement de tout Être, de toutes choses, en ayant le courage de se voir autrement, de se ressentir autrement et de développer toutes nos facultés Divines, comme la faculté de ressentir un autre niveau dans notre profondeur. Ce qui n’a plus rien à voir avec les ressentis humains.

Nous allons apprendre comment l’Energie peut Nous servir, et comment dans cette conscience de La Lumière que Nous Sommes, Nous pouvons manifester toutes choses rien que par la pensée et les mots du Cœur. Et pour cela, justement, en parlant de pensées, çà va être d’apprendre à ne plus penser, à ne plus laisser notre mental Nous gérer en permanence. Cela aussi demande du courage et du temps. Prendre conscience que toutes les pensées qui surgissent, on ne doit pas leur laisser de l’importance. Laissez ces pensées passer, et apprendre petit à petit à ne plus penser pour qu’à un moment donné notre mental soit au niveau de notre Cœur, dans l’intégration de ce que Nous Sommes, afin qu’il n’émette que des pensées de création et d’Amour. Cela Nous demande d’être vigilants à chaque instant. Bien sûr il ne faut pas tomber dans le contrôle, parce que les contrôles on n’en a créé beaucoup. Il va Nous falloir lâcher tous les contrôles, mais apprendre petit à petit qu’en étant dans notre Cœur, Nous allons Nous retrouver dans un état de respect de Soi-même, d’Amour de Soi, de confiance en Soi, de croire en Soi.

Le fait que Nous Nous retrouvions dans différents groupes en France, et Vous avez beaucoup d’Êtres des autres groupes qui viennent dans d’autres groupes en France...il n’y a pas d’autre mot que le mot groupe, et en même temps Je dirais, il ne faut pas s’attacher à ce mot groupe…ce que Je fais, Je le fais avec passion et avec Amour, et c’est plus des Amis qui se retrouvent, c’est plus une joie d’être ensemble…c’est une joie d’évoluer ensemble, de partager le vécu, et en même temps, on est en corrélation, en osmose, dans ce que Nous vivons, parce que Nous pouvons Nous exprimer librement, ce qui à l’extérieur est très difficile. C’est très difficile de parler de notre cheminement, alors qu’entre Nous on peut faire cet échange merveilleux. Et il y a des personnes qui se voient d’un groupe à l’autre, qui sont vraiment devenues des Amis(es), et c’est plus cette notion d’être bien en Soi et d’évoluer en Soi et de le partager sans aucune appartenance, parce que Nous n’appartenons à personne, à aucun groupe, çà c’est important de comprendre que Nous avons simplement besoin de Nous retrouver, d’être guidés, mais que c’est Nous qui, par notre façon d’être, par nos pensées, nos actions, Nous créons notre réalité.

Pouvez-Vous aussi comprendre, même si cela n’est pas toujours admissible, que rien n’est la faute de Qui que ce soit, tout Être dans notre vie, dans tout ce que Nous avons vécu, était le miroir de ce que Nous ne voulions pas admettre, de ce que Nous ne voulions pas dépasser, de ce que Nous avions peur de comprendre. Et dans ce cheminement il faut avoir du courage parce que, Je dirai : ne cherchons pas ce qui ne va pas en Nous, ne cherchons pas ce qui s’est passé dans nos vies antérieures, mais soyons Nous dans notre Présence, dans notre Cœur, dans l’instant de tous les instants, dans la joie et l’harmonie. Et tout ce que Nous avons créé, qui doit être libéré, tout ce que Nous avons vécu dans nos vies précédentes se présentera lorsque Nous ressentirons quelque chose qui ne Nous correspond pas. Soyons simplement Nous, dans notre Présence, et ce qui doit être libéré va se présenter et se manifester tout seul. Et c’est à ce moment là, soit on est à même de l’intégrer et le dépasser seuls en laissant les Êtres de Lumière Nous aider, ou soit il va y avoir un moment beaucoup plus difficile où Nous aurons besoin de l’aide d’un Être qui est en communication avec les Êtres de Lumière pour cette intégration spécifique.

Lorsque quelque chose ne va pas en Nous, lorsque Nous ressentons un malaise, dans l’instant prenez toujours l’habitude de Vous poser tout de suite : Je respire profondément, Je ne Me laisse pas décentrer, Je ne Me laisse pas entraîner par cette peur, par cette angoisse, par cette dépression qui se présente, Je reste Moi-même dans mon Cœur, et Je l’accepte, Je l’accepte avec tout mon Cœur. Je laisse émerger ce qui ne Me correspond pas et qui Me procure un mal-être, J’y fais face, Je Me permets de le ressentir, Je l’accepte et Je l’intègre. Je prends une grande inspiration……….Je laisse les Êtres de Lumière M’aider dans cette intégration, Je ne M’y attarde plus, Je la dépasse et Je Me retrouve dans la joie, Je Me retrouve Moi-même. Si cela est beaucoup trop difficile et que cela nécessite l’intervention des Êtres de Lumière, alors il ne faut pas hésiter soit à M’appeler, soit à appeler un Être en contact avec les Êtres de Lumière, pour cette intégration beaucoup plus difficile.

Donc Anne-Marie ce que Je voulais principalement faire comprendre, c’est qu’actuellement il est important de reprendre conscience que Nous sommes autre chose qu’un Humain tel que Nous le concevons, que c’est dans notre Cœur que tout se passe, et qu’aucune méthode extérieure ne Nous amènera à ressentir ce qui se passe en Nous, à ressentir l’Être Divin que Nous Sommes, à ressentir la Puissance que Nous Sommes. Et pour cela, il y a 2 petites bases de départ, la 1ère c’est d’apprendre à se positionner en son Cœur et non dans son mental, et comme Je le dis, c’est une première approche et au départ la conscience la placer au niveau du Cœur. Plus tard, si c’est ton choix de reprendre en totalité conscience de « Qui Tu Es », Tu comprendras que c’est encore autre chose, mais pour le moment 1ère base : apprendre à placer ta conscience humaine au niveau du Cœur, et la 2ème c’est de respirer profondément.

Yosuel Nous dit :

- La respiration consciente permet à ce que Vous soyez Vous et en parfaite corrélation en conscience.

- La respiration consciente Vous permet de lâcher tout ce que Vous vivez de tensions et surtout d’émotions.

- La respiration consciente amène chaque Être à ressentir en Lui sa Présence, et surtout sa capacité à être Lui dans le laisser-aller.

- La respiration consciente c’est le mouvement, c’est l’interaction entre la conscience de l’Être et « La Source ».

- La respiration consciente est bénéfique à chaque Être qui se permet d’être Lui, sans aucune interférence, et surtout sans penser. Et c’est ainsi.

Laissez-Vous aller dans le Cœur de votre Être………dans votre Présence…….. Vous êtes Vous, avec Vous, en Vous……... Soyez simplement Vous…… Laissez-Vous aller…….. Lâcher toute emprise de votre mental…et puis inspirez profondément par le nez... L’air que Vous inspirez oxygène tout votre corps et permet une amplitude qui va bien au-delà de votre corps. Vous ressentez que cet air descend jusque dans votre ventre qui se gonfle comme un gros ballon……… Puis Vous expirez lentement, votre ventre se dégonfle en rentrant à l’intérieur, et l’air ressort par le nez…………

Prenons à nouveau une profonde respiration ………… Laissez-Vous aller….. Soyez Vous, en Vous…… Si des pensées surgissent laissez-les aller, ne leur donnez pas d’importance, ne les nourrissez pas………..

…..Pause……..

Je vais laisser maintenant Yosuel s’exprimer………….

Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. En ce jour béni, Je Vous retrouve, et Je ressens en Chacun d’entre-Vous une particularité, celle de se dire : - « Mais quand est-ce que Je vais finir de galérer, quand est-ce que Je vais pouvoir être enfin Moi, quand est-ce que Je vais voir le bout du tunnel. » Et là mes chers Amis, Je Vous dirai simplement : et si Vous le décidiez. Et si Vous acceptiez enfin d’être Vous sans vouloir perdurer dans le jeu de la victimisation, dans la recherche dans les Autres, dans la nourriture au travers les Autres. Et si Vous acceptiez enfin de Vous dire : - « Je Suis, et ce que Je Suis n’a pas d’égal ici sur cette Terre, même si Je dois accepter chaque Être comme Il est, même si Je ne dois rien rejeter, rien critiquer et rien abjurer. Je suis ce que Je Suis et Je l’accepte, parce que c’est ce que Je Suis en réalité. »

Alors mes Amis, aujourd’hui Nous allons Nous amuser. Je sais que pour Certains, cela ne va pas être très drôle, mais acceptez de dépasser justement ce qui n’est pas drôle…. Acceptez de comprendre que Vous pouvez élever votre conscience et que Vous pouvez aller au de-là de ce que Vous vivez, sans ne plus subir dans votre quotidien ce que Vous Vous permettez encore de subir……..

Vous avez de la difficulté à vivre pour Vous, Vous avez de la difficulté à comprendre les choses à un niveau bien plus subtil, à un niveau grandiose. Alors qu’est-ce que Vous attendez pour vivre enfin pour Vous, pour dire enfin stop à tout ce qui Vous dérange, à tout ce qui Vous amène dans la suspicion, dans la souffrance, dans le déni de Soi, et surtout encore dans l’abnégation de Soi. Qu’est-ce qui Vous empêche de regarder la vie autrement, de Vous dire : - « Je peux dépasser ce qui Me dérange, ce que les Autres sont, ce que Je subis encore. » Acceptez enfin de Vous voir autrement…… Et si Vous cessiez enfin de Vous lamenter sur une condition de vie dont Vous savez qu’elle ne Vous correspond pas, mais que Vous êtes à même de changer et d’en ressentir à quoi correspond ce en quoi Vous perdurez à vivre.

Mes Amis que se passe-t-il en Vous à l’instant même dans tout ce que Je viens d’émettre ?............ Arlett e, ma chère Amie, peux-Tu Nous répondre ?

Ma  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, puisque cela Nous concerne Tous.

Arlette  : Je ressens déjà que tout ce qui est dit est complètement juste....

Yosuel  : Je T’honore pour cela...

Arlette  : Et Je Me sens de plus en plus tranquille à l’intérieur, J’ai l’impression d’être moins dans les doutes, les dérives. Je ressens une certaine force plus légère qui Me pousse en avant, plus tranquille, Je suis bien...

Yosuel  : Là Tu viens de finir une belle allégorie, Je préfère « Je Suis », simplement...

Arlette  : Je Suis …

Yosuel  : Alors Je vais Te dire une chose : ne Vous cherchez pas, apprenez à être, ne cherchez pas la raison de votre recherche, SOYEZ. Ne cherchez pas à Vous contraindre à des choses ou Vous dire : - « Il faut que Je sois comme ci ou comme çà ». Soyez simplement Vous. Ne cherchez pas à comprendre les choses au-delà de ce que Vous êtes à même de comprendre. Réapprenez à être simplement. Plus Vous serez Vous, simplement en Vous, en votre Cœur, sans être perturbés par des tas de questionnements, par des tas de suggestions de votre mental, plus Vous apprendrez à être Vous dans la plénitude de votre Cœur, et plus Vous serez à même de ressentir ce que Vous ne Vous permettez pas de ressentir dans toutes vos recherches, dans tous vos questionnements, dans toutes vos suggestions. C’est dans la plénitude intérieure, sans rien émettre d’autre qu’être, que tout Vous sera révélé, que tout émergera de la profondeur même de ce que Vous Êtes en réalité, et de ce que Nous sommes à même de Vous insuffler. Acceptez enfin d’aller au-delà de ce que Vous vivez……… Vous ne Vous permettez pas d’être Vous, d’être dans cette joie qui est le reflet de l’Amour que Vous ressentez, qui est le reflet de l’Amour que Vous Vous donnez, qui est le reflet de la confiance totale en Vous pour ce que Vous Êtes.

Cette joie est comme une vibration permanente qui Vous permet enfin de vivre dans cette plénitude intérieure.

Cette joie parfois Vous la contactez, mais Vous Vous laissez très vite déborder par une façon d’être où Vous cherchez les réponses à tout ce qui se passe, à tout ce que Vous vivez, à tout ce que Vous voulez comprendre au niveau de votre personnalité humaine, et cela ne Vous amène pas à être Vous, même cela Vous décentre et Vous emmène dans la conscience de masse. Cette fameuse conscience de masse qui petit à petit un jour ne sera plus ce qu’elle est, mais pour l’instant elle contient tellement de choses, d’énergies dans lesquelles Vous Vous mouvez, et dans lesquelles Vous Vous nourrissez de toutes les peurs humaines, de tous les dénis de Soi, de toutes les haines, de toutes les critiques, et de toutes les facettes de la dualité. Tout ce qui fait que la dualité est un jeu en Soi entre tous les Êtres.

Pouvez-Vous comprendre combien il est important d’apprendre à être Vous en votre Cœur, sans ne plus émettre aucune suggestions qui Vous empêchent justement d’être Vous-mêmes.

Alors mes Amis, au fait, qu’est-ce qui Vous empêche à l’instant même d’être dans cette plénitude intérieure et dans cette Joie d’être, d’être en conscience sans Vous chercher, d’être Vous sans peurs ? Mariette mon Amie retardée, peux-Tu Nous répondre ?

Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en notre Coeur…

Mariette  : J’étais sûre que Tu allais entamer ce sujet.

Yosuel  : Comme J’aime ton humour, et comme cela manque dans les groupes devant des Êtres qui puissent Nous répondre, et Je Vous conseille Tous de développer cet humour, car Nous l’aimons et Nous aimons répondre à cet humour. Mon Amie Je Te laisse T’exprimer...

Mariette  : Tout ce que Tu viens de dire c’est très juste. J’ai tout essayé, J’ai beaucoup travaillé, J’ai essayé, et puis c’est pas si évident que çà. J’ai beaucoup donné, J’ai beaucoup donné d’Amour, J’ai fais tout ce que Je devais faire. Souvent Je Me suis heurtée à des barrières, à des choses que Je ne veux pas vivre. Çà Me tombe dessus sans que Je le cherche. C’est vrai que cette conscience de masse dont Tu parles, Je suis peut-être dedans à certains moments, peut-être même beaucoup, mais c’est pas ce que Je recherche, c’est quelque chose que Je vis et qui n’est pas…qui est indépendant de Moi. J’aimerais bien vivre comme Tu le dis, c’est pas évident, et Dieu sait, Tu le sais, que J’aimerais bien balancer tout çà et vivre dans l’Amour, vivre dans la joie. Je demande que çà ! Mais c’est pas évident !

Yosuel  : Bien, mon Amie, ton expression est très amusante, elle exprime exactement ce que l’Être n’arrive pas à dépasser. Et là, Je vais Te demander de Te laisser aller…….cherche pas à comprendre……. Vois-Tu, il y a une partie de Toi qui veut avoir la réponse à tout, qui veut avoir la réponse à chaque instant, qui veut comprendre chaque chose, chaque situation, et surtout ce que l’Autre vit. Et c’est là que Nous Te demandons de lâcher en totalité cette façon d’être, parce qu’elle ne T’amènera jamais à vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre, justement dans cette plénitude intérieure. Tu viens d’émettre Toi-même ce qui T’empêche d’être Toi, c’est-à-dire la recherche continuelle de réponses.

Lorsque Vous cessez de vouloir comprendre les choses, lorsque Vous cessez de Vous impliquer dans ce qui se passe autour de Vous et chez les Autres, et que Vous acceptez enfin d’être simplement, Vous en votre Cœur, sans ne plus rien émettre d’autre que de vivre enfin pour Vous, alors Vous allez ressentir, sans même le demander, sans même le rechercher, ce que Vous-mêmes Vous ne vouliez pas admettre, Vous ne vouliez pas dépasser, Vous ne vouliez pas accepter pour ne pas être confrontés à ce que Vous retenez, à ce que Vous ne voulez pas voir en Vous et ce que Vous devez lâcher. Et lorsque cela remonte, se présente à Vous de cette façon là, alors Vous êtes à même d’en ressentir ce que cela signifie à un niveau plus subtil, à un niveau de confrontation entre ce que Vous voulez être et ce que Vous ne voulez plus être, entre ce que Vous avez créé et ce qui se passe au niveau de l’Amour dans cette création aussi douloureuse qu’elle soit. C’est une subtilité qui ne peut être expliquée, parce que c’est un ressenti profond qu’il Vous faut accepter d’aller ressentir, sans peur de ce que Vous allez ressentir. Et cela Vous appartient de plein droit d’aller à la rencontre de ce qui est à même d’émerger, et de le laisser Vous dire une réalité dont Vous n’êtes pas conscients et qui ne peut pas être ressentie au niveau subtil et profond tant que Vous Vous heurtez au fait de vouloir arrêter ce processus, d’aller comprendre en profondeur tout ce qui se joue, tout ce que Vous vivez, tout ce que Vous avez créé. Et c’est ce que Je voulais Te dire mon Amie.

Mariette  : Je peux rajouter quelque chose ?

Yosuel  : Mais Je T’en prie...

Mariette  : Pourquoi quand Je donne, Je reviens toujours aux questions naturellement, quand Je donne beaucoup d’Amour, Je reçois toujours le contraire, et Je demande rien en échange.

Yosuel  : Tu ne peux pas donner beaucoup d’Amour. Lorsque Tu dis : - « Je donne beaucoup d’Amour », c’est comme si Tu disais : - « Je veux que l’on M’aime », et on ne peut pas T’aimer. Tu ne peux que T’aimer, apprendre à T’aimer, apprendre à être Toi, en Toi, et à partager cet Amour que Tu Te donnes et que Tu ressens et que Tu vis pour Toi. Après c’est à l’Autre d’accepter ce partage ou de le rejeter. Si ce partage est rejeté, cela veut dire que l’Autre est face à ses problématiques dans lesquelles Il ne se retrouve pas, dans lesquelles Il se confond, dans lesquelles Il veut chercher ses propres réponses, et dans lesquelles Il tourne en rond, sans en comprendre la subtilité, sans comprendre ce que cela veut dire, et donc dans l’impossibilité de le partager.

Alors ensuite c’est à Toi de persévérer à être Toi et de comprendre dans ta profondeur ce que Tu acceptes ou n’acceptes pas de vivre dans ces conditions. Il Te faut alors avoir le courage d’émettre ce que Toi-même Tu as peur d’émettre, et d’avoir le courage de dire : - « Qu’est-ce que Je fais face à un Être qui ne peut partager avec Moi ce que Je veux vivre pour Moi, ce que Je veux partager en harmonie ? » A Toi de prendre tes décisions, à Toi de T’exprimer avec ton Cœur, en ton Cœur, sans peur de T’exprimer, sans préjuger de ce que l’Autre va penser ou réagir, mais de Te positionner, d’être Toi, et enfin de vivre pour Toi. Soit Tu peux prendre la décision, et encore une fois cela T’appartient, Tu ne dois pas suivre à la lettre ce que Nous Te disons. Je Te dis simplement ce que Je ressens en Toi des possibilités que Toi-même envisage. Soit Tu dis à cet Être : - « Je ne peux pas continuer à vivre de cette façon là, et il Te faut T’en aller. » Soit Tu Lui dis : - « Eh bien Nous continuons de cheminer ensemble parce que Je comprends que Tu n’es pas à même de vivre pleinement ce que Tu Es, mais Tu dois Me respecter, Tu dois accepter ce que Je Suis, Tu dois vivre pleinement pour Toi et Me laisser vivre pleinement pour Moi. Et si au cours de notre cheminement, Nous n’arrivons pas à être en équilibre dans ce partage, alors Nous aurons une décision commune à prendre pour notre bien être. » Et il en est ainsi. Je Te salue mon Amie.

Mariette  : Ce que Je disais c’était pour mes Enfants.....

Yosuel  : Je T’ai dis ce que Je ressens et qui est une entrave à être Toi-même, maintenant, Je peux Te répondre par rapport à tes Enfants. Qu’attends-Tu de tes Enfants ?

Mariette  : Qu’ils soient heureux...

Yosuel  : Et s’Ils ne le veulent pas... Ce que Je Te dis, c’est que ces Êtres qui sont tes Enfants biologiques, mais qui avant tout sont des Êtres qui ont vécu beaucoup de vies, comme le dit Ma, avec d’autres Parents, d’autre Frères et Sœurs, d’autres familles, et qui vivront encore certaines vies après celle-ci, dans d’autres familles, avec d’autres Parents, avec d’autres Frères et Sœurs. Ces Enfants biologiques ont des choses à comprendre, à dépasser. Ce que Toi Tu appelles « bonheur », est une Joie d’être. Comment veux-Tu que ces Êtres puissent vivre la Joie d’être, si Eux-mêmes n’acceptent pas ce qu’Ils vivent, n’acceptent pas de s’aimer, n’acceptent pas de se re-trouver, n’acceptent de dépasser ce qu’Ils vivent, ce qu’Ils ont à comprendre de ce qu’Ils Sont, d’intégrer leurs parties, et d’aller à la rencontre d’Eux-mêmes.

Tant qu’un Être ne se trouve pas, tant qu’un Être n’accepte pas ce qu’Il Est, tant qu’un Être est dans le déni de Soi, dans l’abnégation de Soi, comment veux-Tu qu’Il comprenne ce qu’est réellement la vie. Et Tu veux leur bonheur...commence d’abord à être Toi-même dans la joie de vivre, Toi-même en comprenant ce qu’est la vie, de la voir autrement, de la voir différemment, de la vivre pour Toi, dans ce que Tu aspires à vivre. Alors le simple fait d’être Toi, dans la Joie d’être, de croire en Toi, de créer pour Toi, fera que Tu Leur apporteras bien plus que si Tu T’impliques dans ce qu’Ils sont, dans ce qu’Ils vivent, parce qu’alors Tu ne Leur permets pas de comprendre ce qu’Ils se donnent le droit d’expérimenter et de vivre. Tu ne peux pas changer un Être, Tu ne peux pas Leur imposer quoi que ce soit, Tu peux juste être Toi, dans l’Amour que Tu Es, rayonner, être dans la compassion, compassion pour Toi-même d’abord, compassion pour les Autres.

Accepte ces Êtres comme Ils sont, accepte leurs choix de vie, et vois-Les sous un regard de l’Amour que Tu Te donnes, sous un regard de compassion, en comprenant qu’Ils vivent exactement ce qu’Ils se donnent le droit de comprendre en se nourrissant de l’Autre, des Autres, en cherchant en l’Autre, dans les Autres, leur raison d’être. Et c’est un jeu qui fait tourner tous les Êtres en rond dans la confrontation de leurs propres énergies. Tu ne peux pas amener un Être à vouloir être ce qu’Il ne veut pas. Tu ne peux pas amener un Être à comprendre ce qu’Il n’est pas à même de comprendre, et Tu ne peux pas amener un Être à être comme Tu voudrais qu’Il soit. Et c’est tout cela qui fait que Tu perdures, non pas à être en conscience de « Qui Tu Es », parce que si Tu étais pleinement consciente de « Qui Tu As », même si parfois Tu l’es, Tu comprendrais les choses dans une subtilité qui ne T’amènerait plus à agir de cette façon là. Tu Te décentres souvent, et Tu Te promènes souvent dans la conscience de masse.

Accepte enfin de décider d’être Toi, en Toi, sans forcer les choses, sans vouloir être d’une certaine façon, mais de vivre enfin en Toi, naturelle, simplement dans la Joie d’être, simplement en conscience d’être………………

Maintenant, accepte ces Êtres comme Ils sont, et sois simplement Toi enN laissant œuvrer à travers Toi, afin qu’Ils reçoivent ce que Nous sommes à même de Leur insuffler, pour qu’au moment où Ils acceptent, Ils puissent en comprendre la teneur et enfin décider de faire le pas d’aller à la rencontre d’Eux-mêmes. Et c’est ainsi.

Alors mes Amis que se passe-t-il en Vous ? Dans tout ce qui vient d’être dit et que Vous avez compris d’une certaine façon, et que Vous avez en partie accepté de dépasser, cela Vous amène-t-il à autre chose ?... Mon Amie du sud, Annie , peux-Tu Nous répondre ?

Ma  : Et Je rappelle que Nous faisons tous la même chose en notre Coeur...

Annie  : A ressentir de plus en plus cette implication que Je mettais sans cesse dans ma vie et autour de Moi, et que maintenant, au plus çà va au plus....Je ressens ce relâchement et Je sens tous les nouveaux ressentis qui se mettent en place en plus positivement d’une façon inattendue pour Moi, et agréable. Namasté Yosuel .

Yosuel  : Je T’honore. Ce que Tu viens de dire est une compréhension et Je pense que Tu peux ressentir à un autre niveau, de quelque chose que Tu ne voulais pas admettre…

Annie  : Ou que Je ne savais pas peut être...

Yosuel  : Surtout que Tu ne voulais pas admettre. Et maintenant Tu es dans cette acceptation, et Tu acceptes de le dépasser. Alors Je vais Te demander de prendre une profonde respiration ……....…et de lâcher tout ce que Tu retenais par rapport à cette façon d’être que Tu ne voulais pas admettre………. Sois en paix mon Amie car ton chemin s’ouvre de plus en plus et Nous T’accompagnons. Tu as eu beaucoup de courage, mais la volonté a fait que Tu as dépassé bien des choses dans lesquelles Tu T’étais enfermée et même enchaînée…

Annie  : Etouffée...

Yosuel  : Si Tu veux...

Annie  : Oui.

Yosuel  : N’en rajoutons pas trop, et c’est ainsi ! Je T’aime.

Annie  : Je T’aime très fort.

Yosuel  : Attention n’en rajoute pas trop... Est-ce que ce Tu émets pour Moi : - « Je T’aime très fort », Tu es à même de le ressentir pour Toi et de T’aimer très fort… ( rires d’ Annie ) au delà de M’aimer très fort…

Annie  : J’y viens petit à petit (rires d’ Annie ).

Yosuel  : Et c’est ce que Je voulais que Tu Me dises, parce que si Tu M’aimes très fort sans T’aimer très fort, c’est que quelque part Tu ne T’aimes pas réellement. On ne peut pas aimer un autre Être lorsqu’on ne s’aime pas Soi-même et Ma pourrait T’en dire long là-dessus dans tout ce que Je Lui ai fait vivre durant ces longues années ensemble.

Alors mes Amis, prenez une profonde respiration ………......soyez simplement Vous, dans cet espace, dans votre Cœur, rien d’autre ne se passe que d’être Vous, avec Vous…………

Pouvez-Vous accepter enfin de Vous voir autrement que de la façon dont Vous Vous voyez ? Pouvez-Vous, tout en Vous laissant aller sans penser, « être » tout simplement, Vous regarder en votre Cœur ?.........

…….Éternuements... rires d’ Annie ...

Yosuel  : Nicole , que se passe-t-il en Toi ? Et comment Te vois-Tu réellement en Toi dans ce laisser-aller intérieur ?

Nicole  : Ah oui, Tu dirais çà comme çà ?

Yosuel  : Oui.

Nicole  : D’accord, c’est pas mal ! Eh bien ! Je suis en train justement de chercher à comprendre...

Yosuel  : Je T’arrête….. (Rires)……… Est-ce que Tu as ressenti au-delà de toute compréhension humaine ce que Nous avons dit jusqu’à présent ? Cessez de chercher !

Nicole  : Eh oui !

Yosuel  : Être simplement.

Nicole  : Et pourtant quand il y a un malaise, comment ne pas s’empêcher de se poser la question ?

Yosuel  : Bon on reprend depuis le début mon Amie.

Nicole  : D’accord.

Yosuel  : Tu Te laisses aller…….. Tu es Toi……… Tu ne Te poses pas de questions……..parce que là J’étais en train de Vous amener à quelque chose, et Je Vous examine Toutes….. Je Vous vois……. Je Vous ressens…….. et Tu n’as pas compris du tout….. (rires d’ Anni e)……parce que ce que Tu as dit, Nous allons y venir, et Je vais T’amener à la pleine compréhension. Mais dans l’instant, Je Vous demandais de Vous laisser aller sans penser…… D’aller en Vous………et de Vous regarder en votre Cœur, sans aucune interférence, sans rien chercher, d’être simplement dans le regard intérieur.

Nicole  : D’accord. Dois-Je répondre ?

Yosuel  : Quand Tu es bien dans cette plénitude intérieure, lorsque Tu T’es re-trouvée Toi-même, et lorsque Tu T’es permis de Te voir autrement……… Qu’est-ce que Tu vois ?

Nicole  : Il Me semble que, sans jugement, si Je cherche à comprendre et que Je juge, çà trouble les choses et çà Me donne de l’insatisfaction, mais sinon...

Yosuel  : Mon Amie, Je T’arrête à nouveau... (rires d’Annie)…… Laisse-Toi aller…….. Ne cherche pas…….. Prends une grande respiration……… Sois Toi…..ne pense pas, ne cherche rien, laisse-Toi aller, laisse-Nous T’accompagner……. Sois Toi sans penser, sans rien émettre…………… Que vois-Tu en ton Cœur , dans le regard intérieur que Tu Te portes ?

Nicole  : Je vois de l’espace.

Yosuel  : Comment est cet espace ?

Nicole  : Sans limites, J’ai l’impression que çà Me gêne un peu.

Yosuel  : Pourquoi cela Te gêne-t-il ?

Nicole  : Je ne sais pas, çà Me fait bizarre.

Yosuel  : Peux-Tu accepter que Tu es un Être qui a toujours été confronté à ce que les choses soient bien mises en boîte, que les choses soient bien formatées d’une certaine façon pour qu’elles correspondent à ce que Toi-même Tu imagines comme ordre qu’il faut toujours avoir dans la vie, pour que les choses soient conformes, bien rangées, bien établies, et que çà aille dans le sens que Toi-même veut que les choses aillent. Alors que ce que Tu Es en réalité, un Être illimité, un Être sans une Conscience à compartiments, où Tu peux ouvrir les tiroirs selon ce que Tu veux faire, ce que Tu veux vivre, ce que Tu veux imposer, ce que Tu veux comprendre, ce que Tu veux engendrer. Ce que Tu viens de comprendre, c’est que Tu T’es toujours compartimentée, et c’est là que Nous Te disons : accepte de lâcher tous ces compartiments, accepte de lâcher tous ces tiroirs, accepte de lâcher toutes tes limitations, et accepte enfin d’être Toi-même, sans mesure d’aucune sorte. Alors Tu vas pouvoir T’ouvrir à une autre réalité qui T’était difficile d’accéder, tant Tu avais besoin de contrôler d’une certaine façon par un état d’être très relatif à tout un conditionnement, où Tu Te disais : - « C’est ainsi que Je peux Me retrouver, c’est ainsi que Je peux comprendre les choses, c’est ainsi que Je peux répondre à toute demande, parce que J’ouvrirai toujours le bon tiroir au moment propice, au moment nécessaire, et cela ne M’obligera pas à aller chercher des incompréhensions ou des compréhensions selon la situation, le moment et les Êtres avec lesquels Je suis confrontée. »

Il Te faut accepter maintenant de lâcher en totalité toutes compartimentations quelles qu’elles soient, de lâcher tout ce que Tu as établi pour pouvoir répondre plus aisément à toute situation………..

Accepte enfin de T’ouvrir à ce que « Tu Es », en ton Cœur, dans l’immensité « du Tout », où il n’y a aucune limite. Cela va Te déstabiliser un peu, mais cela va T’aider à dépasser ce que Toi-même avait peur de dépasser pour ne plus savoir où Tu en es, croyant Te sentir perdue, croyant Te sentir égarée, si Tu n’as plus tes petits compartiments…………

Il Te faut accepter que cela ne T’amènera jamais à pouvoir comprendre « Qui Tu Es », et à pouvoir le vivre autrement que tout ce que Tu as vécu. Et c’était le moment pour Toi d’en prendre conscience, de le lâcher, de le transmuter……….

Accepte maintenant de Te sentir Toi, dans ta grandiosité, sans ne plus Te chercher dans un lieu ou un autre, sans ne plus aller ouvrir une porte et puis la refermer. Mais de sentir que Tu as des possibilités grandioses sans limites, où Tu pourras toujours Te retrouver dans cet illimité, parce que dans cet illimité, tout est possible, tout peut se faire, tout peut se créer, tout peut être engendré dans la simple pensée du Cœur de ce que Nous émettons, justement au niveau du Cœur, sans aucune peur quelle qu’elle soit, sans aucun contrôle, sans chaînes, sans limitations, sans se demander si Tu vas arriver. Et il en est ainsi………

Maintenant mon Amie laisse-Toi aller………surtout ne cherche rien, ne cherche plus, Sois…….. Lorsque Tu es confrontée à une situation des plus difficiles, peux-Tu comprendre que c’est dans ce moment qu’il Te faut lâcher toute prérogative quant à cette situation : - « Je Suis, Je suis ce que Je Suis en mon Cœur, moi-même dans La Lumière et dans l’expression de La Lumière que Je Suis en mon Cœur qui est infini et illimité. Je crée la situation que Je veux vivre et qui est totalement différente de celle qui se présente à Moi, de celle que Je vis en mon Cœur dans La Lumière que Je Suis, dans le ressenti de la Puissance que Je Suis. Je ressens que ce que J’émets que Je veux vivre est une réalité qui transcende l’autre réalité. »…. Alors Tu verras les choses se mouvoir différemment, et pour Vous toutes c’est un grand apprentissage dans votre propre Puissance. A l’instant même prenez chacune une situation difficile en votre Cœur, dans La Lumière que Vous Êtes, sans rien émettre d’autre, vivez ce que Vous avez envie de vivre et qui ne correspond plus à ce que Vous vivez de difficile, et de ressentir que ce que Vous vivez dans la joie, dans votre Cœur, dans La Lumière, est déjà votre réalité qui transcende l’autre réalité…………………………

Maintenant mes Amis, acceptez que cette fois Vous pourrez transcender toutes choses si Vous croyez en Vous, en ce que Vous Êtes, en votre Puissance. Et il en est ainsi !.............

Détendez-Vous…….. Soyez simplement Vous…….. Soyez ce que Vous Êtes……… Et maintenant en restant bien en Vous, ne Vous décentrez pas, soyez naturelles dans la Joie d’être, restez Vous-mêmes, et dans cet état d’être, Vous pouvez Vous permettre de déguster votre goûter, et Je Vous retrouverai plus tard...

………..Pause GOÛTER………………

2ème partie  :

Yosuel  : Êtes-Vous réellement conscients de ce que Vous Êtes en réalité et de ce que Vous pouvez enfin vivre pour Vous ?... Là Je vais M’exprimer un peu plus en profondeur. Que voulez-Vous réellement vivre pour Vous ?.... Cela va Vous demander de lâcher toutes prérogatives quant à ce que Vous pensez que Vous voulez vivre, mais de laisser émerger de votre propre Conscience Divine, ce qu’Elle-même veut Vous faire ressentir.

Il suffit d’être en Vous sans Vous poser de questions, sans penser, en lâchant toutes prérogatives sur ce que Vous voulez vivre… Vous êtes Vous simplement………………… Que se passe-t-il dans cette émergence au niveau de votre propre Conscience Divine ?.....

…..(un Monsieur est entré et ressorti, Chantal se lève et se fâche après Lui…)….

Laissez-Vous aller……… Avant que Nous continuions, mon Amie Chantal , peux-Tu accepter, sans chercher à comprendre, que tout Être peut vouloir s’informer sans vouloir être seulement un intrus…

Chantal  : Je comprends que Je suis dans la réaction, mais combien de fois J’ai trouvé des Personnes qui étaient derrière la porte en haut chez Moi, sans avoir rien entendu.

Yosuel  : Peux-Tu accepter que, sans chercher à Te justifier, que maintenant Tu peux ressentir que Tu n’as plus à rentrer dans le jeu de la peur que l’on Te contrôle, que l’on Te fustige, que l’on Te manipule, que l’on va Te contrarier, c’est une des parties de Toi que Tu viens de contacter dans la réaction que Tu as eue………………. Il T’en faut prendre conscience pour pouvoir dépasser quelque chose qui T’empêche d’être dans la joie et dans l’accueil. Accepte que Tu as vécu beaucoup de choses qui T’ont contraintent à vivre dans la méfiance, le ressentiment et la réaction……………… Accepte de Te permettre de vivre maintenant autrement……… Accepte que ce lieu ne soit plus maintenant un lieu d’investigations d’Êtres non appropriés, mais d’Êtres qui viendront à Toi pour être guidés, informés et non pour Te contrarier………………… Tu as eu beaucoup de peurs par rapport à tout ce que représentent tous les Êtres impliqués dans bien des domaines, et tout Ceux que Tu considères comme indésirables. Il est temps que Tu passes à autre chose. Il est temps que Tu bénisses ce lieu. Il est temps qu’il devienne un lieu d’accueil dans l’échange, la joie et l’Amour vécu en Chacun, en Soi, pour Soi, et dans la perspective que cela se développe dans une Energie plus exponentielle, à un niveau plus subtil. Et il en est ainsi.

Maintenant mes Amis, revenons à ce que Je voulais Vous faire ressentir au-delà de votre personnalité humaine, de votre mental, mais surtout au niveau de votre Conscience Divine. Pouvez-Vous laisser votre Conscience Divine Vous insuffler ce qu’Elle-même veut Vous insuffler par rapport à ce qu’Elle aspire à vivre au-delà de vos propres désirs. Qu’est-ce qui a émergé de Vous dans une conscience de réalisation par rapport à un nouveau ressenti ?..... Anne-Marie chère Amie, peux-Tu Nous répondre ?

Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, en notre Cœur.

Anne-Ma rie : Je ressens une grande ouverture.

Yosuel  : Cette ouverture elle Te dit quoi ?

Anne-Marie  : Elle Me dit qu’avec l’ouverture, il y a la joie, l’Amour.

Yosuel  : Qu’est-ce que Tu conçois. Qu’est cette joie et cet Amour ? Laisse le Cœur s’exprimer.

Anne-Marie  : C’est la joie de vivre, d’être libre.

Yosuel  : Peux-Tu accepter que Tu as toujours cherché la raison de ton existence, mais sans en comprendre le fondement, sans en comprendre ta propre réalité, ta propre vérité, et que Tu l’as cherchée au travers de bien des Êtres, sans vraiment Te donner la permission d’aller à la rencontre de Toi-même, sans ne plus rien chercher à l’extérieur. C’est ce que Tu découvres en ce moment même, c’est ce que Tu avais à ressentir pour ne plus Te confondre en Qui que ce soit, mais d’accepter enfin que tout est en Toi, et que toute réponse émergera de ta même profondeur, de ta même conscience d’être. Tu ne peux pas vivre dans une demande si Toi-même Tu n’acceptes pas que c’est en Toi, et uniquement en Toi, que toutes les réponses se trouvent. Tout ce qui peut T’être dit à l’extérieur et qui ne T’amène pas à la guidance que c’est en Toi, en ton Cœur, Toi face à Toi, Toi avec Toi, Toi en Toi, ne sera toujours qu’un jeu, un jeu de recherche, un jeu à se confondre les Uns dans les Autres. Tu ne peux pas dire : - « Je suis un Être qui s ’éveille », tout en cherchant à l’extérieur ce que Tu es à même de trouver à l’intérieur. Cela est un grand principe actuellement sur votre Terre, sur cette planète qui cherche sa résolution. Beaucoup de choses se créent, se développent, qui certes amènent des Êtres à se sentir mieux, à être moins confrontés à leur quotidien, à leurs propres jugements, leurs propres peurs, leur propre abnégation de Soi, mais cela ne reste que des jeux. Nous ne pouvons Vous dire les choses autrement.

Vous Vous attendez à ce que Nous, les Êtres de Lumière, les Anges, les Archanges, les Maîtres Ascensionnés, Vous donnions des solutions, Vous prenions la main et Vous disions : - « Fais ci, fais çà, sois comme Nous Te disons d’être. » Cela n’est pas notre rôle, et Nous n’agirons jamais de cette façon. Nous sommes là pour Vous accompagner, Vous montrer le chemin de votre Cœur et mettre le doigt sur ce qui Vous fait le plus mal, que Vous ne voulez pas voir, que Vous voulez écarter, que Vous ne voulez pas accepter. Mais Nous sommes des Êtres d’Amour qui Vous enveloppons de tout notre Amour, de notre Lumière.

Nous ne sommes pas là pour interférer dans votre vie, mais pour Vous montrer une vérité que Vous-mêmes avez attendue depuis si longtemps et qui maintenant ne peut plus être détournée. A Vous d’en prendre conscience. A Vous de faire vos choix qui Vous amèneront à vivre ce que Vous avez envie de vivre, et surtout pas de Vous conformer à telle ou telle méthode, ou telle ou telle demande extérieure. Vous êtes les Maîtres et Vous devez Vous re-découvrir, re-découvrir vos facultés Divines, re-découvrir votre Puissance qui est de générer toutes choses selon ce que Vous-mêmes Vous voulez créer par Vous-mêmes, pour Vous-mêmes. Vous devez réapprendre à aimer la vie, et à la sentir autrement que tout ce que Vous avez vécu, et que Vous avez cru qu’elle était. Vous devez réapprendre à Vous écouter, mais plus au niveau de vos facultés humaines, mais au niveau de votre Conscience Divine. Vous devez réapprendre à ressentir que tout ce que Vous Êtes, peut Vous amener à vivre au-delà de tout ce que Vous avez vécu, de tout ce que Vous avez cru, de tout ce que l’on Vous a inculqué et que l’on Vous inculque encore par le biais de méthodes, qui en réalité sont un subterfuge, et Je dirais même une autre création. Cela va en interpeller plus d’Un sur cette Terre au niveau de ce que le côté obscur peut manipuler dans la spiritualité. Cela devait être dit. Cela est une conscience qui va amener, peut-être, même dans les formateurs dits « spirituels » à comprendre qu’Eux-mêmes ne savent pas ce qu’Ils Sont, ne savent pas ce qu’Ils enseignent, ne savent pas ce qu’est la réalité d’être pleinement en conscience d’être, en son Cœur, parce que beaucoup de choses sont en train de trouver leur résolution, mais pas toujours dans la voie Divine, pas toujours au Cœur même de l’Être, et pas toujours dans le renoncement à ce qui a fait qu’un Être a vécu dans l’abnégation de Soi et surtout dans la soumission.

Il y a un soulèvement contre la soumission établie, et insidieusement se crée une nouvelle soumission, dite « libérale » et « spirituelle ».

Maintenant ressentez : - « Qu’est-ce que Je veux vivre réellement pour Moi dans la conscience « Je Suis », « Je suis ce que Je Suis ? » Une conscience qui se meut dans la Conscience « du Tout ». Une conscience qui peut vivre autrement. Une conscience qui peut dépasser tout ce qui a été dans l’enfermement, sans ne plus jamais retomber dans aucun piège quel qu’il soit, et le plus enrobé de prétendu réalité Divine. Ceci peut être utile. Je le dirai à maintes reprises dans toutes les sessions, afin que Chacun, Chacune puisse ressentir en son Cœur ce qu’Il Est en réalité, et ne plus se chercher au travers de quelque chose qui ne soit pas ce qu’Il Est.

Alors mes Amis, en ce jour béni, pouvez-Vous accepter enfin dire : - « Oui Je veux…Je veux dépasser enfin tout ce que Je cherchais à l’extérieur. Oui Je veux Me re-trouver et aller au-delà de toutes mes contraintes, de toutes mes limitations, de toutes mes peurs, de toutes mes croyances, de toutes mes demandes à Me confondre dans l’Autre, dans les Autres, et surtout de ne pas M’aimer. Je décide d’aller à la rencontre de Moi-même. Je décide d’être Moi, en Moi, de ne plus penser, mais de M’ouvrir à mon ressenti, de M’ouvrir au ressenti de ma profondeur, de ressentir ce qui est juste pour Moi, ce qui Me correspond, ce qui Me parle, ce qui M’amène à être, dans la Joie d’être, dans l’ouverture à ce que Je Suis, sans ne plus Me laisser aspirer par tout ce qui Me traverse, par tout ce qui se joue, par tout ce que l’on veut M’imposer ou Me faire croire, mais de ressentir que Je suis Moi-même un Être qui peut Me re-trouver, dans ma réalité, et dans l’Amour que Je suis. Cet Amour qui M’amènera à ressentir tout ce qui se joue, sans ne plus M’amuser à perdurer dans ces jeux, sans ne plus perdurer à vouloir Me chercher au travers de ces jeux, mais de dire « stop » à tout ce que l’on veut M’imposer, dans tout ce que l’on veut M’entraîner et qui sont de fausses prétentions à un soi-disant Eveil. »

L’Eveil c’est la première prise de conscience que Vous êtes autre chose qu’un Humain.

L’Eveil c’est le ressenti qu’il se passe quelque chose en Vous. C’est le ressenti de l’Amour que Vous Êtes, que Vous Vous donnez. C’est le ressenti que Vous pouvez transcender toutes choses. C’est le ressenti que Vous pouvez Vous libérer de tout ce que Vous avez vécu, et de tout ce qui s’est toujours joué.

Ensuite, une fois l’Eveil ressenti et vécu, Vous commencez à passer à une conscience supérieure que J’appellerai « le ressenti dans le besoin de maîtriser ma faculté à être ». C’est ce qu’ Adamus appelle « la maîtrise ». C’est une conscience encore plus élargie, qui, au-delà de tout ce que Vous avez compris, qui Vous maintenait dans la non conscience d’être, va Vous permettre de redécouvrir votre propre Puissance à générer toutes chose, aussi bien dans la matière que dans tous les plans où Vous Vous trouvez.

Alors mes Amis, pouvez-Vous comprendre que tout ce qui se dit au sujet de l’Eveil, est quelque chose qui doit être vécu de l’intérieur pour dépasser tout ce que Vous avez été, tout ce qu’il Vous est arrivé d’expérimenter, tout ce que Vous avez vécu dans l’abnégation de Soi, pour en arriver enfin à vivre pour Vous, dans le ressenti que maintenant tout peut se créer à d’autres niveaux, et surtout ne plus être pris au piège de la densité de cette 3ème dimension. Et il en est ainsi.

Alors qu’attendez-Vous maintenant de la vie ? Qu’est-ce que représente réellement la vie pour Vous ? Rose mon Amie, peux-Tu Nous répondre ?

Rose  : Alors pour Moi la vie c’est partager ce que Je suis, mes énergies dans l’accueil, l’acceptation surtout de ce qui est en Moi et autour de Moi, et cela dans la joie, être.

Yosuel  : Peux-Tu Me dire si c’est ce que Tu vis.

Rose  : Alors, au travers de ce que J’ai dit à Ma tout à l’heure, en ce moment Je suis traversée par des parts de Moi que Je réintègre, Je vais dire çà comme çà, et Je le vis quand Je suis tranquille, quand Je suis seule, mais Je M’emploie à être dans cette conscience en tout cas. Maintenant Je fais la différence entre être, et ce qui se passe dans mon quotidien, dans le faire on va dire.

Yosuel  : Et si Tu acceptais une chose, surtout ne cherche pas à comprendre, dans le laisser-aller intérieur peux-Tu accepter que si Tu es Toi, sans rien faire d’autre qu’être Toi-même, en conscience, Tu es dans la joie et l’Amour. Alors tout ce que Tu es amenée à faire dans ton quotidien peut être allégé de bien des tensions, de bien des peines, de bien des tourments, et cela pourra se faire beaucoup plus facilement, beaucoup plus allégé, beaucoup plus dans la réalisation, sans que Tu n’es rien à Te dire en quoi que ce soit, et surtout sans être dans les contraintes. A Toi d’être Toi en permanence, et pas seulement quand Tu Te retrouves seule à partager des petits moments en Toi, avec Toi.

Cela est un apprentissage pour Vous toutes à être Bous en permanence, où que Vous soyez, avec Qui que Vous soyez. Cela est l’apprentissage d’être Soi, en son Cœur, sans ne plus rentrer dans aucun jugement, sans peur de ce que l’Autre ou les Autres soient, et d’accepter que chaque Être a à comprendre ce qu’Il vit et là où Il en est. Et que Vous êtes là pour Leur montrer que Vous-mêmes, sans bien sûr faire ambage de ce que Vous Êtes, en étant dans l’Amour et l’humilité, Vous pouvez démontrer que Vous êtes un Être qui avait dépassé le jeu de la dualité, le ressentiment, l’abnégation de Soi, que Vous avez trouvé votre chemin intérieur, et que Vous pouvez aller au-delà de tout ce que l’Autre essaye de Vous manipuler, de Vous inculquer, ou de Vous contraindre. A Vous d’être Vous-mêmes, de laisser votre Cœur s’exprimer, d’être Vous dans ce que Vous Êtes.

Il est temps que Vous compreniez que Vous ne pouvez pas fuir ce monde tel qu’il est, mais que Vous pouvez Vous y mouvoir en étant dans une conscience différente, mais sans rejeter Qui que ce soit, en étant dans l’accueil, dans l’échange, dans l’Amour que Vous Êtes. Et si quelques perturbations se présentent, restez Vous-mêmes, laissez-Nous œuvrer à travers Vous, ne rentrez plus dans aucun jeu, n’ayez pas le répondant que l’Autre attend, mais sachez que Vous pouvez être Vous tout en L’acceptant, sans rentrer dans le jeu du perturbateur qu’Il veut jouer envers les autres. Car ce que Vous reflétez, c’est ce que les Autres ne veulent pas voir en Eux ou accepter. Et c’est ainsi.

Pouvez-Vous comprendre que Vous n’avez plus aucun jeu à jouer si Vous-mêmes acceptez d’être Vous, pleinement Vous et dire : - « Oui la vie peut être vécue autrement, et Je M’y emploie. Je ne veux plus subir Qui que ce soit, ou quoi que ce soit. Je ne veux plus qu’on M’amène dans aucune obligation ». Et en même temps, pour Certains et Certaines, Vous êtes encore confrontés à ce que Vous appelez votre travail, vos entreprises.

Faîtes ce que Vous avez à faire en étant Vous, dans la joie, en votre Cœur, et ne répondez pas à Ceux qui Vous cherchent d’une certaine façon pour Vous faire sortir, en reprenant votre expression humaine, de vos gongs. Ne jouez pas à leurs jeux. Faîtes avec Amour ce que Vous avez à faire, et laissez-Nous œuvrer à travers Vous.

Bien des choses vont changer au fil des années à venir, ce sera alors à Vous de prendre vos décisions selon vos choix conscients intérieurs au niveau de votre Conscience Divine, de ce que Vous voulez amener comme changements, ou de ce que Vous voulez créer d’autre, dans un autre contexte, d’une autre façon, afin de vivre enfin pleinement pour Vous dans la liberté que Vous espérez à vivre. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Vous êtes des Consciences qui œuvrez pleinement au changement de cette planète. Commencez par accepter d’abord le changement en Vous, et ne Vous confondez plus dans quoi que ce soit, ni avec Qui que ce soit. Relevez-Vous, soyez fiers de ce que Vous Êtes, mais sans ambage de ce que Vous Êtes. Ne Vous cachez plus, mais n’imposez pas Ne Vous cachez plus, mais soyez pleinement Vous dans l’Amour que Vous Êtes, tout en Nous laissant œuvrer à travers Vous. Vous ne pouvez pas changer les Autres, Vous n’êtes pas les sauveurs du monde. Vous êtes les Phares, pour reprendre l’expression de mon Ami Kryeon , qui permettez à La Lumière de s’expanser et d’éclairer toute zone d’ombre. Mais cela doit être fait en conscience, sans ne plus Vous sentir dans l’obligation de quoi que ce soit, mais d’être dans une légèreté, dans une fluidité et dans une créativité exponentielle. Tout ne se fera pas en un jour , mais tout peut se transformer petit à petit, selon ce que Vous-mêmes Vous Vous permettrez d’être et de vivre, sans ne plus avoir peur de ce que Vous Êtes, et surtout du changement de Vous-mêmes Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Nous avons, tout au cours de cette session, permis que bien des énergies soient transmutées. Vous avez eu le courage de faire face à Vous-mêmes, de Vous voir d’une certaine façon, et de comprendre ce qui Vous maintenez encore dans la non conscience d’être. Vous avez libéré une grande quantité d’énergie qui Vous permet d’être plus Vous-mêmes. Vous avez intégré des parties de Vous en ce jour, et Vous avez permis d’élever votre conscience dans la Conscience de ce que Vous Êtes. Alors ce fut une joie pour Moi de Vous avoir guidés et d’avoir animé cette session.

Prenez une profonde inspiration ………en Vous laissant aller pleinement en conscience.

…….Pause……..

Archange GABRIEL  : Chers Amis, Je suis ce que Je Suis, l’Archange Gabriel . J’ai choisi de venir interférer à la fin de cette session pour Vous dire que ce que J’ai ressenti en chacune d’entre Vous, était maintenant une demande de vouloir vivre pleinement autre chose. Ceci est louable, mais ceci ne peut se réaliser que si Vous-mêmes Vous acceptez de ne plus jouer aucuns jeux qui Vous retiennent dans votre vie quotidienne, et surtout de ne plus jouer aucun jeu qui ne Vous permet pas d’être pleinement Vous.

Alors quels sont ces jeux ? Vous le savez d’une certaine façon, mais il y a des subtilités non perceptibles qui Vous dépassent. Et lorsque Vous acceptez de ne plus répondre à ce que votre personnalité humaine à tout moment essaie de Vous attirer dans ces fameux jeux, lorsque Vous-mêmes Vous Vous permettez d’être, lorsque Vous-mêmes pouvez voir se manifester ces mêmes jeux sans vouloir leur donner de l’importance, sans vouloir rentrer dedans, alors Vous êtes à même de les transmuter et surtout de les transcender. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Moi, Gabriel , Je suis très présent en chacune d’entre Vous. Je Vous accompagne, mais Je ne peux émettre les choses autrement, parce que c’est à Vous de décider de dire « non » à tous ces jeux, de dire « non » à ce que Vous voulez encore perdurer, à vouloir comprendre au niveau de votre personnalité humaine, de dire « non » à ce qui Vous maintient encore parfois dans l’abnégation de Soi. Cette fameuse abnégation de Soi qui est encore trop souvent : - « Je dois M’oublier parce que Je Me dois aux Autres. Je dois M’oublier pour être dans l’intérêt des Autres. Je dois M’oublier parce qu’il y a des Êtres plus importants que Moi. Je dois M’oublier parce que Je suis un pauvre petit Être sur cette Terre qui n’a pas beaucoup d’intérêt, et qu’Il ne peut pas être le grand Maître que l’on Me dit que Nous Sommes ».

Et là Je vais Vous dire chers Amis, et si Vous cessiez définitivement ces jeux d’abnégation de Soi. Et si Vous acceptiez enfin que tous ces jeux correspondent à une programmation que l’on Vous a implantée pour que, au moment où Vous décidez de Vous re-trouver, où Vous décidez de Vous redécouvrir, Vous ne puissiez pas aller plus loin que le simple fait de ressentir qu’il se passe quelque chose en Vous, parce que Vous êtes une nourriture de tous les Êtres qui Vous gouvernent, qui Vous manipulent, qui sont dans le pouvoir, mais aussi de beaucoup d’Êtres non incarnés qui se nourrissent de toutes vos peurs et de tout ce que Vous émettez et qui ne soit pas dans l’Amour et La Lumière que Vous Êtes. Vous devez en prendre conscience afin de faire vos propres choix dans le ressenti de ce que votre Cœur est à même de Vous dire, et de ce que Nous sommes à même de Vous insuffler pour Vous aider à Vous re-trouver.

Vous Nous entendez, Vous comprenez ce que Nous Vous disons, mais sans en comprendre la subtilité et le ressenti profond de ce que cela veut dire réellement, si bien, qu’une fois que Vous retournez à votre quotidien, Vous n’êtes plus réellement Vous-mêmes et Vous Vous laissez à nouveau happer dans bien des énergies qui Vous aspirent et dont Vous n’êtes pas conscients. Il est temps maintenant que Vous Vous preniez en main et que Vous acceptiez enfin de ressentir ce qui Vous est dit à un niveau subtil et profond pour qu’enfin Vous en preniez conscience à bien des niveaux, et que cela change radicalement votre conception de la vie, votre conception des choses et de tout ce qui se joue.

Et Je Me suis parfaitement exprimé dans la joie et l’Amour que Je Suis. Je Vous salue chers Êtres, et ce fut pour Moi une joie d’avoir pu M’exprimer à nouveau dans ce qui devait être dit. Je Vous retrouverai ultérieurement dans d’autres sessions au travers de Ma. Et il en est ainsi.

Soyez Vous, soyez pleinement Vous, et permettez-Vous enfin de ressentir les choses dans votre Cœur et votre profondeur, là où Nous pouvons Vous guider et Vous insuffler ce que Nous-mêmes Sont.

Et il en est ainsi.

Ma  : Prenons une profonde respiration ………… en conscience de ce que notre cher Gabriel vient de Nous dire…………. Laissez-Vous aller, soyez Vous, en Vous.

………Pause……….

Archange ELYHAEL  : Chers Amis, chers Êtres de la Terre, Je suis ce que Je Suis, Elyhael , Archange. Je ne Me suis jamais présenté à Vous, mais, si Je M’avance maintenant c’est surtout pour Vous dire, en fonction de tout ce qui a été dit aujourd’hui, c’est que Vous ne pouvez plus faire semblant de vouloir être et de perdurer dans des jeux que Vous-mêmes savez qu’ils ne Vous amèneront jamais à votre réalisation.

Alors Moi l’Archange Elyhael , J’ai un rôle spécifique, ce rôle c’est de Vous montrer à quoi Vous jouez, et Je Vous le montre de multiples façons, jusqu’à ce que Vous en prenez conscience, et jusqu’à ce que Vous décidiez de ne plus y jouer.

Alors c’est vrai que ma présence peut parfois Vous perturber, et même parfois Vous faire rentrer dans la réaction, mais c’est approprié. C’est ce que Vous M’avez demandé. Vous M’avez dit : - «  Elyhael , arrivera un moment où J’aurai la possibilité de Me re-trouver, mais si Je perdure dans certains jeux, montre-le Moi, il ne faut pas que J’y reste, il ne faut pas que J’y joue aussi longtemps que cela M’empêche de revenir à ma conscience d’être, à ma véritable Source Divine. Alors Elyhael, n’hésite pas, montre-Moi ce que Je ne veux pas dépasser jusqu’à ce que J’en ai marre de Me retrouver dans des situations inextricables, dans des situations de souffrance, de douleur, et du maintien d’expériences m’empêchant de revenir à ma réalité intérieure ». C’est ce que Je voulais Vous dire.

Lorsque Vous, les Êtres ici en incarnation auraient largement dépassé tout ce qui Vous empêche d’être Vous-mêmes, sachez alors que Nous pourrons danser ensemble le jour de l’Amour et de La Lumière, que Nous pourrons rire ensemble et Nous amuser dans d’autres circonstances, dans d’autres joies, et surtout dans d’autres dimensions.

Je Vous accompagne, mais attention à mes retombées. Je Vous accompagne et Je Vous aime tels que Vous êtes. Vous pouvez M’insulter, mais sachez que c’est à Vous-mêmes que Vous Vous parlez. Et il en est ainsi.

Je suis ce que Je Suis, l’Archange Elyhael à votre service dans l’Amour et La Lumière que Je Suis. Soyez Vous, soyez pleinement Vous, et prenez des décisions qui Vous appartiennent.

Et il en est ainsi.

***

Retranscription par Arlette

 Merci de tout Cœur à Toi Arlette pour la retranscription de cette session à Avignon, Je T’honore. Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi