Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la Rencontre/discussion à Avignon le 09/02/2014

Retranscription de la Rencontre/discussion à Avignon le 09/02/2014

samedi 19 avril 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Rencontre/discussion

Avignon

Dimanche 09/02/2014

YOSUEL

Canalisé par Ma Nanda Aweh

Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller dans le Cœur de votre Être……… Vous êtes en Vous………… Et c’est une joie pour Moi de Vous retrouver, d’être entre Amis, et de cheminer ensemble…… Vous Vous laissez aller……… Vous êtes avec Vous…….. Vous êtes ce que Vous Êtes………. Permettez-Vous de le ressentir…………….

…..Pause…….

Prenons une profonde respiration ………..et laissons-Nous aller simplement en Nous……… Et Je vais laisser Yosuel s’exprimer.

Yosuel  : Mes Amis, en ce jour béni, je Vous accueille à nouveau pour aller à la rencontre de Vous-mêmes et Je Me prête au jeu de vos questions qui ne doivent concerner que Vous-mêmes, ce que Vous vivez, et ce que Vous ne comprenez pas dans ce que Vous vivez. Et c’est ainsi.

Ma  : Une question ?..... Oui Paule ...

Paule  : J’ai des nodules à la thyroïde, et J’ai les os très fragiles, suis ostéoporosée, et Je voudrais savoir d’où çà vient, pourquoi c’est là, pourquoi J’arrive pas à guérir ?

Yosuel  : Mon Amie, Tu as de grandes peurs, ces peurs elles concernent principalement : - « Je ne suis pas faite pour cette vie. Je ne suis pas à même de vivre pleinement ce que J’ai envie de vivre. J’ai peur de mon devenir. J’ai peur de ce que les Autres Me reflètent. J’ai peur de ne jamais pouvoir M’exprimer comme Je le veux. J’ai peur de tous les non-dits qui circulent. J’ai peur de la vie en général. » Alors il Te faut prendre conscience que Tu es venue ici sur cette Terre pour dépasser ce que Tu n’as pas pu comprendre, non seulement dans ta vie précédente, mais dans beaucoup de tes vies antérieures. Tu dois accepter que Tu puisses vivre pour Toi, que Tu puisses vraiment apprendre à Te connaître et Te découvrir dans ta grandiosité. Tu ne peux pas T’attendre à ce que les Autres T’amènent ce que Tu attends qu’ils T’amènent. C’est Toi qui dois apprendre à être Toi, c’est Toi qui dois faire en sorte d’aimer cette vie, d’accepter cette incarnation et de pouvoir enfin Te re-trouver au Cœur même de ton Être, en ressentant que « ce que Tu Es » Tu peux le vivre différemment de tout ce que Tu as vécu. Tu peux enfin Te prendre en mains, ne plus rien attendre des Autres, mais de vivre dans ce monde en conscience que Tu es autre chose qu’un Humain, que Tu peux vivre pour Toi, accueillir chaque Être comme Il est, sans ne plus en avoir peur, en sachant que ce monde est en transmutation, mais que beaucoup d’Êtres vivent dans le déni de Soi, dans l’abnégation de Soi, dans la peur de ce que ce monde est, dans la peur de leur devenir, dans la peur de tout ce qui se trame, dans la peur de comprendre qu’en réalité Ils ne vivent même pas, mais survivent.

Tu es traversée par toutes ces énergies et donc Tu Te promènes surtout dans la conscience de masse où Tu côtoies toutes ces énergies et elles Te prennent, elles T’aspirent et en cela ton corps réagit. Accepte enfin d’être pleinement Toi en ton Cœur….. Apprends à rester dans ta Présence, dans le Cœur de ton Être. Accepte que Tu puisses enfin vivre pour Toi…et surtout accepte cette vie que Tu as choisie…de venir ici en incarnation…et que Tu peux enfin Te permettre de dépasser tout ce qui a fait de Toi un Être qui avait peur des Autres, qui avait peur de ce monde, et qui avait peur de la vie en général………

Tu dois dépasser toutes ces peurs afin que ton corps puisse se rééquilibrer et trouver l’harmonie au sein même de chaque cellule, au sein même de ton corps, au sein même de tout ce que Tu Es. Alors mon Amie, il Te faut prendre la décision de dire : oui à la vie, oui à ta pleine incarnation, et là Je vais Te demander de Te laisser aller, sans penser, sans réfléchir…….. Tu es Toi, en Toi, et Tu acceptes enfin d’être pleinement ici dans ce corps, en incarnation ici sur cette Terre………………………..

Accepte maintenant que Tu puisses vivre pour Toi………. Accepte que Tu puisses ressentir enfin les choses pour Toi à un niveau subtil dont Tu ne Te permettais pas d’avoir accès……………. Accepte que Tu n’as plus rien à attendre des Autres, mais qu’en étant Toi, en ressentant ce que Tu Es, en apprenant à T’aimer, à être bien avec Toi, à être bien dans cette vie, à vivre pour Toi, alors Tu auras des Êtres qui viendront à Toi et qui aimeront échanger, qui aimeront partager ce que Tu Es…………….. Tu n’as pas accepté que l’on puisse T’aimer d’une façon autre que ce que Toi Tu en attendais. L’Amour ne se commande pas, ne s’attend pas des Autres, Il se vit en Soi, pour Soi. Alors les Autres ont à cœur de partager avec Toi ce qu’ils ressentent de ce que Tu Es et de ce que Tu vis pour Toi.

C’est comme un aimant. La Lumière est une forme d’aimant. C’est une métaphore pour Te dire combien ce que Tu attends de l’extérieur d’une certaine façon, dans toutes tes attentes, dans tout ce besoin de reconnaissance, Tu peux le vivre pour Toi, en Toi. Et c’est ainsi que Tu T’attireras ce que Tu as toujours voulu T’attirer, mais dans l’Amour et La Lumière que Tu Es.

Tes problèmes physiques Te disent : cesse de Te lamenter sur ton sort, cesse de croire que la vie est un défi permanent. Cesse de croire que rien ne peut changer pour Toi, et surtout cesse de croire que Tu ne peux pas T’exprimer comme Tu le voudrais dans l’échange avec les Autres. Ne T’implique plus dans ce que les Autres vivent, sont et émettent. Apprends à être Toi et à pouvoir T’exprimer pleinement comme Tu as envie de le faire au niveau de ton Cœur, sans savoir si cela sera compris, sans préjuger de quoi que ce soit, sans peur de la réaction des Autres. Sois Toi, naturelle, dans la Joie d’être, et toute expression émise au niveau du Cœur, trouvera sa résonance à un moment donné. Et Ceux qui ne sont pas en accord, ne seront pas Ceux avec qui Tu auras à cœur de partager. Laisse-Les être. Accepte-Les comme ils sont. Laisse-Les faire leur chemin. Mais surtout réapprends à être Toi.

Maintenant demande à ton corps de se rééquilibrer. Vois-Toi dans la pleine Lumière que Tu Es………… La Lumière ne connaît pas le déséquilibre. La Lumière ne connaît pas tous les désagréments que Vous appelez maladie. Ne cherche pas à contrôler les choses. Sois simplement Toi au niveau de ton Cœur……… Tu es dans la pleine Lumière qui s’expanse dans l’illimité……. Ton corps est une partie infime de La Lumière. Cette Lumière T’enveloppe en totalité………….. Elle est en résonance avec tes pensées au niveau du Cœur. Ressens au niveau de ton Cœur : - « Je Suis. Je Suis ce que Je Suis, Je suis l’Amour, Je suis l’Amour de Moi-même, l’Amour de toutes choses, l’Amour qui fait de Moi un Être plein d’Amour en résonance avec « Tout Ce Qui Est ». Tout en Moi résonne La Lumière. Tout en Moi résonne l’équilibre. Tout en Moi est perfection. Et il en est ainsi ! »……………..

Ne cherche pas à savoir si ce qui est dit est une vérité, accepte simplement maintenant de vivre pour Toi. Ne pense plus « déséquilibre », ne pense plus « maladie », sois Toi dans la Joie d’être, dans l’Amour et La Lumière que Tu Es. Et c’est ainsi. Toute chose trouve toujours sa résonance dans ce que le Cœur émet. A Toi d’être Toi-même en permanence, dans la joie, dans l’Amour, dans l’acceptation de ce que Tu Es, dans La Lumière que Tu Es, et Nous Te suivons. Et c’est ainsi.

Ma  : Une autre question ?... Oui Nicole

Nicole  : Je crois que je suis en train de récupérer mon œil qui voyait pas bien.

Ma  : Lequel ?

Nicole  : Le droit, et effectivement c’est en relation avec des peurs, alors curieusement Je sens à l’intérieur des peurs, mais quand J’essaye d’être dans la vie quotidienne, Je Me vois très curieusement moins peureuse que d’habitude. Bon voilà ! Et heu... Ben J’aimerais que Tu Me parles de çà.

Ma  : Nous faisons Tous la même chose en Nous, en notre Cœur.

Yosuel  : Là mon Amie, Je vais Te dire, ton œil T’a toujours dit : - « Je suis incapable de voir une autre vérité que celle que J’ai instaurée par peur de ce qui se passe, par peur de ce que J’ai vu, par peur de ce qui s’est dit, par peur que mon devenir et ma vie active soient liés à tout cela. » Tu sais maintenant, et Nous l’avons travaillé ensemble, que cela n’est pas ta vérité, que cela ne doit plus être une gêne pour Toi dans ce que Tu as envie de vivre, dans ce que Tu envisages pour Toi, de vivre pleinement pour Toi. Tu ne dois plus Te retourner, Tu ne dois plus T’immiscer dans des expériences douloureuses, souffrantes, avec lesquelles Tu as été confrontée depuis ta tendre enfance. Tu dois maintenant Te regarder autrement. Tu dois maintenant Te voir en ton Cœur comme un Être d’Amour, comme une Puissance qui peut transcender toutes choses, qui peut changer le cours des choses, et qui peut aller dans le sens que Tu as envie d’aller, dans ta propre vérité, sans ne plus Te laisser prendre au piège des tourbillons de toutes les énergies qu’émettent les Autres, qu’ont émis les Autres, et même Ceux qui Te sont proches. Tu ne dois plus avoir peur de ce qui s’est dit, de ce qui s’est fait, mais être dans l’assurance que maintenant Tu peux dire : oui à la vie, oui à ton devenir, oui à tes créations, oui à une vie hautement meilleure que tout ce que Tu as vécu jusqu’à présent. N’aies plus peur de ce qui se trame, n’aies plus peur de ce que sont les Autres, n’aies plus peur de la vie en général, mais sois Toi. Positionne-Toi en Toi, en tant que Maître, en tant que Puissance qui peut transcender toutes choses, et c’est ce que Nous voulons Te dire.

Ton œil ressent que Tu peux Te permettre maintenant de voir les choses autrement et de ne plus subir ce que Toi Tu as suggéré à tes cellules dans toutes ces peurs. Tu sais maintenant que Tu peux reformuler les choses, ce qui est la transcendance. Alors ton organisme changera et tes cellules répondront à ce que Toi-même maintenant Tu émets pour Toi, en Toi, au niveau de ton Cœur, en le ressentant comme ta vérité, dans la joie d’être, et dans la certitude que c’est ainsi que maintenant Tu peux voir les choses, sans ne plus Te laisser perturber par tout ce qui se passe à l’extérieur, et par tout ce que les Autres sont. Tu peux faire le choix de vivre autrement, autre chose que tout ce qui se vit, et de vivre le courant de la transformation dans la transcendance de toutes choses. Et il en est ainsi…….

Ma  : Oui Rose.

Rose  : Moi J’ai depuis quelque temps un petit pincement dans les lombaires et Je M’aperçois, puisque Je reste très présente et que Je reviens à Moi, et J’ai remarqué aussi que depuis quelques temps J’avais une fatigue le matin, et çà passe, mais c’est très...mais Je prends conscience de Moi-même et çà disparaît. Je M’en suis bien aperçue, et en même temps, de la même façon, ce petit pincement là, il disparaît aussi lorsque Je suis pleinement Moi, donc c’est…bon çà revient mais moins que c’était, et bon c’est encore là…donc est-ce que Je suis sur la bonne voie de...de cette respiration intérieure, bon voilà.

Yosuel  : Mon Amie, Tu poses les questions et Tu réponds en même temps. Tu as le ressenti que lorsque Tu n’es pas Toi-même, lorsque Tu rentres dans le jeu des peurs, lorsque Tu es décentrée, lorsque Tu Te promènes dans la conscience de masse, lorsque Tu cherches à l’extérieur la raison à ta voie, la raison au sens de ta vie, eh bien ton corps réagit, parce que Tu as émis des énergies qui ne correspondent pas à ce que Tu Es, à ce que Tu ressens que Tu Es. Mais Tu aimes encore jouer certains jeux, et ces jeux ne sont pas en résonance avec ce que Tu ressens le plus souvent de ce que Tu Es. Et il y a une partie de Toi qui a peur de faire le pas définitif d’être en conscience d’être, d’être pleinement en Toi en permanence, d’être pleinement en Toi pour l’Eternité. Ce pas, Tu as à cœur de le faire, mais il y a quelque chose qui Te tire toujours en arrière, de peur de ne plus être en phase avec tous les Êtres que Tu côtoies, et de ne plus être en phase avec ce que ce monde est. Il Te faut l’accepter et enfin Te dire avec sincérité en le ressentant en ta profondeur : - « Je suis et Je n’ai plus peur d’être. Je suis, et Je veux vivre ce que Je Suis. Je ne Me préoccupe plus des Autres parce qu’en étant ce que Je Suis Je rayonnerai et on M’acceptera comme Je suis. Je M’aime, Je le ressens pleinement. Je ne déroge plus à cet Amour que Je Me donne, et c’est ce qui fera toute la différence, dans ma vie, ici sur cette Terre. Je demande à ma propre Conscience Divine d’être en interaction avec ma conscience humaine, et que l’harmonie soit en mon corps, en mon Cœur, dans toutes mes cellules, et dans la Joie d’être. Je crois en Moi, Je crois en ce que Je Suis, Je crois en mes facultés Divines dont j’expérimente chaque jour l’émerveillement de ce qu’elles sont, même si parfois elles m’étonnent. Je sais que Je peux aller au-delà de toutes mes limitations et surtout des limitations que Je Me contrains encore actuellement. Je n’ai plus à vivre de cette façon là et Je l’accepte avec la sincérité de mon Cœur. Et il en est ainsi………….

Ma  : Oui Anne-Marie .

Anne-Marie  : Je pense que dans ce que Tu as dit il y a des réponses à mes questions...

Yosuel  : Oui, et si Tu as bien fait le travail, çà va changer en Toi.

Anne-Marie  : Moi, Je voulais savoir comment retrouver le calme en Moi et Me libérer de toutes les culpabilités que J’ai.

Ma  : Nous faisons toutes la même chose en Nous, en notre Cœur.

Yosuel  : Là mon Amie, il faut que Je Te dise, et cela a été dit, qu’il faut cheminer à l’intérieur de Toi-même. Tu as effectivement beaucoup de choses qui se sont accumulées, beaucoup de choses que Tu as créées et qui Te perturbent. Ce sont des énergies instables qui se sont installées en Toi, et qui T’empêchent d’être Toi-même. Il Te faut avoir le courage de dire : - « Je vais aller déloger toutes mes peurs, et Je vais Me permettre de laisser émerger tout ce que J’ai créé et qui M’empêche d’être Moi-même, afin que le moment venu, pas à pas, Je puisse pleinement Me retrouver, Je puisse enfin être Moi-même, Je puisse Me libérer de tout ce que J’ai créé dans les peurs et surtout la culpabilité. » Lorsque Tu réapprends à être Toi en ton Cœur, que Tu ressens que Tu es bien autre chose qu’un Humain limité, alors Tu peux comprendre que ce que Tu Es en réalité n’est pas tout ce que l’Humain vit dans tous les miasmes du côté obscur. Je sais que cette dénomination « côté obscur » n’est pas quelque chose que Vous appréciez, et Nous-mêmes Nous ne l’avons que très peu prononcé au travers des Êtres au travers desquels Nous communiquons. Si maintenant Je Me permets d’en parler et de le prononcer, c’est surtout pas pour que Vous en ayez peur, c’est surtout pas pour que Vous ressassiez à quoi cela correspond, mais pour que Vous preniez conscience que Vous nourrissez quelque chose qui Vous a longtemps maintenu dans l’impuissance de pouvoir ouvrir pleinement votre Cœur et votre connexion à ce que Vous Êtes en réalité.

Alors ne Te fais pas de souci pour ce que Je dis, mais comprend maintenant que Tu as le choix de ne plus alimenter en pensées, en paroles et en actions, ce que maintenant Tu as à libérer, à transcender, à dépasser. Il Te faut avoir le courage et la volonté de dire : - « Je vais Me permettre d’être Moi-même, Je vais Me permettre d’être dans la Joie d’être et de laisser émerger tout ce qui maintenant doit être libéré, transcendé, dépassé, sans en avoir peur. » Car tout ce que Tu laisseras émerger, même si c’est un instant difficile et douloureux, ne perdurera pas et ne T’empêchera plus d’être Toi-même dans la joie et en conscience d’être, et de vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre. C’est ce que maintenant Je dirais à tous les Êtres qui veulent vraiment se re-trouver, vivre autre chose. Vous devez en passer par faire face à Vous-mêmes, à toutes vos créations, sans en avoir peur, sans avoir peur de les ressentir, en sachant que dans l’instant Vous Vous en libérez et qu’elles ne seront plus la proie qui Vous empêche d’être Vous-mêmes, de vivre autre chose et autrement que ce que Vous vivez.

Alors déjà mon Amie, commence par dire : - « Je n’ai pas à subir de culpabilité quelle qu’elle soit parce que Je suis un Être Divin qui ne sait pas ce qu’est la culpabilité. C’est un lourd fardeau que Je Me suis mis qui ne M’appartient pas, qui n’est pas ce que Je Suis, et J’accepte de ne plus jouer le jeu de la culpabilité quoi qu’il se présente, quoi que l’on essaye de M’y introduire. Désormais Je le refuse. Je vais faire en sorte de Me libérer de tout ce que J’ai accumulé. Mais déjà Je prends la décision, pour Moi, de ne plus alimenter ni les peurs, ni la culpabilité, ni les croyances, ni les pré jugements, ni tout ce qui n’est pas Moi. » Et c’est ainsi…...

Ma  : Et Je rajouterai à ce que dit Yosuel , et qui a été dit hier, soyons en permanence dans notre Cœur, soyons dans la joie, en conscience d’être, sans rien chercher, être en permanence dans la joie, et chaque fois qu’il y a un oups, un tortillard, un malaise, on se pose tout de suite, parce que c’est justement tout ce qu’on a accumulé. Et Tu sais, c’est comme une bouteille de pétillant, quand T ouvres la bouteille, Tu as des bulles qui ressortent et il y en a plein qui remontent, ok ? Donc il ne faut pas en avoir peur parce qu’un jour Tu ne seras plus acculée de tout ce que Tu as créé. Donc quand il y a un malaise, pose Toi de suite, ne rentre pas dedans, dans cette affliction, dans ce découragement, dans cette dépression. Tu respires, Tu es dans ton Cœur, Je suis ce que Je Suis, ce qui se présente à Moi Je l’accepte, c’est Moi qui l’ai créé, ce n’est pas ce que Je Suis, Je l’intègre en mon Cœur, et Je le dépasse. Je prends une grande respiration…..Je prends quelques instants pour laisser les Êtres de Lumière œuvrer à travers Moi. Je ne cherche pas à comprendre, Je ne rentre pas dans le mental, Je ne rentre pas dans la personnalité humaine, ok ? Et de nouveau Je suis Moi-même, Je suis bien, Je fais mes petites affaires, et puis si il y a un oups qui se représente, hop on recommence ! Mais on n’alimente plus, on ne se croit plus un Être dévalorisé, un Être inférieur, un Être coupable, on ne joue plus le drame, on ne joue plus la victimisation. On décide maintenant d’être, de vivre cette vie, de l’accepter, et quels que soient les chaos qui vont se jouer un peu partout, on est les Créateurs de ce nouveau monde, ok ?... Une autre question ?... Oui Chantal .

Chantal  : Tu viens de parler de ces perspectives nouvelles, J’ai une curiosité à ce niveau, hier Tu disais : Entrez dans la vie, être...mais Nous qui sommes là, Je ne parle pour des Êtres qui sont encore en activité, Je parle pour mon compte, quelles perspectives de vie avons-Nous, bien sûr « être », J’entends, mais que peut-on espérer du monde nouveau et de ces Energies nouvelles qui viennent à Nous, des nouvelles technologies et peut-être des métiers nouveaux qui arrivent et des transformations de ce monde avec l’Energie vibratoire, l’Energie quantique ?

Yosuel  : Là mon Amie, Je vais simplement Te dire : sois Toi ! Ne Te pose pas de questions, et ne Te préoccupe pas de tout ce que Tu viens d’émettre, parce que chaque Être qui Lui-même œuvre en son Cœur, dans l’Amour et La Lumière qu’Il Est, trouvera sa voie, trouvera ce qui Lui correspond de développer, et chaque Être sur cette Terre, dans sa voie, dans son développement, dans ce qu’Il a à cœur de faire, sera en résonance avec tous les Autres. C’est comme une grande perspective qui se meut d’une certaine façon, entre tous les Êtres qui vont créer dans leur spécificité, dans ce qu’Ils veulent faire, et qui entrent en résonance, non seulement avec ce monde tel qu’il s’achemine dans son renouveau, mais aussi avec tout votre Cosmos. Les Êtres un peu partout sur cette Terre, vont développer ce qu’Ils ont à cœur à faire à un autre niveau. Certains se regrouperont, certains commenceront à faire émerger des nouvelles tendances de vie, Je ne dirai pas en communauté, mais dans des lieux où Ils auront à cœur de préserver ce que la Terre est à même de Leur donner. D’autres agiront dans les points où Ils se trouvent et aideront bien des entreprises à transformer leur façon de gérer les choses. D’autres encore, mais Je ne M’étalerai pas sur ce sujet, se côtoient déjà, et là Je parle plus de vos physiciens, de tous Ceux qui sont plus dans la recherche, de tous Ceux qui œuvrent dans l’astrologie, et même dans la médecine, beaucoup maintenant se côtoient et échangent leurs nouvelles recherches et toutes les nouvelles technologies qui pointent et qui ne sont pas encore acceptées par Ceux qui gèrent votre monde.

Tu n’as pas à avoir peur de ce qui s’en vient si Toi-même Tu es Toi en ton Cœur, si Toi-même Tu aspires à développer ce que Tu fais dans une Energie d’Amour, dans une Energie exponentielle T’amenant à ressentir que tout peut être fait à d’autres niveaux, à un niveau où les Êtres entreront en résonance avec ce qu’Ils ont à cœur d’échanger, alors ce lieu changera, alors d’autres choses se manifesteront, alors d’autres possibilités se présenteront. Ne Te pose pas de questions, ne cherche pas à comprendre les choses, car tout est une question de confiance en Soi. Tout est une question de conscience d’être. Tout est une question d’amplitude de Soi au travers de toutes les résonances qui peuvent maintenant interagir entre elles. Sois Toi mon Amie. Chacun œuvre là où Il est, dans ce qu’Il fait, dans ce qu’Il veut changer, et il en est ainsi sur toute la planète. Nous Vous accompagnons. Ce monde en transmutation n’en verra la finalité, une certaine finalité, que dans des décennies encore. Et c’est ainsi.

A Toi d’être Toi. A Toi de cheminer en Toi. A Toi de croire en Toi et de ne plus Te laisser perturber par tous Ceux qui veulent T’entraîner dans tout ce qu’Ils ne comprennent même pas de ce qu’Ils Sont, de ce qu’Ils font, mais dont Ils croient que c’est le chemin à suivre. A Toi d’avoir du discernement, du recul et d’écouter ton Cœur, de laisser ta propre Conscience T’insuffler ce qui Te correspond. Et il en est ainsi.

Ma  : Oui Arlette.

Arlette  : Moi Je pense avoir déjà la réponse, mais bon !

Yosuel  : C’est ce qui Me plaît en Toi mon Amie.

Arlette  : Eh oui comme çà, çà confirme c’est bien. Alors Moi, Je Me sens comme à un carrefour, avec l’impression d’avoir élagué beaucoup de choses, d’avoir transcendé beaucoup de peurs, et Je ressens la poussée de la vie vers quelque chose de plus fluide, de plus dynamique. Je sens que Je peux prendre ma vie en mains en étant Moi et en traversant tous les obstacles. Je sens une fougue qui Me porte dans une Energie nouvelle quelque part. Et donc reviens en Moi. Après quelques années où Je n’ai rien fait, enfin où Je n’ai fait que travailler sur Moi, le désir de reprendre du service, de Me consacrer à aider les Autres, puisque J’ai été thérapeute il y a quelques années, et après J’ai fait un break pour Me re-trouver. Seulement Je Me dis : comment, de quelle façon ? Bon, J’ai du potentiel, J’ai des outils etc...mais voilà, Je Me dis : est-ce que c’est Moi qui dois aller de l’avant, reprendre une activité de conseils, de guidance, ou bien est-ce que ce n’est pas encore assez prêt en Moi, pas mûr. Voilà ! Et mon bras droit Me fait mal, Je n’arrive pas à le lever. Donc Je Me dis qu’il y encore une peur quelque part embusquée là derrière...

Yosuel  : Là mon Amie, il y a plusieurs choses que J’aimerai échanger avec Toi. La 1ère, c’est que Tu as toutes les possibilités en Toi pour faire ce que Tu as envie de faire, mais sans ne plus Te fourvoyer au travers de méthodes, mais d’écouter ton Cœur qui saura exactement ce que Tu dois faire pour aider les Autres, en sachant que quoi que Tu choisisses de faire, c’est Nous qui œuvrerons à travers Toi, çà Tu l’as déjà compris.

Arlette  : Oui, oui.

Yosuel  : La 2ème chose, c’est que Tu as très peur, et c’est ce que ton bras Te dit : que l’on ne T’accepte pas dans ce que Tu envisages de faire ou de mettre en place, parce que les Êtres se méfient de ce qui n’est pas conventionnel. Tu sais parfaitement que c’est une contrainte, une condition, qui ne correspond en rien à ce que Tu Es, à ce que Tu es à même de faire et d’apporter aux Autres. Il Te faut accepter cette peur, et à l’instant même la transcender en Te voyant maintenant en ton Cœur faire ce que Tu as envie de faire, dans la joie et La Lumière que Tu Es, dans l’accueil et dans le respect de Chacun, sans ne plus jamais rentrer dans le préjugement de tout ce que les Autres peuvent émettre, de ne plus Te laisser imprégner par ce que les Autres sont, et par toutes les énergies qu’Ils peuvent émettre, qui peuvent Te traverser……………

Tu dois être ferme en Toi, ne plus avoir peur de ce que les Autres émettent, ne plus avoir peur de T’exprimer, sans jouer leurs jeux, sans jouer le jeu de la réaction et de la dualité, mais en T’affirmant, en étant ferme dans ce que Toi Tu ressens que Tu Es, dans ce que ton Cœur veut exprimer. Et c’est ce que Je voulais Te dire. Ton bras Te dit : - « J’ai de la difficulté à pouvoir envisager pour Moi quelque chose que Je ressens déjà, que J’ai à cœur de mettre en place, parce que J’ai envie de bouger après M’être permise de faire un long travail intérieur. Maintenant il faut que Je participe parce que c’est mon choix, parce que J’en ai envie. » C’est parce que Toi-même Tu ressens que Tu as un rôle que Tu as à cœur de développer, que Tu as à cœur de vivre, mais Tu as de la difficulté à croire que cela soit réellement possible, par rapport à tout ce que Tu ressens de l’extérieur et de ce que sont les Autres. Alors lâche tes contraintes, ne préjuge plus de rien, ne soit plus prisonnière de tes limitations. Accueille-Toi, accueille dans ton Cœur ce que Tu as envie de créer, de faire pour Toi. Vis-le déjà dans ton Cœur, élabore dans ton Cœur tous tes possibles, et vis-le enfin pour Toi……….

Demande à ton bras de se rééquilibrer…… Vois tout ton corps dans La Lumière, et n’accepte plus aucune pensée de ta personnalité humaine, qui pourrait T’empêcher ce que Tu as envie de faire, et surtout de créer une autre réalité que celle que Tu vis………….. Et il en est ainsi. Va de l’avant mon Amie. Tu as tant de choses à faire, et ton Cœur te parle. Ne Te limite plus. Sois Toi, sois dans la Joie d’être, sois dans la joie de ta créativité, sois pleinement Toi, et Nous Te suivons. Nous T’accompagnons, et maintenant Nous pourrons même T’insuffler ce qui va être maintenant un devenir que Tu ressens déjà en Toi. Sois Toi, et vis réellement ce que Tu as envie de vivre. Et c’est ainsi.

Rose  : Je peux faire un petit constat ?

Ma  : Oui Rose .

Rose  : Tout ce que vient de dire Arlette , çà Me parle beaucoup, et en même temps J’observais ma vie avec tout ce qui s’est présenté à Moi, et Je M’aperçois que J’ai aussi à cœur de manifester ce potentiel qui est en Moi, il est énorme, il est là, J’en suis consciente, et en même temps Je M’aperçois bien que c’est des peurs, que c’est un apprentissage intérieur, et en même temps, c’est ce pas là, et en même temps Je M’en réjouis déjà.

Ma  : Oui on le vit Tous, Moi çà fait un moment aussi, mais il ne faut pas se poser de questions, il faut avoir le courage de vraiment rester en Soi, et que chaque fois que quelque chose coince, de dire : - « Je l’accepte, Je l’intègre, Je vais au-delà. » Il ne faut pas chercher, et en même temps dans les moments de calme et de pause en Soi, çà va remonter tout seul. On va ressentir une subtilité qui correspond à cette petite retenue, et on va être à même de le transcender et de le dépasser. Et parfois, il faudra encore un petit peu de temps pour comprendre qu’il y a encore un autre rouage derrière, et ainsi de suite. – « Oui Je décide à l’instant de faire ce pas. » Mais qu’est-ce qui empêche de faire ce pas : çà va être des petits rouages, et ces petits rouages il ne faut pas les chercher, il faut les laisser se présenter à Nous, quelque soit le moment, peu importe. Avant on œuvrait d’une certaine façon, on ramait et on n’était pas bien, maintenant Nous devons être dans « l’état d’être » qui permet que ce rouage se présente à nous. C’est très subtil.

Arlette  : Et en même temps pas forcer, parce que Moi, il y a une voix qui Me dit : - « Agis ! »

Ma  : Oui, dire : - « Ok, Je t’ai écouté. » Mais maintenant Tu chemines en Toi, et Tu n’acceptes pas que les peurs Te prennent dessus. Les peurs ce sont des énergies, or quand on ressent La Lumière que l’on est, aucune énergie n’a de pouvoir sur La Lumière.

Arlette  : Si Je peux parler d’un problème récent dans ma vie...J’ai des problèmes dentaires, et bizarrement J’ai entendu parler de cette clinique à Budapest, Je Me sentais poussée, J’ai téléphoné... Tout M’encourageait à le faire, Je sentais la fluidité de « tout »....

Ma  : En même temps que Tu acceptes de Te faire faire ces soins par ce biais là, commence dans ton Cœur à voir que Tu es une Lumière puissante qui peut reconsolider ta mâchoire. Demande à toutes tes cellules de ta mâchoire, de tes gencives, de se reconsolider afin qu’elles puissent accueillir pleinement cet appareil.

Arlette  : Oui, c’est ce que Je fais.

Ma  : Et Tu vois que c’est fait.

Arlette  : Oui, et Je voulais expliquer que, parce que çà peut aider, quand mon billet d’avion a été pris et que J’ai confirmé que Je venais, J’ai passé 2 jours après çà dans une Energie incroyable, l’Energie Divine. Je planais, Je chantais, et J’ai dis : - « Mon Dieu cette Energie, il faut la vivre pour savoir ce que c’est. » J’étais dans une extase, parce que J’avais traversé mes peurs. Maintenant Je sais ce que c’est que l’Energie Divine.

Ma  : Oui c’est atteindre un niveau de conscience où on commence à percevoir comment l’Energie peut Nous servir.

Arlette  : La magie du Divin.

Paule  : Je peux demander encore quelque chose ?

Ma  : Oui Paule.

Paule  : Je cherche en ce moment une maison, Je n’ai pas de maison à Moi.

Ma  : Bienvenue au club !

Paule  : Je vais un peu partout, on Me prête. Je cherche une maison, mais çà ne se fait pas. Peux-Tu Me donner quelques éclaircissements là-dessus ?

Ma  : Bien, alors Nous faisons Tous la même chose en notre Cœur, surtout Moi (avec amusement).

Yosuel  : Alors mon Amie, en réponse à ta question, Tu dois être dans la certitude que, ce que Tu veux pour Toi, est ce que Toi-même Tu crées en Toi, en ton Cœur, sans y mettre de condition. Tu ne dois pas avoir peur que l’on Te spolie, que l’on abuse de Toi, que l’on Te propose quelque chose qui ne Te corresponde pas, et qu’on T’oblige à le prendre. Tu dois enfin créer en Toi ce que Tu veux réellement pour Toi, ce que Tu veux réellement T’attirer, et Te voir dans cette maison sans aucune peur, sans aucune limitation, mais Tu Te vois déjà y vivre pleinement dans la joie, en sachant que ce lieu est ta propre expansion. Tu dois être dans la certitude, et même être très claire avec Toi-même en Toi, que ce que Tu veux n’est pas un retranchement, mais une ouverture pour Toi. Accepte les Autres comme Ils sont. Ne crois plus que l’on veuille Te berner, que l’on veuille s’approprier tes biens, que l’on veuille Te refourguer n’importe quoi. Accepte enfin que Tu mérites le plus beau, le meilleur, sans aucune limitation, que ce lieu est déjà l’expansion de ta propre Lumière. Et cesse d’avoir peur des Autres. Apprends, réapprends à être Toi, en Toi. Chemine pour comprendre ce qui se passe en Toi et T’en libérer, afin de ne plus être toujours dans l’engrenage de tes peurs, de tes croyances et de tout ce qui T’a limité jusqu’à ce jour. Vois-Toi pleinement Toi, en ton Cœur. Vois-Toi pleinement Toi dans la Lumièr, et vois-Toi pleinement Toi dans la vie, telle que Tu es, envie de la vivre pour Toi.

Et il en est ainsi.

…..Pause……..

***

Retranscription : Arlette

Merci de tout Cœur à Arlette pour la retranscription de cette session « Rencontre/discussion », Je T’honore pour ton implication et ta persévérance. Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi