Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Guidances des Êtres de Lumière ou de notre Cosmos canalisés par (...) > EMAYEM et le Groupe d’une inter-dimension de la 5ème dimension

EMAYEM et le Groupe d’une inter-dimension de la 5ème dimension

lundi 19 mai 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Emayem et le groupe d’une inter-dimension de la 5ème dimension

Namasté,

Un groupe, qui s’est annoncé à ce moment là comme un groupe du 3ème plan de la 5ème dimension, s’est adressé à Moi pour M’instruire sur les 3 phases distinctes : l’ombre, la Lumière et la Permanence.

Je laisse l’Un d’Eux, Emayem , s’expimer maintenant dans ce qu’Ils M’ont révélé et fait ressentir lors d’une de mes détentes. Ma Nanda Aweh  :

Emayem  : Nous sommes le groupe qui vivons dans ce que Nous appelons le 3ème plan, mais en réalité il s’agit plus d’une inter-dimension, car le mot « plan » est plus relié à des consciences intermédiaires reliant toutes les dimensions, mais aussi toutes les interfaces.

En réalité, Nous sommes dans un niveau de conscience de la 5ème dimension où Nous pouvons voir tout ce que Vous faites, Nous pouvons ressentir tout ce que Vous émettez, mais aussi Nous pouvons interagir avec tous les Êtres qui sont prêts, sans Leur imposer quoi que ce soit, parce que votre plus grande difficulté c’est de vouloir que des Êtres d’autres dimensions, d’autres Consciences ou même ce que Vous appelez « Êtres Stellaires » Vous donnent les solutions sans que Vous ne compreniez pas qu’en réalité c’est Vous qui devez trouver toutes les solutions en votre Cœur. Et lorsque Vous en êtes arrivés à pouvoir ressentir ce que Nous sommes à même de Vous dire, alors le contact peut être établi, et même Nous pouvons alors Vous donner des instructions ne relevant pas d’une supériorité, mais de ce que Vous êtes à même de percevoir dans votre propre Conscience qui sait déjà toutes choses sans que Vous puissiez, Vous Humains, Vous permettre de les percevoir.

Ce que Vous êtes en droit de Vous demander, c’est pourquoi votre propre Conscience ne Vous révèle-t-Elle pas ce qu’Elle est en droit de Vous dire, c’est parce que Vous êtes une conscience qui devez réapprendre tout ce que Vous savez jusqu’à ce que Vous atteignez la pleine conscience. Alors votre Conscience Divine pourra a Elle seule faire toute l’intégration au niveau de votre conscience tridimensionnelle.

Maintenant, ce que Nous avons révélé à Ma , c’est que Vous êtes arrivés, pour Ceux qui ont cheminé en leur Cœur et qui ont ressenti combien le fait d’être en conscience et de vouloir vivre en conscience, à pouvoir encore dépasser là où Vous en êtes.

Alors, il y a une réalité que Vous pouvez Vous amener à ressentir, c’est que Vous avez l’ombre et la Lumière, et plus précisément l’interaction entre l’ombre et la Lumière.

L’ombre joue un grand rôle, celui de Vous faire vivre toutes les facettes qu’une conscience peut émettre en pensées génératrices de la molécule tridimensionnelle au sein même des autres molécules, engendrant par là même toutes une série d’énergies pouvant s’interconnecter à l’infini, rendant ainsi une inextricable toile ou chaque pensée alimente toutes les autres devenant ainsi une puissante expression de ce que Vous avez appelé « ombre ».

Et il y a la Lumière qui est le reflet parfait de l’ombre, mais dans une interface où Elle se joue de tout ce qu’émet l’ombre pour en extraire une parfaite idiome dont Elle Vous transmettra le sens en corrélation avec les ressenti de l’inter-différentiel. Ce qui donne l’impression que la Lumière est source de transmutation, alors qu’Elle est la forme transdimensionnelle de toutes choses émises au niveau de l’ombre.

Maintenant, il y a « la Permanence », la Permanence est l’axiome qui une fois que Vous permettez à l’ombre et à la Lumière d’interagir, et cela ne peut se faire que lorsque Vous Vous permettez d’être, mais surtout lorsque Vous comprenez enfin que l’ombre est une partie intégrante de votre Conscience et qu’elle ne doit pas être rejetée mais acceptée et transmutée au niveau de votre Essence, sans la contrôler, mais en la laissant s’interactiver avec la Lumière au point où la Lumière va inter-transmuter toutes les parties de l’ombre dans sa propre configuration en tous les points tridimensionnels et ainsi être la parfaite transmutation de tous les atomes tridimensionnels préfigurant dans l’interaction de ce qu’est « le voile ».

Maintenant, lorsque Vous arrivez à maintenir votre conscience au niveau du Cœur sans ne plus croire en tout ce que vos pensées Vous disent, Vous pouvez alors considérer que l’ombre et la Lumière se sont inter-diphasées pour que la Permanence puisse être la part de votre conscience qui peut émettre pleinement votre créativité. Ce qui veut dire que la Permanence est le consensus de « la Présence » à un niveau beaucoup plus élevé que votre simple Présence en ce que Vous appelez « ici et maintenant ». Vous pouvez alors concevoir une autre réalité, mais sans jamais la diriger vers un but égotiste ou nuisible, parce qu’alors Vous seriez ramenés à une dure réalité Vous imposant de réapprendre tout ce que Vous Êtes au niveau de la 3D.

Je Vous salue et Vous honore pour ce que Vous avez parcouru et là où Vous en êtes.

Toute ma compassion et mon Amour Vous enveloppent.

Aloha in Véha (salutation les Bien-aimés)

Emayem

***

J’ai demandé à Emayem quelques explications sur certains mots qui peuvent être difficilement compris et J’ai aussi été chercher la définition de wikipédia :

• Un idiome (du grec idios signifiant « propre », « spécial ») est l’ensemble des moyens d’expression (langage, modes de pensée) d’une communauté donnée, relatif à un domaine d’activité spécifique de cette communauté.(wikipédia) – En l’occurrence la communauté ici est l’Humanité. Ma . Là il s’agit de l’expression type au sein de l’inter-différentiel de la Lumière. Emayem.

• L’inter-différentiel c’est le langage entre la transmutation et sa source. Emayem .

• Transdimensionnelle : qui n’a pas de forme dimensionnelle. Emayem .

• Un axiome (du grec ancien αξιωμα/axioma, « considéré comme digne, convenable, évident en soi » – lui-même dérivé de αξιος (axios), signifiant « digne ») désigne une vérité indémontrable qui doit être admise. Pour Euclide et certains philosophes grecs de l’Antiquité, un axiome était une affirmation qu’ils considéraient comme évidente et qui n’avait nul besoin de preuve. Théophraste définit ainsi l’axiome : c’est une formule qui concerne en partie les choses de même sorte, s’il y a analogie de l’une à l’autre, en partie toutes les choses indistinctement.(wikipédia)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi