Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la Rencontre/discussion à Noisy-sur-Oise le (...)

Retranscription de la Rencontre/discussion à Noisy-sur-Oise le 28/07/2013

lundi 30 septembre 2013, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Rencontre/discussion-Questions/réponses

du 28 Juillet 2013 à Noisy sur Oise

Yosuel

Intervention de Marie

Canalisés par Ma Nanda Aweh

Introduction de Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller dans le Cœur de votre Être……………….. Vous êtes Vous, avec Vous, dans votre Présence…………

Yosuel et Ma  : Acceptez enfin de Vous ressentir……….. Acceptez enfin de Vous ouvrir à ce que Vous Êtes……… Acceptez enfin d’aller à la rencontre de Vous-mêmes. Ne cherchez plus à comprendre les choses, car tout Vous sera révélé lorsque le moment venu Vous serez à même de comprendre, de ressentir à un autre niveau ce qui doit l’être. Vous n’avez plus à avoir peur d’être avec Vous. Vous n’avez plus à avoir peur de ressentir les choses différemment. Vous n’avez plus à avoir peur de ce qui Vous est révélé. Vous n’avez plus à avoir peur de prendre en compte ce qui Vous est dit au niveau cette profondeur, car c’est ce que Vous-mêmes avez demandé, c’est ce que Vous-mêmes Vous êtes préparés depuis très longtemps pour pouvoir dépasser toutes vos expériences et Vous re-trouver enfin avec Vous, enfin dans votre réalité, enfin dans votre vérité. Rien de l’extérieur ne Vous y amènera, et il est important de comprendre que c’est vraiment en Vous que Vous pourrez comprendre toutes les subtilités de ce que Vous êtes en réalité.

Yosuel  : Mes Amis, c’est une Joie de Vous retrouver. Je suis ce que Je suis Yosuel . Nous n’allons pas attendre ces chers Êtres qui sont en chemin. Ce que Je veux vous dire, c’est que Vous êtes à même de dépasser bien des choses qui ne Vous correspondent plus, un état d’être qui n’est pas ce que Vous êtes, une conscience différée dans laquelle Vous n’avez plus à aller, mais dont Vous Vous permettez encore parfois de Vous laisser en faire l’expérience. Il est temps de faire vos choix. Il est temps de penser à Vous, de décider de vivre pour Vous et de ne pas Vous laisser prendre dans tout ce que Vous avez vécu, dans tout ce qui se pratique encore dans ce monde, dans tout ce que Vous ne voulez plus côtoyer, dans tout ce que Vous ne voulez plus subir, et en même temps être présents, présents dans cette vie, présents dans ce monde en acceptant chaque Être comme Il est, en ne rejetant rien, mais en vivant dans une conscience plus élevée.

Vous avez tendance encore à vouloir retourner dans les vieux schémas parce que c’est ce que Vous aviez l’habitude de vivre, et surtout Vous avez construit votre vie sur ces vieux schémas. Cela va Vous demander beaucoup de courage pour ressentir en Vous, en votre Cœur que cela n’est plus approprié, et surtout cela ne Vous correspond plus. Vous avez tant besoin maintenant de ressentir les choses à un autre niveau, et surtout de ne plus laisser votre mental Vous interférer, parce que votre personnalité humaine ne veut pas lâcher en totalité la puissance que Vous lui avez donnée, surtout par votre mode de réflexions et de penser. Lâchez ce mode de penser et de réflexions, et laissez simplement votre Cœur s’exprimer, alors Vous aurez d’autres compréhensions, Vous aurez d’autres ressentis, et surtout Vous pourrez comprendre comment Vous avez cheminé, comment Vous avez œuvré pendant si longtemps, et alors un nouveau monde s’ouvrira à Vous, surtout une nouvelle perception des choses, et c’est en Vous que cela se passe.

Vous allez être confrontés à beaucoup de choses qui Vous seront amenées par tous Ceux qui ne veulent pas croire encore qu’Ils sont autre chose qu’un Humain, par tous Ceux qui veulent encore perdurer dans les vieilles énergies, dans les anciennes énergies, et par tous Ceux qui vont vouloir Vous déstabiliser afin que Vous ne puissiez atteindre un niveau de conscience Leur échappant. A Vous d’être vigilants, à Vous d’être avec Vous, à Vous de faire la part des choses, d’avoir du recul et du discernement. C’est de Vous dont il s’agit et de personne d’autre.

Soyez pleinement Vous. Soyez avec Vous et ne cherchez plus dans les Autres la réponse à ce que Vous Êtes. Ne cherchez plus à l’extérieur ce qui peut Vous être révélé en votre Cœur. Et en même temps, bien des choses sont maintenant dites et révélées pour que Vous puissiez élargir les choses de ce que Vous Êtes, de ce qui s’est passé. Nous sommes très présents à Vous pour Vous guider, pour Vous aider, en sachant que c’est Vous qui créez votre réalité et que Nous Vous montrons votre propre voie. Et il en est ainsi.

Nous pouvons désormais commencer cette session où Je Me fais une Joie de répondre à vos questions qui ne doivent concerner que Vous-mêmes, que ce que Vous vivez, que ce que Vous ne comprenez pas de ce qui se passe en Vous. Et c’est ainsi.

Emaliah  : Eh bien Moi, Je veux bien commencer… Pourquoi à l’âge de 18 ans, à cause d’un accident de voiture, Je Me suis retrouvée défigurée. C’est-à-dire que J’ai eu des points de suture au niveau de l’œil, le nez a failli partir, et en même temps le sang avait saccagé un manteau que Je venais d’avoir, un manteau tout neuf, disons que ça avait saboté ma coquetterie. Donc pourquoi J’ai été défigurée et saboté ma coquetterie.

Ma (intervenant) : Je Vous rappelle que Vous faites tous la même chose en Vous, parce que cela Vous concerne à différents niveaux.

Yosuel  : Là mon Amie, Je vais Te demander d’accepter une chose : Tu avais besoin à ce moment-là de prendre en compte le fait que Tu ne T’acceptais pas, le fait que Tu avais beaucoup de difficultés à vivre pour Toi, et le fait que Tu pensais que jamais on ne T’aimerait comme Tu es. Tu avais un reflet de Toi-même qui était dans la négation de Soi, qui était dans le rejet de Soi et la peur des Autres, et en même temps Tu ne T’es pas autorisée à pouvoir profiter du cadeau que Tu Te faisais, et surtout de la joie de pouvoir bénéficier de ce cadeau…

Ma (intervenant parce Féolah et Marianne viennent d’arriver) : Nous venons juste de commencer. Nous Vous avons attendues. On vient juste de commencer. ( Féolah était partie chercher Marianne à la gare)

Féolah (justifiant le retard) : Parce que finalement le train est arrivé beaucoup plus tard.

Ma  : Installez-Vous ! Bonjour Marianne .

Marianne  : Bonjour.

Ma  : Donc Marianne , Je rappelle rapidement que pour Te re-trouver, pour être vraiment en conscience de « Qui Tu Es », il Te faut faire le choix d’aller à la rencontre de Toi-même, au cœur même de ton Être, en ton Cœur. Et pour cela Je vais imager brièvement en Te disant Ta conscience dont Tu as l’habitude peut-être de ressentir qu’elle se situe au niveau de la tête, du mental pensant, et bien Tu la descends dans ta poitrine, dans ton Cœur…………... Tu Te laisses aller………… Tu T’abandonnes à Toi-même……... Tu es Toi, avec Toi, en ton Cœur, sans penser…………. S’il y a des pensées, laisse-les aller. Prends une grande respiration….. et recentre-Toi…….. Voilà ! Tu es Toi, avec Toi……..

Yosuel  : Je T’honore cher Être, et Je T’accueille en ce lieu. Je suis ce que Je Suis, Yosuel , et Je vais finir de répondre à ma chère amie Emaliah … Tu as à prendre conscience maintenant de ne plus Te retourner, de ne plus chercher à comprendre ce qui s’est passé, et d’être bien avec Toi, de croire en Toi, de T’accepter, de T’aimer et d’accueillir tous les cadeaux de la vie comme un Enfant qui mérite de recevoir à l’infini. Ne Te pose plus de questions. Accepte tout ce qui s’en vient, et sois simplement Toi. Tu as fait un beau parcours. Tu as compris bien des choses, et Tu es à même de ressentir maintenant ce qui se joue, ce que les Autres vivent, ce qu’Ils ne veulent pas admettre, et surtout ce qu’Ils ne veulent pas accepter pour dépasser leur condition de vie, leurs souffrances, et surtout l’abnégation de Soi. Tu l’as dépassé, alors ne cherche plus rien dans ton passé qui puisse encore Te contrarier, car là où Tu en es mon Amie, il Te suffit d’être Toi en Toi, de vivre pour Toi, d’imaginer ce que Tu veux voir arriver dans ta vie, ce que Tu as envie de manifester.

Prends en compte ce que Tu Es. Prends en compte ta Puissance, et vit enfin pour Toi. Ne Te dois plus à Qui que ce soit. Et tous les Êtres qui viendront à Toi pour recevoir une guidance, Tu sais que Tu ne dois plus T’impliquer, mais Nous laisser œuvrer à travers Toi. C’est Nous maintenant, à travers tous les Êtres qui ont choisi comme activité l’aide aux Autres, c’est Nous qui œuvrons à travers Vous, car tous les Êtres ont à comprendre qu’Ils doivent vivre pour Eux, reprendre conscience de « Qui Ils Sont », se libérer de toutes leurs peurs, de l’abnégation de Soi et de tout ce qui Les a empêché d’être Eux-mêmes.

L’aide aux Autres n’est pas une condition, c’est un choix qu’Ils ont Eux-mêmes fait bien avant leur incarnation, mais ce choix ne doit Les empêcher de vivre pour Eux, de créer pour Eux, de respirer la vie, d’aimer la vie, de chanter la vie et d’en ressentir ce qu’elle est dans l’immensité « du Tout », et cela va bien au-delà de la conception même de ce que Vous pouvez penser qu’est la Vie.

Vous n’êtes plus tributaires de Vous devoir aux Autres, car alors Vous n’êtes plus Vous-mêmes. Vous n’êtes plus tributaires de ce que les Autres vivent, car Vous avez fait assez d’expériences pour comprendre ce que les Autres Vous reflétaient afin de Vous comprendre Vous-mêmes. Vous n’avez plus rien à prendre sur Vous. Vous n’avez plus rien à endosser, mais ce choix de l’aide aux Autres doit rester une passion dans le service sans Vous y impliquer. Votre réalité est de Vous re-trouver et de comprendre comment avec votre Puissance de créativité Vous pouvez créer par Vous-mêmes et pour Vous-mêmes ce que Vous avez envie de vivre pour Vous, sans Vous devoir à Qui que ce soit. C’est Nous qui maintenant œuvrons à travers Vous et par le mode que Vous choisissez d’aider les Autres. C’est Nous qui Vous impulsons ce que Vous avez à faire, à dire, et ce que les Autres ont à recevoir.

Ensuite, Vous pensez à Vous. Vous êtes dans le détachement total, et Vous n’avez pas à Vous impliquer dans rien du tout, car sinon Vous ne trouverez pas la voie de votre propre réalisation qui est enfin de comprendre ce que Vous Êtes en réalité, et ce que Vous pouvez œuvrer maintenant dans l’immense Joie d’être, dans l’immense joie de vivre cette vie autrement que ce que Vous avez vécu, et de pouvoir enfin Vous re-trouver, et de prendre les décisions qui Vous appartiennent, d’aller de l’avant et de créer ce monde tel qu’il est en chemin, en sachant que chaque Être individuellement qui œuvre en conscience d’être, en conscience de l’Amour et de la Lumière qu’Il Est, permet le changement de ce monde et non en s’impliquant dans ce que les Autres sont, vivent, traversent. Et il en est ainsi.

Je Vous honore Tous mes Amis de Me permettre de M’exprimer. Je Vous adombre de tout mon Amour, de ma Lumière, de ma Présence. Et il en est ainsi.

Emaliah  : Merci Yosuel .

Ma  : Une autre question ?

Zahia  : Moi, Je veux poser une question. Il y a un truc que Je ne comprends pas trop, c’est que Je continue à attirer beaucoup de personnes qui sont dans la profession par des hasards qui n’en sont pas, mais Je ne comprends pas pourquoi, parce que, en fait, il y a des personnes qui pourraient être reliées à ce que Je fais, c’est un peu…c’est un peu flou. Parce que soit cela aboutit, soit cela n’aboutit pas, soit ça reste à plat. J’essaie de faire l’action si l’action Me demande de faire quelque chose. Voilà pour le travail, et puis après de le lâcher, sans attendre et ne pas y penser, mais voilà, ça reste un état de rencontres… Je sais pas, Je sais pas si c’est clair.

Ma (intervenant) : Donc Je vais Te demander de Te laisser aller dans ta profondeur…. Vous faites tous la même chose. Chaque question Vous concerne à différents niveaux… Tu Te laisses aller dans ta profondeur, pas d’interférences de ton mental. Ne cherche pas à comprendre ni à analyser ce qui est dit, mais d’ouvrir le ressenti de la profondeur de ton Être pour en comprendre la subtilité au-delà de la compréhension mentale. Et sois dans l’acceptation en laissant émerger de cette même profondeur ce que Tu es à même de ressentir… surtout pas d’interférences du mental

Yosuel  : Mon Amie, il faut que Tu prennes en compte une chose dont Tu as la difficulté de ressentir. Tu es à même de T’attirer ce que Tu as envie de vivre, et en même temps Tu Te cherches. Qu’est-ce qui T’empêche de croire en totalité en Toi ? Et là, Je vais Te demander, non pas de répondre, mais d’aller vraiment dans ta profondeur, de n’avoir aucune interférence et d’aller chercher dans cette profondeur, mais attention, Tu ne contrôles rien. Tu es dans un détachement total, un laisser-aller total, Toi en Toi et laisse émerger cette partie que Tu n’as jamais vraiment voulu accepter parce qu’elle contrariait le fait même que Tu voulais voir comment les choses pouvaient s’en venir à Toi, et ainsi dans ce contrôle Te dire : - « Ah bah oui, J’ai confiance en Moi. » Cela ne marche pas, la confiance en Soi est la prise de conscience que ce que Tu Es ne peut s’appuyer sur une forme quelconque de manifestation dans le contrôle. Tu dois maintenant laisser émerger cette partie de Toi sans la chercher. Laisse-Toi aller en totalité……et c’est ce qui fera que si réellement Tu l’acceptes, les choses changeront pour Toi. Tu as enfoui cette partie pour avoir une certaine assurance, une certaine sécurité et vouloir voir, d’une certaine façon, si cela marchait. Le Divin ne fonctionne pas de cette façon-là, le Divin ressent que tout est déjà accompli, et que tout est dans ce que Lui-même pense au niveau du Cœur dans la certitude que c’est SA vérité….. Laisse-Toi aller……….ne contrôle rien…………sois dans l’abandon total…………et laisse-Nous T’insuffler ce qui doit l’être………………..

……..Pause…………..

Qu’est-ce qui se passe en Toi, mon Amie ?

Zahia  : Quelque chose, mais Je sais pas……

Yosuel  : Laisse-le émerger…abandonne-Toi en totalité…. Regarde-Toi maintenant en Toi, n’y met pas d’images spécifiques…………….

Zahia  : Je vois des choses qui sont…

Yosuel  : Peux-Tu l’exprimer ?

Zahia  : Je vois une couleur rose mais qui…empêche quelque chose de plus foncé de monter comme des…

Yosuel  : Lâche cette couleur rose.

Zahia  : Je…ça part pas…

Yosuel  : Lâche ! Laisse-Toi aller……..…va encore un peu plus profondément en Toi…………laisse cette masse foncée émerger………………….. Et maintenant que ressens-Tu ?

Zahia  : Elle est jusque dans les pieds.

Yosuel  : Laisse-la émerger……… Tu l’as tellement retenue, Tu l’as tellement entretenue, et maintenant elle est prête à émerger. Accepte notre aide, accepte notre guidance…….. Ne crois plus que Tu dois contrôler quelque chose au-delà de notre aide et de notre guidance….. Abandonne-Toi en totalité……………………. et maintenant avec tout ton Cœur, accueille cette partie……. Laisse-la sortir………….. Regarde-la………... Accepte-la……….. C’est ta propre création. Accepte qu’elle n’est pas ce que Tu Es……... Accepte que Tu n’as plus à la subir………et que Tu n’as plus rien à contrôler………. Demande-lui si elle est prête à être intégrée………………

Zahia  : Non ! Elle s’est fissurée, mais elle n’est pas montée totalement.

Yosuel  : Accepte avec tout ton Cœur que Tu as peur qu’en l’intégrant en totalité Tu ne pourras plus comprendre à l’avance comment les choses peuvent se manifester……………. Lâche cette partie de Toi qui veut contrôler cette partie…………………… Maintenant accepte qu’elle se manifeste en totalité…… Que ressens-Tu ?..............................

Zahia  : C’est comme si Je M’enfonçais avec elle. C’est comme si J’étais aspirée à l’intérieur…

Yosuel  : Laisse-Toi aller………….. Maintenant, effectivement rentre dans cette partie…..et en rentrant dans cette partie, Tu Te positionnes en tant que Puissance Divine, en tant que Puissance de La Lumière………. Tu n’as plus à la subir parce que Tu es est bien au-delà de tout ce que Vous avez créé ici dans cette 3ème dimension, dans la densité de cette 3ème dimension. Maintenant vois-Toi T’expanser………………et cette partie Tu la laisses intégrer le Cœur de ton Être………………. Tu n’as rien d’autre à faire que de Te voir dans la pleine Lumière en expansion en laissant cette partie intégrer le Cœur de ton Être……………………. Comment Te sens-Tu ?

Zahia  : Plus légère. Ça s’est diffusé.

Yosuel  : Alors mon Amie, il est temps maintenant pour Toi que Tu crois en Toi, en ta Puissance, et ne laisse jamais aucun aspect T’interférer dans ta Puissance, parce que ce que Tu Es peut manifester toutes choses sans le contrôler. Attends-Toi maintenant à manifester tout ce que Tu penses au niveau de ton Cœur si Toi-même Tu restes Toi, Tu crois en Toi et que Tu ne cherches rien d’autre qu’à « être ». Nous T’accompagnons. Nous Te suivons et Nous Te guidons. Et il en est ainsi. Sois ce que Tu Es. Sois pleinement Toi, et n’aie plus peur de ce que Tu Es, et N’aie plus peur de ce que Tu peux manifester sans que Tu n’aies rien d’autre à faire que de penser au niveau de ton Cœur. Et il en est ainsi.

Zahia  : Merci.

Ma  : Une autre question ?

Amélie  : Moi, J’ai une question. C’est par rapport à la session d’hier.

Yosuel  : Oui.

Amélie  : Tout au début, J’ai vu un visage déformé, au départ très très flou et il s’est approché jusqu’aux yeux, entre les deux, et là Je le vois très clairement et ça Me fait pleurer. J’aimerais bien comprendre.

Ma  : Tu Te laisses aller dans ton Cœur…... Tu ne cherches pas à comprendre, mais Tu es dans l’acceptation. Laisse-Toi aller dans ton Cœur…..… J’accepte….J’accepte…J’accepte…parce que toutes les réponses que Yosuel peut dire ne sont pas des ingérences dans votre vie, mais c’est ce qu’Il ressent en Vous et que Vous avez à libérer. Donc Tu es dans ton Cœur et Tu acceptes et Tu ne cherches pas à comprendre. D’accord ?

Amélie  : D’accord.

Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, en notre Cœur parce que cela Nous concerne à différents niveaux.

Yosuel  : Mon Amie, ce que Tu as vécu c’est la présence d’Êtres qui se sont nourris de Toi et qui ne veulent pas que Tu reprennes le chemin de ton Cœur, parce que tous les Êtres qui vivent dans une conscience altérée sont Tous la nourriture de ces Êtres. Tu ne dois pas en avoir peur, mais de prendre conscience que maintenant Tu peux reprendre le chemin de ton Cœur, Tu peux ouvrir ton Cœur et accepter enfin de réapprendre à être Toi en ton Cœur pour ne plus jamais être la nourriture de ces Entités. Ceci ne peut être dit autrement, parce que chaque fois que Vous n’êtes pas Vous-mêmes en votre Cœur, Vous êtes tous la nourriture d’Entités. C’est ainsi que les choses sont et ont été de tous temps depuis que Vous Vous êtes expansés pour faire ce long voyage à comprendre « Qui Vous Êtes » au travers de vos expériences. Le retour à Soi va non seulement permettre que Vous compreniez « Qui Vous Êtes », de Vous re-trouver et de ne plus alimenter bien des sources qui se nourrissent de bien des consciences altérées, de toutes les énergies de peur et de tout ce qui constitue la dualité.

Chaque fois que Vous n’êtes pas Vous-mêmes, chaque fois que Vous Vous décentrez, chaque fois que Vous êtes en réaction, Vous nourrissez bien des plans, mais ceci fait partie des expériences. Acceptez-le. Ayez le courage de Vous re-trouver, de réapprendre « Qui Vous Êtes », de réapprendre d’être Vous en Vous, et de décider de ne plus nourrir des Êtres qui a un moment donné, lorsque l’Humanité aura atteint un niveau de conscience où Ils n’auront plus accès à leur conscience altérée, alors ces Êtres seront intégrés dans la conscience « du Tout ». Et il en est ainsi.

Chère petite Amie, sois consciente maintenant que Tu as à cheminer en Toi, que Tu as à passer du temps en Toi, avec Toi, en ton Cœur, que cela va Te permettre de Te comprendre, de comprendre ton cheminement, de comprendre tes expériences, de comprendre ce que Tu Es en réalité, et de décider pour Toi, et uniquement pour Toi, de vivre enfin ce que Tu as envie de vivre, de ne plus dépendre de Qui que ce soit, tout en étant dans le respect de Toi-même et des Autres, tout en étant dans l’échange, l’harmonie, la Joie d’être. C’est ce que Je peux Te dire pour le moment. Ne cherche pas à comprendre les choses, parce que cela T’empêcherait d’être Toi-même, et surtout de ressentir dans ta profondeur ce que Tu es à même de ressentir, et ce que Nous sommes à même de T’insuffler. Chemine en ton Cœur à ton rythme, et Tu comprendras petit à petit les choses à d’autres niveaux. Et il en est ainsi.

Amélie  : Merci.

Ma  : Une autre question ?

Martine  : Dans le même ordre d’idées…euh quand hier avant la pose, J’ai eu une image d’aigle, bon Je trouvais ça bien, Moi et…heu…après la pose, J’ai eu une image de Moi complètement insolite en position roulée en boule dans une corbeille à chien, voilà, mais une toute petite corbeille à chien. C’était beaucoup moins sympathique. J’ai pas très bien compris là. Alors est-ce que c’est du même ordre d’idée ou est-ce que c’est autre chose ?

Ma (intervenant) : Donc, Je le répète encore une fois, Tu Te laisses aller dans la profondeur de ton Être sans chercher à comprendre, sans rien analyser mais être dans l’acceptation.

Yosuel  : Ce que Je veux Te dire ma chère Amie, et ô combien Je T’aime, c’est que Tu prends de plus en plus conscience de ce que Toi-même as recherché en bien des temps, en bien des lieux : la compréhension de ce que Tu vivais. Cette vision que Tu as eue, elle représente ce que Tu n’as plus à vivre. Elle représente l’Être qui s’est couché comme un chien que l’on peut dominer par dépit de n’avoir pas pu avoir accès de toutes tes recherches dans les différents niveaux, dans les différents lieux, et maintenant c’est ce que Tu Te donnes le droit enfin d’accéder.

Accepte avec tout ton Cœur cette création……….. Accepte que Tu n’as plus à croire que jamais plus Tu n’auras la révélation de ce que Tu Es en réalité……… Regarde-Toi en Toi…. Regarde-Toi avec les yeux de ton Cœur…. Ne cherche pas d’images spécifiques, mais comprend que maintenant Tu peux aller à la rencontre de Toi-même, et que Tu auras la découverte de ce que Tu Es. Tu auras la compréhension de ta réalité, mais il Te faudra dépasser tout ce que Tu as cru être, tout ce que Tu as cherché pour mettre une compréhension de ce que Tu Etais et qui n’est en rien la réalité.

Cela va Te demander encore un peu de temps pour accepter qu’il Te faille abandonner en totalité tout ce que Tu as pu imaginer de ce que Tu étais, pour en accepter dans la profondeur une vérité qui ne T’est pas encore accessible. Accepte que Tu n’as plus à avoir peur de ne pas pouvoir y accéder……….. et accepte que c’est en ton Cœur que Nous T’insufflerons la compréhension de « Qui Tu Es »……. et que Tu pourras en voir en partie ta propre vérité, car aucun Être quel qu’Il soit, quel que soit le niveau grandiose qu’Il atteint, ne pourra jamais vivre la vérité de ce qu’Il Est que lorsqu’Il Nous reviendra, mais Vous en aurez une approche, une approche très très vraisemblable, sans que n’ayez à avoir peur de ce qui Vous est révélé. Et c’est ainsi. Sois en paix mon Amie, sois Toi-même, et laisse-Toi être ce que Tu Es en ton Cœur. Et c’est ainsi !

Martine  : J’ai une autre question.

Yosuel  : Oui.

Martine  : Depuis que Je suis allée en Egypte, J’ai mal là, J’ai très mal et ça me fait mal de temps en temps là sur le pied gauche, la pointe là, tout ça. De temps en temps ça Me lance terriblement. Ça Me fait très, très mal quoi. Je peux savoir ce que cela signifie ?

Ma  : Huum Huum ! Nous faisons Tous la même chose en Nous. Donc Tu Te laisses aller dans la profondeur de ton Cœur, et sois bien dans l’acceptation.

Yosuel  : Ton pied gauche Te dit : - « Suis-Je vraiment à-même de vivre en conscience ce que J’entends ? J’ai tellement vécu des déboires. J’ai tellement vécu dans cette vie des représailles, des retours de bâton. On M’a montré du doigt. J’ai essayé d’être Moi. J’ai créé beaucoup de choses selon mes principes. J’ai créé une réalité que Je croyais bonne. Comment puis-Je vivre un état de conscience dans le Divin quand Je regarde ce monde tel qu’il est, quand Je regarde tout ce que J’ai côtoyé de souffrances, d’horreurs, d’aberrations dans le comportement des Êtres. Qu’est-ce qui fait que Je peux, Moi, atteindre un niveau de conscience où J’ai été tellement imprégnée de tout ce que les Humains vivent, lorsqu’il Me semble hors contexte de ce que J’entends ? »

Alors mon Amie, il Te faut accepter de ne plus émettre ce genre de pensées, de ne plus les alimenter, et de comprendre que ce monde est en mutation, que le retour en arrière n’est plus possible, et que Vous Vous acheminez vers un renouveau, un changement radical, mais qui demandera encore du temps. Beaucoup de choses en ce monde se créent à d’autres niveaux, que bien des choses sont transformées, que bien des choses sont déjà en création pour que ce monde s’achemine vers sa transformation totale. Et quand Je dis transformation totale, Je parle des consciences, Je parle aussi du physique, de la matière et de tout ce qui se pratique.

Alors maintenant à Toi de faire le choix de ne plus Te référer à tout ce que Tu as vécu. Ne Te retourne plus. Je sais combien il T’est difficile de dépasser beaucoup de choses qui se présentent à Toi comme un ressassage, comme un défilé de tant de choses que Tu as vues, entendues, perçues, et c’est là qu’il va Te falloir beaucoup de courage pour cesser ce défilement, d’apprendre à être Toi, en Toi, et de décider enfin de T’ouvrir à autre chose pour ne plus que ces pensées incessantes défilent en permanence, défilent en T’attirant dans une conscience altérée. Ceci est ce que Nous ressentons en Toi, et il ne Nous est pas possible de dire les choses autrement. Et Tu as ce courage, et saches que Tu ne serais pas là où Tu en es si Tu n’avais pas eu cette volonté en Toi de vouloir dépasser ce qu’une partie très profonde de Toi a toujours ressenti et qui est ta propre Conscience d’Être, ta propre Puissance, allant au-delà de tout ce que Tu as vécu, expérimenté, et de tout ce que ce monde est. Et il est ainsi. Mon Amie, persévère à être Toi. Ne T’attache plus à l’ancien. Chemine à ton rythme. Laisse-Nous œuvrer à travers Toi, et petit à petit Tu vas Te libérer de tout ce qui T’a conditionné et attiré dans des plans où Tu n’as plus à rester, que Tu n’as plus à vivre, et où Tu n’as plus à faire d’expériences. Et il en est ainsi.

Martine  : Merci.

Ma  : Une autre question ?

Isabelle  : Oui. J’aimerais savoir pourquoi, alors que Je ressens beaucoup d’Amour pour beaucoup d’Êtres, Je ne sais pas…Je constate que quelquefois, malgré Moi, les personnes ont peur de Moi. Et J’en souffre.

Ma (intervenant) : Isabelle , Tu Te laisses aller dans la profondeur de ton Cœur, de ton Être. Tu ne cherches pas à comprendre ni à analyser, mais Tu es dans l’acceptation. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

Yosuel  : Mon Amie, Tu viens de toucher la partie de Toi qui T’affecte et que Tu n’arrives pas à dépasser. Tu as œuvré avec beaucoup d’Êtres. Tu as œuvré dans le devoir aux Autres. Tu as œuvré aussi dans l’abnégation de Soi. Il Te faut prendre conscience maintenant, et Je parle aussi à Vous Tous, que plus Vous cheminez dans votre Cœur, plus Vous êtes en conscience de « Qui Vous Êtes », plus Vous élevez votre taux vibratoire, et plus Vous êtes dérangeants pour Ceux qui ressentent que Vous n’êtes plus à leur niveau, qu’Ils ne peuvent plus se nourrir de Vous, de vos Energies, qu’Ils ne peuvent plus jouer avec Vous, et qu’Ils refusent Eux-mêmes de voir la partie d’Eux qu’Ils pourraient comprendre et libérer.

Ce que Vous émanez touche la partie d’Eux qu’Ils ont refusé de voir, la partie d’Eux qu’Ils n’acceptent pas, la partie d’Eux qui Les remettraient totalement en question. Et ça, Ils ne le veulent pas. Par contre, Certains seront attirés par Vous parce que ce que Vous émanez correspond à ce qu’Ils ont toujours cherché, et Ils viendront à Vous pour que Vous Les guidiez et que Vous Leur appreniez comment Ils peuvent se re-trouver, comment Ils peuvent à nouveau être Eux-mêmes, et comment Ils peuvent vivre autrement, sans ne plus souffrir de tout ce qu’Ils ont expérimenté.

Mon Amie, il Te faut prendre conscience maintenant, et surtout de l’accepter avec toute la sincérité de ton Cœur, que Tu n’as plus à T’impliquer dans ce que les Autres vivent, mais d’apprendre à être Toi, en Toi, en ton Cœur, et d’apprendre à ressentir que l’Amour que Tu Es, Tu Te le donnes, et que Tu peux vivre sans ne plus croire que l’on Te rejettera. Ceux qui ne Te correspondent pas ne sont plus Ceux à qui Tu dois donner de l’intérêt. Il y a des Êtres qui s’éloigneront de ta vie, mais bien d’Autres viendront.

Tu ne dois plus apprendre à être dans l’attachement, mais à être dans le détachement, à ressentir que dans l’Amour que Tu Es, dans l’Amour que Tu vis pour Toi, dans l’Amour que Nous T’impulsons, alors Tu peux faire le choix d’échanger avec qui Tu auras à cœur d’échanger sans ne plus avoir peur d’émettre les choses au niveau de ton Cœur, sans ne plus avoir peur de « Qui Tu Es », sans ne plus avoir peur de sourire, de ce que Tu ressens, de ce que les Autres vivent dans la compréhension des jeux. Tu auras à cœur de partager l’Amour en Toi que Tu Es, que Tu Te donnes, sans ne plus rien devoir aux Autres, sans ne plus rien prendre sur Toi, et sans ne plus croire que Tu dois T’impliquer dans ce que les Autres vivent, parce que cela ne T’appartient pas, cela ne Te concerne pas. Tu n’es pas le sauveur du monde, et aucun Être sur cette Terre, sur cette belle planète, n’est le sauveur du monde. Chacun est son propre sauveur. Vous êtes simplement des Transmetteurs et Vous devez maintenant Nous laisser œuvrer à travers Vous quelles que soient Vos pratiques.

Ne croyez plus que Vous détenez la vérité, mais acceptez maintenant que votre vérité est la conscience d’être, et que chaque Être ici sur cette Terre est un Être Divin qui vit des expériences, même les plus outrageuses, même les plus extravagantes, et qu’un jour, dans un lointain futur, tous les Êtres atteindront la conscience de « Qui Ils Sont », mais pour le moment Tu dois apprendre à être Toi, à ressentir ce que Tu Es, à le vivre pour Toi, à faire ce que Tu aimes faire, mais à le faire sans Te devoir aux Autres, à le faire avec passion pour Toi en étant dans la joie, en étant en conscience d’être, et en Nous laissant œuvrer à travers Toi. Tu n’as plus à avoir peur de ce que Tu Es. Tu n’as plus à le renier. Tu n’as plus à le chercher, mais à le vivre à chaque instant dans la Joie d’être, dans la joie de le vivre pour Toi, dans la joie de comprendre toutes choses au-delà de vos compréhensions humaines, en sachant qu’il y a une subtilité dans l’Amour derrière tout acte, derrière toute expérience, et derrière toute expression quelle qu’elle soit.

Le jour où chaque Être Humain comprendra la subtilité de l’Amour derrière toutes ses expériences, alors le monde s’envolera dans une conscience élevée et tout sera libéré. Ce que Je veux Te dire, c’est qu’il Te faut prendre conscience maintenant que Tu as à cheminer en Toi, en ton Cœur pour être Toi, ressentir les choses à un autre niveau, embrasser la vie dans le ressenti de l’Amour que Tu Es, de la Lumière que Tu es, et comprendre que maintenant Tu peux vivre autrement sans ne plus Te devoir à Qui que ce soit, mais d’avoir un regard sur chaque Être dans la compréhension que Lui-même a à reprendre conscience de « Qui Il Est », à reprendre le chemin de son Cœur, et à vouloir décider de se libérer de toutes ses créations, de toutes ses expériences, et de l’abnégation de Soi. Nous T’accompagnons, Nous sommes très présents à Toi. Tu as fait un parcours dans la recherche à Toi-même, mais sans comprendre comment Tu pouvais ressentir dans la profondeur de ton Être ce que Tu Es et ce que Tu étais à même de dépasser pour atteindre un niveau de conscience T’amenant à ressentir réellement ce que Tu Es pour vraiment créer ta réalité au-delà de tout ce que Tu as vécu, de tout ce que Tu as mis en place, mais de ressentir à un niveau élevé ce que Toi-même a espéré ressentir.

Tu es en chemin mon Amie, accepte-le. Ne laisse pas ta partie « orgueil spirituel » prendre le dessus, car alors elle T’empêchera d’atteindre cette profondeur dont Tu es à même d’atteindre. Nous Te guidons mais ne laisse aucune partie de Toi prendre le dessus. Saches que tout ce qui ne correspond pas à l’Amour, à la simplicité, à l’humilité, sont des entraves à ressentir la grandiosité de ce que Vous Êtes, cette grandiosité qui demande de lâcher tout ce que l’orgueil peut Vous amener à Vous faire ressentir pour ne pas voir la Puissance même de la Lumière que Vous Êtes. Fais le choix maintenant mon Amie, si c’est ton choix bien sûr, de libérer cette partie, de la laisser émerger, de l’accueillir et de lui dire : - « Je n’ai plus besoin de Toi, maintenant Je veux Me connaître. Maintenant Je veux Me ressentir dans tout ce que J’ai toujours espéré ressentir et qui est ma véritable Conscience, qui est ma véritable Source Divin, et qui est ce que maintenant « Je Suis », et qui est ce qui va Me propulser maintenant au-delà de ce que J’ai retenu, au-delà de ce que J’ai œuvré dans une demande de reconnaissance, parce que cette demande de reconnaissance était un besoin de Me sentir exister, un besoin de Me sentir valorisée. » Alors qu’en Toi , ta conscience d’être dans la pureté, n’a nullement besoin d’aucune reconnaissance quelle qu’elle soit puisqu’en Te reconnaissant Toi-même, dans ta grandiosité, Tu sais que Tu Es……….

Il y a une partie de Toi qui a toujours cherché à comprendre le cheminement de tous Ceux qui a travers le monde prônent ce que Vous appelez « Spiritualité » au travers de différentes méthodes, mais cela est le chemin aussi. Tout est dans l’ordre Divin, mais Tu n’as plus à Te référer à tous ces Êtres, à toutes ces méthodes, car en Toi est la Puissance même de ce que Tu Es en Toi, en ton Cœur, dans le ressenti de ce que Tu Es. Alors on Te dira : - « Comme Tu rayonnes. » Et là Tu ressentiras les choses à un autre niveau, et Tu comprendras combien dans le renouveau de ce que Nous Vous apportons, Vous aviez aussi à cheminer pour comprendre toutes les parties de Vous qui ont voulu que l’on Vous adule, ces parties de Vous qui ont aspiré à la reconnaissance, et toutes les parties de Vous qui ont cherché en vain à comprendre dans des tas de méthodes ce que Vous Êtes.

Au jour d’aujourd’hui, dans cette période de « l’An Un du Retour sur Soi » qui est 2013, Vous avez la possibilité de reprendre conscience de « Qui Vous Êtes », de Vous libérer de toutes vos conditions, de toutes vos recherches, de tous vos appuis extérieurs, de tout ce qui a fait de Vous des Êtres qui ne se reconnaissaient pas, qui ne se comprenaient pas. Au jour d’aujourd’hui Vous pouvez entrer en totale connexion avec votre Conscience Divine et ce que Nous Sommes. Et c’est ainsi.

Sois Toi mon Amie, permets-Toi d’être Toi, de ressentir ce que Tu Es, de vivre pleinement pour Toi, de ressentir ta grandiosit, et de rayonner sans ne plus rien chercher à l’extérieur, mais de sourire à la vie, et de comprendre tout ce qui se joue et de le dépasser pour vivre pleinement ce que Tu Es, et d’enfin créer pour Toi, tout en étant une Transmettrice, tout en aidant les Autres et sans ne plus T’impliquer, en faisant ce que Tu aimes faire et en Nous laissant œuvrer à travers Toi. Alors ton chemin va s’ouvrir différemment mais dans une grande Beauté que Tu as toujours recherchée et qui peut s’ouvrir à Toi maintenant. Sois en Paix mon amie, Nous T’accompagnons et Nous Te guidons. Et il en est ainsi.

Ma ( intervenant) : Saches que ce que vient de dire Yosuel , Je l’ai traversé et cela n’a pas toujours été évident mais maintenant pour Vous, cela peut être instantané. C’est ce que Je voulais dire. Une autre question ?

Kristel  : Heu… En fait, Je voudrais savoir pourquoi J’ai des douleurs dans le dos. J’ai trois points qui Me font mal et dans mes pieds des fois. En fait J’ai toujours très, très mal aux pieds et le matin des fois J’ai du mal à marcher.

Ma  : Donc laisse-Toi aller dans la profondeur de ton Être. Ne cherche pas à comprendre ni à analyser les choses. Va au-delà des mots et sois dans l’acceptation totale, et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

Yosuel  : Mon Amie, combien il y aurait tant de choses à Te dire. Il Te faut prendre conscience que Tu as accumulé beaucoup de choses en Toi, beaucoup d’énergies qui ne Te sont pas favorables, toujours dans l’abnégation de Soi, dans la peur des Autres, dans la peur ne pas pouvoir vivre pour Toi, de ne pas pouvoir vivre ce que Tu as envie de vivre, de toujours subir les Autres et ce monde tel qu’il est, de ne pas pouvoir envisager un devenir comme Tu aimerais le vivre. Je pourrais T’en dire encore, encore bien des choses. Ce que Je peux Te dire pour le moment, c’est de reprendre le chemin de Ton Cœur, d’accepter d’apprendre à Te connaître, de passer tous les jours des moments avec Toi, de ressentir ce qui se passe en Toi, d’accepter que Tu es autre choses qu’un Humain limité, d’accepter que Tu puisses changer le cours de ta vie, d’accepter les Autres comme Ils sont sans ne plus rentrer dans la critique, le jugement, la haine, les croyances et le rejet de « Tout Ce Qui Est ».

Il Te faut réapprendre en totalité ce que Tu Es, et de ressentir en Toi qu’il y a des possibilités que Tu n’avais jamais envisagées, de ressentir en Toi que Tu es autre chose qui, petit à petit, va Te demander de lâcher toutes tes peurs, toutes tes croyances, de ne plus croire que rien ne soit possible, de ne plus Te rejeter, de ne plus Te nier, de ne plus émettre aucune pensée qui ne soit pas dans l’Amour de Toi-même. De ne plus croire que Tu es vouée à l’échec, de ne plus croire que la vie ne Te sourira jamais, et de ne plus croire que l’Être que Tu Es ne peut pas envisager de créer tout ce que Tu as toujours rêvé, tout ce que Tu as envie de vive pour Toi maintenant. Et Je Te le dis : Tu l’as créé, mais dans des coins lointains, à Toi de les ramener dans cette vie, à Toi de ne plus partir dans ces mondes de rêve mais d’être présente à Toi dans ton Cœur, et de re –imaginer dans ton Cœur ce que Tu veux vivre, d’y croire, de le ressentir comme ta vérité, et de ne plus croire que cela est impossible.

Mais il Te faut cheminer. Il Te faut du temps. Accepte-le. Et si Tu as la volonté maintenant d’être Toi en Toi, en permanence, de ne plus laisser crédit à ton mental, de ne plus émettre des pensées de dénigrement de Toi-même, alors les choses commenceront à bouger.

Tout ce qui se passe au niveau de ton dos et de tes pieds, sont des masses d’énergies que Tu as accumulées tant Tu étais dans le dénigrement, la non acceptation de la vie, la non acceptation des Autres, la non acceptation de Toi-même, et la non acceptation d’un possible changement à ce que Tu vis. Accepte d’apprendre à Te connaître…….. Accepte de passer du temps avec Toi, en Toi, en ton Cœur…….. Apprends à être Toi en permanence, et ne laisse plus ton mental Te dire des choses qui ne sont pas ta vérité, mais Tu le vis d’une certaine façon parce que Tu lui laisses du crédit, de l’importance.

Apprends à ne plus croire tout ce qui se dit, tout ce que les Autres veulent que Tu sois, tout ce que les Autres veulent T’imposer et T’imposent. Tous les conseils venant de tous les Êtres que Tu côtoies et qui correspondent en fait à ce que les Autres veulent que Tu sois. N’admets plus que l’on veuille que Tu sois comme Ils veulent que Tu sois. Apprends à T’affirmer. Apprends à écouter ton Cœur. Apprends à aller dans le sens qui est le tien, de créer ta vérité, de créer vraiment ce que Tu veux vivre pour Toi. Apprends à dire « non » au niveau de ton Cœur. Apprends à ressentir les choses à un autre niveau. Alors ton corps se libérera de tout ce que Tu as accumulé au fur et à mesure de ton cheminement en ton Cœur. C’est ce que Je peux Te dire.

Maintenant Tu as un Être ici, qui T’est proche et qui peut T’aider petit à petit à libérer ces énergies accumulées, et Je parle de ma chère Amie Féolah. N’hésite pas à demander son aide car c’est une très belle Transmettrice et Nous œuvrons en totalité à travers Elle. Ce qu’Elle fait, Elle le fait dans le détachement sans s’impliquer en Qui que ce soit qui vient à Elle. Son Cœur est ouvert. Elle ressent, Elle entend, et Nous œuvrons à travers Elle. C’est ce que Je peux Te dire pour le moment, chère Amie.

Kristel  : Merci.

Ma  : Une autre question ?

Emaliah  : Moi, Je veux bien. Pourquoi après une semaine de travail chez mon fils, de nettoyage, J’ai mal à ma main droite, surtout aux articulations de tous les doigts.

Ma ( intervenant) : Nous faisons Tous la même chose en Nous.

Yosuel  : Là, mon Amie, Je Te dirais : qu’est-ce que Tu n’arrives pas encore à articuler pour Toi-même sans ne rien prendre des Autres ? Tu n’arrives pas à articuler dans la vie le fait de pouvoir aider les Autres, et surtout ce cher Être Méryhael , sans que Tu T’inquiètes de quelque peu de ce qui va se dérouler pour Lui. Et si Tu pensais à Toi maintenant ?

Emaliah  : J’essaie ….

Yosuel  : N’essaie pas. Décide-le !

Emaliah  : D’accord, Je décide !

Yosuel  : Ne cherche plus à comprendre ce qu’Il vit, ce qu’Il traverse. Ne cherche plus à comprendre si chaque décision va L’amener dans sa voie, sa réalisation. Pense à ta propre réalisation. Accepte qu’Il vit une merveilleuse expérience, et que Tu n’as pas à émettre aucunes énergies pouvant interférer les compréhensions de ce qu’Il se donne le droit de vivre. Il est en chemin, et Tu le sais. Il est grandiose, et Tu le sais. Alors même s’Il vit des petits travers, regarde-Le avec les yeux de ton Cœur, de l’Amour et de La Lumière que Tu Es. Accompagne-Le en expansant ta propre Lumière. Laisse-Nous œuvrer à travers Toi sans émettre aucune intention, bien sûr, sans contrôler ce que Tu peux émettre. Et c’est ainsi.

Emaliah  : Merci Yosuel .

Yosuel  : Accepte maintenant de Te prendre en main et d’articuler toute chose pour Toi dans la voie où Tu veux aller. Apprends à Te prendre dans tes bras et à ne plus être rigide avec Toi. Et c’est ainsi.

Emaliah  : Merci.

Ma ( intervenant) : Oui Annie .

Annie  : Depuis la semaine passée, pour la première fois de ma vie, J’ai réussi à entrer dans un nouveau corps hyper détendu, hyper relâché qui n’adhérait plus à des retours, et qui était bien, heureux, mais en parallèle de tout ce bien-être, de tout ce bonheur que J’ai pu ressentir pour la première fois de ma vie, de tout cet Amour, à côté de ça, quand J’étais allongée et que J’essayais de trouver ma position hier soir en Me couchant, J’ai toujours eu plein de contractions, plein de raideurs dans mes membres supérieurs et inférieurs. Pas plus tard qu’hier soir, encore.

Ma  : Laisse-Toi aller dans ta profondeur, ne cherche pas à analyser, et sois dans l’acceptation. Et Nous faisons Tous la même chose.

Yosuel  : Ce que Tu viens de décrire correspond exactement à ce que Tu vis d’une certaine façon. Tu es dans le ressenti en partie de ce que Tu Es, de ce que Tu peux être amenée à vivre, de ce qui peut s’ouvrir à Toi, et en même temps Tu gardes des principes, Tu gardes des parties de Toi dans une certaine rigidité qui correspondent à des croyances profondes qu’il Te faudra petit à petit libérer chaque fois qu’il Te sera à même de les comprendre à un niveau plus élevé pour en ressentir la profondeur de ce que Tu as mis en place.

Ce sont ces mêmes parties qui représentent en ton corps une certaine rigidité qui se manifeste, parce qu’elles ne sont plus en corrélation avec ce que Tu es amenée à ressentir de ce que Tu aspires à vivre maintenant autrement pour Toi. Accepte de cheminer en ton Cœur afin de libérer petit à petit toutes ces rigidités que Tu retiens encore et qui ne peuvent être libérées en une seule fois. Accepte avec tout ton Cœur que Tu peux cheminer dans l’Amour que Tu Es, dans la Lumière que Tu Es et que Tu ressens en acceptant que toutes ces parties soient libérées petit à petit, et que Tu peux dès maintenant faire le choix de ne plus les alimenter et de Te permettre de ressentir la compréhension subtile cachée derrière chaque retenue pour ressentir l’Amour qui T’amènera à la compréhension de ce que Tu as mis en place pour Te préserver, non seulement des Autres, de Toi-même, de ce que ce monde est, de ce que l’on T’a imposé, de ce que Tu as cru Te devoir aux Autres, de ce que Tu as cru qu’il Te fallait être pour être conforme à une société où Tu pensais pouvoir prendre ta place en mettant Toi-même en place des choses qui en réalité ne sont pas ce que Tu Es.

Cela va Te demander d’accepter que ces parties se présenteront à Toi, et que plutôt de rentrer en réaction, que plutôt de rentrer dans la colère, Tu auras à les accepter avec tout ton Amour, avec tout ton Cœur et de Nous laisser œuvrer à travers Toi afin qu’elles soient intégrées une à une, et qu’elles ne soient plus des parties qui T’empêchent d’être Toi et d’atteindre un niveau de conscience où Tu seras vraiment Toi dans la légèreté et dans la Lumière que Tu aspires tant à vivre.

Tu sais combien Tu peux être réactive. Accepte aussi cette partie de Toi parce qu’elle T’emmène irrémédiablement dans une conscience altérée, mais Tu es Honorée parce que Tu as à cœur de ne plus y rester et parce que Tu as le courage de revenir, de Te reprendre et d’être dans l’acceptation de ce que Tu as traversé. Sois Toi, mon Amie, et accepte avec tout ton Cœur que Tu n’as pas toujours été Toi-même, parce que Tu n’as pas toujours aimé que l’on Te montre les parties de Toi qui subsistent, et en même temps honore-Toi parce que Tu as toujours fait le choix de ne pas y rester, de T’en libérer. Et c’est pour cela qu’au jour d’aujourd’hui, Tu as atteint un niveau de conscience que beaucoup d’Êtres sur cette Terre n’ont pas encore atteint. Et c’est ainsi.

Annie  : Merci Yosuel .

Ma  : Zahia Tu voulais…

Zahia  : Par rapport à la session d’hier, la seconde partie…après ce qui M’a été dit, J’ai vu comme un puits de Lumière, quelque chose de profond et c’était éclairé et dedans, Je ne sais pas si c’était une pierre, comme un bloc qui était tombé dedans.

Yosuel  : Ce que Tu as vu là, mon Amie, c’est une représentation, c’est ce que Toi Tu T’es donné le droit de voir et qui représente justement ce que Tu crois être, d’une certaine façon, un grand faisceau de Lumière. Mais ce faisceau de Lumière, Tu ne Te permets pas de le vivre, mais les choses vont changer maintenant, et Tu as transformé ce faisceau de Lumière en puits, et cette grosse pierre que Tu as vu au fond est cette partie que Tu as libérée en ce jour. Et c’est ainsi.

Mes Amis, Je vais clôturer cette session de vos questions et de nos réponses parce que Chacun a élevé sa conscience. Chacun, à sa mesure, a libéré, et Je le dis, beaucoup d’énergies qui Vous engluaientt, qui ne Vous permettaient pas d’être totalement Vous. Vous aves accepté Chacun beaucoup de Lumière qui Vous permet d’avoir accès à une conscience plus élevée. Ceci est suffisant pour Vous en ce jour, en ce jour béni. Je Vous retrouverai chaque fois que Vous serez présents auprès de Ma , si c’est votre choix, mais J’œuvre en Chacun d’entrevous chaque fois que Vous êtes Vous-mêmes en votre Cœur, et Certains seront prêts bientôt, non seulement à entendre leur propre Conscience, mais à entendre Ceux qui de notre côté ont à cœur de s’exprimer pour transmettre leur message et continuer individuellement à guider ces Êtres.

Ce fut ma révélation de ce jour, de cette fin de session. Je Vous adombre de tout mon Amour, de ma Présence, de ma Lumière. Je Vous accompagne, et c’est une vérité. Soyez en paix mes Amis. Soyez Vous-mêmes. Soyez ce que Vous Êtes, et ne dérogez plus à votre propre conscience d’être. Et c’est ainsi.

Ma  : Prenons une grande et profonde respiration… ……………

………Pause…………

Intervention de Marie  : Mes Amis chéris, Je Vous enveloppe à l’instant-même de tout mon Amour. Comme Je Vous aime lorsque Je vois, surtout lorsque Je ressens les Êtres qui ont à cœur de ressentir ce qu’Ils Sont, qui ont à cœur de faire un pas de plus.

Mes Amis, mes chers Amis, Je suis Marie , et Je Vous aime dans la profondeur de mon Cœur, dans la profondeur de ma Puissance, dans la profondeur de ma Lumière. Certains parmi Vous se demandent pourquoi Je M’exprime en Vous appelant « mes chers Amis », parce que le temps n’est plus et ne sera jamais plus ce qui a été permis de perdurer pendant un certain temps où Je M’exprimais d’une certaine façon pour transmettre mes messages et mon Amour, et Je le faisais en correspondance à certaines énergies créées par rapport à ce que J’ai été, la Mère de mon fils Jésus. Mais il n’a jamais été question, de ma part, de créer un mythe, une icône, une idolation qui n’est en rien ce que Je Suis, qui n’est en rien ce que Vous Êtes.

Nous sommes Tous des Emanescences, des Consciences, et aucun Être ne doit plus jamais entrer dans l’idolation d’un autre Être. Vous êtes ce que Je Suis et Je Suis ce que Vous Êtes. Chacun d’entre Vous a maintenant à prendre conscience qu’Il est un Être d’une grande Beauté, qu’Il est un Être qui un jour atteindra une grande conscience où Moi-même J’ai été en incarnation sur cette Terre du temps de Jésus.

Comment Voulez-Vous élever votre conscience si Vous Vous en référez toujours à un Maître en Vous oubliant, en ne croyant pas en ce que Vous Êtes en réalité. Il est temps mes Amis, de Vous libérer du fardeau que Vous Vous êtes mis en croyant que Vous deviez être conformes à ce que J’attendais de Vous en étant la Mère de Jésus……. Libérez-Vous à l’instant de ce fardeau…….. et acceptez enfin d’être Vous dans votre Grandeur………. Acceptez-Moi comme étant votre égale qui a à cœur de Vous accompagner et de Vous guider jusqu’au jour où Vous serez à même de ressentir ce que Vous Êtes, votre véritable Essence………

Alors à ce moment-là, Vous Vous permettrez de Vous retourner et de rire de vos expériences dans la non acceptation de votre Grandeur, de ce que Vous Êtes en réalité. Et c’est ce que Je voulais Vous dire. Je Me suis permise de M’avancer, de M’adresser à Vous, parce que Certains d’entre Vous devaient se libérer de ce fardeau.

Je Vous Bénis. Je suis pleinement avec Vous. Je Vous aime comme Vous êtes, et Nous avons beaucoup de travail à faire ensemble. Soyez Vous. Soyez pleinement Vous. Je suis très présente en votre Cœur, et ce fut une joie pour Moi d’avoir pu M’exprimer. Je Vous aime. Je Vous serre en mon Cœur. Et il en est ainsi, mes chers Amis.

Ma  : Et c’est ainsi !

Et Tous de répondre  : Et c’est ainsi !

***

Retranscription faite par Féolah .

Merci de tout cœur à Toi Féolah pour la retranscription de cette session à Noisy-sur Oise. Je T’honore. Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi