Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la session à Saint Léonard des Bois du 18/01/2014

Retranscription de la session à Saint Léonard des Bois du 18/01/2014

vendredi 31 janvier 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session à Saint-Léonard-des-Bois (Sarthe – 72)

Animée par Yosuel canalisé par Ma Nanda Aweh

Interventions de l’Archange Métatron - de l’Archange Anarael et de

l’Archange Mikael

Samedi 18/01/2014

1ère Partie  :

Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

Introduction de Ma Nanda Aweh  : C’est vraiment une joie de se retrouver, de Vous retrouver, de retrouver ce beau groupe, et d’être dans cette osmose maintenant. Je pense que Vous ressentez de plus en plus qu’entre Nous il y a maintenant une résonance, une résonance de joie, de partage, où on peut s’exprimer, où on peut être Soi-même, où on peut dire les choses sans ne plus avoir peur... (Rires de Tous)…. Et à ce moment là, Je pense que Vous ressentez une légèreté, une joie et un courant, un courant qui passe et qui est fluide. Voilà... c’est çà ! Et bien sûr tous les nouveaux Je Les accueille avec beaucoup de joie et d’Amour. Mais retrouver, Je vais dire les Amis maintenant, c’est autre chose, c’est toujours une joie. Quand Je suis descendue du train …ah ! Il y avait quelque chose, et là où Nous en sommes, Je dirai qu’il y a pour Moi une passion, bien sûr chaque fois qu’il y aura des nouveaux dans chaque groupe, ce sera toujours une passion pour Moi, mais ce que Je veux que Vous ressentiez c’est qu’on est arrivé à un niveau de conscience où là, il y a la passion de transmettre quelque chose, qui n’était pas perceptible avant, que l’on comprenait…mais de le ressentir dans la profondeur au point d’en percevoir la subtilité, et ce ressenti de ce que Nous Sommes, et de ce que Nous sommes à même maintenant de pouvoir engendrer, est quelque chose de grandiose.

De par notre persévérance, de par notre volonté, en Nous-mêmes, déjà, Je pense que cette année 2014 va être la perception de ce que l’on ressentait à un niveau, Je veux dire, on le ressentait, mais il fallait encore dépasser quelque chose qui fait que maintenant ce ressenti il est beaucoup plus profond. Et il y a vraiment peu pour percevoir la Puissance maintenant dans laquelle Nous entrons dans notre propre conscience. Et 2014 va être le développement de ce ressenti profond, qui va petit à petit au fil des années Nous amener à ce que notre cher Ami d’il y a 2000 ans a semé les graines, des graines dont Il savait qu’à ce moment là les Êtres n’étaient pas prêts, et qu’il Leur fallait tout ce temps pour les faire germer. Et c’est maintenant dans cette période qu’elles sont en train de germer, mais il fallait dépasser certaines choses, il fallait avoir le courage d’aller au-delà de ce qui se présentait à Nous. Et Nous pouvons dire que Nous avons beaucoup de mérite pour avoir accepté de dépasser certaines choses qui auraient pu Nous faire baisser les bras, Nous emmener dans l’incompréhension, l’abandon, la colère, la dépression, la dé-concertation. Et Nous avons traversé cette tempête.

Laissez-Vous aller dans le Cœur de votre Être………. Donc Yvonnick , c’est l’apprentissage à être, à se re-connecter à sa propre Conscience, sa propre Source intrinsèque, à son Essence, et c’est dans le Cœur que Tu y parviendras. Laisse-Toi et permettez-Toi de ressentir en ton Cœur…….. Tu vois, Tu es là ( Ma montre le milieu de la poitrine)…pas là ( Ma montre la tête)… Tu es là, dans ton Cœur, Tu fais en sorte de ne plus penser, de Te laisser aller……..s’il y a des pensées, Tu ne T’y arrêtes pas, Tu les laisses aller, et Tu restes là, dans ton Cœur……….. Prends une profonde respiration….et recentre-Toi en ton Cœur….

C’est un apprentissage de chaque instant. Tous les jours Tu prends un moment, ne serait-ce que 10 minutes, un quart d’heure, une fois de temps en temps, mais tous les jours, pour être là dans ton Cœur sans penser, être avec Toi. A un moment donné Tu vas ressentir quelque chose que Tu ne ressentais pas avant, et là, Tu pourras comprendre qu’il y a la connexion qui se fait avec ta Conscience Divine, que Tu es en partie Toi-même. La Conscience Divine Elle est ce que Tu Es. Tu es un Être immortel, mais qui fait l’expérience en cette vie, en incarnation, dans un corps. Plus Tu vas être là, plus Tu vas ouvrir ta connexion. C’est comme si, quelque soient tous les Êtres sur cette Terre, quelque soit ce qu’Ils vivent, il y a cette petite étincelle microscopique en Eux.

Quand Tu ouvres ton Cœur, c’est un peu une métaphore, mais c’est pour faire comprendre, eh bien plus tu vas être en ton Cœur, plus Tu vas apprendre à ne plus penser, plus Tu vas apprendre à ressentir ce que Tu Es, et plus cette étincelle va grandir. A un moment donné, on ne parlera plus d’étincelle, on parlera comme une grande Lumière, on va dire. Et à ce moment là Tu vas permettre vraiment à ta Conscience de descendre en Toi, à ses Energies de s’installer dans ton corps. Et petit à petit Tu vas harmoniser ta conscience humaine avec ta Conscience Divine, afin qu’elles ne fassent qu’ « Un », « Un » en Toi avec toute La Source. Mais c’est ta conscience humaine qui a ramené tout ce que Tu as vécu dans tes vies antérieures. C’est ta conscience humaine qui est empreinte de l’ego, de la personnalité humaine, de toutes les peurs, les croyances, de toutes les facettes de la dualité. C’est cette conscience humaine qui doit se libérer de toutes ses créations, intégrer toutes ses parties qui sont à intégrer, et ressentir de plus en plus cette osmose avec ta Conscience Divine.

Ta Conscience Divine, Elle fait l’expérience de ce que ta conscience humaine, Toi Yvonnick en incarnation, est à même de dépasser, de tout intégrer, de tout transmuter, de tout transcender. Et quand il y a cette unité, cette osmose, cette harmonie entre les deux consciences, ta Conscience Divine Elle ne va pas Te dire ce que Tu dois faire, mais Elle va T’insuffler ce que Tu es à même de ressentir, Elle va T’insuffler ce que Nous appelons « l’intuition ». C’est ta conscience humaine qui est ici sur Terre, non seulement pour tout intégrer, pour tout libérer, pour être Toi, pour dépasser le karma, pour atteindre le niveau de conscience en ta propre Conscience, dans ton Essence même. Ta Conscience Divine s’enrichit de cette expérience en incarnation, elle a besoin de toutes ces intégrations, elle a besoin que Tu sois pleinement Toi et que Tu dépasses cette 3ème dimension, parce que c’est à travers Toi, en incarnation dans ce corps et dans cette vie, qu’Elle va pouvoir Elle-même s’enrichir dans toutes les dimensions et se permettre de s’expanser dans ce qu’Elle désirera expérimenter mais sans ne plus revivre ces expériences dans la densité.

Donc lorsque Tu vas réellement T’ouvrir à la Conscience de « Qui Tu Es », à un moment donné, on ne parlera plus d’étincelles, on parlera de la Conscience, et à ce moment là, plus Tu T’ouvres - Je suis obligée d’utiliser certains mots parce que les mots humains sont très limités et Tu vas le ressentir si Tu as vraiment cette volonté d’apprendre à Te connaître - parce que cette condition humaine est une illusion, elle n’est pas ce que Tu Es, mais elle est tout ce que Tu T’es permis d’expérimenter pour justement comprendre toutes les facettes possibles et inimaginables de ce qu’une Conscience peut vouloir comprendre et expérimenter de ce qu’Elle Est dans la matière.

Une Conscience à la base est Divine, pure, mais Elle doit faire l’expérience de la matière pour pouvoir s’expanser et s’exprimer dans bien d’autres expression de ce qu’est « La Source ». Et c’est par l’intermédiaire de la conscience humaine, par l’intermédiaire de toutes les incarnations qui ont été faites, c’est par l’intermédiaire de toutes ces expériences que ta Conscience Divine peut se ressentir dans ces expressions. Et quand Elle a expérimenté toutes ces facettes, Elle s’octroie le droit de l’expérience en Elle-même dans d’autres expressions.

Elle ne sera plus obligée de venir ici dans la densité comme Elle l’a fait depuis des éons déjà en faisant des expériences plus ou moins douloureuses parfois, parfois même à la limite du supportable dans certaines vies, Elle pourra enfin passer à autre chose, passer dans des dimensions supérieures, passer dans quelque chose de grandiose. Et çà on l’a attendu depuis très longtemps, depuis notre première venue sur Terre, et le côté grandiose de la chose, c’est que Nous sommes arrivés à cette période.

2014 est l’an 2 de la nouvelle ère, qu’on appelle l’ère « du retour sur Soi », et cela Nous a demandé un gros gros travail intérieur, qui a été des plus difficiles, Je dirais même que l’on peut avoir été brûlé, décapité, on peut avoir trucidé des gens, on peut avoir fait des choses inavouables dans toutes nos vies, mais on les faisait dans l’inconscience, on les faisait dans l’expérience de ses multiples facettes. Et aussi difficile que cela était, cela était des passages où l’Être vivait dans la souffrance de la conscience de masse, dans un corps mais dans l’inconscience.

Au jour d’aujourd’hui on vit les moments les plus difficiles de toutes nos vies, parce que l’on est en conscience, parce qu’il Nous faut dépasser tout ce que l’on a vécu. Il Nous faut intégrer tout ce que l’on a vécu, et le plus difficile, c’est de dépasser tout ce que l’on est dans l’Humain limité et conditionné. Et comme on est empreint de milliers et de milliers d’années sur cette Terre, en quelques années on va devoir se libérer de toutes ces empreintes de vie, et dépasser tout ce que l’on est en tant qu’Humain tel que vécu dans les limitations et les conditionnements. C’est là le côté le plus difficile. Passer à une autre conscience tout en étant ici sur cette Terre, parce que Nous accédons à un niveau de conscience élevé, mais en même temps il ne faut pas oublier que c’est les deux pieds sur cette Terre, et dans ce corps que tout doit se faire.

C’est à dire ne plus être dans le conditionnement de ce système, dépasser tout ce que l’on a été en tant qu’Humain limité, dépasser tout ce que l’on a vécu, ne plus vivre de la même façon, mais tout en étant ici les deux pieds sur Terre, dans ce corps. Vivre l’Humain Divin, vivre pour Soi en conscience, vivre la maîtrise du Maître incarné, vivre les capacités de tout engendrer, vivre ce qu’était le Maître il y a 2.000 ans. Eh bien çà, c’est la partie la plus difficile, mais c’est la partie la plus grandiose, c’est ce que tous les Êtres ont demandé, c’est ce que tous les Êtres veulent accepter, mais en même temps il y a comme une chape de peur que l’on avait pas avant, mais que pendant notre éveil Nous créons.

Et ces peurs nouvellement créées lorsque Nous Nous éveillons à notre réalité Divine sont : - « Qu’est-ce que Je vais devenir en étant totalement Moi, en étant totalement en conscience de « Qui Je Suis ? Qu’est-ce qui va M’arriver ? Est-ce que Je ne vais pas être décalé par rapport cette réalité terrestre ? Est-ce que Je ne vais plus pouvoir vivre parmi Ceux que J’aime ? Est-ce que l’on ne va pas Me rejeter ? Est-ce que Je ne vais pas Me retrouver seul et sans savoir quoi faire ? Est-ce que l’on ne va pas Me dire que Je suis inconscient d’une réalité qui doit être prise en considération. » Et bien d’autres peurs liées à ce que Nous qualifions « d’inconnu ».

Ces peurs représentent en fait ce que l’On crée pour ne pas être totalement en conscience de « Qui On Est », parce que cela Nous demande de dépasser bien des choses auxquelles Nous Nous raccrochons, mais aussi parce que Nous avons peur de vivre en totale conscience de l’Être Divin que Nous Sommes, et qui n’a plus rien à voir avec ce que l’on croyait être.

Nous allons rentrer de plus en plus dans ce qu’est le Divin ici sur Terre dans la matière pour accéder à ce niveau de conscience élevé qui va Nous permettre vraiment de créer toutes choses, d’être au-delà de cette 3D et de vivre en totalité l’Humain Divin.

Ce que Je dirais pour terminer, c’est que c’est dans le Cœur que tout peut se faire, que la connaissance peut émerger, que l’on peut tout transcender, tout transmuter, tout dépasser, et c’est uniquement en Nous et dans notre Cœur et qu’aucune méthode et rien de l’extérieur ne Nous y amènera. Il n’y a pas de modèles, il n’y a pas de listes, il n’y a pas de méthodes, la seule chose dont J’ai à cœur est vraiment cette passion, c’est de Vous amener de plus en plus à ressentir ce que Vous Êtes et à apprendre à Vous connaître en Vous, mais c’est Vous le Maître, c’est Vous décidez pour Vous ce que Vous voulez vivre, ce que Vous voulez réellement comprendre de ce que Vous Êtes. On ne peut pas aller à l’intérieur de Vous, on ne peut pas faire les choses à votre place. La solution elle est en Vous, et c’est à Vous de vouloir totalement Vous découvrir, Je dirais Vous re-découvrir, parce que tout est en Vous.

Et au fil du temps, même s’il n’y a pas de temps, mais sur cette Terre il y a le temps terrestre, si Vous avez cette persévérance, eh bien Vous allez ressentir de plus en plus ce que Vous Êtes et qui est loin de ce que Vous pensiez, imaginiez être. Vous allez ouvrir de plus en plus la connexion à cette partie du cerveau, le cervelet derrière qui est considéré par la science comme étant une partie qui ne sert pas, mais il s’ouvre de plus en plus et en réalité ses 90 % contiennent toute la connaissance et ce que Vous avez instauré pour palier, au cas où, à l’impossibilité de votre re-connexion à votre propre Essence. C’est pour cela que cela n’a pas été considéré comme important et qu’en reprenant notre éveil, Nous allons l’ouvrir. Alors bien sûr cette ouverture va se faire à doses homéopathiques, parce que sinon Nous ne serions pas à même de pouvoir ingérer petit à petit une connaissance qu’il Nous découvrir et accepter selon notre degré de compréhension, mais surtout selon notre degré d’aptitude à aller au-delà de tout ce que Nous avons vécu.

On va développer aussi les 10 brins d’ADN non perceptibles, plus un, qui contiennent également tout ce que l’on est à même de développer dans tous les domaines y compris la restructuration complète de notre corps.

Donc pour le moment c’est tout ce que Je peux dire, parce que çà va encore bien au-delà. A Toi de faire le choix intérieur d’aller apprendre à Te connaître. Alors bien sûr, Nous le savons Tous pour en voir fait l’expérience, Nous avons beaucoup de souffrances, Nous avons ramené des parties qui se promènent comme des spectres.

Nous avons beaucoup de croyances, ce que les Êtres ont de la difficulté à comprendre, et Ils rentrent dans un certain jeu de peurs, ce que j’ai expliqué hier à Emaliah par rapport à la personne dont Elle m’a parlé, c’est que tout cela affecte notre biologie, et on les a toujours avec Nous, çà Nous amène parfois dans des colères, parfois dans des dépressions, dans des mal-êtres. Çà Nous développe des maladies plus ou moins importantes. Çà Nous amène vers une vieillesse difficile, une fin de vie dont Certains vont finir avec des maladies comme l’Alzheimer, les cancers, la dégénérescence, etc... On ne comprend pas que tout cela Nous amène vers une fin difficile.

Lorsque l’on reprend le chemin de notre Cœur, lorsque l’on reprend conscience de « Qui Nous Sommes » en réalité, on va se libérer petit à petit, pas en une seule fois, il faut du temps, de toutes ces créations, de toutes ces peurs, de toutes ces limitations, de toutes ces craintes, de toutes ces croyances, etc... de tout ce qui fait la dualité.

On va intégrer toutes les parties de Nous qu’on a ramené et qui se promènent. Et c’est vrai qu’une partie va se présenter, on va en ressentir un malaise, mais on est à même de l’accepter, de le ressentir, de se faire aider, de l’intégrer, de le dépasser. Et çà peut se faire dans l’instant et ensuite c’est fini, çà ne sera plus là. Mais il y a autre chose qui va se présenter derrière et ainsi de suite, et ainsi de suite, et à chaque fois qu’on l’acceptera, qu’on l’intégrera, cela ne fera plus partie de Nous.

Donc à un moment donné, bien sûr, avec des phases de bien-être entre temps, on va se trouver dans une certaine allégresse, une certaine joie permanente, une certaine possibilité à chaque mal-être, chaque malaise physique, de le régénérer dans l’instant, de pouvoir régénérer sa biologie dans l’instant, de pouvoir vivre autre chose, et de pouvoir s’acheminer vers, Je ne dirais pas une fin de vie, mais jusqu’au jour où l’on décidera de faire la transition, on partira en paix, en bonne santé. Et ce que les Êtres ne comprennent pas, c’est que lorsqu’Ils viennent à une session, ou lorsqu’Ils font appel à Ceux qui sont à même de Les aider, que ce soit, Marianah , Méryhael , Emaliah , Ama , ou Moi-même, eh bien il y a une incompréhension parce que ces Êtres à ce moment là ressentent une libération, mais après Ils se sentent mal, pourquoi ? Parce qu’il y a quelque chose d’autre qui se présente. Donc Ils se posent la question : - « Mais où vais-Je ? Chaque fois Je Me sens mal après un moment de bien-être. » Ils ne comprennent pas que s’Ils gardent en Eux toute leur vie toutes ces parties là, eh bien de toute façon Ils vivront dans le mal-être, dans le développement de maladies, une vieillesse difficile, et Ils ne comprennent pas que le fait de libérer petit à petit les choses, va les amener, même si çà dure 2, 3, 4, 5 ans et plus, car tout ce qui va se passer pendant ces quelques années, il Nous faudrait plus de 50 vies pour y arriver !

C’est là qu’il faut comprendre de ne pas avoir peur que lorsqu’on libère quelque chose, soit pendant une session, soit dans un entretien particulier, il y aura autre chose que se manifestera, jusqu’à intégration de tout ce que Nous avons créé.

On a emmagasiné des milliers et des milliers d’énergies comme un nuage noir on va dire, c’est une métaphore et J’adore l’exemple de cette pub à la télé de la ricoré où le gars se lève dans un nuage noir et quand Il a bu sa ricoré, il n’y a plus de nuage noir, il est Lui. Eh bien c’est pareil en quelque sorte. C’est une métaphore pour dire que même si on ne le voit pas, on est entouré de toutes nos créations, de tous nos malaises, de toutes nos croyances, comme un nuage noir, et à chaque fois qu’on va en libérer un petit bout, il y a la Lumière qui est là, ce qui fait qu’à un moment donné on ne sera que Lumière. Là c’est encore très simpliste ce que Je dis, mais il faut cheminer en son Cœur pour en comprendre en réalité la subtilité.

Donc tout çà c’est des métaphores pour expliquer ce que beaucoup ne comprennent pas. Et Je le répète encore et encore, J’utilise le mot « groupe » dans toutes les sessions que Je fais, mais en fait on n’est pas un groupe, on est tous des Êtres, il n’y en a pas Un plus important que l’Autre, on est Tous des Êtres qui sommes en demande d’être à nouveau ce que l’On Est. Et finalement on a Tous besoin les Uns des Autres pour comprendre en Nous ce qui se passe, mais c’est en Nous que cela se passe et c’est individuel. On ne doit pas suivre quelqu’un de particulier, on ne doit pas s’accrocher à Qui que ce soit, on ne doit pas se nourrir de Qui que ce soit, mais on a besoin d’être guidés les Uns les Autres pour pouvoir justement atteindre le niveau d’être libre, autonome, indépendant, souverain. Voilà pourquoi on a à cœur de se retrouver.

On passe des moments avec les Êtres de Lumière, avec les Anges, les Archanges, les Maîtres Ascensionnés , qui sont là pour mettre le doigt où çà fait mal, justement pour Nous aider à le dépasser, à le transcender et à aller au-delà de ce que Nous retenons, de ce que Nous vivons encore de choses à libérer. Et en même temps, Ils ont à cœur de passer des moments merveilleux avec Nous, d’échanger, d’avoir de l’humour, de plaisanter, d’être entre Amis en quelque sorte. On peut parler d’amitié, pas d’amitié au point de vue humain, parce que les Humains ont une idée de l’amitié du style : - « Tu Te dois à Moi, Tu dois Me rendre service, etc… », avec des contraintes, des obligations, des attachements, se devoir à l’Autre dans la dépendance les Uns des Autres. Là quand on parle d’amitié, que ce soit entre Nous ou avec les Êtres de Lumière, c’est une résonance, c’est une joie, parce qu’il faut savoir que Nous sommes des Consciences qui font partie de la Conscience « du Tout ».

Donc ce que Tu Es, est aussi ce que Je Suis. Ce que Je Suis est aussi ce que Tu Es. Ce que Tu Es est aussi ce qu’Ils Sont et ce qu’Ils Sont est aussi ce que Tu Es. Il n’y a pas de séparation, ce qui veut dire qu’en réalité tou est inter-relié mais Chacun doit œuvrer en Lui et pour Lui.

Donc tout çà c’était très important et Je le répéterai régulièrement pour bien faire comprendre qu’on ne doit pas appartenir à Qui que ce soit ni à quoi que ce soit, mais qu’au jour d’aujourd’hui Nous pouvons dire que Nous sommes des Êtres qui sommes en résonance, et qui avons la joie de Nous retrouver. Mais n’attendez rien de l’extérieur, mais que tout se passe en Vous.

Et dans cette plénitude intérieure, dans notre Présence, en étant Nous, avec Nous, Nous prenons une profonde respiration…….. et Nous accueillons pleinement en Nous, et ici en ce lieu béni, les Êtres de Lumière.

…….Pause…………

 Alors Je Vous propose de faire un tout petit moment de respiration consciente :

Laissez-Vous aller……… ne pensez plus………. Si vous avez des pensées qui surgissent, laissez-les aller.

Recentrez-Vous. Soyez-Vous en votre Cœur, tout en étant présents dans votre ventre qui est votre ancrage, qui est votre connexion, non seulement à la terre, mais à « La Source »…………...

Acceptez l’Être Divin que Vous Êtes……………….

Maintenant laissez-Vous aller comme si rien ne Vous empêchait d’être simplement, comme si Vous étiez dans une sorte de plénitude intérieur où rien ne se manifeste, comme dans un espace-temps où « Tout Ce Qui Est » est aussi ce que Vous Êtes…comme si votre corps n’était plus quelque chose qui Vous limite…………..

Laissez-Vous aller simplement, ne cherchez pas à contrôler les choses, acceptez simplement d’être, laissez-Vous aller en totalité………………..

Prenez une profonde respiration …. en acceptant d’être, en acceptant d’aller à la rencontre de Vous-mêmes…

Prenez une profonde respiration …. en imaginant ce que Vous voulez vivre pour Vous………..

……Pause…..

Prenez une profonde respiration …. en acceptant que cela soit possible…….

Prenez une profonde respiration …. en acceptant que c’est déjà votre réalité……..

Prenez une profonde respiration …. en acceptant que Vous pouvez dépasser tout ce que Vous avez vécu……..

……..Pause………

Yosuel  : Alors mes Amis, Je Vous salue. Je suis et vous savez Qui Je suis. Je suis l’Elohim le plus spectaculaire de toute la création. Je suis ce que Je Suis, Yosuel .

Alors mes Amis, voilà ce que Je voulais Vous dire : c’est que Vous en arrivez à un point déterminant qui est : - « Qu’est-ce que Je veux réellement vivre pour Moi ? » Et là Je vais Vous demander, non pas de laisser votre mental Vous emmener Je ne sais où, mais bien d’être Vous, sans penser, être dans votre Présence, et là laissez-Vous aller dans le ressenti que votre propre Conscience est à même de Vous faire ressentir. N’y mettez pas d’intention, soyez simplement Vous………..

…….Pause……..

Ma chère Amie Enyéah peux-Tu Nous dire ce qui émerge ? Qu’est-ce que Tu veux réellement vivre pour Toi ?

Enyéah  : Ce qui émerge c’est une fluidité.

Yosuel  : Cette fluidité Tu la ressens comment ?

Enyéah  : J’en sais rien.

Yosuel  : Je ne vais pas dire comme mon ami Adamus : va aux toilettes et enferme-Toi, Je dirais : avant de dire : - « Je n’en sais rien. », parce que tout est en Toi et queT sais déjà. Laisse-Toi aller et ressens…….. Apprenez à ressentir.

Enyéah  : Je ressens mais Je n’arrive pas à expliquer ce que Je ressens, Je n’ai pas les mots.

Yosuel  : Alors Je vais Te dire, ressens-Tu…on pourrait dire…que c’est une pleine conscience où rien n’interfère, une pleine conscience où tout est clair, une pleine conscience où Toi-même Tu Te re-trouves, où Tu sais « Qui Tu Es », où Tu ne veux plus qu’il y est d’amalgames, où Tu ne veux plus qu’il y ait de controverses, où Tu ne veux plus qu’il y ait d’interférences, où Tu ne veux plus qu’il y ait de doutes, où Tu ne veux plus qu’il y ait de malaises, de mal-être, où tout est limpide… Me suis-Je bien exprimé ?

Enyéah  : Oui c’est çà.

Yosuel  : Alors Je vais Te dire : pour cela, Tu dois être Toi, sans ne plus rien chercher, sans ne plus Te poser de questions, et être en parfaite adéquation avec ta propre Conscience. Ne cherche plus de réponses au travers de Ceux auxquels parfois Tu es amené à vouloir avoir des réponses. Saches que tous les Êtres, sans exception, doivent Eux-mêmes apprendre à se connaître, à se re-connaître, à comprendre « Qui Ils Sont », à se re-découvrir, c’est individuel, personne n’a tes propres réponses. Alors ce que Tu ressens là, maintenant, mon Amie, vis-le pour Toi, et chaque fois que cela sera nécessaire, et que Tu seras dans la plénitude, dans le calme avec Toi-même, Tu auras toujours des réponses qui émergeront. Tu n’as plus de soucis à Te faire quant à ce que Tu Es, quant à ce que Tu es encore en recherche, c’est là, c’est en Toi, et Nous y répondrons. Et c’est ce que Je voulais Te dire et c’est ce que Je voulais dire à Tous.

Maintenant les Amis comment Vous sentez Vous ? Ne cherchez pas, soyez ! Ne Vous posez pas de questions, soyez ! Mon Amie Isa comment Te sens-Tu là maintenant ?

Isa  : Je ressens de la chaleur, comme une sphère au niveau du ventre, quelque chose de plus concentré......

Yosuel  : Je vais simplement Te dire, Tu es en accord de Te re-trouver, Tu es en accord de ressentir les choses autrement que ce que Tu les ressentais auparavant avec tes facultés humaines, Tu as vraiment la volonté de Te re-trouver, mais il y a une partie de Toi qui se dit : - « Si Je suis de nouveau pleinement Moi, en conscience d’être, vais-Je être en mesure de vivre cette vie, sans affecter des Êtres qui M’aiment comme Je suis, comme J’ai été ? Et c’est là que Nous Te disons : plus Tu seras Toi-même, plus Tu accepteras ce que Tu Es, plus Tu le vivras sans Te poser de questions, sans avoir aucunes peurs, sans aucunes interférences, mais que Tu sois Toi dans la joie, dans la Joie d’être, dans la rayonnance, que Tu sois naturelle, on T’aimera comme Tu es. Et c’est ainsi. Accepte de Te libérer de toutes ces croyances et ces peurs……….. Ne leur prête plus d’attention. Si elles refont surface, laisse-les aller, ne leur prête pas d’attention. Sois Toi simplement. Dans ce moment là, prends une grande respiration, ressens ce que Tu Es, re-trouve Toi. Et c’est ainsi.

Mes Amis qu’est-ce qui Vous dérange à l’instant même ? Mon Ami Jacques , mon vieil Ami Jacques , peux-Tu Nous répondre ?...

Jacques  : Pas facile…

Yosuel  : Pas facile, pas facile, mon Ami Tu le sais.

Jacques  : Ce qui Me dérange, le fait de bien aimer être dans la Lumière, et aussi il Me vient, c’est que Je ne pourrais plus Moi avec les Autres.

Yosuel  : Ah Nous y voilà ! Et là, Vous allez Tous le travailler en Vous. C’est vraiment la partie commune aux Êtres qui s’éveillent. Pourquoi veux-Tu être mal dans l’Humain ?

Jacques  : Pas spécialement être mal dans l’Humain, Moi Je trouve qu’il y a des belles choses…

Yosuel  : Et c’est là, et Je Te le dis mon Ami, et il est temps que Tu descendes dans ta profondeur et que Tu ressentes, et pas rester au niveau mental, et encore moins dans la conscience de masse. Tu n’as rien compris. Et Je vais Me ré-exprimer, et pourtant Ma a fait une introduction on ne peut plus claire. Tu as peur de lâcher tout ce que Tu étais dans l’Humain en Te disant : - « Je ne vais plus pouvoir vivre tout ce que J’aimais vivre. », et c’est une grosse erreur. Tu n’as pas compris que lorsque Tu es Toi-même, lorsque Tu es en conscience d’être, lorsque Tu es parfaitement Toi, Tu n’as plus alors à avoir d’interférences dans les limitations, dans les peurs, dans les questionnements, dans les incompréhensions. Tu n’as plus à Te nourrir des Autres. Tu n’as plus à vivre au dépens des Autres, Tu n’as plus à vivre aux dépens d’un système qui Te manipule, qui T’empêche d’être Toi, qui T’empêche de profiter de ce que Tu es à même de T’attirer.

Tu n’as plus à subir les Autres, Tu n’as plus à vivre au dépens des Autres, Tu n’as plus à T’impliquer dans tout ce que les Autres sont et vivent. Tu n’as plus à vivre dans le tourment, Tu n’as plus à vivre dans la peine, l’angoisse, la dépression, mais à être Toi, et à faire tout ce que Tu as envie de faire, et d’échanger avec tous les Êtres comme Tu as envie d’échanger, mais en étant Toi, naturel, dans la joie. Où est le problème mon Ami ? Qu’est-ce que ta personnalité humaine essaye de tirer en arrière ? Qu’est-ce qu’elle essaye de Te dire pour que Tu ne sois pas pleinement Toi ? Peux-Tu ressentir au-delà du ressenti humain, mais dans ta profondeur ce que cela veut dire ?............ Peux-Tu enfin Te libérer de ce que ta personnalité humaine essaye de Te retenir pour que Tu ne sois pas pleinement Toi ?............... Parce que tout ce que Je viens d’énumérer dans l’Humain, Vous n’êtes pas Vous. Vous croyez être Vous, mais Vous n’êtes pas Vous. Mais lorsque Vous êtes libres, dans le ressenti de ce que Vous Êtes, quand il n’y a plus rien qui Vous empêche d’être Vous, alors Vous êtes réellement Vous ! Qu’est-ce qui Te pose encore problème mon Ami ?

Jacques  : Non çà Je l’ai déjà expérimenté, c’est vrai que J’aime bien être Moi, et Je suppose que çà va mieux, mais il y a peut être toujours quelque chose qui veut revenir en arrière, tout simplement. Oui c’est vrai, Je préfère être Moi.

Yosuel  : Accepte de tout ton Cœur de ne plus jouer ce jeu, parce que justement il T’empêche d’être pleinement Toi, il T’emmène dans le tourbillon des questionnements, de la conscience de masse et de certaines peurs qui ne sont pas ce que Tu Es, qui ne sont pas ce que Tu as à vivre, qui ne sont pas ce que Tu dois Te poser comme questions………….. Accepte enfin de dépasser ce que Tu retenais pour justement ne pas être pleinement Toi……….

Cette notion d’être pleinement Vous, Vous ne la ressentez pas en totalité, parce que Vous faîtes un amalgame entre ce que Vous croyiez que Vous étiez Vous avec toutes les répercussions que Vous vivez dans cette conscience de masse, et le fait d’être réellement Vous qui est la plénitude et la quiétude en votre Cœur, sans que plus rien ne Vous interfère.

Cesse de vouloir croire qu’en étant pleinement en conscience d’être Tu vas perdre quelque chose que Tu crois qu’il Te faille retenir pour être pleinement encore ce que Tu as été, ce que Tu as cru être. C’est un leurre, un leurre qui Te maintient encore au service de cette conscience de masse, telle qu’elle est encore en majorité, puisque cette conscience de masse petite à petit elle se libère grâce à tous Ceux qui s’éveillent et qui expansent leur Lumière et leur Amour. Cette conscience de masse petit à petit est en train de se libérer de tout ce qu’elle a accumulé et dont se nourrissent tous les Êtres.

Lâche tous tes conditionnements, toutes tes peurs, toutes tes questions……… Lâche de vouloir toujours rechercher la réponse à ce que Tu peux devenir si Tu es pleinement Toi, parce qu’alors Tu tournes en rond mon Ami, et c’est ainsi que ta biologie s’affecte et que Tu subis par à coups ce que Tu vis comme déséquilibre……… Laisse aller ton mental, apprends à être Toi sans pensées, en ton Cœur, et vis pleinement ce que Tu as envie de vivre. Je ne peux Te dire les choses autrement. Mais cesse de Te tourmenter, parce qu’en Te tourmentant Tu n’es pas Toi-même, à la recherche de vouloir être Toi-même Tu ne trouveras jamais l’équilibre, si ce n’est qu’être pleinement Toi, en Toi, en ton Cœur. Et c’est ainsi.

Que se passe-t-il en Vous quand Nous Nous adressons de cette façon ?...... Est-ce que Vous en ressentez la subtilité au delà de la compréhension de votre mental, au-delà de la compréhension humaine ?.... Est-ce que Vous arrivez à en ressentir la profonde subtilité en votre propre Conscience ?...... Isabelle peux-Tu Nous répondre ?

Isabelle  : Je sens effectivement des choses qui se passent, mais désigner quelque chose, Je ne sais pas.

Yosuel  : Est-ce que dans ce qui a été dit à notre Ami Jacques, Tu as pu ressentir la subtilité dans ta profondeur, au-delà des compréhensions de la conscience humaine ?

Isabelle  : Oui çà Me parlait vraiment.

Yosuel  : Qu’est-ce que Tu ressens là maintenant ?

Isabelle  : Beaucoup de chaleur.

Yosuel  : Est-ce que Tu ressens de dépasser ce que Tu avais peur de dépasser, et en Te permettant maintenant d’être plus Toi-même, d’être plus vraie, d’être plus dans le ressenti profond de ce que Tu peux vivre enfin pour Toi, en étant pleinement Toi, sans peurs de ce qui se passe à l’extérieur, sans peurs de ce que sont les Autres, mais en étant Toi. En as-Tu maintenant compris la subtilité ?

Isabelle  : Oui Je pense.

Yosuel  : Alors qu’il en soit ainsi ! Ne Te pose plus de questions par rapport à ce que vivent les Autres, par rapport à ce qu’Ils émettent, mais reste bien Toi-même. Et Tu verras que les choses sont bien plus faciles quand Tu es dans la légèreté, quand Tu es Toi, naturelle, et dans ta Joie d’être.

Et maintenant mes Amis, pouvez-Vous accepter que Vous puissiez être Vous, sans ne plus avoir peur de ce que Vous Êtes…….. sans ne plus avoir peur de ce que sont les Autres……… sans ne plus avoir peur de votre différence qui va, et Je Vous le dis, s’accentuer dans les années à venir……. Il Vous faudra alors être vraiment Vous, parce qu’il y aura tous Ceux qui vont s’accrocher à ce qu’Ils croient être une réalité, en continuant à vivre dans le conditionnement et les limitations, et surtout toutes les peurs qui Les traversent, toutes les peurs dans lesquelles Ils rechercheront les réponses dans l’égrégore qui est en train de se former par rapport à un devenir incertain, par rapport à un devenir aléatoire, par rapport à un devenir chaotique.

Et il y a tous Ceux qui déjà émettent des pensées au-delà de cette réalité, qui créent déjà une autre réalité, et qui créent déjà une MER-KA-BA exponentielle où Ils se retrouveront, et où Ils navigueront dans une certaine osmose. C’est là qu’il Vous faut être présents à Vous, ne plus avoir peur de ce qui s’en vient, et Je dirai même à ce cher Être Isabelle : ne tombe pas dans le jeu de la peur pour l’Être qui va naître, parce qu’en étant Toi dans ta beauté, dans ta conscience d’être, Tu pourras L’amener à faire les choix qui Lui correspondent, et à ne plus subir ce qu’une partie de ce monde va maintenir, mais de faire le choix de vivre pleinement ce qu’Il a envie de vivre, en étant Lui-même en conscience d’être. Et c’est ainsi.

Ne tombez plus dans le jeu des peurs. Sachez que ce monde est en transmutation et que tout doit s’acheminer vers un renouveau, qui certes prendra du temps, çà ne va pas se faire du jour au lendemain, et même pour Certains, Vous n’en verrez pas la finalité dans cette vie, ni dans la vie suivante, mais bien au-delà. Apprenez à être Vous, apprenez à vivre pour Vous, apprenez à ressentir les choses au-delà de ce que votre personnalité humaine essaie encore de Vous maintenir dans les ressentis limités.

Alors mes Amis pouvez-Vous lâcher tout ce qui peut émerger à l’instant même sur ce que Vous pouvez Vous poser comme question, du style : - « Que vais-Je devenir ? Que va-t-il se passer pour Moi ? » Lâchez à l’instant même ce genre de questionnements………………….. Acceptez enfin que Vous pouvez être Vous……… que Vous puissiez vivre pour Vous………. que Vous puissiez vivre autre chose que ce que Vous vivez……… que Vous puissiez enfin Vous re-connaître, sans peur de ce que cela implique………… Et c’est ainsi.

Comment Vous sentez-Vous maintenant ?....... Méryhael mon Ami céleste, peux-Tu Nous répondre ?

Méryhael  : Je Suis ! Je suis bien dans ma Présence.

Yosuel  : Qu’est-ce que Tu pourrais dire alors à ces Êtres par rapport à ce que Tu as ressenti en fonction de ce qui a été dit ?

Méryhael  : Il faut pas perdre le cap. Il faut surtout ne pas se laisser déstabiliser par tout ce qui se présente, par des pensées suggestives, subreptices, et par ce que les Autres peuvent vouloir Vous détourner.

Yosuel  : Je Te remercie mon Ami, Tu as été très éloquent.....(Rires)..... Et maintenant mes Amis détendez-Vous………. Vous avez libéré des quantités d’énergies, Vous avez intégré des parties de Vous, Vous avez accepté d’élever votre conscience, et en conséquence, Vous méritez votre pause goûter. Et c’est ainsi.

……..Pause GOÛTER…………..

2 ème Partie  :

Ma  : Nous Nous laissons aller dans le Cœur de notre Être, dans notre Présence, sans penser………. Nous sommes Nous, avec Nous, en Nous………..

…….Pause………

Métatron  : Mes Amis, Je Suis, Je suis ce que Je Suis, Métatron , Seigneur de Lumière. Et en ce jour, Je Vous accueille dans ma complémentarité qui est la totalité de « Tout Ce Qui Est ». Je Vous le dis, parce qu’en vérité « Tout Ce Qui Est » est tout ce que Vous Êtes.

Je Vous accueille dans ma complémentarité qui est le Cœur de tout ce qui existe, qui est le Cœur de tout ce qui se fait, qui est le Cœur de tout ce qui s’expanse. Ne voyez pas là un jeu dans lequel Vous devez Vous identifier , mais plus comme un ressenti de ce que Vous êtes à même maintenant de pouvoir ressentir de ce que Vous Êtes en réalité.

Alors mes Amis, Vous voilà arrivés à un moment important où Vous ne devez plus jamais Vous re-tourner. Et Je M’adresse particulièrement à Certains d’entrevous pour Vous dire : soyez ! et ne cherchez plus de correspondances dans ce qui peut encore émerger de Vous, dans ce que Vous Vous laissez surprendre dans ces émergences. Ce n’est plus de votre ressort, ce n’est plus ce que Vous Êtes, et ce n’est plus dans ce que Vous devez Vous maintenir dans une certaine attention.

Acceptez enfin de Vous acheminer dans votre expression, dans votre propre Conscience, et surtout permettez-Vous de ressentir ce que Vous Êtes…… et dans ce ressenti, de Vous permettre de laisser émerger ce que votre propre Conscience est à même maintenant de Vous insuffler………….

……Pause……..

Nous sommes très présents à Vous. Nous Vous indiquons votre voie, mais c’est Vous qui Vous réalisez. C’est Vous qui devez faire vos choix, et c’est Vous qui ne devez plus Vous laisser impressionner par tout ce qui se joue encore, par certaines choses que Vous ressentez et par toutes émergences, qui n’est plus ce que à quoi Vous devez prêter attention.

Acceptez d’aller au-delà… acceptez d’être Vous en Vous…….. et surtout de croire en Vous, sans ne plus douter un seul instant de votre capacité à engendrer toutes choses, parce qu’alors Vous Vous fourvoierez dans quelque chose qui n’est plus ce que Vous avez à vivre. Vous êtes accompagnés, Vous êtes sur le chemin de votre retour, et en cela plus rien maintenant ne doit Vous interférer. Vous devez Vous positionner, Vous devez être dans la certitude que ce que Vous Êtes peut Vous amener à vivre autre chose, sans ne plus avoir peur de ce que Vous Êtes, sans ne plus avoir peur de ce que ce monde est, et sans ne plus avoir peur d’aller au-delà de tout ce que Vous avez été, de tout ce que Vous avez créé, et de tout ce que Vous êtes encore amenés à ressentir de vos créations. Elles ne sont plus un frein à votre réalisation, à votre perception des choses allant bien au-delà de vos perceptions humaines.

Permettez-Vous d’être, permettez-Vous enfin de dépasser tout ce qui Vous a limité, et tout ce que Vous avez été depuis des éons déjà. Vous avez en Vous la possibilité d’aller au-delà de tout ce que Vous Vous êtes permis d’expérimenter, et de tout ce qui se joue encore. Vous avez la possibilité de percevoir ce que Vous ne perceviez pas et qui maintenant se dévoile à Vous. Vous allez entrer dans une phase où des perceptions inaccessibles jusqu’à présent vont se manifester et Vous ne devez pas en avoir peur. Vous allez rentrer dans une phase où Vous allez pouvoir découvrir d’autres émergences Vous amenant à vivre une autre vérité sur ce que Vous Êtes, une autre vérité sur ce que Nous Sommes, et une autre vérité sur vos possibilités dépassant votre entendement humain.

Alors Je Vous le dis mes Amis, Je Vous adombre à l’instant même, pour que Ceux qui sont prêts s’ouvrent à une autre réalité et puissent accéder à une dimension supérieure………….

Et c’est ce que Je voulais Vous dire en ce jour. Laissez-Vous aller…….. acceptez mon adombrement……… Et c’est ainsi.

……..Pause……….

Restez un instant sans penser en étant Vous, en Nous laissant Vous dévoiler certaines parties de Vous non accessibles………..

……..Pause………

Je Vous retrouverai aux prochaines effusions, même si Je suis en permanence avec Vous. Je Vous accompagne. Je Vous aime. Et ce fut un plaisir pour Moi de partager ces vérités avec Vous dans la Joie d’être, dans la joie de votre Cœur en effervescence, dans la joie de votre Amour toujours grandissant.

Et il en est ainsi.

Métatron , Seigneur de Lumière, à votre service et au service de « Tout Ce Qui Est ».

……Pause………

Ma  : Soyons simplement………...

…….Pause……..

Archange Anarael  : Chers Amis de la Terre, Je suis ce que Je Suis, Anarael , Archange. Je M’adresse à Vous et à toute l’Humanité en ce jour gracieux, en ce jour de gloire, en ce jour d’immenses possibilités.

Vous êtes Vous-mêmes en demande d’aller au-delà de là où Vous en êtes. Vous êtes en demande de dépasser tout ce qui Vous maintient encore dans quelques confusions, dans quelques limitations, dans quelques imperfections par rapport à votre Conscience originelle. Vous devez simplement comprendre qu’il Vous faut réapprendre à être Vous sans rien chercher d’autre qu’à « être », simplement Vous au Cœur de votre Être. Ce que Vous êtes à même de pouvoir ressentir et d’être dans ces moments merveilleux que Vous vivez lors de vos sessions, il Vous faut apprendre à l’être au quotidien. Pour cela Nous sommes là pour Vous guider, pour Vous aider dans cette démarche, mais ne cherchez pas comment cela se passe, ne cherchez pas la méthode. Vous voyez bien quand Vous Vous laissez aller, quand rien ne Vous interfère, Vous pouvez être Vous.

Et pour que cela devienne votre état naturel, Vous devez simplement dans votre quotidien ne rien chercher, ne plus penser, et être Vous simplement. Je sais que parfois cela peut Vous sembler de l’abstrait, mais il n’y a pas d’autre formule. Nous Vous le répéterons, Nous Vous guiderons, mais c’est un état d’être que Vous devez par Vous-mêmes ressentir, puis petit à petit, Vous amener à le vivre sans forcer, mais d’une façon naturelle.

Cela s’en vient mes chers Amis de la Terre. Cela s’en vient parce que Vous avez déjà progressé, parce que Vous le voulez, parce que Vous l’avez décidé.

Je Suis et serai à jamais Anarael Archange à votre service. Je Vous salue, Je Vous bénis, et ce fut une joie pour Moi de pouvoir M’exprimer et de Vous adresser ma guidance dans l’Amour que Je Suis en Vous enveloppant de tout cet Amour.

Et c’est ainsi.

……….Pause……..

Ma  : Prenons une profonde respiration ……… et laissons-Nous aller…………….

……..Pause……….

Mikael  : Mes Amis, Vous Me connaissez, Je suis très proche de Vous, Je Vous accompagne, Je Vous aide, Je Vous guide, et en même temps Je Vous taquine un tant soit peu selon ce que Vous retenez, selon votre entêtement, selon votre attitude ou aptitude à rechigner par rapport à certaines incompréhensions, certaines choses que Vous vivez encore et avec lesquelles Vous n’êtes plus en accord, et là Je brandis mon épée et Je suis....

Les Participants  : Mikael  !

Mikael  : Vous avez Tous gagné…(Rires)…… non pas un prix Adamus mais un prix Mikaelique. Ce prix est mon adombrement, et bien sûr, Je suis ce que Je Suis, Mikael, Archange, à votre service, et dans la joie de trancher tout ce qui doit l’être.

Vous avez eu une très belle session. Vous avez eu une session évolutive. Vous avez eu une session marquante, parce que cela a mis des points marquants sur des choses qu’il n’était plus nécessaire de garder, qu’il n’était plus nécessaire de vouloir comprendre ou analyser mais vraiment de dépasser. Vous comprenez de plus en plus ce que Vous devez être, comment Vous devez être, comment Vous devez œuvrer maintenant, et comment Vous devez mettre l’accent sur votre façon d’être en conscience d’être. Et là Je Me fais un point d’honneur sur le fait que Vous êtes de plus en plus conscients dans le ressenti de ce que Nous Vous amenons depuis déjà un certain temps, pour que Vous soyez de plus en plus conscients de ce que Vous Êtes, et de ce que Vous allez être amener à vivre, et qui ne s’est pas vécu depuis la dernière manifestation du « retour sur Soi » dans d’autres dimensions.

Et cette période du retour sur Soi dans votre incarnation est la grande fête de joie que Nous manifestons dans tout cet Univers, mais en sachant qu’il Vous faut être vigilants, qu’il Vous faut maintenant être Vous, et ne plus avoir peur de Vous re-trouver en totalité sans chercher en arrière la réponse à quoi que ce soit.

Et c’est ce que Je voulais Vous dire. Vous êtes dans une belle avancée, Vous êtes dans une belle réalisation. Tenez le cap les Amis, et si besoin est, demandez mon épée et tranchez tout ce qui doit l’être pour enfin être dans l’assurance que Vous êtes bien sur votre voie. Et cette voie c’est Vous-mêmes qui l’avez forgée, qui l’avez choisie pour enfin dépasser toutes les facettes de vos expériences à vouloir comprendre et ressentir tout ce que Vous Êtes, et tout ce qui peut être vécu au-delà de l’état d’être, de la conscience d’être. Et il en est ainsi.

Soyez Vous, soyez pleinement Vous, et n’ayez plus peur de ce que Vous Êtes. N’ayez plus peur de ce que Nous Sommes, et n’ayez plus peur de dépasser maintenant tout ce qui doit l’être encore. Et c’est ainsi.

Soyez assurés de mon accompagnement et de ma fidélité à Vous amener dans votre réalisation, puisque c’est votre choix, sinon Vous ne seriez pas là, Je veux parler à cette session. Et c’est ainsi.

Je Vous bénis et Vous enveloppe de tout mon Amour, de toute ma compassion et de tout ce que Je peux Vous envelopper de ce que Je Suis. Et il en est ainsi.

Allez en paix mes Amis et vivez pleinement ce que Vous avez envie de vivre en étant ce que Vous Êtes en conscience d’être.

***

Retranscription par Arlette

 Merci de tout Cœur à Toi Arlette pour la retranscription de cette session à Saint Léonard des Bois. Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi