Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la Rencontre/discussion à Saint-Léonard-des-Bois du (...)

Retranscription de la Rencontre/discussion à Saint-Léonard-des-Bois du 19/01/2014

dimanche 2 février 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Rencontre/discussion- Questions/réponses

Saint Léonard des Bois

Dimanche 19/01/2014

YOSUEL

Canalisé par Ma Nanda Aweh

Ma Nanda Aweh  : Vous êtes en vous avec vous sans pensées, simplement être, ne rien chercher, simplement se laisser aller………………….

Prenez une profonde respiration ………..

……Pause……

Yosuel  : Alors mes Amis, Je Vous salue. Je suis très honoré de Vous retrouver, d’être avec Vous, et d’avoir la joie de répondre à ce qui Vous tourmente encore, en sachant que vos questions ne doivent concerner que Vous et ce que Vous vivez. Et c’est ainsi.

Ma  : Une question ? Oui Méryhael .

Méryhael  : Oui bonjour, qu’est-ce qui se passe depuis ce matin à ressentir ce froid et ne pas arriver à Me réchauffer ?

Yosuel  : Je viens de Te le dire mon Ami, il y a une partie de Toi qui se tourmente par rapport à ce que Nous T’avons dit, cela T’empêche d’être Toi, de laisser l’Energie circuler, et d’être en pleine phase avec Toi-même. Accepte que Tu puisses dépasser tout ce dont Tu T’es tracassé et que Tu n’as plus à T’inquiéter. Il faut simplement que Tu sois clair avec Toi. Si Tu es Toi-même, que Tu T’écoutes, que Tu laisses vraiment ta Conscience T’insuffler ce qui Te correspond, alors Tu trouveras les réponses. Tu trouveras quelle est ta voie, et surtout Tu sauras quoi faire. Mais comme Tu n’es pas toujours Toi-même, que Tu Te poses des questions, Tu ne T’amènes pas l’Energie de Te servir, et Tu Te tourmentes pour des choses que Toi-même est en mesure de transcender, et de pouvoir créer ta réalité selon ce que ton Cœur émet, selon ce que ton Cœur Te dit. Cesse de tourner en rond, et prends tes décisions pour Toi dans le ressenti de ce qui Te correspond, et rien d’autre ne peut être dit. Et c’est ainsi.

Emaliah  : Qu’est-ce qui M’empêchait de dormir cette nuit ?

Yosuel  : Tu as compris bien des choses mon Amie, mais comme Je le disais à Méryhael , Tu Te tourmentes aussi pour des choses que Tu es largement à même de dépasser. Tu dois trouver la paix intérieure, Tu dois Te re-trouver, Tu dois cesser de cogiter, et surtout de donner de l’importance à ce que ton mental Te dit. Et tout ce qui émerge laisse-le être pour ce qu’il est, ne T’y implique pas, ne rentre pas dedans, ne Te pose pas de questions, ne Te fais pas de soucis, car alors Tu joues un jeu qui Te ramène toujours en arrière, qui Te ramène toujours à des problématiques, alors que Tu peux les dépasser. Sois simplement Toi, sois ce que Tu Es, et cesse de Te tourmenter pour des choses qui ne T’appartiennent pas, qui ne T’appartiennent plus et qui n’ont plus lieu d’être. Et c’est ainsi.

Yvonnick  : Moi Je suis en train de laisser un vieux schéma pour repartir. Il se passe une sorte de renaissance, et c’est plus un conseil que J’aimerais avoir, savoir quelles sont les choses à faire ?

Yosuel  : Alors là mon Ami, Je vais Te répondre directement. Déjà Je vais Te demander de réapprendre à Te laisser aller en ton Cœur, ne cherche rien, ne cherche pas de réponses, car c’est dans la plénitude intérieure en votre Cœur, que le moment venu toutes les réponses émergent, lorsque Vous êtes prêt à les entendre. Et lorsqu’elles émergent, elles Vous donnent des réponses plus grandioses, plus subtiles que ce que votre mental serait à même de Vous donner. Tu as besoin d’apprendre à T’écouter mais sans forcer, et c’est toujours dans la plénitude intérieure, sans penser, dans le calme du moment présent que Tu pourras vraiment être avec Toi-même. Et être avec Soi-même, c’est vraiment ressentir que ce qu’il se passe en Toi est bien différent que lorsque Tu es pris dans les tourments de la vie quotidienne, de ta personnalité humaine, de ton mental, et de tes promenades dans la conscience de masse. Ce que Tu vas être amené à ressentir, cela va être ta pure expression, celle que Tu as toujours recherché et que Tu ne pouvais pas trouver dans toutes les pratiques que Tu as faites. Ce que Tu es là, maintenant, en ce moment, T’y amènera. Je ne peux Te dire les choses autrement pour le moment. A Toi d’aller à la rencontre de Toi-même comme Tu l’es en ce moment. Çà va Te demander un petit peu de temps, mais si Tu persévères, très vite Tu en auras le ressenti, et très vite Tu comprendras ce que Nous Te disons, qui ne peut être ressenti qu’individuellement, Chacun en son Cœur. Et c’est ainsi.

Isabelle  : Je voudrais savoir ce qu’est cette odeur que J’ai ressenti pendant de nombreuses années dans la nuit à 3 ou 4 h du matin qui Me réveillait, une odeur impossible à expliquer, et çà fait des années...

Ma  : Une odeur qui ressemble à quoi ?

Isabelle  : J’arrive pas à définir.

Yosuel  : Ce que Tu ressens ce n’est pas une émanation qui T’appartient, c’est « une Présence », laisse-Toi aller…….. sois dans le ressenti et l’acceptation…… Tu es à la fois dans ton ventre et dans ton Cœur, ne cherche pas à comprendre………… C’est une émanation qui vient d’une Présence qui cherche à Te contacter. Cette Présence, Elle veut que Tu lui montres un certain chemin. Tu ne dois pas en avoir peur, et à l’instant même Nous œuvrons sur Elle. Et c’est ainsi………….

…….Pause……

Isabelle  : A quoi correspond comme des ondulations rythmiques, toujours dans le senti au niveau du nez, çà vient comme çà.

Yosuel  : Écoute-Moi mon Amie, ce que Tu ressens, ce ne sont pas des ondes mais des interférences. Accepte maintenant que Tu n’as plus à subir tout ce que Tu as vécu dans ton passé, mais surtout dans tes vies antérieures……….. Accepte que Tu peux dépasser tout ce qui T’empêchait d’être Toi-même, tout ce que Tu as vécu comme souffrances, comme abnégation de Soi, et surtout comme recherche en l’Autre pour Te confondre en l’Autre, pour chercher la sécurité en l’Autre, et surtout pour rappeler ce que d’une certaine façon en mémoire, ressurgissent des vécus intenses où Tu ne voulais pas vivre pour Toi mais au travers de l’Autre, dans la dépendance de l’Autre, dans ce que Tu croyais être de l’Amour, et qui était le refus de T’aimer, et qui était le fait de la dépendance totale en l’Autre…………

Ma  : Sois dans l’acceptation……. ne cherche pas à comprendre, ne Te pose pas de questions, Tu es dans l’acceptation totale de ce qui est dit…….. car ce qui est dit n’est pas une interférence dans ta vie, mais ce que Yosuel ressent de mémoires présentes d’ici ou de tes vies antérieures. Il faut simplement que Tu laisses émerger ce qui doit l’être en l’acceptant avec tout ton Cœur pour le dépasser et le transcender.

Yosuel  : Tout ce que Je peux Te dire, c’est que Tu as vécu une vie où Tu étais tellement dépendante de l’Autre, que l’Autre n’a jamais pu se détacher de Toi. Et maintenant Nous en revenons, parce que Tu es prête, à ta première question, ce qui n’était pas le cas toute à l’heure.

Ma  : Laisse-Toi aller, sois dans l’acceptation………

Yosuel  : Cette odeur que Tu ressentais est la présence de cet Être. Accepte avec tout ton Cœur qu’Il n’a plus à être présent dans cette vie auprès de Toi……….. et avec tout ton Cœur, Tu lui dis : - « Je Te laisse aller. Je ne suis plus Celle qui a été en cette période, Celle qui voulait s’accrocher à Toi, Celle qui Te retenait, Celle qui se confondait en Toi. Et Je suis prête maintenant à Me détacher en totalité de Toi, et Je ne veux plus que Tu sois là à attendre qu’à nouveau Je Me confonde en Toi. Je prends conscience que Je n’ai plus à Me confondre en Qui que ce soit, que Je n’ai plus à M’attacher à Qui que ce soit, parce que Je ressens que Je suis un Être Divin, Je suis Dieu aussi et Je n’ai plus à retenir Qui que ce soit, et Je Te laisse aller. Je T’entoure de tout mon Amour qui n’a plus rien à voir avec ce que J’ai cru être de l’Amour et qui n’en était pas. L’amour que Je ressens maintenant est celui que Je Me donne, c’est Celui de mon Essence primordiale, c’est Celui que Je veux vivre maintenant pour Moi. Et il en est de même pour Toi où Tu dois accepter de ne plus être dépendant de Qui que ce soit, mais de pouvoir T’aimer Toi, d’être libre de tout attachement et de vivre enfin ta voie qui Te correspond, et qui n’est plus ma voie. Va en paix, Je T’accompagne jusqu’aux portes que Tu n’as pas voulu franchir et que maintenant Tu peux traverser en étant Toi, en paix, en suivant la Lumière et en suivant ta propre voie. Je Te laisse aller dans la paix, dans la joie et dans l’Amour que Nous Sommes, Chacun en Nous, qui est l’Amour véritable en ce que Nous Sommes au Cœur même de notre Être, sans ne plus Le chercher en l’Autre. Et il en est ainsi. »………

………Pause……..

Alors mon Amie, il est temps que Tu vives maintenant pour Toi, sans ne plus Te retourner, sans ne plus Te poser de questions, mais d’apprendre à ressentir les choses pour Toi, à ressentir ce que Tu Es, à prendre des décisions pour Toi sans ne plus Te référer à Qui que ce soit, sans ne plus chercher à Te confondre en Qui que ce soit, mais être dans la certitude que ce que ton Cœur Te dit est ce que ta propre voie va T’amener à Te réaliser. Et c’est ainsi.

Yvonnick  : Par rapport à la démarche que J’ai par rapport à ma future carrière, J’aimerais savoir où dois-Je aller et comment entreprendre mes soins si J’ai des soins à donner ? Un protocole, ou plus peut être une méthode, une direction ?

Yosuel  : Mon Ami qu’est ce que Tu veux faire pour Toi ? Ressens-le dans la profondeur de ton Être en dehors de ton mental et de ta personnalité humaine………. Ne pense pas, laisse le ressenti émerger du fond de ton Être………. Que veux-Tu faire pour Toi ?

Yvonnick  : Je dois répondre ?

Yosuel  : Oui !

Yvonnick  : Ce que J’aimerais faire, c’est donner des soins.

Yosuel  : Quel genre de soins ?

Yvonnick  : Des soins énergétiques.

Yosuel  : Alors mon Ami, Je vais Te dire : Tu dois apprendre à ressentir les choses en Toi, pas au niveau des ressentis humains, au niveau de ta profondeur. Si Tu veux faire des soins énergétiques, comme Tu les appelles, il Te faut déjà être clair avec Toi-même, il Te faut ressentir ce que Tu Es, il faut T’ouvrir à ce que Tu Es, et accepter, peu importe la méthode que Tu pratiqueras, que ce soit Nous qui œuvrons à travers Toi pour aider les Êtres qui viendront à Toi à être rééquilibrés dans les parties d’Eux qui devront justement être rééquilibrées. Il va Te falloir ressentir que ce que Tu Es est une Puissance, et que cette Puissance Tu peux La pratiquer en Nous laissant œuvrer à travers Toi, quoique Tu fasses, quoique Tu décides de faire, et cela n’a pas d’importance. Fais ton choix dans ton ressenti, mais chaque fois que Tu prodigueras un soin, Tu seras Toi, dans le laisser-aller, en faisant ta méthode, et en Nous laissant œuvrer à travers Toi, car c’est Nous qui, à travers Toi, amènerons le rééquilibrage des parties de l’Être qui devront l’être. C’est ce que tous les Êtres qui ont atteint un niveau de conscience, et qui sont présents ici, font, et Ils savent de quoi Je parle. A Toi d’apprendre à Te connaître. A Toi de faire le choix en ton Cœur de la méthode que Tu veux pratiquer, peu importe cette méthode, il faut qu’elle Te corresponde, qu’elle Te parle, et ensuite Tu apprendras à être Toi en ouverture, à être en conscience d’être, à être pleinement Toi en ton Cœur, pour que lorsqu’un Être se présentera à Toi, Tu Nous laisses œuvrer à travers Toi.

Tu devras apprendre à ne pas T’impliquer, à ne pas attendre de résultats, car tout Être devra cheminer Lui aussi en son Cœur et accepter de dépasser ce qui L’empêche d’être Lui-même, de dépasser ce qui L’amène à vivre des déséquilibres, des souffrances, surtout des incompréhensions. Tu devras simplement L’accompagner en sachant que bien des fois l’Être sera soulagé dans l’instant, comme Il aura besoin de revenir si une partie de Lui retient certaines choses qu’Il ne veut pas accepter, libérer, transcender, dépasser. Mais ceci sera un apprentissage et Nous en reparlerons. Pour l’instant, écoute-Toi, ouvre ton Cœur, sois en contact avec ta propre Conscience. Sois dans l’assurance de ce que Toi-même Tu veux vivre pour Toi, et alors les réponses émergeront de ta profondeur. Et il en est ainsi. Je ne peux Te dire qu’une chose, c’est que Tu as un super Guide à portée de main, et Tu sais de Qui Je veux parler. Et c’est ainsi…..

Alors mes Amis, qu’est-ce qui à l’instant même Vous tracasse le plus ? Et Je vais le demander à Chacun d’entre Vous. Mon Ami Méryhael peux-Tu Nous répondre ?

Méryhael  : Ce qui Me tracasse le plus, c’est d’une certaine manière….

Yosuel  : Je dis bien à l’instant même !

Méryhael  : A l’instant même ? (Rires......) Non, Je n’ai pas l’impression d’être tracassé pour l’instant.

Yosuel  : Ah Ah ! Je vais Te dire ce que Je ressens en Toi. Il y a une incompréhension par rapport à ce que Tu T’es donné le droit de vivre. Surtout ne cherche pas, sois en ouverture dans ta profondeur, dans l’acceptation totale……… Tu Te dis parfois : - « Mais où Me suis-Je fourré, et est-ce que cette vie, telle que Je Me donne le droit de la vivre actuellement, est-elle celle qui Me correspond ? » Et là, Je vais Te demander… surtout ne Te pose pas de questions, ne cherche pas de réponses, Tu Te laisses aller en totalité…… qu’est-ce qui émerge de ta profondeur simplement ?

Méryhael  : Rien de particulier.

Yosuel  : Alors Je vais Te dire : que penses-Tu de ce que Je viens de dire et qui est pourtant ce que Je ressens en Toi ? Qu’est-ce que Tu en penses ?

Méryhael  : Peut-être parfois Je Me pose trop de questions sur certaines choses.

Yosuel  : Exactement mon Ami.

Méryhael  : Et qui Me perdent un peu.

Yosuel  : Exactement mon Ami. Il est temps que Tu acceptes, non seulement de ne plus Te poser de questions, mais d’apprendre tous les jours, en prenant des petits moments, à être Toi, en Toi, sans mental, afin d’apprendre à être Toi au quotidien, sans perturbations, ni interférences. Tu as fait ce choix de vie, pas parce que on T’y a contraint, mais parce que Toi-même en a fait le choix. Alors assume-le, cesse de Te poser des questions, accepte de vivre pour Toi, quelles que soient tes responsabilités, ne T’en remets pas à l’Autre. Écoute-Toi, fais ce que Tu as à faire, écoute tes ressentis, et vis enfin ce que Tu as envie de vivre sans ne plus Te croire dans l’obligation de quoi que ce soit, mais en étant Toi dans ta Lumière, dans l’Amour que Tu Es, dans ta pleine conscience d’être. Et c’est ainsi… Mon Amie Marianah  ?

Marianah  : C’est par rapport à notre discussion d’hier soir, Je Me disais : quand est-ce que ce sera…gérer ma réponse là tout de suite…mais c’est déjà là. J’étais en train d’en faire l’expérience sur Moi, quelque chose qui est ancien, et Je sais que c’est déjà là, peut être une perception que J’ai eu...

Yosuel  : Il faut que Tu acceptes une chose, c’est que Tu dois Te préparer. Cette préparation elle prendra le temps nécessaire et cela n’a pas d’importance. Tu ne dois pas Te laisser perturber par cela, mais continuer à être Toi, à faire ce que Tu sais faire, à être pleinement Toi, en Toi, sans Te soucier de quoi que ce soit. Et le moment venu, lorsque Nous sentirons que Tu es prête, Nous T’initierons. Ne sois pas dans l’impatience, ne laisse pas ton mental et ta personnalité humaine Te jouer des tours. Sois simplement Toi, en Toi, et vis pour Toi. Et c’est ainsi.

Ma  : Isabelle  ?

Isabelle  : Une question qui Me vient sur le devenir d’un fort moment rencontré il y a quelques mois, un moment de connexion que J’ai identifié après....

Yosuel  : Exprime-Toi différemment.

Isabelle  :….une personne M’a pris la main et J’ai eu un ressenti très fort.... et ma question c’est le devenir de cette connexion...

Ma  : Avec un Être « Homme » ?

Isabelle  : Oui.

Yosuel  : Je vais Te dire une chose, qu’est-ce que Toi-même Tu ressens en Toi par rapport à ce ressenti ? Ne laisse pas ta personnalité humaine interférer, sois simplement dans le laisser-aller, et laisse émerger ton ressenti de ta profondeur…………. Qu’est-ce que Tu penses de ce que Tu as ressenti à ce moment là ?.......... Qu’est-ce que Tu penses de cet Être ?......... Qu’est-ce que Tu penses de Toi par rapport à cet Être ?........ Qu’est-ce que Tu penses par rapport à Toi et tes attentes ?......... Qu’est-ce que Tu veux réellement vivre pour Toi ?.........

Isabelle  : Je dois répondre à tout çà ?

Yosuel  : Oui, dans le ressenti de ta profondeur, pas au niveau mental.

Isabelle  : C’est l’impression de moments à vivre ensemble, de moments complets.

Yosuel  : Est-ce que cet Être T’a laissé cette impression ?

Isabelle  : Le mot qui vient c’est : des missions !

Yosuel  : Penses-Tu que cet Être ne répondra pas au ressenti que Tu as eu ?

Isabelle  : Non, Je ne pense pas.

Yosuel  : Qu’appelles-Tu des missions ?

Isabelle  : Des missions de vie, J’ai l’impression qu’on mènera des choses ensemble, c’est pas vivre ensemble ou des trucs terrestres, c’est pas çà.

Yosuel  : Peux-Tu aller un peu plus dans ta profondeur et laisser émerger encore autre chose par rapport à çà ?...............

Isabelle  : Les mots qui viennent c’est : l’humanité, ailleurs, d’autres dimensions.

Yosuel  : Alors Je vais simplement Te dire : Tu as eu un ressenti profond de ce que Toi-même a toujours voulu faire, et que cet Être a aussi les mêmes ressentis. Il va Te falloir accepter que cela correspond à ce que Vous avez vécu Chacun dans des vies antérieures : des Êtres au service des Autres, des Êtres qui se devaient aux Autres, des Êtres qui soignaient les Autres, des Êtres qui vivaient dans l’attente que le monde change, et qui pensaient qu’en se devant de s’occuper des Autres, de Les soigner, Vous deviendriez les précurseurs et les sauveurs de ce monde. Je vais Te demander de ne pas chercher autre chose, ni aucune réponse, et d’être simplement dans l’acceptation sincère de Toi-même avec Toi-même, en ton Cœur, de lâcher en totalité d’être le sauveur du monde, d’être le sauveur du plus grand nombre d’Âmes possibles, et de laisser aller en totalité ces croyances qui ne T’amèneront jamais à vivre ce que Tu as à vivre, ce qui Te correspond, ce que Tu es à même de faire maintenant pour Toi. Alors ce que Tu as ressenti au niveau de cet Être, ce ne sont pas des missions, mais vos propres mémoires de ce que Vous avez vécu. Lâche en totalité ces mémoires, laisse aller toute demande de ta part de comprendre comment Tu peux sauver le monde, car en apprenant à être Toi, en rayonnant ce que Tu Es, en étant dans la Joie d’être, en réapprenant comment l’Energie peut Te servir, comment Tu vas pouvoir manifester toutes choses pour vivre autrement, pour vivre ce que Toi Tu es venue vivre sur cette Terre, pour vivre pleinement dans l’acceptation de cette vie, de cette incarnation, d’être totalement Toi, de ressentir l’Amour que Tu Te donnes, que Tu Es, et que Tu vis pour Toi. Alors le simple fait d’être, de créer pour Toi, d’être dans la Joie d’être, participera grandement au renouveau de ce monde, et ce n’est que dans ces conditions.

Ce que Tu as ressenti au travers de cet Être, n’est pas quelque chose que Tu Te dois de faire avec cet Être, mais de comprendre que si vos chemins doivent se recroiser, que si Vous deviez faire des choses ensemble, et cela Vous appartient, Vous ne devrez plus les faire dans le seul but de sauver le monde, de sauver un maximum d’Âmes, car alors Vous Vous perdriez à nouveau dans l’abnégation de Soi, dans la conscience de masse, et dans le retour en arrière. Chacun devant apprendre ce qu’Il Est, réapprendre à être Soi, à vivre pour Soi, à faire les choses dans l’Amour qu’Il Est, sans ne plus se confondre l’Un dans l’Autre, sans ne plus se nourrir des énergies de l’Un et de l’Autre, mais vivre individuellement en son Cœur, tout en aimant partager. Et il en est ainsi…….. Yvonnick , qu’est-ce qui Te perturbe dans l’instant ?

Yvonnick  : Plein de choses, mais le plus c’est ne pas Vous entendre.

Yosuel  : Çà mon Ami il faut d’abord que Tu reprennes le chemin de ton Cœur, que Tu apprennes à ressentir ce que Tu Es, à être à l’écoute de Toi-même, et si Tu persévères, si Tu ne lâches pas le cap, si Tu réapprends à être Toi , alors le moment venu, si c’est ton choix, Tu pourras Nous percevoir d’une certaine façon, mais Nous en reparlerons. Cela Te demande du temps. Et c’est ainsi.

Ma  : Emaliah  ?

Emaliah  : Je sais pas, peut être l’impatience, Je sais pas trop.

Yosuel  : Comment Te sens-Tu à l’intérieur ?

Emaliah  : En ce moment c’est calme.

Yosuel  : Bien sûr puisque l’Energie du moment est propice à cela. Si Tu laisses émerger de ta profondeur, sans penser, Tu es sûre de ne pas avoir une petite peur ?

Emaliah  : Peut-être oui, mais Je ne sais pas de quoi.

Yosuel  : Ne cherche pas, apprends à Te laisser totalement aller dans ce que Tu Es……… Il y a une peur qui est toute prête à émerger. Tu as de la difficulté à Te laisser aller et à lâcher le mental. Tu as besoin encore de vouloir comprendre les choses au niveau du mental. Accepte de ne plus chercher à comprendre les choses au niveau du mental………….. Accepte enfin que Tu peux prendre la décision, que toutes réponses émergeront de ta profondeur le moment venu…….. Tu as peur que si Tu lâches toutes compréhensions au niveau du mental, les choses vont T’échapper, Tu ne pourras pas faire la correspondance entre une certaine réalité et une autre. C’est toujours l’intellect, c’est toujours mental, et cela ne Te permet pas de développer le ressenti profond émanant de ta propre Conscience. C’est une peur. Tu dois accepter de dépasser le fait de vouloir comprendre les choses encore au niveau de ton mental………. Et c’est ainsi…… Mon Amie Ama chérie, où en es-Tu, Toi ?

Ama  : Dans le ressenti des énergies qui circulent depuis tout à l’heure, J’ai une angoisse, une peur, qui Me bloque l’estomac, le plexus.

Yosuel  : Laisse-Toi aller………il était temps que Tu prennes conscience de cette peur afin qu’enfin Tu puisses la voir en face, la ressentir, l’intégrer et la dépasser. Cette peur c’est : - « Lorsque Je ressens les énergies non appropriées, lorsque Je suis en contact avec certaines Entités , lorsque Je suis en contact avec ma propre Entité qui est prête maintenant à Me quitter pour toujours et que J’ai retenu pour faire l’expérience de ce que c’est que d’être envahie par les énergies des Autres pour Les prendre en charge, Je sais que Je ne suis pas Moi-même. » Surtout cherche pas à comprendre, laisse-Toi aller en totalité…………… est-ce que Tu la ressens cette Entité ?

Ama  : Je L’ai un peu confondu avec ma personnalité humaine

Yosuel  : Peux-Tu T’adresser à Elle avec tout ton Cœur, mais sans aucune interférence de peur de quoi que ce soit. Tu es Toi, dans l’affirmation de ce que Tu Es, pleinement Toi dans l’assurance de ce que Tu Es, avec fermeté, avec décision d’être vraiment Toi : - « Je T’honore pour ce que Tu Es. Je T’honore pour M’avoir permis de comprendre ce que Je ne voulais pas lâcher, et c’est en cela que Je T’ai retenue. Et maintenant Je suis prête et définitivement prête à ne plus M’impliquer dans ce que Je ressens des Autres, dans ce que Je ressens qui circule, dans toute Entité quelle qu’Elle soit. Je sais maintenant que Je peux être Moi, de ne plus souffrir de ce que les Autres vivent, de ne plus M’impliquer dans tout ce que les Autres vivent. Et Je Te le dis : Je Te laisse aller, Tu peux maintenant retourner à la Lumière, Tu peux maintenant être ce que Tu Es, Tu peux maintenant poursuivre ton chemin et ne plus jamais être dans le besoin de posséder Qui que ce soit, de Me posséder, mais d’être pleinement Toi et de vivre enfin ta voie. Je Te laisse aller. Et il en est ainsi. »……….. Ressens-Tu ta liberté ?

Ama  : Je ressens beaucoup de joie d’être Moi-même.

Ma  : Voilà ...

Yosuel  : Alors mes Amis, Vous avez procédé à de grandes libérations, Vous allez repartir plus légers, beaucoup plus en phase avec Vous-mêmes, beaucoup plus dans l’assurance de ce que Vous Êtes. Surtout ne déviez pas un seul instant dans votre conscience d’être. Je Vous salue, Je Vous bénis, Je Vous accompagne. Et il en est ainsi.

Isabelle  : Puis-Je poser une petite question ?

Yosuel  : Oui, Je suis toujours là.

Isabelle  : Dans quelle circonstance peut-on utiliser l’épée de Mikael  ?

Yosuel  : Chaque fois que Tu ressens qu’il y a quelque chose qui ne T’appartient pas, ou quelque chose que Tu veux libérer, que Tu veux dépasser, que Tu ne veux plus garder, Tu prends l’épée de Mikael , et symboliquement, tout en acceptant cette partie de Toi, Tu tranches ce que Tu ne veux plus vivre pour Toi. Mikael est un symbole, une métaphore. Et dans ces moments là demande à Mikael de T’aider. Et c’est ainsi.

Isabelle  : J’ai comme l’impression qu’il me reste quelque chose au niveau de mon plexus cardiaque ?

Yosuel  : Tu Te dis encore : - « Vais-Je en avoir encore longtemps pour Me libérer de tas de choses ? » Et Je Te le dis : sois Toi. En quelle que sorte il y aura toujours des choses à libérer, mais ce que Vous ne comprenez pas, c’est qu’il suffit d’être Vous-mêmes dans l’instant de tous les instants, dans le ressenti de ce que Vous Êtes, dans la Joie d’être, de créer pour Vous. Et chaque fois que quelque chose se présente, Vous l’acceptez, Vous le libérez, Vous le transcendez, Vous êtes à nouveau Vous-mêmes, plus légers, dans la joie…Je crée ! Çà ne Vous empêche pas de créer votre réalité, çà ne Vous empêche pas de vivre ce que Vous avez envie de vivre. Cessez de Vous poser des questions. Que Tu aies encore des choses à libérer n’a pas d’importance si Tu ne rentres pas dans le jeu des peurs, des questionnements. Être dans la joie. Être en conscience de « Qui Vous Êtes ». Être pleinement Vous. Créez votre réalité. Ah quelque chose se présente ! Je le libère, Je le transcende, Je le dépasse. Je suis de nouveau Moi plus léger. Je vis, Je crée, Je suis en conscience d’être. Voilà, ce n’est pas dire : - « J’ai des choses à libérer, çà va Me prendre des mois, des années. » Non !

Isabelle  : Oui d’accord.

Yosuel et Ma conjointement : On est dans le présent, on est dans la joie. Transcender, c’est changer la réalité de ce que c’est, c’est à dire que par exemple quelque chose se présente à Toi : - « Il y aura toujours un boulet dans ma vie qui M’empêchera de Me réaliser. » Tu le transcendes, c’est à dire que Tu acceptes cette partie, Tu en changes l’énergie. Transcender c’est changer la perception de quelque chose, changer sa réalité.

Ma  : Voilà.

***

Retranscription par Arlette

 Merci à Arlette pour la retranscription de cette session à Saint Léonard des Bois, Je T’honore pour ton implication et ta persévérance. Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi