Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > A - Partage de ce que Je veux exprimer par Ma > Partage du 19/10/2014 - La conscience de masse

Partage du 19/10/2014 - La conscience de masse

dimanche 19 octobre 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Partage du 19/10/2014

Namasté,

Je que J’ai à cœur de partager avec Vous, c’est ce ressenti subtil et profond que Nous pouvons être Nous, en Nous, en Nous permettant de ressentir la pleine Lumière que Nous Sommes, et que dans cette pleine Lumière Nous ne pouvons pas être attirés dans la conscience de masse, parce que Nous ressentons alors notre Force, notre Liberté, notre Puissance, en étant en Amour avec Nous-mêmes.

Et c’est ainsi que Nous pouvons créer sans peurs et dans la certitude que cela est notre vérité, mais surtout qu’il n’y a plus d’aspects Nous attirant dans cette conscience de masse, parce que Nous comprenons que cela est une Puissance que rien ne peut altérer si Nous savons Nous maintenir dans cette partie de Nous qu’ Adamus a comparé à un espace d’accueil où Nous sommes dans notre propre vérité, dans notre propre vision de ce qu’est en partie notre Conscience, notre état d’être Divin.

Et c’est là qu’il Nous faut être toujours vigilants pour ne pas déroger un seul instant à notre Conscience qui Nous amène a ressentir la Joie d’être, la joie de notre réalisation, la joie de notre incarnation, de la Vie et de tout ce qu’il est possible de vivre au-delà de ce que ce monde est et de toutes les turpitudes auxquelles Nous avons été confrontées et de tout ce que Nous avons vécu.

Lorsque Nous cheminons en notre Cœur et que Nous Nous libérons de tout ce qui a fait de Nous un Être limité et conditionné, lorsque Nous intégrons pratiquement toutes nos parties qui doivent l’être, Nous sommes confrontés à la peur de vivre en conscience, et c’est là que Nous créons d’autres aspects qui Nous tirent par nos pensées dans la conscience de masse où Nous Nous laissons intimider par ces pensées, par ces aspects, tout en Nous re-trouvant dans ce que Nous Sommes. C’est ce yoyo qui ne Nous permet pas de manifester toutes choses et d’être dans l’abondance, que ce soit dans nos relations, notre biologie, nos activités, nos lieux de vie, dans tous les domaines.

Nous Nous laissons encore avoir par des parties de Nous dans les peurs, l’intolérance, les croyances, la non-acceptation des Autres et donc d’être dans la pleine joie d’être. Nous Nous laissons encore aller à des réflexions empruntes de détails limitatifs, et surtout empruntes de la non-perception de ce qui peut être vécu en totalité dans ce que la vie peut Nous offrir sans y mettre l’ombre de toutes les restrictions possibles et inimaginables, parce que Nous croyons encore à des principes de vie qui Nous empêchent d’être pleinement Nous dans l’allégresse, l’amusement, mais surtout la conscience que tout est dans la joie, la simplicité et la Force de Vie.

Il y a une grande controverse qui veut que certains aspects se manifestent parce Nous leur permettons de Nous gérer, et ces aspects non aucun pouvoir et en même temps ils cherchent à vouloir s’imposer comme des énergies qui veulent elles aussi se manifester en tant que parties individuelles pouvant acquérir une autonomie, alors qu’elles ne sont que des énergies que Nous pouvons transcender. Et c’est là qu’il Nous faut, non seulement les accepter, les regarder en face, mais ne plus leur donner d’importance, ce qui Nous amène encore une fois à Nous permettre de ressentir en Nous notre Lumière dans la Puissance que Nous Sommes, sans jamais plus Nous départir de ce que Nous Sommes.

Ces aspects de Nous puisent notre Energie et Nous entrons dans un jeu de combat qui Nous épuise, Nous fatigue et ne Nous permet pas d’être pleinement Nous. Et cela peut perdurer dans des incompréhensions que Nous vivons difficilement sans pouvoir Nous réaliser, même si Nous sommes en partie conscients de « Qui Nous Sommes ». Et c’est là qu’il Nous faut décider de ne plus penser, de ne plus alimenter aucune interférences, et de décider d’être toujours dans le ressenti de notre Puissance, de notre Force, de notre Lumière, en Nous accordant dans un premier temps des arrêts réguliers, chaque jour, pour ressentir en Nous notre Lumière, afin d’être toujours connectés à notre Puissance et laisser aller tous ces aspects dans l’Amour de Nous-mêmes, en Nous, en étant dans ce qu’ Adamus a appelé « l’espace d’accueil sûr dans le moment présent », dans la Conscience permanente de la Permanence, comme le dit Yosuel .

Respirons profondément en conscience, et octroyons-Nous de ressentir l’Amour de Nous-mêmes, l’Amour inconditionnel, et aussi la compassion envers Nous-mêmes dans ce que Nous avons tant de difficulté à être.

Il faut comprendre que Nous puisons toujours dans la conscience de masse des énergies auxquelles notre corps répond, et c’est en cela que Nous subissons encore des maux, parce que Nous y croyons, alors que notre corps est une partie infime de notre Conscience et qu’en étant, au début, régulièrement en notre Cœur dans le ressenti de la Lumière que Nous Sommes, Nous pouvons alors ressentir que tout peut résonner la Lumière qui ne connait pas le déséquilibre, et en même temps Nous pouvons parvenir à ce que tout soit dans la parfaite résonance de ce que Nous voulons maintenant vivre et manifester.

Et c’est ainsi.

Avec tout mon Amour,

Ma


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi