Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la session à Miramas du 21/12/2013

Retranscription de la session à Miramas du 21/12/2013

vendredi 3 janvier 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session à Miramas

Animée par YOSUEL et Ma Nanda Aweh

Intervention des Archanges FANIEL et RAZIEL

21 Décembre 2013

1ère partie  :

Ma Nanda Aweh  : C’est une joie pour Moi de partager, comme Je le fais partout, de partager ces sessions dans tous les groupes en France où Je vais, et donc d’être avec Vous dans l’Amour et en amitié. Nous sommes Tous des Êtres Divins, des Êtres de Lumière mais Nous avons à réapprendre « Qui Nous Sommes ». Nous n’avons pas besoin d’appartenir à quoi que ce soit, ni de suivre Qui que ce soit, mais on a besoin d’être guidés, et le travail de nos retrouvailles Nous permet de cheminer pour réapprendre « Qui On Est », parce qu’en fait on a tout en Nous mais on l’a oublié. Donc c’est un travail individuel, aucune méthode ne Nous y amènera. Je dirai que c’est quelque chose qui se trouve en Nous, en notre Cœur, et qu’il Nous faut Nous re-connecter à notre propre Conscience.

C’est pour cela que J’ai la passion d’enseigner cette re-connexion. Je suis en permanence en communication avec les Êtres de Lumière, mais Je ne veux pas qu’on Me mette sur un piédestal, ou que l’on Me considère plus que ce que Vous Êtes, parce que Nous sommes Tous des Maîtres en incarnation qui faisons l’expérience de la matière. Ce que Je veux dire surtoutn c’est que Nous avons besoin d’être guidés et cela demande du temps, mais à partir du moment où cette re-connexion en votre Cœur avec ce que Vous Êtes : une Conscience Divine, quand cette re-connexion se fait, Vous allez pouvoir comprendre en réalité « Qui Vous Êtes ».

Cette connexion en Soi demande du temps, de la persévérance, du courage, pour s’acheminer individuellement, parce que tout ce qui va Nous être dit durant ces sessions, durant ces Guidance, va être compris, entendu, ressenti afin de Nous acheminer petit à petit vers une subtilité plus grandiose de ce que Nous Sommes et qui ne Nous été pas possible avant cette re-connexion, parce que tant qu’on n’est pas Soi, en totale re-connexion avec notre Conscience Divine, tant que Nous n’harmonisons pas notre conscience humaine et notre Conscience Divine, cela ne restera que du mental, et rien, aucune méthode ne pourra Nous y amener.

C’est en Nous, avec Nous, dans notre Présence que tout se passe, c’est pour cela que çà demande du temps, il n’y a pas de formule magique, mais à partir du moment où on va re-connecter cette partie en Nous que Nous Sommes en réalité, eh bien ensuite il va Nous falloir Nous libérer de toutes nos créations, de tout ce que l’on a créé ici sur cette Terre, dans cette vie, et dans nos vies antérieures, tout ce qui concerne notre personnalité humaine, notre ego, notre façon d’être dans l’Humain, tout en ayant les deux pieds sur Terre, tout en acceptant cette incarnation, parce que Nous sommes venus sur Terre pour Nous réaliser. Mais il va falloir Nous dépasser, dépasser tout ce qui a trait à l’Humain limité et conditionné, pour pouvoir ressentir au-delà des ressentis humains, à l’intérieur de Soi, ressentir cette Puissance que Nous Sommes, cette Lumière que Nous Sommes, qui va faire qu’à un moment donné, on va pouvoir ressentir comment l’Energie va Nous servir, et que par la pensée émise au niveau du Cœur, on va pouvoir créer pratiquement instantanément.

Depuis fin 2012 Nous sommes rentrés dans une nouvelle ère que Métatron appelle « l’An 1 du Retour sur Soi », et qui demande vraiment un travail intérieur. Un travail intérieur pour faire le ménage, parce qu’en fait tout est en Nous ; la Connaissance est en Nous, on sait « Qui On Est », on sait toutes nos facultés Divines, mais on l’a enfoui sous beaucoup d’énergies, beaucoup d’énergies sombres, de dualité, de soumissions, de limitations, de restrictions, et il va falloir aller au-delà de tout cela.

Ce que Je peux Vous dire aussi, c’est qu’il y a beaucoup de choses qui sont au nom de la spiritualité, beaucoup d’Êtres sont dans les « Alléluias », mais sans être vraiment incarnés, pas du tout dans leur Cœur, et ne savent comment être, car en réalité il faut être bien présent dans son corps ici sur cette Terre pour pouvoir se re-connecter à sa propre Conscience et à « La Source » et pouvoir réintégrer toutes les parties de Soi qui doivent l’être dont certaines que l’on ramène, parce que d’une certaine quand on s’incarne on ramène des bagages que l’on doit intégrer, ressentir, accepter et dépasser. Ce qui est intégré correspond en réalité à une prise de conscience qui permet alors aux énergies de retourner à « La Source » pour être à nouveau retournées à tous les niveaux où elles pourront alors être comprises par tous Ceux qui traverseront les mêmes énergies. C’est pour cela que Nous avons besoin de l’aide des Êtres de Lumière Nous le permettant parce que c’est quelque chose de puissant et Ils Nous font ressentir à quoi cela correspond quand cela est nécessaire.

Beaucoup de choses doivent trouver leur équilibre, par exemple un atome qui se divise en deux, il fait l’expérience et ensuite il se retrouve, mais il se retrouve dans la compréhension de ce qui a été expérimenté. Tout est expérience, mais une expérience elle ne s’intègre pas comme çà, cette expérience il faut qu’elle trouve sa résolution, pourquoi Nous l’expérimentons et à quoi elle correspond.

Je prends l’exemple de Nelson Mandela . Il a été emprisonné pendant 27 ans avec des travaux forcés, Il a beaucoup souffert, et en même temps, Il le dit Lui-même, çà Lui a permis pendant tout ce temps d’aller en Lui, de contacter sa Conscience Divine et de comprendre pourquoi Il s’est attiré cela dans sa vie. Et Il a pu faire un travail intérieur puissant, Il a pu voir ce qu’Il a vécu dans ses vies antérieures et Il a pu intégrer toutes ses parties de Lui, et Il a compris que dans une vie antérieure, Il était un négrier hollandais. Il avait fait souffrir beaucoup d’Êtres et donc l’expérience qu’Il s’est donné dans cette vie d’avant, Il en a compris l’Amour, Il en a compris le pourquoi. Donc les deux se sont équilibrées et Il n’aura plus jamais à revivre çà.

Voilà ce qu’est l’équilibre de toutes les expériences que l’on a faites. Et c’est çà ressentir nos expériences, pour en comprendre les deux facettes qui s’équilibrent. Pour comprendre l’équilibre d’une partie de Nous que l’on a créée, Lui a choisi cette expérience, mais on n’est pas obligés, Nous, de choisir d’être incarcérés. On peut ressentir le pourquoi de nos expériences beaucoup plus facilement. Et il faut savoir que quand un Être choisit quelque chose d’aussi difficile, le fait qu’Il ait intégré cette partie là crée une Energie puissante qui va aider toute l’Humanité qui traverse ce genre de choses. Cette Energie, Elle est disponible. Et chaque fois que Nous libérons et intégrons une partie, Nous créons une Energie qui va servir à l’ensemble. Et quand il a été libéré, il était à même de rencontrer des Êtres qui pouvaient Lui rentrer dedans, Lui dire n’importe quoi, dans n’importe quelle situation, Il avait le sourire, Il exprimait l’Amour, parce qu’Il avait « la clarté ». Et quand Nous avons la clarté en Nous, rien ne Nous interfère, tout est dans la Lumière. Et Nelson est arrivé à ce niveau là. Il n’y a pas de récompense. Il a atteint un niveau de conscience dans sa Conscience qui va Lui permettre maintenant de faire les choix d’incarnation qu’Il veut, ou d’aller où Il veut, parce qu’Il a déjà dépassé quelque chose de grandiose.

Et là actuellement son choix, c’est de rester de l’autre côté auprès des Humains pour aider principalement Ceux qui jouent la victimisation. C’est Adamus qui Me l’a dit.

Donc on est Tous égaux, il n’y a pas un Être plus que l’Autre, ni une méthode qui Nous donnera la solution, c’est en Soi. C’est en ouvrant à nouveau son Cœur, en œuvrant tous les jours, en permanence en son Cœur, que Nous pourrons ressentir les choses et permettre aux Energies de notre Conscience Divine d’être présentes dans ce corps, d’être pleinement ici dans ce corps sur cette Terre et de pouvoir comprendre ce que Nous Sommes et ce que Nous pouvons faire maintenant pour changer ce que Nous avons cru être. Laissons notre Cœur s’exprimer en harmonisant notre Conscience Divine et notre conscience humaine.

C’est la conscience humaine qui fait toutes les expériences, qui a crée plein de choses, c’est la conscience humaine qui doit ressentir à nouveau ce que l’Être Est dans son Essence Primordiale et être à nouveau ce qu’Il Est en son Cœur. Comprendre que c’est dans notre conscience ici dans ce corps humaine que Nous avons à finaliser ce qui a été expérimenté depuis déjà bien longtemps, parce que tout est dans la Puissance et la Force en Nous lorsque Nous Nous permettons d’être et de dépasser tout ce qui Nous empêche d’être Nous et de vivre pour Nous.

Lorsque Vous êtes Vous-mêmes et que Vous avez des choix à faire, il est bon de laisser votre propre Conscience Vous impulser les réponses, si Vous-mêmes ne jouez plus aucuns jeux et que Vous ne cherchiez plus vos réponses à l’extérieur.

Pour en arriver à cet état d’être, il faut du temps, mais il faut savoir qu’à partir du moment où Vous décidez en Vous de reprendre conscience de « Qui Vous Êtes », les choses vont commencer à bouger tout de suite. Ce temps nécessaire pour cheminer en Soi dans la re-connaissance de « Qui Vous Êtes » qu’il soit d’un an, cinq ans ou six ans, peu importe, sachez que c’est quand même rapide, parce qu’il faudrait plus de cinquante vies pour y arriver. Donc c’est fort, c’est puissant c’est maintenant. C’est l’ère que l’on a attendu depuis la fin de l’Atlantide et même avant. C’est maintenant que cela se passe. Mais il faut être responsable, il ne faut pas s’en remettre à Qui que ce soit, mais on a besoin d’être guidés pour pouvoir se libérer de toutes nos créations, intégrer toutes les parties qui ont besoin d’être intégrées, pour pouvoir s’acheminer réellement sur notre voie, vers notre liberté, notre autonomie, notre Souveraineté, pour pouvoir dire seul en Soi : - « Je Suis. Je suis ce que Je Suis, et plus rien ne M’interfère, Je ne Me nourris plus des énergies des Autres, Je Me reconnais, J’accepte de vivre pour Moi, de M’aimer et de vivre pleinement en conscience. »

Il y a des énergies qui Nous traversent en permanence, mais Nous allons faire en sorte qu’elles ne soient plus un obstacle à notre conscience d’être et à notre réalisation, parce que Nous serons à même de pouvoir rester Nous-mêmes sans jamais plus Nous laisser prendre au piège de tout ce qui ne Nous correspond pas.

Je dirais qu’il n’y a que deux alternatives : soit Nous sommes dans notre Cœur, dans la plénitude, en conscience sans ne plus émettre de pensées Nous empêchant d’être Nous-mêmes et de vivre autre chose et autrement, soit Nous sommes dans le mental, le cerveau, dans notre personnalité humaine, et à ce moment là Nous sommes constamment dans la conscience de masse. C’est l’un ou l’autre. Dans la conscience de masse c’est comme un gros égrégore, on contacte toutes les peurs, les croyances, tout ce qui circule de tous les Humains dans la dualité et dans l’abnégation de Soi. Ce qui fait que, par exemple, une petite peur qui est minime, peut devenir une peur angoissante et démesurée parce qu’on va côtoyer la même peur émise par beaucoup d’Êtres.

Dans notre cheminement intérieur, Nous allons passer de l’une à l’autre, parce que c’est le chemin de réapprendre à être Soi en son Cœur jusqu’à ce que cela devienne naturel d’être en conscience qui est notre état naturel. Donc effectivement c’est ce que Nous apprenait Tobias, c’est que Nous jouons le yo-yo, mais çà fait partie du chemin. On a tellement vécu uniquement dans le mental et la personnalité humaine qui a été forgée par tout ce que nos Parents Nous ont inculqué en croyant bien faire, mais en fait, Ils Nous ont maintenu dans ces croyances, par tous ces dirigeants qui Nous maintiennent dans le moule dans lequel Ils veulent que Nous soyons, par tout ce qu’on Nous a appris dans les écoles, par cette conscience de masse et aussi par les religions.

Donc on a forgé tout çà avec l’ego pour pouvoir Nous positionner, pour pouvoir être compétitifs, pour ne pas être écrasés, pour survivre. Alors que plus Nous allons être Nous, en Nous, et ressentir ce que Nous Sommes en réalité, plus Nous allons comprendre comment l’Energie peut Nous servir, et plus Nous allons vraiment Nous acheminer vers notre liberté, faire nos choix et les voir se manifester.

Il va falloir dépasser la peur d’être ce que Nous Sommes, parce qu’on dit toujours : - « Je voudrais une vie meilleure, Je voudrais que les choses soient plus belles », mais en même temps on met des gros freins, comme : - « J’ai peur d’être ce que Je Suis. » Alors qu’on a toujours su ce que l’On Est, mis on a tellement vécu des milliers d’années dans cet enfermement, que re-trouver nos origines, çà fait peur, alors que se re-trouver pleinement dans ce que l’On Est va Nous amener, non plus à subir tout ce que l’On a subi dans toutes les facettes de cette Humanité, mais à pouvoir créer ce que l’On a envie de créer, tout en étant dans ce monde et avec tout le monde. On ne rejettera plus rien, parce que dans le cheminement il faut en passer par l’acceptation de toutes choses et de tout Être, sans ne plus jamais rejeter Qui que ce soit, parce que tout est dans « le Tout » et tout doit s’acheminer aussi dans l’Unité.

Donc pour plus de facilité de compréhension pour le moment, on va dire que Vous êtes des Consciences Divines, mais en fait Vous êtes une Conscience qui est dans « le Tout », c’est une Conscience qui a ses particularités. Donc c’est très complexe, et en même temps, lorsque l’on atteint un niveau de conscience où plus rien ne Nous interfère, Nous ressentons alors combien vivre le Divin est plus simple et que Nous pouvons faire alors le choix de la facilité. Et c’est en réapprenant à être notre « Je Suis » et à émettre que des pensées au niveau du Cœur, que Nous pouvons créer une autre réalité que celle que Nous vivons sans ne plus se poser de questions, sans ne plus chercher d’autre qu’être. Celui qui cherche cherchera toujours, toute sa vie, et toutes les vies.

A partir du moment où Nous Nous connectons à ce que Nous Sommes, en décidant dès le départ à simplement passer un peu de temps en Soi, dans son Cœur, sans penser, être là, en se permettant de ressentir, alors Nous pourrons mieux comprendre ce qu’il se passe en Nous, et surtout Nous pourrons être de plus en plus en phase avec Nous-mêmes et petit à petit réapprendre à être Nous dans notre quotidien dans notre état naturel d’être Nous, parce qu’à un moment donné, çà va devenir quelque chose de plus en plus naturel.

Plus on va être Soi, plus on va être dans cette plénitude, moins on va jouer tous les jeux de l’Humain duel. Et dans cette simplicité, dans ces moment de plénitude, au moment où on ne s’y attend pas, on va avoir de plus en plus la compréhension qui va remonter toute seule de la complexité de ce qu’est « le Tout ». On aura toujours un bout de cette connaissance. Et lorsque on arrive à un degré de connaissance, Nous aurons toujours le choix d’aller un peu plus en profondeur dans la connaissance de ce que Nous Sommes, de nos facultés Divines, de nos possibilités à créer notre réalité selon ce que Nous voulons vivre et voir se manifester.

En fait, dans cette vie là, Nous sommes venus pour Nous réaliser, pour reprendre conscience de « Qui Nous Sommes », mais surtout pour dépasser tout ce que Nous avons été dans l’Humain limité et conditionné et Nous permettre de Nous acheminer vers notre liberté, notre autonomie et notre Souveraineté afin de ne plus être confrontés à tout ce qui se joue. Nous ne sommes pas les sauveurs du monde, on n’a plus à s’impliquer dans ce que les Autres vivent, en sachant que tout ce que Nous vivons pour Nous, tout ce que Nous créons pour Nous, va servir l’ensemble. Çà c’est déjà une réalisation grandiose.

Paule  : Cette réalisation n’est-elle pas donnée à quelques Êtres ?

Ma  : Non. Il y a beaucoup de croyances qui circulent. Il faut se libérer de toutes les croyances dans tous les domaines à tous les niveaux. Chaque Être à la possibilité de se re-trouver dans ce qu’Il Est en réalité, ensuite cela appartient à Chacun d’aller au-delà de ce qu’Il vit, et surtout de réapprendre toutes ses facultés Divines.

Il n’y a personne qui tire les ficelles, le Maître c’est Toi. C’est Toi qui es responsable de ta vie, c’est Toi qui es responsable de tes choix. Après, qu’il y ait des facilités ou non, c’est selon ce que Toi, en Toi, Tu as décidé de dépasser ou de ne pas dépasser. Et là c’est très subtil, à un moment donné Tu le ressentiras en Toi. Et quand Toi Tu feras ce choix, là, il y aura des aides comme les Archanges, les Archanges sont maintenant là pour Nous guider, et être près présents pour tous Ceux qui s’éveillent. Ils sont Tous mobilisés. Beaucoup d’Êtres seront là pour T’aider, Mais c’est Toi qui chemine dans ce que Tu veux vraiment être, vivre et faire pour Toi. Ce cheminement demande du temps, de la volonté, de la persévérance, de l’intégrité, et maintenant beaucoup y arrivent, et c’est pour çà que Tu dis que Certains sont plus éveillés que d’Autres.

En Soi, en son Cœur, on peut tout ressentir, mais il faut arriver à se détacher de tout ce qui se dit, de tout ce qui se pratique, pour être en Soi et le découvrir en Soi. Voilà ce qu’est ma passion, et partout où Je vais, ce sont des amitiés, on est non pas un groupe, mais des Êtres qui se comprennent, qui ont une résonance, et là il y a une joie. Et se re-trouver dans son Être Divin ne demande pas de restrictions, Tu veux boire un bon verre de vin : bois-le, Tu veux chanter : chante, danse, danse, fais tout ce que Tu as envie de faire, mais plus dans la souffrance, plus dans la densité de cette 3 D, mais vis et crée ta réalité selon ce que Tu as envie de vivre, mais en Amour Avec Toi-même, dans la Joie d’être, dans l’instant de tous les instants et donc dans la conscience d’être. Ne crois jamais que Tu dois être comme les Êtres de Lumière veulent que Tu sois, non, c’est Toi qui Te réalises, mais plus dans la souffrance des expériences karmique. Encore une fois il faut du temps…

Ce que Tu es là sur Terre, Tu ne pourras jamais le faire de l’autre côté, l’expérience que Tu fais là sur la Terre, comme simplement prendre de la terre, faire une poterie, etc...çà n’existe pas de l’autre côté, donc fais tout ce que Tu as envie de faire, mais en étant en conscience de « Qui Tu Es, dans la joie, dans l’Amour, sans ne plus souffrir, sans ne plus subir. C’est çà qui est difficile à faire passer, surtout dans tous les mouvements New Age et tout ce qui se pratique. Et çà c’est en Toi.

Arlette  : Ce que Je trouve difficile, faire des petits choix oui Je le fais, mais savoir réellement « Qui Je Suis » dans la matière, c’est flou, et quand Tu dis faire le choix de vie dans cette vie, Moi j’ai l’impression de faire des petits choix qui Me raccrochent à la joie, chanter, marcher…mais J’ai l’impression d’être dans un brouillard, et Je sens que Je pourrai être appelée à quelque chose, Je peux sentir mon potentiel, Je crois que J’ai toujours la crainte au-dessus de Moi de Me tromper. Quand Je suis quelqu’un, Je reste vigilante, Je viens, mais…..

Ma  : Tu viens parce que quelque part en Toi Tu as compris que Je ne vais pas Te dire : - « Lis çà et travaille-le, ou T’imposer quoi que ce soit. » Parce que tout se passe dans ton Cœur, en toi, et c’est cette passion que J’ai à cœur de transmettre, mais c’est à Chacun de vouloir aller à la rencontre de Soi, en Soi et de se re-découvrir dans ce qu’Il est en réalité. Il faut Te libérer de toutes craintes, un Être Divin n’a pas de peurs, la peur est une énergie que l’on ressasse et que l’on alimente et qui Te maintient dans le non-Amour de Soi, dans la non-confiance en Soi. A partir du moment où Tu vas regarder en face toute peur en disant : - « Je T’ai créée, Je T’accepte. » Et que Tu l’intègre avec tout ton Amour et que Tu la dépasse, alors Tu Te libères de quelque chose qui T’empêchait d’être Toi et Tu élèves ainsi petit à petit ta conscience dans ta propre Conscience.

On ne combat rien, tout ce que l’on combat on lui donne de la force. Là où Tu en es aujourd’hui Arlette, si Tu persévères à être Toi, en Toi, à passer des moments sans penser, simplement ressentir, et que Tu fais en sorte que dans ton quotidien Tu sois toujours en conscience en ton Coeur, sans jamais plus rentrer en réaction contre quoi que ce soit ou Qui que ce soit, et que Tu T’affirmes en étant ce que Tu Es, eh bien, Je peux T’assurer et T’affirmer que dans six mois, un an, Tu diras : - « Le 21 décembre 2013 Je Me suis posé une question, mais combien Je comprends qu’on ne pouvait pas avoir la réponse, parce qu’aujourd’hui J’en ressens tellement la compréhension subtile, qui n’a plus rien à voir avec la compréhension humaine. Comme Je comprends que c’était vraiment en Soi que la solution se trouve. » Maintenant Yosuel veut répondre. Nous faisons Tous la même chose en notre Cœur, dans l’acceptation, car les Êtres de Lumière Nous disent ce qu’Ils ressentent en Nous que Nous devons accepter et dépasser.

Yosuel  : Écoute-Moi chère Amie, d’abord Te Te salue, c’est une joie pour Moi de Vous retrouver, même si Vous êtes peu nombreuses, et Vous avez tellement à cœur à « être » que ce que Vous émanez est déjà bien plus exponentiel que la majorité des états. Alors écoute-Moi ma chère petite Amie, Tu n’as plus à Te poser des questions, mais à faire le choix conscient de dire : - « Qu’est-ce-que Je veux vivre ? Qu’est-ce-que Je veux être ? Et qu’est-ce-que Je compte faire pour moi, pour y arriver ? » Alors Je Te dirai : Tu as toutes les réponses et toutes les solutions en Toi, mais il ne faut pas que Tu Te bloques, que Tu Te dises : - « J’ai été manipulée, est ce qu’on Me dit des choses pour M’amadouer ? » Quand Tu cesseras tout questionnement mental et que Tu apprendras à être Toi en ton Cœur, en permanence, alors Tu sauras exactement ce que Tu dois faire, et c’est ton Cœur qui s’exprimera sans aucune ingérence quelle qu’elle soit de ce que Tu as déjà créé et que ton cerveau et ton mental Te resservent. Et c’est ainsi.

Ma  : Donc Je dirai, les bases pour se re-trouver elles sont simples : J’apprends à être en Moi en permanence. J’apprends à ne plus penser et Je respire profondément le plus souvent. Yosuel Nous a dit :

 « La respiration consciente permet à ce que Vous soyez Vous et en parfaite corrélation en conscience. La respiration consciente Vous permet de lâcher tout ce que Vous vivez de tensions et surtout d’émotions. Elle amène chaque Être à ressentir en Lui sa Présence, et surtout sa capacité à être Lui dans le laisser-aller. La respiration consciente est le mouvement. C’est l’interaction de l’Être avec la Source. Elle est bénéfique à chaque Être qui se permet d’être Lui sans aucune interférence, et surtout sans penser. »

Cette respiration consciente, Je pense que Vous la pratiquez régulièrement, c’est : on est Soi, on ne pense plus, on est dans la plénitude…..

On va prendre une grande respiration profonde …………….l’air que Nous respirons oxygène tout notre corps et bien au-delà, on le sent descendre dans notre ventre qui grossit comme un gros ballon et on expire tout doucement, notre ventre se dégonfle……….

Les bases, c’est se poser, être dans sa Présence, sans penser…….ressentir, afin que ce ressenti de cette profondeur Nous l’ouvrions, et toutes les réponses émergent de cette profondeur, dans une compréhension subtile et grandiose que jamais notre mental ne serait à même de Nous dire.

Réapprendre à être Soi, à ressentir l’Amour que Nous Sommes, à Nous Le donner et à Le vivre. Réapprendre à s’aimer, se respecter. Avoir une confiance totale et sans failles en ce que Nous Sommes pour ne plus jouer aucun jeux de peurs d’aucune sorte, et croire en Soi. Çà c’est « le retour sur Soi », qui va Nous permettre de ressentir comment une pensée émise au niveau du Cœur va trouver son expression dans notre propre expression que l’on va expanser, et que notre propre expansion et notre propre expression dans la Lumière que Nous Sommes, sans rien faire d’autre qu’être dans cette Joie, dans cette certitude que ce que Nous émettons, est déjà créé, est déjà accompli, sans qu’il n’y ait plus aucune interférence d’aucune sorte de peurs, de limitations, de tout ce qui n’est pas Lumière.

Maintenant, accueillons pleinement notre Conscience en notre Cœur……………..

Accueillons les Êtres de Lumière en notre Cœur……………………

Voilà ce que J’avais à cœur de dire, et toujours avec passion, à chaque Être qui vient pour la première fois à une session, et que tous les Autres ré-entendent en se permettant de ressentir encore à des niveaux plus profonds ce qui est dit. Car la redite et la redite permet, quand on se laisse vraiment aller, d’en comprendre toujours quelque chose à un niveau que l’on ne se permettait pas de comprendre et surtout, surtout de ressentir. C’est dans le ressenti que tout se passe, mais le ressenti au niveau de sa Conscience, pas le ressenti humain qui est très limité.

Paule  : Donc c’est le Cœur ?

Ma  : Oui, on parle de Cœur, mais lorsqu’on atteint un niveau de conscience dans sa propre Conscience, on comprend que finalement le Cœur et tout l’Être c’est un ensemble, c’est, c’est là, c’est au-delà même de ce que l’on peut imaginer qu’est la Conscience. Et maintenant Je laisse la conduite de cette session à Yosuel .

Yosuel  : Alors mes Amis, Je Vous salue… Qu’est-ce qui se passe en Vous après tout ce qui vient d’être dit ? Et Je M’adresse à Chacune.

Ma  : Donc Paule Tu es bien là, en ton Cœur, pour simplifier, Je dirais que ta conscience humaine Tu la descends là dans le Cœur, et Tu fais en sorte de rester toujours là, sans penser, être simplement et T’ouvrir aux ressentis.

Yosuel  : Écoutez-Moi les Amies, Je vais Vous dire une chose, Vous avez à cœur d’« être », mais Vous ne savez pas encore prendre les choses avec Amour, humour, légèreté, mais cela n’a pas d’importance. Pour pouvoir être pleinement Vous et savoir que chaque chose vécue peut trouver une autre résonance que celle qu’on lui donne, Vous pouvez prendre des décisions à chaque instant pour Vous, mais attention les décisions doivent être prises sans rien rejeter, sans rien critiquer, mais dans la joie, dans une joie qui Vous conforte et qui met tout dans l’Amour, qui met tout dans la Lumière. Alors là seulement, Vous pouvez ressentir une certaine liberté en acceptant toute chose et tout Être quoi qu’il se passe.

Réapprenez à vivre différemment, réapprenez à ne plus Vous impliquer dans tout ce qui est émis et dans tous les jeux interactifs de ce que l’Un et l’Autre émettent.

Mes Amis, Je ne vais pas M’étendre là dessus, parce que la réalité de mon intervention dans cette session c’est de Vous dire : que croyez-Vous être ? Et là Je vais simplement Vous demander de Vous laisser aller, d’être Vous en votre Cœur et simplement de ressentir, ne cherchez rien, ne Vous comparez pas, ne Vous immiscez pas dans l’Autre, ne Vous cherchez pas au travers de l’Autre. Laissez-Vous simplement aller et ressentez, ressentez ce que Vous Êtes, ressentez ce qui se passe en Vous, mais attention, pas d’interférences, ne laissez pas votre mental Vous suggérer telle ou telle pensée………………………………

……..Pause……..

Arlette mon Amie, que se passe-t-il en Toi à l’instant même ?

Arlette  : Je ressens d’être une Conscience, mais….

Yosuel  : Oh là mon Amie ! Je T’arrête. Qu’est-ce que çà veut dire pour Toi : dans le ressenti d’être une Conscience ?

Arlette  : Quelque chose de très flou.

Yosuel  : Oui.

Arlette  : C’est quelque chose qui est là, Je n’arrive pas à y mettre des contours, à la cerner…

Yosuel  : Lâche çà.

Arlette  : Je ressens qu’il y a une Présence, où elle va, Qui Elle est ?..quand il est dit que Nous devons être Soi en Nous, Je suis d’accord, et en même temps Je Me dis c’est facile à dire, mais comment on fait. C’est à dire que Je La sens, Je sens mon bien-être, mon expansion, mais Je ne vois rien. Je ne sais pas ce que Je dois faire, où aller. Pour le moment Je suis dans le flou, et d’ailleurs Je refais souvent les mêmes rêves où Je Me sens perdue dans une ville inconnue. Je sais que Je ne suis pas loin de chez Moi, mais les panneaux ne M’indiquent rien, Je demande aux Gens, Ils ne connaissent pas, mais Je Me sens sans angoisse par rapport à avant, mais un peu ahurie, et Je Me réveille comme çà. Donc çà correspond à cette Conscience que Je sens, mais qui ne sait pas où Elle va. Voilà.

Yosuel  : Écoute-Moi mon Amie, déjà Tu ressens parfaitement ce que Tu Es, mais cela ne Te satisfait pas, c’est comme Nous Te l’avons dit à la session d’Avignon : Tu ne cherches pas ce que Tu vois, ce que Tu ressens, parce que « c’est ». C’est déjà là, et il faut que Tu lâches en totalité ce besoin d’en percevoir une autre perception, et quelque chose qui Te conforterait plus. Ce que Tu vois, ce que Tu ressens, sois-le simplement et ne cherche rien d’autre. Lâche en totalité tout besoin de compréhension, toute demande d’éclaircissement, parce que comme Tu l’as dit, cela T’embue, cela ne Te permet pas de dépasser ce que Tu es à même maintenant de ressentir, au-delà de ce que Tu T’es permis de ressentir de ce que Tu Es. Il n’y a pas de contours, il n’y a pas de forme spécifique. Il y a simplement un certain ressenti, et même quand Tu ne ressens rien, si rien ne T’interfère : Tu Es !

C’est là la grande difficulté pour Ceux qui s’éveillent à se re-connaître, parce qu’Ils cherchent une autre réalité qui est empreinte de tout ce que Vous avez cherché et espéré depuis des éons déjà. Et au jour d’aujourd’hui Vous Vous re-trouvez, Vous êtes à nouveau en contact avec ce que Vous Êtes, mais il y a une partie de Vous qui dit : - « Cà ne peut pas être simplement çà, çà ne peut pas être que çà, il y a autre chose, il doit y avoir une forme spécifique, on Nous cache les choses. » Et c’est là qu’il y a des embrouilles, des incompréhensions.

Alors mon Amie accepte d’être simplement Toi, ne cherche rien d’autre que ce que Tu ressens, que ce que Tu es amenée à voir sans voir, comme Je Te l’ai exprimé à la session d’Avignon. Et si Tu lâches toute demande de compréhension, si Tu Te maintiens simplement en étant Toi, sans ne plus rien ressasser, alors chaque fois que Tu seras disposée, Tu ressentiras une autre profondeur, une autre compréhension. Et c’est ainsi que petit à petit Tu vas pouvoir comprendre des choses au-delà de là où Tu en es, au-delà où Tu es à même de comprendre les choses. Et c’est ce que Je voulais Te dire.

Alors mes Amis, tout çà pour Vous dire, Vous êtes à nouveau dans la possibilité de Vous re-trouver , mais il Vous faut lâcher en totalité toute recherche quelle qu’elle soit, et accepter que dans ce rien en Vous, qui n’est pas un rien, que dans cette Lumière qui n’est qu’une petite approche de la Lumière que Vous Êtes, dans cette plénitude intérieure, qui n’est qu’un aperçu de ce qu’est la Conscience « du Tout », acceptez d’être simplement Vous. C’est le départ d’une grandiosité que beaucoup d’Êtres recherchent tous azimuts dans des tas de rituels, dans des tas de méthodes, alors que, mes Amis, là en ce lieu, en votre Cœur, Vous Êtes, et Vous avez la formule, même s’il n’y a pas de formule. Mais Je ne peux M’exprimer autrement.

Ressentez ce que Je Vous dis………………….

………Pause…….

Et c’est dans cet état d’être que tout va pouvoir être ressenti dans la Puissance que Vous Êtes, dans la Puissance de créativité, dans la Puissance « du Tout », si Vous ne dérogez pas un seul instant à cette conscience d’être, sans ne plus Vous fourvoyer à tout ce que Vous cherchez encore les Uns dans les Autres, même en Nous. Et c’est ainsi. Maintenant, dans ce ressenti intérieur que se passe-t-il ? Peux-Tu Nous répondre Annie  ?

Annie  : Je ressens de plus en plus mes chakras vibrer notamment au 3ème œil et coronal.

Yosuel  : Peux-Tu accepter une chose ? Tu Es, et dans ces moments là Tu ne penses plus, rien ne T’interfère, et dès que Tu reviens à ton quotidien, Tu Te laisses happer par des tas d’énergies qui ne correspondent en rien à ce que Tu Te permets d’être dans l’instant. Alors il Te faut faire le choix de dire : - « Je Me permets enfin d’être Moi quoiqu’il arrive, quoiqu’il se passe, de ne plus rentrer dans le jeu de : Je veux rentrer dans l’Autre, parce que Je veux comprendre ce qui se passe, ce qui se dit, ce qu’Il ressent pour pouvoir Moi Me positionner. » C’est encore là où Tu en es, c’est encore ce que Tu as à dépasser. Peux-Tu comprendre, et surtout ressentir en ta Présence, en ton Cœur, que tous les jeux humains sont là pour Vous montrer ce que Vous ne voulez pas encore admettre de Vous qui Vous contrarie, et qui Vous amène encore à émettre des énergies qui sont contradictoires avec ce que Vous ressentez quand Vous Vous permettez d’être. Alors Je ne vais pas Te dire : ma petite Annie ce n’est pas bien, Je veux simplement mettre le doigt sur une attitude que Tu es à même de ressentir, et que Tu peux dépasser, parce que Moi de là où Je suis, quand Je Te vois faire, Je M’amuse, et Je Me dis : ah ! Ces Humains qu’est-ce qu’Ils aiment jouer entre Eux, qu’est-ce qu’Ils aiment prendre des énergies pas très jolies, en faire une petite boule et l’envoyer à l’Autre ! Çà fait comme vos jeux dans la neige. C’était mon moment d’humour cosmique, çà M’amuse et çà Me fait plaisir.

Alors mes Amis, Je vais Vous dire simplement : Vous êtes toujours dans la recherche de « Qui Vous Êtes » d’une certaine façon, Vous recherchez à savoir comment les choses se passent, quel est le secret ? Qu’est-ce qu’il faut faire pour avoir les bonnes gloires de l’Univers, de ce que Nous Sommes ? Eh bien çà n’existe pas. Il n’y a aucunes bonnes gloires, et aucune chose spécifique à faire dans votre quotidien, il n’y a rien d’autre à faire que d’être Vous. Observez-Vous dans votre façon d’être, regardez ce que Vous pouvez changer pour améliorer une situation qui ne Vous permet pas de rester dans la joie, dans la légèreté, la clarté, l’amusement et l’humour.

Acceptez de réapprendre à Vous connaître, à être en introspection en Vous, d’être Vous, de voir ce qui ne va pas en Vous, de Vous en libérer, l’intégrer, le dépasser.

Mes Amis, depuis le début de cette session, Vous avez permis la libération de bien d’énergies, Vous avez élevé votre conscience en votre Conscience, donc Vous pouvez faire votre petite pause, et Je Vous retrouverai ensuite.

…………………...PAUSE Goûter………….

2èmePartie

Ma  : Vous Vous laissez aller dans le Cœur de votre Être, Vous êtes Vous, avec Vous, en Vous, dans votre Présence, sans penser……..

………Pause……….

Yosuel  : Alors mes Amis, après ce petit régal, comment Vous sentez-Vous ?

Annie  : Je peux répondre ?

Yosuel  : Je T’en prie mon Amie.

Annie  : J’aimerai apprendre à gérer ce qui M’enveloppe depuis quelque temps, cette boule de feu qui M’étouffe et qui Me fait transpirer à couler l’eau. Je voudrais arriver à mieux le gérer et à mieux pouvoir le vivre.

Yosuel  : Alors mon Amie, si Tu acceptais simplement, non plus de chercher la correspondance à ce que Tu veux être, mais Te permettre d’être, de lâcher tout ce que Tu cherches, de lâcher toutes interrogations, de lâcher toute animosité envers Qui que ce soit ou quoi que ce soit quand quelque chose se présente……………….. Peux-Tu accepter d’être enfin d’être Toi sans ne plus rien chercher, mais de vivre enfin pour Toi, sans ne plus T’impliquer dans quoi que ce soit, sans ne plus chercher la correspondance en quoi que ce soit ou en Qui que ce soit………………….

Accepte enfin d’être Toi……….. Sois simplement ce que Tu Es, en ton Cœur, et cesse de ressasser des choses que Tu cherches parfois, et que ton mental Te ressert. Tu crées souvent des suggestions que ton mental emmagasine dans ton cerveau et que ton cerveau Te ressert, et c’est valable pour Vous tous, parce qu’en réalité toutes vos suggestions mentales qui ne correspondent pas à ce que Vous Êtes, sont emmagasinées dans votre cerveau comme dans un ordinateur, et cela Vous est resservi en permanence. Il est important pour Vous maintenant de comprendre qu’il Vous faut être Vous, sans ne plus rien émettre qui ne soit pas ce que Vous Êtes.

Cessez de vouloir comprendre les choses, cessez de chercher quoi que ce soit, et apprenez à être Vous, en votre Cœur, en votre Esprit, en votre clarté, sans rien faire d’autre qu’être, sans rien faire d’autre que de vouloir être ce que Vous Êtes, mais encore une fois sans rien chercher. C’est effectivement un réapprentissage qui doit être effectif au quotidien, à chaque instant, chaque moment, pour apprendre à Vous ressentir, pour apprendre à être Vous, pour vivre pour Vous, pour créer pour Vous, pour être ce que Vous Êtes.

Alors mes Amis, il y a une chose qui Me tient à cœur, c’est que Vous Vous posez encore beaucoup de questions, et en réalité ces questions ne trouveront leurs réponses que lorsque Vous lâcherez tout, complètement tout. Cela veut dire : - « Je sais que Je Suis. Je sais que c’est en Moi. Je sais que Je peux M’ouvrir à ma grandiosité, à la multi-dimensionalité, sans ne plus tournoyer dans ce qui Me retient encore dans les sphères tourbillonnantes des énergies de la basse dimension dans laquelle J’ai évolué, et dans laquelle Je Me maintiens encore. » Il Vous faut avoir le courage de continuer à vouloir Vous élever au-delà de cette dimension pour ne plus stagner et côtoyer tout ce qui Vous empêche d’être Vous, de lâcher ce qui ne Vous correspond plus, et surtout de lâcher tout ce que Vous avez été.

Il Vous faut avoir le courage de dire : - « Je veux vraiment être ce que Je Suis. Je veux vraiment être Moi. Je veux vraiment vivre pour Moi et créer ma réalité selon ce que J’aspire à vivre, selon ce que J’aspire à créer, sans ne plus être pris à partie par tout ce qui M’a interféré jusqu’à présent. J’ai vraiment à cœur d’être Moi, de comprendre, et surtout de ressentir ce qui peut M’amener à vivre autrement, et de créer pour Moi une autre réalité dépassant largement et totalement tout ce que J’ai vécu jusqu’à présent. Cela ne veut pas dire se détourner de tout ce qui se fait, de tout ce qui existe, mais d’œuvrer pour Moi dans ce que Je ressens, dans ce que J’ai envie de vivre, dans ce que J’ai envie de faire, sans ne plus Me laisser Me détourner de ma voie, de ce que Je veux réellement vivre, faire et créer pour Moi. Je peux être avec les Autres en étant Moi et Me permettre de faire d’autres choses dans ce que J’ai envie de faire. Je ne rejette rien, mais Je suis toujours Moi sans Me laisser manipuler, sans Me laisser prendre au piège de ce que l’on veut Me faire croire ou M’emmener dans des choses qui ne Me correspondent plus dans cette réalité. Je peux être Moi mais sans M’impliquer, sans Me laisser prendre dans des croyances auxquelles mon Cœur ne répond pas, mais être Moi pleinement Moi, avec du recul et du discernement, et enfin vivre tout ce que J’ai envie de vivre et que Je ne Me suis pas permis de vivre. » Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Maintenant il y a une chose que Vous allez comprendre, c’est que Vous Vous maintenez dans une sorte de spirale où Vous Vous dites : - « Bien sûr J’ai à cœur d’être Moi, d’être en conscience de ce que Je Suis, mais Je suis quand même dans cette réalité terrestre telle qu’elle est, et il faut que Je Me maintienne. » Alors là mes Amis, Je vais Vous dire : tant que Vous maintiendrez cette croyance, Vous ne dépasserez pas le niveau de conscience dans lequel on veut Vous maintenir pour que Vous ne puissiez pas avoir accès à la totale compréhension de ce qu’est une Conscience qui peut se mouvoir dans une réalité sans la subir, tout en y étant.

C’est une grande différence, et c’est ce que beaucoup d’Êtres qui s’éveillent ont de la difficulté à accepter, à admettre et à dépasser.

Alors cela Vous appartient maintenant de faire votre choix. Ce choix doit être conscient, il ne doit pas être empreint d’aucune peur et d’aucune contrainte à vouloir être par exemple comme Vous croyez que Nous voulions que Vous soyez. Non ! Vous devez avoir votre propre discernement, Vous devez Vous acheminer vers votre voie, celle que Vous avez déjà choisie avant votre incarnation. Vous devez la retrouver, la ressentir, et avoir le courage de Vous y maintenir. Pour cela, Nous sommes là pour Vous aider, pour Vous guider, Vous accompagner, mais c’est Vous qui devez avoir la force de Vous positionner, d’être Vous, de créer ce que Vous avez envie de créer et que votre Cœur émet. Et c’est ainsi.

Il y a parmi Vous des Êtres qui sont conscients de ce que Nous Vous disons, mais qui ont peur d’être. Cette peur d’être elle correspond, et Je vais Vous le dire, à une mémoire incrustée en Vous comme un implant. Cette mémoire elle Vous vient de la fin de l’Atlantide où Vous avez voulu être Vous. Vous avez voulu comprendre « Qui Vous Êtes », Vous avez voulu aller au-delà de ce que Vous viviez, mais Vous Vous êtes laissés impressionner par Ceux qui voulaient Vous détourner de votre voie et qui Vous ont tellement manipulés que Vous n’avez pas pu vivre ce que Vous aviez tellement envie de vivre. Et Vous avez fini par sombrer avec ce continent, et cela Vous Vous le rappelez. Et aujourd’hui Vous avez la possibilité de Vous re-trouver, de réapprendre « Qui Vous Êtes », de Vous affirmer, de croire en Vous, de Vous élever en conscience dans votre propre Conscience, de Vous réaliser. Mais il y a cette peur qui Vous dit : - « Si Je choisis cette voie, Je vais à nouveau sombrer. »

Pouvez-Vous la ressentir ?……………. L’accepter avec tout votre Cœur……………. Et dire enfin : - « Cela ne se reproduira plus. Je sais que maintenant le temps est venu des retrouvailles et de la finalisation de ce que J’ai vécu depuis si longtemps à la recherche de Moi-même. Je sais maintenant que tout est mis en œuvre pour que ce que Je décide enfin d’être, puisse réellement se réaliser, sans que plus jamais Je ne finisse englouti, sans que plus jamais Je ne sombre après M’être laissé manipuler par Ceux qui ne voulaient pas que Je puisse Me retrouver. »…..

Laissez-Vous aller……………ne cherchez rien, soyez Vous, laissez cette partie émerger sans rien contrôler, laissez-la émerger de votre profondeur……………acceptez-la…………..laissez-Nous Vous aider à l’intégrer le Cœur de votre Être, votre Conscience Divine, afin qu’elle ne soit plus une mémoire, un spectre qui Vous empêche de décider pleinement de Vous re-trouver, d’être Vous, et de cheminer pour Vous en toute confiance, et en croyant en Vous……………………….

…….Pause………..

Maintenant que se passe-t-il en Vous ? Paule peux-Tu Nous répondre ?

Paule  : Là J’ai un peu décroché.

Yosuel  : As-Tu ressenti cette partie ?

Paule  : J’ai ressenti très fort au début et puis tout d’un coup mon mental a démarré avec l’Atlantide.

Yosuel  : Peux-Tu accepter avec tout ton Cœur que Tu as peur de contacter cette partie ?

Paule  : Je l’ai senti.

Yosuel  : C’est pour cela que Tu T’es laissée partir dans le mental. Lâche ton mental………Tu l’as ressentie cette partie………….. Accepte-la avec tout ton Cœur…………..ne cherche rien, ne dévie pas avec ton mental………

Maintenant cette partie permets-lui d’être……………dis-lui qu’elle n’est plus ta réalité et qu’elle peut intégrer définitivement le Cœur de ton Être, ta Conscience Divine………….ne fais rien, et laisse-Nous T’aider dans cette intégration…………… Sois très consciente, sois Toi en ton Cœur, ne fais rien, sois simplement Toi……... Que se passe-t-il ?

Paule  : Rien.

Yosuel  : Comment Te sens-Tu ?

Paule  : Je suis dans le mental, Je ne suis pas du tout dans ce que Tu Me dis.

Yosuel  : Lâche ton mental…………… Prends une grande respiration………….. Laisse-Toi aller, sois Toi, ne pense plus………………… Maintenant laisse émerger cette partie…………. Accepte-la, sans rien chercher…………….. Regarde-Toi en Toi maintenant…….regarde en ton Cœur ce que Tu Es, sans aucune imagination…………. Accepte la peur de Te voir………… Accepte maintenant que Tu puisses Te voir autrement…………… Qu’est-ce que Tu vois ? Exprime-le.

Paule  : Je vois un grand trou, un grand vide à l’intérieur.

Yosuel  : Que ressens-Tu de ce grand vide ?

Paule  : Un trou noir.

Yosuel  : Ce trou noir, accepte-le avec tout ton Cœur…………. Il Te dit : - « Voilà ce que Je suis, quand on veut être Soi, on sombre, on n’existe plus, on n’est plus rien, on Nous a trompés, on Nous a menti, on Nous a manipulé. »…….. Peux-Tu maintenant l’accepter avec tout ton Cœur ?............. Peux-Tu accepter que Tu n’as plus à avoir peur d’être Toi, de Te re-trouver, d’être en Toi, en ton Cœur, d’être face à Toi-même, d’être avec Toi, et de réapprendre à Te connaître, à Te ressentir, à T’aimer, à être bien avec Toi ?..........................

Paule  : Oui………………….

Yosuel  : Et maintenant que se passe-t-il ?

Paule  : J’ai chaud.

Yosuel  : Lâche toute sensation, ne cherche pas à comprendre, ne cherche pas l’émotionnel, sois Toi en Toi…….

Paule  : Je sens comme quelque chose qui n’est pas pour Moi, Je veux y croire, mais...

Yosuel  : Peux-Tu accepter avec tout ton Cœur que cela représente la contrariété de ce que Tu veux laisser émerger en ta profondeur, et que cette partie que Tu as ressentie, Tu ne T’es pas permise qu’elle émerge en totalité parce qu’elle Te dit : - « Attention, si Tu Te permets d’être Toi, de T’ouvrir à ce que Tu Es, Tu as vu ce que cela a donné, alors Je Te mets en garde, c’est une controverse. » Ne rentre pas dans ce jeu, ne rentre pas dans ce que cette partie Te dit, mais accueille-la. Dis lui maintenant que Tu n’as plus à vivre de tomber dans le néant, d’être engloutie, d’être prise dans le jeu des Autres…………. Ne cherche rien, sois simplement dans l’acceptation avec la sincérité de ton Cœur………….. Maintenant, cette partie laisse-la émerger sans ne plus en avoir peur, sans ne plus Te laisser intimider par ce qu’elle Te dit, par ce qu’elle Te fait ressentir……………. Dépasse la peur, elle n’est pas ce que Tu Es, ne Te laisse pas impressionner par cette masse que Tu as créée et qui est très présente………. Aies le courage de l’accueillir, de la voir en face…….. Accepte-la…….. Accepte-Toi maintenant Toi……… Accepte-Toi dans ta beauté, dans ta grandiosité, dans ta luminosité………. Accepte enfin que tout est possible, que tout soit possible………. Accepte que Tu puisses vivre enfin pour Toi, créer pour Toi, vivre enfin ce que Tu Es…......... Accepte de Nous accueillir………d’accueillir ta Conscience Divine……… Accepte d’être pleinement présente en ton Cœur, dans ce corps, sur cette Terre……………. Et maintenant que se passe-t-il en Toi ?

Paule  : Je suis bien, Je crois, Je suis heureuse.

Yosuel  : N’aies plus peur de ce que les Autres veulent T’attirer dans leurs peurs, dans leurs façons d’être, dans leurs jugements, dans leurs impulsions à vouloir entraîner les Autres dans ce qu’Ils croient être leur vérité.

Réapprends à Te connaître, à T’aimer, et le moment venu Nous T’accompagnerons pour Te montrer et T’initier dans ce que Tu seras à même de réellement créer au-delà de tout ce que tu as pu imaginer, si c’est ton choix. Et c’est ce que Je voulais Te dire. Sois en paix mon Amie, Tu es libérée, et tout s’ouvre maintenant pour Toi, si c’est ton choix d’aller en introspection en Toi-même, et de comprendre enfin ce que Tu Es, et comment Tu peux orchestrer dans cette vie tout ce que Tu as envie de créer pour être en harmonie, pour être dans la plénitude intérieure, pour être bien avec les Autres, et pour accepter enfin cette vie, et la vivre pleinement dans ce que Tu Es.

Alors mes Amis, Je Vous le dis : Vous avez grandement œuvré en Vous pour aller au-delà de là où Vous en étiez, pour Vous libérer d’une très grande peine, d’une très grande souffrance qui Vous maintenaient encore dans l’incompréhension de ce qui Vous empêchait d’être. Cela est un avancement dans votre retour à être Vous. Ne cherchez pas plus loin. Comprenez que Vous devez réapprendre à Vous sentir, mais surtout à être dans une totale confiance en votre propre faculté à être, à vivre pour Vous, sans ne plus Vous laisser impressionner par tous Ceux que Vous côtoyez, par tout ce qui se passe, par tout ce qui se joue encore. Et il en est ainsi.

Je Vous bénis, Je Vous salue. Ce fut une joie pour Moi de Vous avoir accompagnés à comprendre ce que Vous devez dépasser, libérer, intégrer, et Je Vous aime dans l’Amour que Je Suis et dans l’Amour que Vous Êtes.

Et il en est ainsi.

Prenons une profonde respiration ………..et laissons-Nous aller dans notre Présence, dans notre Cœur, simplement être………….

……..Pause……….

Archange Faniel  : Mes Amis, je suis ce que Je Suis, l’archange Faniel . Je viens à Vous, Je ne Me suis jamais exprimé à Vous, ni à aucun Humain d’ailleurs, mais Je Me suis déjà présenté auprès de Ma , Elle Me connaît.

Alors Moi, ce que Je veux Vous dire par rapport à tout ce qui Vous a été dit, par rapport à la guidance que Yosuel Vous a donnée, J’ai à cœur de Vous dire : mon rôle c’est de Vous accompagner, pas de faire les choses à votre place, mais de Vous montrer ce que Vous ne voulez pas voir par peur de ce que cela signifie, pas parce que Je M’implique à Vous obliger à voir sans votre accord, mais parce que Vous Me l’avez demandé. Vous M’avez dit : - «  Faniel , Archange chéri, surtout quand J’en serai à la période où J’ai peur de voir ce qui Me dérangerait, n’hésite pas à Me mettre en face, face à ce que Je ne veux pas voir, parce que Je sais que ton Amour et ta présence Me permettront de dépasser cette peur, et d’accepter enfin de voir ce que Je ne veux pas voir pour le comprendre, le ressentir, l’intégrer et le dépasser.

Alors bien sûr Je ne fais pas la même chose avec Ceux qui ne sont pas prêts, avec Ceux qui ne sont pas éveillés, avec Ceux qui ne Nous ressentent pas, mais Vous mes chers Amis, Vous l’avez décidé. Je ne suis pas un méchant Archange qui va Vous plonger la tête dans ce que Vous ne voulez pas voir, Je Vous aime, je Vous accompagne, mais comme Vous Me l’avez demandé, Je Vous montre ce que Vous ne voulez pas voir afin qu’une fois libéré, intégré et dépassé, Vous puissiez Vous sentir libres, déchargés, Vous. Alors le moment venu Nous danserons ensemble et Nous chanterons la symphonie de l’Amour de nos retrouvailles, de l’Amour que Nous avons toujours été, et Nous comprendrons ensemble, à l’unisson, la beauté de ce qui s’est joué, de ce qui s’est fait, et de ce qui peut être vécu maintenant autrement.

Et c’est ainsi que J’ai tenu à M’exprimer. Je Vous salue, Je Vous bénis, et Je Vous dis à une prochaine fois. Je suis là et Je Vous accompagne.

Et il en est ainsi.

Prenons une profonde respiration ……………en Nous laissant aller dans notre Présence, sans penser………

……..Pause…………

Archange Raziel  : Mes Amis, Moi Je Me présente tout de suite, Je suis un des plus beaux Archanges, Celui dont la Lumière rayonne au-delà de tout rayonnement, c’est ainsi que J’aime M’amuser et Me présenter, Je suis l’Archange Raziel . Vous ne Me connaissez pas, Je ne Me suis jamais présenté, et aucun Humain ne M’a jamais entendu. Raziel est une douce mélodie, mais cette douce mélodie cache un rôle précis, comme Nous Tous les Archanges. Alors mon rôle c’est de Vous dire : Vous Êtes, mais Vous ne voulez pas l’accepter. Vous Êtes, mais d’une certaine façon Vous le fuyez. Vous Êtes, et Vous ne voulez pas de notre aide. Vous Êtes, et Vous voulez Vous maintenir dans l’Humain limité et souffrant. Vous Êtes, et Vous jouez un jeu pour ne plus Vous voir en face. C’est un peu difficile ce que Je Vous dis, mais c’est ce que Je ressens de certaines parties en Vous que Vous maintenez. Et mon rôle très précis est de Vous obliger à Vous voir tels que Vous Êtes.

Alors, comme l’a dit mon très cher Confrère, ce n’est pas quelque chose que Je Vous fais dans la contrainte, c’est quelque chose que Vous M’avez demandé. Vous M’avez dit : - « Mon très cher Raziel , lorsque J’aurais peur de Me regarder, d’être face à Moi-même, que Je détournerai ma tête, prends-la avec douceur mais fermeté et tourne-la vers ce que Je Suis afin que Je Me vois tel que Je Suis, et que Je dépasse mes peurs afin que Je puisse enfin accepter d’être pleinement Moi face à Moi.

Et c’est ce que Je voulais Vous dire. Vous êtes aimés, Vous êtes accompagnés, et Vous savez que Nous les Archanges, Vous Nous avez créés pour des rôles très précis. On Vous a fait croire tellement de choses au sujet des Archanges, mais en réalité, Nous sommes vos Accompagnateurs. Nous sommes en quelque sorte les parties de Vous qui Vous permettent d’aller au-delà de vos retenues, de vos obligations, de vos peurs, de vos restrictions, et de tout ce que Vous avez créé pour Vous empêcher le moment venu, lors de vos retrouvailles, lors du « retour sur Soi », lors de votre re-connexion à ce que Vous Êtes, de pouvoir pleinement Vous acheminer sans toutes ces peurs, sans toutes ces retenues, sans tous ces freins, ces obstacles que Vous Vous êtes mis pour ne pas Vous re-trouver pleinement.

Alors mes Amis chéris, Nous les Archanges, Nous avons une telle joie de pouvoir Vous aider maintenant à Vous maintenir sur votre voie, à Vous maintenir dans votre véritable face à face, et à Vous accepter dans ce que Vous avez peur d’être. Et c’est ainsi.

Je Vous enveloppe de tout mon Amour, et Je Vous dis certainement à une prochaine fois, quoique Je suis pleinement présent en Vous et autour de Vous.

Soyez en paix, surtout ne cherchez pas à comprendre les choses, ne ressassez pas ce qui vient d’être dit. Soyez simplement Vous, Vous tels que Vous Êtes, Vous en Vous, et acceptez enfin de Vous prendre dans vos bras. Acceptez enfin de Vous aimer. Acceptez enfin de Vous accepter, et affirmez-Vous dans ce que Vous Êtes. Affirmez votre voie. Affirmez votre chemin. Et c’est en Vous que tout se passe.

Et il en est ainsi.

***

Retranscription : Arlette

 Merci de tout Cœur à Toi Arlette pour la retranscription de cette session à Miramas. Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi