Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la Rencontre/discussion-Questions/réponses à Montfavet le (...)

Retranscription de la Rencontre/discussion-Questions/réponses à Montfavet le 03/08/2014

jeudi 20 novembre 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Rencontre/discussion-Questions/réponses

Montfavet

Dimanche 03/08/2014

YOSUEL

Intervention de l’Archange Mikael

Canalisés par Ma nanda aweh

Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller dans le Cœur de votre Être…………. Vous êtes Vous, en Vous, avec Vous, sans penser, sans aucune interférence………….

…….Pause……..

On prend une grande respiration profonde et consciente……………… on se laisse aller, on est vraiment Soi dans la plénitude intérieure, pleinement conscients d’être là, en notre Cœur………………

……Pause……….

Yosuel  : Mes Amis Je Vous salue. Je suis, et Vous le savez, Yosuel , le merveilleux Elohim à votre service.

Nous sommes à nouveau réunis pour un partage entre Nous qui concerne, et Vous le savez, des questions que Vous Vous posez et ce que Vous vivez, et uniquement ce qui se passe en Vous. Et Je Me prête au jeu de vos questions pour y répondre dans la joie et dans la Lumière.

Ma  : Une question ?... Oui Nicole  ?

Nicole  : Je suis en colère, et Je crois que Je suis en colère d’être en colère en plus. Et Je pense que ma douleur au pied et ma douleur au dos, çà Me fatigue, çà Me prend de l’énergie, et Je pense que Je suis en colère avec çà, et Je pense que çà aussi c’est le résultat de ma colère. Est-ce que Je Me trompe quelque part, et qu’est-ce que Je fais ?

Ma  : Nous faisons Tous la même chose en Nous, car cela Nous concerne sur différents niveaux, et ce, pour toutes les questions….

Yosuel  : Mon Amie, comment vois-Tu ta colère ?

Nicole  : Une non-acceptation.

Yosuel  : Non-acceptation de quoi ?

Nicole  : De ma vie, mais depuis que Je suis enfant.

Yosuel  : Et qu’en penses-Tu ?.... Es-Tu à même d’accepter ta vie sans ne plus Te retourner ?.... Es-Tu à même d’accepter la vie et de la vivre pour Toi, chaque instant, sans ne plus chercher à comprendre tout ce que Tu as vécu, mais de dire : - « Oui, maintenant Je veux vivre pour Moi, je veux créer pour Moi, Je veux être en permanence dans la joie, Je veux enfin aller là où Je dois aller. »……

Nicole  : Eh bien J’aimerais bien. J’ai l’impression que J’y suis presque, mais que les douleurs que Je vis aujourd’hui Me tirent un peu en arrière.

Yosuel  : Et si Tu acceptais enfin que ces douleurs Te ramènent toujours à l’incompréhension de ce que Tu as vécu, à l’incompréhension de ce qui s’est passé, à l’incompréhension de ce que certains Êtres ont agi…. Et si Tu lâchais tout çà……si Tu Les laissais être……..si Tu acceptais enfin que tout est expériences…….et que tout peut être vécu autrement. A Toi de décider ce que Tu veux réellement vivre pour Toi, sans ne plus T’impliquer dans ce que certains Êtres sont, émettent, ou ont agi……. Et si Tu disais : - « Je ne veux plus être tributaire de tout ce qui s’est passé, J’en ai suffisamment fait l’expérience, Je veux réellement vivre pour Moi, décider enfin les choses pour Moi, lâcher toutes mes retenues qui affectent encore mon corps, et libérer mon corps d’énergies inconditionnelles qui n’ont plus lieu d’être. » Qui ne sont pas ce que Tu Es, et que Tu n’as plus à subir. Tu as compris ce que Nous T’avons dit de ce que Nous avons ressenti en Toi que Tu devais lâcher, mais Tu ne l’as pas complètement libéré, Tu as eu encore des retenues pour Te permettre de vouloir comprendre les choses, alors que Tu n’as plus à le faire, Tu n’as plus à T’immiscer dans ce qui s’est passé, mais à décider enfin de vivre pour Toi et de Te libérer de ce que Tu retiens pour libérer ces énergies qui stagnent en certains endroits de ton corps et qui se manifestent alors que Tu peux décider de dire : - « Je n’ai plus rien à subir, Je n’ai plus à laisser stagner certaines énergies qui ne Me correspondent pas et dont Je souffre. Je veux maintenant libérer mon corps, de toutes ces énergies stagnantes, et ne plus remettre en question ce que Moi Je ressens de ce que Je Suis. J’ai à cœur de vivre pour Moi, J’ai à cœur de vivre pleinement pour Moi, et Je dis : vive la vie ! J’aime cette vie, Je veux la vivre pleinement pour Moi, Je veux créer pour Moi et ne plus Me faire de soucis pour les Autres, ne plus rien prendre en charge. » Car c’est ce que Tu accumules d’une certaine façon.

Accepte enfin d’être Toi, de vivre pour Toi……… Ressens-le………est-ce vraiment ce que Tu veux vivre ? Est-ce vraiment ce que Tu veux mettre en place ? Est-ce vraiment ce que Tu décides pour Toi ? Il n’y a que Toi qui peut le décider, et personne d’Autre. Il n’y a que Toi qui peut décider ce que Tu veux réellement vivre maintenant, sans ne plus T’impliquer dans quoi que ce soit, et surtout sans ne plus Te retourner. Tu as dépassé bien des choses, et maintenant Tu es à même de Te permettre de vivre enfin autrement. Il Te reste encore des choses à intégrer, mais Nous en reparlerons le moment venu. Cette douleur au pied, elle est très suggestive de ce que Tu ne veux pas accepter que Tu puisses Te libérer en totalité de tout ce que Tu as subi et vécu, comme si cela T’empêchait d’aller de l’avant, de marcher pour Toi, et de dire enfin : - « Je veux vivre librement et ne plus subir Qui que ce soit ou quoi que ce soit. » Prends la décision en ton Cœur pour Toi……..et décides d’aller de l’avant, dans la légèreté, la fluidité, et le Cœur léger. Et cela t’appartient.

Maintenant cette douleur au dos, elle Te dit : - « Pourquoi Je ne permets pas de lâcher ce que J’ai accumulé ? » Et la réponse en Toi qui T’appartient est : - « Parce que Je voudrais enfin que l’on M’aime et que l’on M’accepte sans ne plus Me faire subir mes impondérables dans ma vie au quotidien. » Là encore chère Amie, il Te faut décider de ne plus prendre en charge Qui que ce soit, de ne plus prendre sur Toi ce que Tu peux entendre, et de ne plus rien attendre des Autres, mais de vivre dans ta propre joie. C’est en étant Toi-même dans cette joie intérieure, en Amour avec Toi-même que Tu T’attireras des Êtres qui ont à cœur à partager ce que Tu Es, sans ne plus jamais vouloir Te détourner de ce que Toi Tu as décidé d’être. Et Tu pourras simplement partager ce que Tu Es dans cette joie, dans ce partage et d’être en harmonie avec les Autres. Et c’est ainsi. Permets-Toi d’être. Fais tes choix pour Toi. Fais les choix que ton Cœur Te dit. Écoute-Toi. Laisse ta propre Conscience T’impulser ce qu’Alle a à même de Te dire, et n’aies plus peur de ta connexion à ta propre Conscience. N’aies plus peur du changement. N’aies plus peur de Te lâcher, de Te laisser aller. N’aies plus peur d’être vraie et authentique, même si la plupart du temps Tu Te le permets et que Tu Nous amuses. Vis-le au quotidien. Vis-le pour Toi. Et c’est ainsi.

Nicole  : Merci beaucoup.

Yosuel  : Maintenant Je rajouterais, regarde ta colère, qu’est-que Tu lui dirais ?

Nicole  : Ben tu n’as plus besoin d’être là.

Yosuel  : … : - « Je t’accepte pour ce que tu es, et Je te laisse aller. » Tu ne la contrôles pas. Tu as le droit de Te permettre d’être en colère, mais de ressentir à quoi elle correspond, et ensuite de la laisser aller lorsque Tu es sincère avec Toi-même, et lorsque Tu en as compris sa création. Et c’est ainsi.

Ma  : Une autre question ?.... Oui Valérie .

Valérie  : J’ai une question un peu spéciale. Dans ma prochaine incarnation est-ce que J’aurais ma glande thyroïde qui fonctionnera ?

Yosuel  : Mon Amie, Tu es dans cette vie. Ce que Tu as vécu et vis dans cette vie, Tu l’as compris, Tu l’as en partie dépassé, mais Tu as encore à cheminer. Ne Te préoccupe pas de ce qui se passera dans ta prochaine incarnation. Tout ce que Tu libéreras dans cette vie, Tu n’auras plus à le vivre dans ta prochaine vie. Focalises-Toi dans l’instant. Focalises-Toi dans ce que Tu veux vivre maintenant pour Toi dans ce que Tu décides pour Toi. Saches que ton corps est à même de Te faire vivre ce que maintenant Tu ressens de ce que Tu Es. Et ce que Tu as subi peut ne plus être du tout une gêne si Toi-même Tu en comprends pourquoi cela s’est passé de cette façon, et pourquoi Tu as vécu avec ce déséquilibre. Le corps sait se rééquilibrer, même s’il a vécu, et Je parle pour l’ensemble des Êtres, qu’une partie lui soit retirée. Tu n’as pas à T’en soucier, mais vraiment à vivre maintenant pour Toi ce que Tu as envie de vivre. Cela va Te demander encore de dépasser certaines retenues, certaines objections, certaines peurs, mais Nous T’y aidons, car Tu as cette volonté. Et c’est ainsi.

Ma  : Une autre question ?.... Oui Patricia .

Patricia  : C’est plus une constatation. Je constate que Je Me sens triste parce que J’aimerais bien vivre une relation sentimentale. J’ai l’impression que ce serait une belle expérience et en même temps, J’ai de la colère en Moi parce que Je sais qu’on va M’objecter qu’il faut d’abord que Je sois bien en Moi. Tout çà c’est un peu le conflit, et Je M’adresse, Je ne sais pas à Qui, à l’Univers, au Divin en Moi. Je suis en colère après tout cela qui ne M’envoie pas sur mon chemin quelqu’Un avec qui partager une belle expérience, une relation sentimentale. Voilà il y a de la tristesse et de la rancune et de la colère envers Je ne sais pas Qui. Voilà.

Yosuel  : Mon Amie, Je vais être très clair. Qui veux-Tu T’empêcher de T’attirer l’Être qui Te correspond ? Qui, Je pense, pourrait empêcher cela ? Aucun Être d’ici ou de notre côté. Cela T’appartient en totalité. Tu dois simplement être très claire en Toi avec Toi-même : - « Qu’est-ce que J’attends de l’Autre ? Qu’est-ce que Je veux partager avec l’Autre ? Qu’est-ce que l’Autre pourrait M’apporter ? Qu’est-ce que la vie pourrait M’apporter avec un autre Être ? Sois claire en Toi, avec Toi. C’est de Toi dont il s’agit. Tout ce qui peut être dit autrement dans n’importe quelle conversation ne peut Te ramener qu’à ce que Toi Tu attends de l’Autre, qu’est-ce que Toi Tu veux vivre pour Toi ? C’est Toi qui a les réponses. Tu ne dois pas croire que Quiconque peut T’empêcher de T’attirer un Être, si ce n’est tes propres barrières, si ce n’est tes propres conditions, si ce n’est tes propres peurs. Alors soit très claire en Toi-même avec Toi. Que veux-Tu réellement partager ? Ne tombe pas dans le jeu du drame, ne tombe pas dans le jeu de ce que ton mental et ta personnalité humaine essaient de Te dire en analysant tout ce qui peut être dit. Apprends simplement à être dans la joie, en ton Cœur et de L’écouter, d’être très claire avec Toi-même. Tu ne peux pas T’en remettre à Qui que ce soit, mais accepter que tout partage peut être constructif dans ce que Toi Tu veux réellement vivre pour Toi. Ne fais pas un amalgame entre un échange et ce que ton Cœur Te dit pour Toi. Peux-Tu le ressentir ?...............................................

Patricia  : C’est vrai que c’est confus. J’ai peur que ce soit une espèce d’interdit, que c’est …

Yosuel  : Mon Amie, il n’y a pas d’interdits que ce que Toi Tu T’interdis.

Patricia  : Si J’écoute vraiment mon Cœur, si c’est vraiment mon Cœur qui Me parle, çà Me ferait plaisir d’expérimenter une relation à deux, maintenant J’ai le doute, Je suis vraiment dans la confusion...

Yosuel  : Permets-Toi de vivre les expériences que Tu as envie de vivre. Permets-Toi les.

Patricia  : J’ai fait le tour de la vie seule, J’ai l’impression qu’il y a un blocage.

Yosuel  : Que Te dit ce blocage ?

Patricia  : D’habitude Je ne pleure pas, Je suis dure avec Moi, Je Me dis : Tu ne dois pas vivre de relation sentimentale, Tu dois essayer de Te trouver...

Yosuel  : Tu viens exactement d’émettre ce qui ne Te permet pas d’être dans la joie et dans ta propre autorisation à vivre ce que Tu as envie de vivre.

Patricia  : J’ai l’impression que c’est tout qui M’interdit, Dieu, mon Soi Divin....

Yosuel  : Déjà Dieu n’existe pas, l’Univers n’interférera jamais, c’est Toi avec Toi.

Patricia  : Je ne sais plus Qui est « Moi » en fait.

Yosuel  : Prends une grande respiration…………. Laisse-Toi aller………….. Reprends une autre grande respiration………………ne laisse pas ton mental prendre le dessus…

Patricia  : Je ressens de la tristesse...

Yosuel  : Cette tristesse, elle Te dit simplement : - « Je joue un jeu mental pour ne pas Me permettre de vivre réellement ce que J’ai envie de vivre. » Cette tristesse lâche-la…………….. Elle n’est pas ce que Tu Es. Cette tristesse, elle correspond à une recherche au niveau de ta personnalité humaine sur ce qui est approprié et pas. Mais si Tu cessais de Te poser ces questions, et si Tu Te permettais enfin d’être Toi, et de Te dire : - « Mais si J’ai envie de partager ma vie avec un autre Être, Je Me le permets. »

Patricia  : C’est comme si Je demandais l’autorisation d’instances supérieures et que c’était mal de vouloir çà.

Yosuel  : Mon Amie il n’y a pas d’instances supérieures, ceci est dû à de vieilles croyances dans ce que l’on Vous a imposé au niveau de vos religions, c’est un de tes aspects qui remonte, qui émerge, ne rentre pas dedans. Accepte avec tout ton Cœur……… Permets-Toi de T’en libérer……………… Cela n’a jamais été dicté par Qui que ce soit, si ce n’est par les croyances que l’on Vous a inculquées, si ce n’est par Ceux qui Vous ont dirigé au travers d’une religion où Vous Vous deviez d’être d’une certaine façon. Accepte que Tu n’as plus à en souffrir…. Que cela ne Te correspond plus, et que Tu n’as plus à laisser cet aspect Te gérer………. Tu peux le dépasser, aller au-delà, et surtout ne plus croire que Tu Te dois à une instance supérieure. Çà a été vraiment un implant que l’on Vous a imposé. Ne rentre plus dedans, ne cherche pas d’explications, accepte simplement de T’en libérer. Laisse-Toi aller…………… Ne pense plus………… Ne permets plus à aucune interférence d’intercéder dans ce que Toi maintenant Tu décides pour Toi : - « Je n’ai plus à croire d’être comme Je crois que Je dois être par rapport à un Dieu, à une instance supérieure ou à une certaine éthique imposée par les Humains. J’accepte enfin de vivre pour Moi, J’accepte enfin de créer ce que J’ai envie de vivre, sans toutefois avoir d’intentions sur Qui que ce soit, mais être libre en mon Cœur, être libre de partager, être libre d’être en harmonie. »…..

Ne Te réfère plus jamais à tout ce qui a été inculqué, et il est temps de Te libérer, et de vous libérer, de tous ces liens, de toutes ces impositions, qui ne Vous permettent pas d’être Vous-mêmes, d’être pleinement dans la joie, d’être pleinement authentiques, et de vivre enfin autre chose. Ne Te préoccupe pas des Autres et de tout ce qui se dit. Ne rentre plus dans le jeu des interdits, dans le jeu du bien et du mal, dans le jeu de la pollution de Te devoir être conforme à ce qui a été dit à une certaine époque et qui dure encore. Il est temps que Tu dépasses tout cela, il est temps que Tu Te permettes d’être, et de vivre pour Toi. Ressens en ton Cœur la joie de ce que Tu veux Te permettre de vivre pour Toi…….. Ressens en ton Cœur cette grandeur d’être……….et ne laisse plus Quiconque T’empêcher de croire en ce que Toi Tu veux vivre pour Toi, et être pleinement Toi. Accepte qu’il y a beaucoup d’égrégores qui enferment encore la conscience des Êtres dans des croyances où Ils ne se permettent pas d’être pleinement libres dans leurs créations, dans ce qu’Ils veulent exprimer, dans ce qu’Ils veulent vivre….

Tu as cheminé, aies de la compassion pour Toi-même, aies de la compassion pour tous Ceux qui n’en sont pas encore là où Tu en es. Accepte-Les comme Ils sont, et ne rentre plus dans aucun jeux de limitations, de conditions, et surtout d’interdits. Sois Toi, sois ce que Tu Es, et n’aies plus peur de ce que Tu veux vivre pour Toi. Chante la vie et chante la joie d’être. Et c’est ainsi.

Ma  : Oui Arlette .

Arlette  : J’ai 2 questions qui sont liées, Je pense. Alors la 1ère c’est : pourquoi suis-Je si douée pour convaincre les Gens, pour Les amener à consulter une Personne ou une Autre, et pourquoi suis-Je si peu douée pour amener les Gens vers Moi. Soit c’est un manque de confiance en Moi, soit c’est parce que Moi Je ne sais pas vraiment ce que Je veux faire. Depuis des années J’ai l’impression d’être un Orienteur : - « Suis telle Personne, suis telle Personne…. » Et les Gens y vont, et en fait Moi Je ne sais toujours pas où Je vais...

Yosuel  : Mon Amie, c’est très simple. Tu dois premièrement croire en Toi et le ressentir. Ressentir ce que Toi Tu veux vivre pour Toi, ressentir ce qui Te correspond et ne plus Te croire dans l’obligation de quoi que ce soit. Tu dois T’ouvrir à ce que Tu as réellement envie de faire, et personne ne peut Te le dire. C’est en Toi. Même Nous, Nous ne Te dirons pas ce que Tu as à faire, parce que Tu es venue sur cette Terre pour Te réaliser dans ce que Tu as vraiment envie de vivre et de créer pour Toi.

Maintenant il faut aussi que Tu comprennes que Tu peux être Toi simplement, côtoyer des tas d’Êtres dans ta joie, dans la joie du partage, et vivre dans ce que Tu as envie de vivre. Quelle est réellement ta passion ? Que Te dit réellement ton Cœur ? Et qu’est-ce que Tu veux vivre pour Toi ? Tu ne peux pas imposer quoi que ce soit à Qui que ce soit, mais d’être ouverte à Ceux qui viennent à Toi. Tu ne peux pas imposer à Qui que ce soit ce que Toi Tu crois être bon, mais être dans l’échange. Tu ne peux pas imposer tes convictions, mais être rayonnante, et vraiment T’exprimer quand les Êtres sont en demande, quand Ils s’adressent à Toi, quand Ils viennent vers Toi. Tu ne peux pas vivre aux dépens des Autres, mais vivre dans la Joie d’être, dans la propre acceptation de ce que Tu Es, dans la propre acceptation de ce que Tu as envie de vivre.

Chaque instant que Vous vivez mes Amis est un instant unique, c’est un instant que Vous ne revivrez jamais de toute éternité. Alors comprenez que lorsque Vous êtes en conscience d’être autre chose qu’un simple Humain limité, Vous vivez chaque instant de votre vie comme un instant unique dans la joie, dans l’Amour et la Lumière que Vous Êtes en vivant pour Vous, en vivant dans le partage, dans l’harmonie, dans le respect de Vous-mêmes et des Autres, dans le respect de « Tout Ce Qui Est », mais sans faire ambages de ce que Vous Êtes. Vous Êtes des Créatures qui ouvrez la voie à un nouveau monde qui est déjà en création. Mais Vous devez aussi comprendre que tout doit s’acheminer dans la compréhension de ce que Chacun doit comprendre pour dépasser ce qu’Il ne veut pas admettre, ce qu’Il retient, ce qu’Il ne veut pas vivre pour Lui, ce qu’Il ne veut pas changer.

C’est en vivant chaque instant en Vous que Vous aiderez ce monde à changer, mais sans vouloir le changer, car tout doit être compris dans ce qui a été créé. Tout doit être compris à tous les niveaux, et cela appartient à chaque Être, mais il n’y a qu’ainsi que l’équilibre peut se rétablir. Si quelque chose est contrarié dans cet équilibre, alors l’équilibre n’aura pas lieu et un plus grand déséquilibre s’en suivra. Il est bon que Vous ressentiez en votre Cœur, et Chacun qui écoutera, que tout doit s’équilibrer au niveau de chaque Être, et cela a déjà commencé, et en cela Nous y participons pour que tout ce qui est prêt à être équilibré puisse se faire dans la compréhension subtile allant au-delà des compréhensions humaines.

Ce que Je peux Te dire à l’instant, c’est que Tu as besoin de ressentir en Toi-même ce que Tu as vraiment envie de vivre pour Toi, et Personne d’autre ne pourra Te le dire, ni aucun Être de notre côté. Nous Vous guidons, mais c’est en Vous que tout se passe. Nous Vous guidons, mais c’est à Vous de lâcher toutes vos retenues, toutes vos contraintes, vos obligations et surtout vos peurs. Il y a un lien énergétique très puissant qui est commun à tous les Êtres qui se reconnaissent, c’est : - « Que va-t-il M’arriver si Je lâche tout ce que J’ai été dans l’Humain, et si Je Me permets d’être totalement Moi dans ma Conscience Divine ? » Ce lien énergétique Nous l’avons déjà exprimé, Nous Vous avons déjà aidés à en libérer bien des énergies, mais il en subsiste encore à différents niveaux. Cela remonte bien après l’Atlantide où chaque fois que Vous Vous exprimiez dans ce que votre Cœur émettait, dans ce que Vous ressentiez en Vous, et que Vous vouliez aider les gens à changer, que Vous vouliez aider ce monde à changer, on Vous emprisonnait, on Vous brûlait, on Vous écartelait, on Vous tuait. C’est une mémoire qui subsiste en chaque Être qui reprend conscience de « Qui Il Est ». C’est une mémoire que Nous Vous aidons à libérer et à transmuter, mais cela est profondément ancré en Chacun d’entre Vous ici sur cette Terre. Il est temps de décider si Vous voulez réellement Vous re-trouver et laisser enfin votre Conscience s’exprimer en totalité. Car toutes vos peurs ont une connotation avec ce que Vous avez vécu.

Permettez-Vous enfin de Vous en libérer…………… Permettez-Vous enfin de faire le choix d’être pleinement Vous……………. Permettez-Vous enfin de vivre pour Vous………………..

Maintenant mon Amie, il y a aussi une résurgence de plusieurs aspects : - « Est-ce que Je suis encore crédible en ce que Je veux transmettre ? » A Toi d’accepter cet aspect et de le transmuter pour le dépasser………

Arlette  : Pardon, çà veut dire : est-ce que les Gens croient en Moi ?

Yosuel  : … - « Dans ce que Je veux transmettre, est-ce que Je suis crédible ? »

Arlette  : Heu…Je ne dois pas l’être beaucoup.

Yosuel  : C’est ce que Tu crois.

Arlette  : Si J’étais crédible, les Gens viendraient à Moi, Je ferais mon travail comme Je l’ai fait il y a quelques années. J’avais un cabinet de thérapeute, Le Les guidais, Je Les soignais...c’était ma voie du moment...

Yosuel  : Peux-Tu accepter cet aspect, ne pas chercher à comprendre, et simplement le laisser aller et le dépasser……

Arlette  : Un autre aspect : suis-Je vraiment dans ma voie ?

Yosuel  : Laisse émerger cet aspect, regarde-le…………… Qu’est-ce que Tu en penses ?........

Arlette  : Moi Je dirais plutôt : où est ma voie ? Je ne suis nulle part, sinon à suivre toujours quelqu’Un.

Yosuel  : Tu ne suis personne.

Arlette  : Même si Je sens que J’ai besoin d’être guidée par les Êtres de Lumière.

Yosuel  : Nous sommes là pour Vous guider, mais c’est en Toi que Tu dois ressentir, Tu as créé un aspect : - « Suis-Je bien dans ma voie ? »

Arlette  : Cela veut dire : est-ce que c’est vraiment en écoutant son Cœur et en étant Soi-même en Soi que l’on peut trouver sa voie ? Ou est-ce que c’est à l’extérieur dans tout ce qui se pratique que Je vais trouver ma voie ? Il y a un amalgame avec cela.

Yosuel  : Nous ne Te demandons pas de chercher à comprendre, mais d’accepter cet aspect pour permettre à ce que Tu as vraiment envie de faire d’émerger, de le ressentir pour Toi……. Tu es à même de ressentir les choses, mais parfois c’est empreint de certaines croyances émanant de ta personnalité humaine. Accepte enfin de T’écouter sans interférences……. Accepte enfin d’être pleinement Toi et de laisser ta propre Conscience s’exprimer………. Maintenant cet aspect il est aussi relié à une profonde amertume remontant à ce que Tu as vécu dans cette vie, et Tu l’as exprimé plus d’une fois.

Arlette  : Lorsque Je ressens que Je peux conseiller, on Me tombe dessus. Lorsque Je ressens que Je peux être vraie et aider des Êtres à s’équilibrer avec des choses que Je pense être plus appropriées pour Eux, on Me fustige, on M’agresse, et on est presque à M’enfermer. Oui c’est violent, Moi Je le ressens violemment.

Yosuel  : Ne cherche pas à comprendre, laisse tout cet aspect émerger, et simplement être Toi en ton Cœur……… Accepte cet aspect………… Intègre-le dans ta Conscience…….. : - « Je n’ai plus à le subir, ce n’est pas ce que Je Suis, J’avais simplement à comprendre que Je peux faire les choses sans peurs du jugement, sans peurs d’être fustigée. » C’est ce que Tu n’avais pas compris à cette époque, et que Tu es à même maintenant de dépasser……… Accepte de l’intégrer sans chercher à comprendre……… Accepte que Tu puisses être Toi………. Laisser ton Cœur s’exprimer….et ne plus chercher ce qui pourra être tordu, jugé ou même rejeté dans ce que Toi Tu as à cœur d’exprimer……………………. Accepte maintenant d’être Toi simplement, vraie et authentique, sans Te cacher derrière un concept de peurs que Tu n’as plus à vivre ni à subir, ni à laisser Te gérer………………….. Et c’est ainsi, et tout est dit mon Amie.

Arlette  : En fait la 2ème question c’était un peu la suite, c’est que quand Tu as dit tout à l’heure qu’on avait peur de se re-trouver et de ce qu’on allait devenir si on se re-trouvait, moi J’ai l’impression que Je n’ai pas cette peur. Je veux dire qu’au contraire Je sens en Moi une routine, un agacement comme un cheval qui piaffe et qui attend le départ de la course. Et J’attends que quelque chose bouge pour M’exprimer pleinement. Je sens en Moi cette force, cette Puissance que Je réprime, parce que Je ne sais pas dans quelle voie la lâcher. Étant donné que plein de choses Me passionnent et que Je ne veux pas Me lancer dans n’importe quoi, sinon Je pourrai prendre un micro et haranguer les foules, Je Me sens capable de tout. Et tant que ce n’est pas clair en Moi, Je réprime cette puissance de M’exprimer.

Yosuel  : Là mon Amie, il y a une chose que Tu dois comprendre. Tu ne peux pas imposer quoi que ce soit.

Arlette  : Bien sûr et Je ne veux pas non plus.

Yosuel  : Tu ne peux pas jouer le jeu de la dualité comme Tu le dis en haranguant les foules. Tu dois lâcher toutes tes peurs d’être jugée et rejetée….et ressentir en Toi la joie de ce que Tu aimes faire, la Joie d’être, la passion de ce que Tu aimerais transmettre, mais sans ne plus vouloir l’imposer d’une façon ou d’une autre, mais dans cette joie de la passion de ce que Tu Es, de ce que Tu aimes faire, de ce que Tu aimes transmettre, d’expanser ta propre joie et d’être pleinement Toi-même, sans ne plus préjuger de quoi que ce soit, sans ne plus Te retourner sur tout ce que Tu as vécu, mais encore, Je Te le dis, d’écouter ce qui se passe en Toi, d’écouter ce que Tu aimerais faire pour Toi, tout en étant simplement Toi. Et cela fera toute la différence. Alors tu verras enfin les choses bouger. C’est que Je peux Te dire pour le moment. Et il en est ainsi.

Ma  : Une autre question ?... Oui Valérie .

Valérie  : J’ai des bouffées de chaleur sur tout le corps jusqu’aux doigts de pieds.

Yosuel  : Ce n’est pas une question mon Amie, c’est une constatation : - « Je suis Moi et Je reçois. Je suis Moi et J’aime recevoir. Je suis Moi et J’aime ressentir les Energies qui passent à travers Moi. » Ce n’est pas nouveau, Tu es simplement très réceptive. Nous sommes très présents à Toi pour plusieurs raisons que Nous évoquerons au fur et à mesure de ton cheminement. C’est ce que Je peux Te dire pour l’instant.

Valérie  : Je ressens aussi que Je pense être prête pour communiquer avec Eux, pour recevoir.

Yosuel  : Je vais simplement Te dire : Tu es déjà à même de Nous entendre, mais Tu as peur d’être branchée sur des Êtres qui ne sont pas vraiment de notre côté, Je dirais de « La Source ». Peux-Tu accepter de lâcher cette peur………d’apprendre à être Toi en ton Cœur, de ne pas chercher à communiquer avec Nous, mais de Nous accueillir lorsque Nous ressentons le moment de Nous exprimer. Tu sais que Tu en es capable, cela s’est déjà produit, il Te faut simplement être en réception Toi-même, sans interférence de ton mental, sans aucune interférences d’aucune sorte, être simplement Toi dans un laisser-aller complet. Alors Tu peux Nous entendre clairement, et Tu peux guider ainsi Ceux qui viennent à Toi et qui sont en demande. C’est ce que Je peux Te dire.

Ma  : Une autre question ?... Oui Marie .

Marie  : Je n’ai pas de question, parce que J’ai envie de remercier pour tout ce qui a été dit. Je remercie, et çà vient pointer des interrogations qui étaient là en Moi et que J’ai tout à fait maintenant conscience que c’est à l’intérieur de Moi que çà se passe. Je Me donne le droit, Je M’autorise à être en réceptivité avec ce qui peut émerger dans des temps de conscience de Moi, au lieu d’aller dans la tête à essayer de résoudre un problème ou un autre. C’est ce que J’avais envie d’évoquer.

Yosuel  : Je T’honore chère Amie pour ton expression. Je T’honore d’avoir pu dire des choses qui vont permettre à bien des Êtres, Je ne parle pas des Êtres de ce groupe merveilleux, de beaucoup d’Êtres amenés à écouter ton expression, cela va Les aider grandement à comprendre que c’est vraiment en Soi que tout se passe. Sois ce que Tu Es, et persévère dans ton cheminement pour que Tu puisses vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre, et d’être dans la joie permanente. Et c’est ainsi.

Ma  : Et justement par rapport à ce que Tu dis Marie , J’ai envie de Vous faire faire un petit exercice. Là Vous êtes en Vous………. Vous ressentez……….

……Pause……..

Eh bien ouvrez les yeux et continuez ce ressenti…………..

…….Pause……

Et c’est comme çà que Vous allez pouvoir être au quotidien et être dans cette joie permanente, parce que ce qui vibre là et que Vous Vous permettez de vivre les yeux fermés, eh bien là, Vous pouvez comprendre que çà peut être vécu tout le temps, sans mental, tout le temps. Et c’est ainsi que Vous pouvez côtoyer tous les Êtres au quotidien et tout ce qui se passe, mais sans en être affectés… Oui Arlette  ?

Arlette  : Moi maintenant Je ressens une fatigue et une tristesse. Si Yosuel peut M’aider à dégager, c’est un peu : quand est-ce que Je vais y arriver ?

Yosuel  : Accepte cette tristesse……….. Accepte qu’elle représente tout un questionnement sur : - « Mais qu’est-ce que çà veut dire être en connexion quand rien ne bouge, quand Je voudrais que çà bouge ? »

Arlette  : Parce que la connexion Je la ressens fortement par moments, et là Je ne Me pose aucune question, Je suis bien et Je n’ai besoin de rien, mais quand Je passe de l’autre côté et que Je Me dis : c’est quand est-ce que çà va bouger ? J’ai du mal à retrouver la connexion.

Yosuel  : Tu as fait la réponse Toi-même, Tu as exactement émis que lorsque Tu es pleinement Toi, c’est fort, c’est puissant, Tu n’as besoin de rien….

Arlette  : Çà M’arrive de plus en plus souvent heureusement.

Yosuel  : Eh bien cela doit être ton état permanent, et cette tristesse accepte-la parce qu’elle n’est pas ce que Tu Es, et que dans cet état permanent d’être, dans cette force que Tu ressens, où Tu n’as besoin de rien, Tu peux tout créer pour Toi…

Arlette  : Je sais, c’est comme si J’habitais 2 appartements, enfin la plupart du temps Je suis quand même dans cet appartement où Je n’ai besoin de rien, c’est vrai, où Je suis heureuse tout simplement, où Je suis en conscience de Moi, mais de temps en temps Je vais dans l’autre appartement, où c’est triste et où çà Me dit : mais c’est quand que çà va bouger ? Il faut que Je casse le mur pour que çà ne fasse plus qu’un seul appartement. Voilà J’ai trouvé.

Yosuel  : Accepte de faire tomber les murs de cet autre appartement, comme si en vérité il n’y avait qu’un appartement, mais avec un échafaudage à l’intérieur, et cet échafaudage Tu le balances, Tu le sors………… : - « Et maintenant Je peux être Moi, et dans ce bien-être, dans cette joie, Je peux laisser ma Conscience s’exprimer et être en harmonie avec Elle. » C’est comme si Tu venais de prendre conscience qu’avec cette métaphore de 2 appartements, il y avait l’appartement conscience humaine et l’appartement Conscience Divine, et cela va aider tous les Êtres, et Nous T’honorons pour ton expression. Parce qu’à ce moment là on comprend qu’il y a 2 consciences distinctes, et qu’il faut harmoniser les deux en une, en Unité. L’une insuffle ce que Vous Êtes, et l’autre se libère de tout ce qu’elle a vécu et crée ce qu’elle a envie de vivre pour elle. Comment Te sens-Tu mon Amie ?

Arlette  : Mieux, J’ai vu le mur tomber là, bon il y a encore de la poussière dans l’autre appartement, mais il faut que Je fasse un petit peu de ménage encore, parce que l’autre appartement était très lumineux, mais Je vais M’occuper à restaurer ce côté. Ah l’image Me plaît, merci, elle est très forte, très parlante.

Yosuel  : Et si maintenant Tu voyais ce vieil appartement intégrer l’appartement lumineux et ne faire qu’un. Et dans ce nouvel appartement illimité, Tu ressens que Tu Es, et Tu Te permets de ressentir ce que Tu aimerais créer et faire pour Toi.

Ma  : Oui Valérie .

Valérie  : Je dois prendre conscience des mauvaises habitudes…des photos que Je mets sur les murs, Je crois qu’il faut que Je les enlève, comme si Je devais Me mettre à genoux pour les vénérer.

Ma (avec amusement) : Est-ce qu’il y a la tienne ?

Valérie  : Non, Mickaël Me fait ressortir çà, Il Me dit : - « C’est Toi la Lumière. »

Ma  : Ce ne sont que des aspects, l’Archange Mickaël n’a pas du tout cet aspect là.

Mikael (intervenant) : Mes Amis, Je suis ce que Je Suis, l’Archange Mikael . J’ai à cœur d’intervenir dans cette session parce que cette chère Amie a évoqué quelque chose qui est très important à comprendre, et Je ne Vous parle pas spécialement à Vous parce que Vous l’avez déjà dépassé, mais pour tous Ceux qui seront amenés à écouter ce que J’ai à dire. Vous ne pouvez plus mettre de représentations de Quiconque de notre côté, parce que c’est un leurre. C’est une fustigation de Vous-mêmes pour Vous accrocher à quelque chose qui n’est en rien une réalité.

Ce que Je vais Te dire ma chère Amie c’est que Tu T’es accrochée à ces illusions parce que Tu as eu peur que si Tu ne T’y accrochais plus en en n’ayant plus la vision, Tu se sentirais perdue. Tu sais maintenant que Nous sommes en Toi, que c’est en Toi que cela se passe, et que rien de l’extérieur ne T’amènera à ressentir ce que Tu Es, ta Puissance et ta Force sans T’en remettre à une puissance et une force extérieure quelles qu’elles soient. Tu peux mettre les photos des Êtres que Tu aimes, mais sans T’accrocher. Tu as surtout besoin de croire en Toi, d’avoir confiance en Toi, de ressentir ta Puissance et ta Force, de croire en ta propre sécurité en ton Cœur et de ne plus rien chercher à l’extérieur. Toute représentation quelle qu’elle soit est une illusion, une fausse sécurité, une fausse bouée.

Il est temps maintenant d’en prendre conscience et de Vous dire : - « Je Suis. Je suis la Puissance et la Force qui peuvent créer ma réalité, qui peuvent M’amener à vivre ce que J’ai envie de vivre, et qui peuvent M’amener à dépasser ce qui doit l’être, pour enfin ressentir cette passion de la liberté, dont mon cher Adamus a tant parlé dans sa dernière intervention. Cette passion de la liberté est la Puissance même, comme Il sait si bien le dire, de la petite Particule que Vous Êtes, qui est à la fois une petite particule qui peut tout changer, tout transmuter, et tout créer, selon ce que votre Cœur émet.

Je Vous salue les Amis, ce fut une joie pour Moi d’intervenir, et mon intervention se voulait dans la chaleur de l’Amour qui Nous unit. Et il en est ainsi.

Soyez en paix, et soyez pleinement ce que Vous Êtes.

Yosuel  : Mes Amis, « On » M’a un peu bousculé, On M’a un peu mis à l’écart… Je vais clôturer cette session Questions/réponses parce que, comme Vous l’avez ressenti, il y a une recrudescence d’Energies très fortes qui Vous traversent, et une fois de plus Vous avez permis de Vous libérer de bien des aspects et de bien des énergies qui Vous empêchaient d’être Vous-mêmes. Et cela est suffisant pour l’instant, et Nous reviendrons à Vous le moment venu.

Je Vous salue, Je suis pleinement avec Vous comme Nous le sommes Tous ici de notre côté.

Et il en est ainsi.

***

Retranscription : Arlette

 Merci à Arlette pour la retranscription de cette session Rencontre/discussion-Questions/réponses.

Je T’honore pour ton implication et ta participation.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi