Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Z - Adamus-Saint-Germain - Mérabh à faire en détente - Et Autres.... > Adamus - Mérabh "Juste de passage"

Adamus - Mérabh "Juste de passage"

samedi 13 décembre 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Merabh par Adamus

Juste de passage

- Extrait du Shoud 8 de la série Découverte – Shoud 8 du 05/04/2014 – www.cerclecramoisi.com

Adamus  : Commençons avec un merabh, le merabh « Simplement de passage. »

Un merabh, bien sûr, est un moment où vous n’avez tout simplement pas à faire quoi que ce soit, y compris penser. C’est quand vous prenez une profonde respiration et permettez simplement………..

Permettez simplement. Mais dans ce merabh, je voudrais que vous ressentiez vraiment la façon dont vous n’êtes que de passage.

Juste de passage  :

Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vivre certaines expériences. En fait, ça améliore l’expérience…….

Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de sentiment d’appartenance dans vos expériences. Non, il y a une appartenance totale, mais d’une manière très libre et libératrice. Nous pouvons tamiser un peu la lumière……….

Prenez une bonne et profonde respiration …………. alors que nous entrons dans ce merabh d’ouverture……….

Je suis juste de passage…………

L’expérience sur cette planète a été un choix, et il y avait toujours eu la connaissance intérieure que le jour de la réunion, le jour du rassemblement là arriverait ici. Comme le dirait Kuthumi  : « Idiots, idiots d’humains qui s’inquiètent tellement que ce jour puisse ne pas arriver. Idiots, idiots d’humains qui êtes tellement pris dans vos pensées, tellement pris dans vos limitations que vous avez oublié que vous êtes juste de passage et ne faites que passer »………………. Et alors que vous traversez les situations, vous pouvez profiter de leur beauté. Vous pouvez apprécier, en fait, ce qui s’est avéré être des limitations. Vous pouvez jouir d’une nouvelle manière de comprendre le Je-Suis………….

Vous êtes juste de passage………. Vous êtes comme quelqu’un traversant une belle forêt. Vous pouvez prendre un moment pour apprécier les odeurs et la vue et les sons. Vous pouvez prendre un moment pour interagir avec les arbres, les belles fleurs, les divinités de la nature…………….. Mais vous êtes juste de passage. Ce n’est pas la maison. Ce n’est pas une prison. Ce n’est certainement pas un test. Vous n’êtes pas engagé dans une course contre quelqu’un d’autre……………..

Vous êtes de passage, juste pour le plaisir de traverser, juste parce que vous le pouvez…………… Vous êtes de passage pour la gloire de l’âme afin qu’elle puisse se voir et se connaître de manière nouvelle………

Il n’y a pas de test que vous devriez passer pour continuer à traverser. Il n’y a pas de stade ou étape à franchir. Il n’y a effectivement pas de dimension à traverser. Il n’y a pas de secret à découvrir. Il n’y a pas de gourou ni de sauveur à consulter. Vous êtes juste de passage………………….

Vous pouvez danser en traversant les événements. Vous pouvez danser. Vous pouvez même flotter. Vous pouvez vous dépêcher de traverser si vous voulez, mais cela n’est pas nécessaire. Vous pouvez aussi prendre votre temps. Prenez tout le temps que vous souhaitez. Tôt ou tard, vous vous rendrez compte que vous êtes juste de passage…..

Oui, il peut y avoir eu de très nombreuses vies que vous avez vécues en traversant. Il peut y avoir eu beaucoup d’amours qui vous ont fait vibrer, beaucoup de larmes que vous avez pleurées. Ça n’a pas été conçu comme une sorte de test. Ce n’était certainement pas quelque chose qui a été décidé par un autre être ou le conseil des êtres ou la fédération des êtres, ni aucun ange. Vous traversiez simplement……………..

Cela n’a pas été conçu pour voir combien vous étiez fort. Vous n’avez pas à être fort pour faire l’expérience de la joie. Vous n’avez pas à être fort pour faire l’expérience de la sensualité, de la lumière et de l’obscurité. Non, ça n’a rien à voir avec la force ou la détermination. En fait, le Maître découvre que c’est juste une question de permettre……

En ne faisant que passer, l’expérience devient si profonde, si riche que, parfois — bien, en fait la plupart du temps — vous avez oublié que vous étiez juste de passage………………

Parfois vous avez pensé que cela faisait une éternité que vous étiez ici — une éternité pour atteindre votre bonheur, une éternité pour atteindre la réalisation, pour atteindre l’intégration. — Il ne s’agit pas de cela. C’est une illusion. Illusion intéressante à travers laquelle vous ne faites que passer……………….

En traversant les situations vous avez rencontré beaucoup d’autres personnes. Vous avez été très liés à avec d’autres personnes. Enchaînés, en quelque sorte. Entrelacés au point où vous avez senti que vous n’étiez plus libres d’être seulement de passage. Vous aviez des obligations et des responsabilités à l’égard de tous, des engagements non tenus, la nécessité de prendre soin des autres…………………..

Prenez une respiration profonde …………… Vous n’êtes que de passage et eux aussi……………..

Et alors que vous ne faites que passer par cet endroit appelé la Terre, vous pouvez choisir d’en faire l’expérience comme vous le souhaitez. Oh, je sais, je sais, il vous semble parfois que tout travaille contre vous ou au-delà de vous. Mais ce n’est pas le cas. C’est juste que cela semble être ainsi, c’est une de ces autres illusions………...

Vous ne faites que passer par cet endroit. Pourquoi ne pas choisir de le faire de la manière que vous voulez, de simplement traverser………………….

Et alors que vous passez par cet endroit, aucun jugement n’a jamais été porté sur la façon dont vous l’avez fait. Aucun des 9 000 et quelques Maîtres Ascensionnés ne vont jamais juger la rapidité ou la lenteur de votre passage, la noirceur ou la lumière avec laquelle vous avez traversé vos vies. Aucun jugement d’aucun Dieu ou d’anges ou de qui que ce soit, de qui que ce soit. Ils savent que vous êtes en train de traverser ce qui est probablement l’une des expériences les plus éprouvantes, les plus belles, les plus audacieuses et les plus pertinentes qu’un être doté d’une âme puisse vivre. Ils se rendent compte que vous étiez juste de passage. Ils ont réalisé qu’il y a des identités que vous avez prises qui ne sont pas vraiment les vôtres, des pensées que vous aviez qui n’étaient vraiment, vraiment pas les vôtres, des choses qui sont arrivées qui n’ont vraiment pas été consciemment choisies par vous…………………….. Il n’y a aucun jugement sur la façon dont vous traversez les événements. Le simple fait que vous l’ayez fait est une raison suffisante de le célébrer………………….

Moi, Adamus , ainsi que Kuthumi et tous les autres qui sont ici aujourd’hui avec vous, avec vous Maîtres, nous vous demandons de prendre un moment pour ressentir cette connaissance intérieure — hors de votre mental, au-delà du mental — que vous ne faites que passer. Dansez si vous voulez. Chantez si vous voulez. Profitez de tout ce que la vie a à offrir, si vous voulez. Mais vous êtes juste de passage………………….

Vous, — votre âme, vos aspects — vous ne faites que passer………………. S’il y a une recommandation que nous avons pour vous, c’est tout simplement de vivre. De vivre pleinement…..

Tant que vous traversez, vivez pleinement. Vous savez exactement ce que je veux dire par-là et comment ça s’applique à vous………….. C’est l’une des choses qui ont émergé récemment — émergeant du soi émotionnel, entrant presque en conflit avec la connaissance intérieure. Emergeant de la partie de vous qui est déjà le Maître et qui lutte avec la partie de vous qui a encore des pensées de limitation……………………. Vivre pleinement……………….. Ah ! Ressentez cela, ressentez l’essence de ce « vivre ». Ça semble si beau. Oh ! Juste vivre comme un être simplement de passage, vivant passionnément, ouvertement, sans timidité et sans complexe. Vivre pleinement…….

Mais ensuite l’autre partie de ce « vivre » émerge aussi. Vous vivez petit. Vous vivez limité. Vous vivez dans la peur, la limitation, donc vous avez ces deux dynamiques — le « Vivre ! », Puis le « Vivre ? » Le « Vivre ! »………….

Vous pouvez le ressentir. Je sais que vous pouvez le ressentir. Je sais que vous pouvez l’imaginer. Je passe, oh, tellement de temps avec vous le soir, parfois au milieu de la nuit. Je peux le ressentir. Je peux ressentir ce désir de vivre. Mais ensuite je peux ressentir ces pensées qui arrivent : - « Mais et si ? Peut-être que je ne peux pas. Peut-être que je ne devrais pas ». Mais pourtant cette passion revient encore — « Vivre ! Vivre ! » Puis les pensées arrivent : - « Qu’est-ce que ça veut dire ? Comment dois-je faire ? Quand dois-je commencer ? Combien dois-je travailler là dessus ? » Ah ! Et vous verrez que c’est peut-être l’une des choses fondamentales qui est en cours actuellement. Vous pouvez le ressentir — le « Vivre ! » Vous pouvez le ressentir……………….

Mais ensuite vous pouvez aussi ressentir ce « Vivre ? » ou mourir. Vous pouvez sentir ce : - « Peut-être que je devrais juste vivre petit ». Non vous ne le pouvez plus. Vous ne le pouvez plus. Vous pouvez essayer. Oh, vous essayez — vous essayez vraiment bien. Je vous mets une bonne note pour vos essais. Mais vous ne pouvez plus vivre petit……

Prenez une bonne respiration……………………..

Vous ne faites que passer, mes amis. Vous traversez simplement cette merveilleuse expérience qui s’appelle la vie sur cette planète. Une expérience remplie de vie. Sans limitation, mais pleine de vie………..

La vie est liberté. La vie, c’est de savoir que vous ne serez jamais coincés……...

La vie, c’est de savoir que nombre de pensées et de choses avec lesquelles vous vous débattez ne sont pas les vôtres….

La vie est la liberté de laisser cette âme, ce divin briller, rayonner hors de vous………..

La vie, c’est se rendre compte qu’il n’y a rien qui travaille contre vous, rien du tout………….

La vie, c’est savoir que les séparations peuvent être là quand vous voulez jouer le jeu de la séparation, mais elles peuvent aussi instantanément disparaître lorsque vous voulez ressentir à nouveau le Je-Suis, la plénitude…………

La vie en tant que Maître signifie que votre corps n’est plus seulement ce bagage biologique. Que c’est une façon pour vous de ressentir et de faire l’expérience de la vie telle qu’elle est avec toute sa sensualité. Ce corps qui est le vôtre. Je sais que parfois vous pensez qu’une horloge compte le temps et pousse votre corps vers la vieillesse, vers plus de douleurs parfois et moins de souplesse……

Je veux que vous imaginiez maintenant ce corps qui est le vôtre, ce véhicule qui est le vôtre, dans un état de santé rayonnante. Mais avant que vous ne le fassiez, n’utilisez pas la pensée. Ne voyez pas votre corps, ou ne le visualisez pas avec l’œil de votre mental. Entrons dans l’essence…………..

Oh, oui, en effet, le mental — il va essayer de sauter dans les pensées. — Il suffit de prendre une profonde respiration ………… et de venir avec moi au-delà de la pensée. Venez avec moi dans le ressenti, dans l’essence……

Qu’est-ce que la biologie ? C’est de la lumière combinée à des particules physiques. C’est votre lumière amenée à un niveau de grande condensation. C’est de la lumière amenée dans un organisme vivant qui croît et bouge……….

Le corps, c’est quoi ? C’est pour vous un moyen d’expérimenter la vie. C’est de la biologie en mouvement. C’est la lumière en mouvement. D’une manière très lente, très condensée, mais c’est de la lumière en mouvement. Voilà ce que c’est………………

Vous avez un corps. En fait, ce n’est pas réellement le vôtre. C’est une sorte d‘adaptation intéressante de l’évolution, de vos ancêtres, un peu de vos pensées, mais surtout des choses citées en premier……………..

Nous avons déjà parlé de la biologie et de la guérison et vous avez essayé de vous imaginer, de vous voir avec l’œil de votre mental comme étant d’une certaine manière. Allons au-delà de ça à présent. Ne mettons pas de pensée sur cela. Ressentons cette essence………………

Qu’est-ce que la biologie ? C’est de la lumière en mouvement d’une manière très intéressante. Cela va attirer des choses comme l’ADN et les molécules et les chromosomes et tout le reste, mais c’est essentiellement de la lumière en mouvement…………..

Je vous demande de ressentir cela. Surtout pas de le visualiser. Ressentez l’essence de la lumière en mouvement…..

Maintenant, allez au-delà même de cette image que vous avez de la lumière, de la lumière tourbillonnante. Allons au-delà. Vous dites : - « Comment puis-je la sortir de mon mental ? Comment puis-je ne plus avoir cette image ? N’y aura-t-il pas juste de l’obscurité sans l’image ? » Non, mes amis, il n’y en aura pas Allez-y tout simplement. Ne pensez pas comment vous allez aller là-bas. Allez-y tout simplement. Allez au-delà…………

Vous voyez, vous venez de le faire. Vous y êtes. Vous êtes là à cet endroit. C’est l’essence. C’est un ressenti. Ce n’est pas une pensée……………..

C’est le vrai vous…………….

Oui, c’est très facile. Soudain, il semble que la pensée revient, et vous prenez une profonde respiration …………

Et vous partez avec moi encore au-delà de ce visuel, au-delà de l’imagination de la pensée, dans l’essence. L’essence, c’est vous rayonnant vous-même, c’est vous faisant l’expérience de vous-même à travers votre biologie………..

Vous êtes juste là………… Prenez une grande respiration ………. Je sens un peu d’anxiété. Vous êtes juste là dans l’essence, la passion. La passion d’être si sensuel que, même lorsque que vous traversez les événements, les situations, vous pouvez réellement y participer au travers de votre corps. Vous pouvez faire partie de cette expérience, de cette dimension. La passion d’être en son cœur — et pas seulement depuis l’extérieur, pas seulement en contemplant la vie sur Terre comme certains anges le font — mais en étant réellement en elle………………

Cette passion, cette essence, voilà ce qui est votre vrai corps. C’est tout……………….

Ceci est vraiment votre vrai corps…………..

Comme vous entrez dans cette essence, vous ne ressentirez pas cette tension dans la tête que vous avez quand vous essayez de penser ou d’imaginer. Vous le permettez simplement……………..

Souvent, par le passé, l’imagination fut artificiellement poussée ou forcée et cela n’a jamais été vraiment efficace. Vous entrez dans l’essence en vous laissant simplement y être — l’essence du corps, au-delà de la pensée ou au-delà de l’image, — dans la passion………………..

C’est là que nous allons, mes amis. C’est là que nous allons……………

Au-delà de la pensée……………….

Au-delà de l’effort……………………

Au-delà de la limitation………………

Mais vous prenez une profonde respiration ……… et réalisez que c’est juste une partie du processus de la transition et vous réalisez que vous n’êtes pas coincés ici. Vous êtes des visiteurs. Vous êtes simplement de passage, et vous vous rappelez également que…… Tout va bien dans toute la création.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi