Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Transcription de la session Rencontre-discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre-discussion/Questions-réponses du 21/08/2016 à Mirabel et Blacons

vendredi 2 décembre 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre-discussion/Questions-réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 21/08/2016

Animée par l’Elohim Yosuel

Intervention de Métatron pour les Effusions mensuelles

canalisés par Ma Nanda Aweh

 Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller…… Vous êtes Vous, en Vous, en votre espace, sans penser….. Vous Vous détendez complètement………aucune interférence……..……

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous sommes ................et Nous expirons très, très lentement……. Présence…….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous sommes .................et Nous expirons très, très lentement……. Être là, en Soi, dans l’instant de tous les instants, sans aucune interférence…...……

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous sommes ................et Nous expirons très, très lentement……. Présence « Je Suis »……. Je suis ce que « Je Suis »……… Conscience………..

…..Pause………

-  Métatron  : Mes Amis, Je suis ce que Je Suis, Métatron , Seigneur de Lumière. Alors à ce groupe important, à ce groupe puissant, Je dirai encore et encore, et Je le redirai autant de fois qu’il le faudra : votre Présence en Vous est nécessaire, sans aucune interférence, sans pensées suggestives d’aucune sorte provenant de votre conscience humaine. Vous ne pouvez plus jouer à aucun jeu, Vous ne pouvez « qu’Être », Être Vous en l’instant : - « Je n’émets rien d’autre que ce que Je vais exprimer dans l’Amour, dans l’instant, sans ne plus Me chercher, en sachant que maintenant tout ce que J’émets aura une incidence, non seulement dans ma propre Création, mais sur cette Humanité, dans tout le Cosmos, dans cet Univers et les Univers suivants. » Et il fallait que cela soit précisé.

Pour tous les Autres, Je dirai : persévérez à être Vous, ne cherchez plus dans le dédale de toutes les pensées émises au niveau de la conscience de masse. Réapprenez à être Vous, réapprenez à être dans la joie dans l’instant présent, et ne Vous cherchez plus auprès des Autres, ne Vous cherchez plus dans tout ce qui se joue, mais soyez Vous. Tout ce que Vous avez à dépasser, Nous serons là pour Vous guider si Vous ne tombez pas dans le piège de ce que ces énergies représentent, mais d’accueillir et dépasser. Vous ne pouvez plus faire l’autruche, Vous devez être conscients et responsables de tout ce que Vous émettez.

Cela mes Amis a une telle incidence dont Vous n’en n’êtes pas conscients, et c’est en cela que Nous Vous le disons : Vous pouvez vivre autre chose, autrement tout en servant « le Tout », tout en aidant l’Humanité à s’acheminer pas à pas vers une autre réalité. N’admettez plus tout ce qui Vous est suggéré, n’admettez plus tout ce que l’on veut Vous détourner, mais affirmez-Vous, soyez-Vous, pleinement Vous, dans l’instant, dans votre Lumière. Et c’est ainsi que Vous serez grandement aidés et guidés, car encore une fois Vous n’êtes pas seuls. Vous n’êtes pas seuls, mais Vous êtes responsables à chaque instant de tout ce que Vous émettez, aussi bien à votre encontre qu’au niveau de Quiconque. N’ayez plus de ressentiments pour Quiconque, ne rejetez plus Personne.

Accueillez-Vous en Amour de Vous-mêmes, alors Vous pourrez accueillir tout Être, sans que rien ne Vous interfère dans le ressentiment ou le rejet, ou même l’animosité, car tout ce qui est émis qui ne soit pas dans la joie, dans l’Amour de Vous-mêmes et que Vous émettez à l’encontre de Quiconque, c’est à Vous-mêmes que Vous l’émettez. Regardez-Vous, regardez comment Vous Vous exprimez, comment Vous accueillez l’Autre, quelles sont vos réactions, et sachez que quel que soit ce que Vous ressentez, que Vous émettez envers l’Autre, c’est envers Vous-mêmes que Vous l’émettez.

Alors petit à petit ainsi votre comportement, votre état d’être, changera, et Vous comprendrez combien Vous n’étiez pas en Amour de Vous-mêmes, en Amour de « Tout Ce Qui Est ». On n’a pas à subir Qui que ce soit, mais on peut être Soi en ayant de la compassion pour Soi-même et pour l’Autre, pour les Autres. On peut être Soi et ne pas s’attirer des énergies défavorables de Qui que ce soit quand on est en Amour de Soi-même, quand on est dans l’acceptation que tout est expériences, et que tout Être a sa source, dans la Source de toutes les Sources, dans la Source de « Je Suis », dans la source même de l’Amour inconditionnel, dans l’Amour de Christ, dans l’Amour de Christos, dans l’Amour de ma chère et tendre Mère Divine.

Vous êtes tout cela, Vous n’avez rien a dissocier, il n’y a pas de séparation, prenez-en conscience pour vivre pour Vous ici en incarnation ce que Vous-mêmes Vous avez envie de vivre pleinement pour Vous, mais sans Vous dissocier de quoi que ce soit. Et c’est ainsi que le Maître se réalise, et c’est ainsi que Vous êtes Tous d’une certaine façon. Apprenez à le ressentir, apprenez à être Vous, apprenez à vivre enfin autrement, tout en étant ici, tout en vivant ce que Vous avez à vivre, et tout en acceptant que Vous pouvez créer votre réalité, mais Vous devez le savoir maintenant, Vous devez en prendre conscience. Vous avez à vivre cette réalité et à vivre une autre réalité, la vôtre, celle qui émane de votre création, celle dans laquelle Vous Vous acheminez et Vous ne devez pas en avoir peur. Votre création est la joie de ce que Vous émettez, et cela va bien au-delà de tout ce que Vous avez vécu jusqu’à présent ici sur cette planète. Il Vous faut en prendre conscience, et Nous Vous accompagnons.

Vos créations pour beaucoup ont déjà pris forme, il y a un enchantement dans un autre paradigme, mais qui celui-ci est directement interconnecté à la grille interplanétaire, à la nouvelle grille interdimensionnelle, tout en étant dans la grille Cristalline. Nous y reviendrons car c’est un peu complexe encore pour Vous, de nouvelles choses se créent, se mettent en place, « la Création » s’expanse, il Vous faut en prendre conscience et Nous Vous l’expliquerons à votre mesure, dans la conscience où Vous-mêmes Vous permettrez de ressentir ce que Nous Vous insufflons. Et il en est ainsi !

Mes Amis, Je Vous laisse à votre session que Vous avez appelée : « Questions/réponses ». Je suis très présent, Je Vous accompagne, et Je Vous insuffle ma Puissance en étant présent à Vous-mêmes, en étant présent en ce lieu, en étant présent de toute éternité dans ce que Vous Êtes……………..

Et Je Vous dis à très bientôt chers Amis !

Je suis ce que Je Suis Métatron , Seigneur de Lumière, qui devait encore une fois Vous révéler ce qui devait l’être et qui Vous correspond. Et il en est ainsi !

Oh Be Ahn à Vous Tous !

-  Tous  : Oh Be Ahn à Toi Métatron  !

…..Pause………

-  Ma  : Laissez-Vous aller….… Être, Présence……. Présence « Je Suis »………… Conscience dans l’instant présent, sans aucune interférence………..

…..Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Alors pour Ceux qui ne Me connaissent pas, et Je ne parle pas de ce groupe, Je vais Me présenter : Je suis ce que Je Suis Yosuel à votre service. J’ai à cœur de répondre à vos questions qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes mes chers Amis, mes tendres Amis. Oh questions, questions, quand Vous êtes là et qui ne sont pas ce que Vous Êtes, mais bon, c’est ainsi !

-  Ma  : Une question ?..............

-  Clotilde  : J’ai deux questions, mais Je pense que la première….

-  Ma  : Toujours une par une !

-  Clotilde  : Première question : donc J’ai démissionné de mon travail alimentaire au mois de juillet pour mettre en place un travail qui Me plait, même si Je l’ai déjà mis en place depuis quelques années et que Je suis entrain de peaufiner, et J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui Me retient pour développer, simplement pour Moi c’est une évidence, mais ce n’est pas tout à fait une évidence sur exactement ce que Je vais faire et comment. Alors Je ne sais pas si ça vient de Moi, si c’est des peurs ou si c’est quelque chose d’extérieur qui M’empêche d’avancer.

-  Ma  : Je Vous rappelle qu’à chaque question, Nous faisons tous la même chose en Nous, car ça Nous concerne tous à différents niveaux.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu apprends petit à petit, et Je T’honore d’avoir la volonté d’aller toujours plus en conscience de « Qui Tu Es », et cela Te sert. Bénis soient les Êtres qui comprennent que ces sessions sont une guidance Leur permettant de s’acheminer pas à pas vers la re-connaissance de « Qui Ils Sont », et se permettre de vivre autrement et autre chose en réapprenant ce qu’est une Conscience qui peut créer toutes choses.

Alors comme Je le disais, Tu prends conscience de plus en plus que ce n’est pas l’Humain qui crée, mais ta propre Conscience Divine, ton Emanescence, ce que Tu Es en réalité, et pour cela, Tu dois être Toi en permanence dans ta Présence, sans ne plus Te chercher ailleurs, sans ne plus chercher aucune réponse, que ce soit au niveau de ton intellect, de ton mental, de ta personnalité humaine, et de toute demandes extérieures. Accepte enfin qu’en Toi, avec ta Conscience Tu peux émettre ce que Tu veux créer, le voir comme déjà accompli, comme quelque chose que Tu vis déjà, et laisser faire, sans ne plus Te poser de questions.

Alors justement pour répondre à ta question, Je dirai qu’il y a des choses qui se mettent en place, il y a une créativité qui a déjà pris forme, et Tu le ressens. Maintenant effectivement, il y a des peurs, la peur que les choses ne s’en viennent pas comme Tu le voudrais, la peur que l’on Te mette des bâtons dans les roues, la peur que Tu ne puisses pas assumer ce que Tu as à cœur de mettre en place, de vivre et d’expérimenter pour Toi, la peur qu’il y ait toujours des Êtres qui T’empêchent de Te développer pleinement, qui trouvent toujours des choses à redire, et même qui peuvent T’amener à revoir certaines choses, lorsque justement Toi, Tu ne veux pas changer.

Alors mon Amie, Je Te dirai, ressens ces peurs……. Ne les cherche pas, Tu Es……… Présence, Présence à Toi, sans rien faire qu’être là, sans rien chercher, Tu les ressens…………… Maintenant permets-Toi « d’Être » : - « Je ne suis pas ces peurs…… Je ne suis pas tout ce que mon mental Me suggère encore….., Je ne suis pas les limitations……. Je ne suis pas les objections d’aucune sorte, et tout ce que les Autres peuvent émettre, ne Me concerne pas, Je ne M’y implique pas, Je ne cherche pas à comprendre ce qu’Ils émettent, Je les laisse être, et en ma Présence, dans ma Lumière, Je vis déjà pleinement ce que J’ai envie de vivre, en Amour de Moi-même, dans le plein Amour de « Tout Ce Qui Est », sans ne plus Me préoccuper de tout ce qui peut être dit, ressenti et émis, à l’extérieur. Je suis la Puissance qui vit pleinement ce que J’ai envie de vivre, sans remettre en question un seul instant cette Puissance. Et tout ce que J’émets avec ma Conscience est ma réalité, est déjà ma réalité. Je n’en doute pas, et tout ce qui s’en vient, Je l’accueille. Dans ma passion « Je Suis », et Je joue avec tout ce qui s’en vient, et Je laisse ma propre Conscience M’insuffler ce que Je peux en faire, en émettant aussi ce qui Me correspond, et la joie que Je peux émettre dans ce que Je peux en faire. Et ainsi de suite, et ainsi de suite, pour tout instant, pour toutes mes créations. »………

Alors si Tu Te permets vraiment de ressentir ce qui vient d’être dit, Tu peux tout créer sans Te préoccuper de quoi que ce soit, et d’accueillir tout ce qui s’en vient, tout ce qui se manifeste, pour le vivre à ta façon, pour le vivre dans ce que Tu veux en faire, pour enrichir ta création. Ressens………. C’est simple, tout le reste est fabulations, peurs, croyances, objections. Et Nous ne pourrons Vous répondre que dans ce sens, quel que soit ce que Vous vivez. Et il fallait que Je le dise. Et c’est ainsi !

-  Ma  : Ta deuxième question ?...

-  Clotilde  : La deuxième question qui va Te surprendre, mais par rapport à l’Amour de Soi. On Me pose souvent la question dans la thérapie, mais on Me demande comment développer l’Amour de Soi, comment être en Amour de Soi et J’aurai voulu entendre Yosuel répondre à ça…

-  Ma  : Et déjà Je dirai : quand Tu ressens en Toi-même que Tu es en Amour de Toi-même, Tu peux déjà laisser ta propre Conscience exprimer ce qu’est l’Amour de Soi. L’Amour de Soi, c’est d’être présent à Soi et de n’avoir aucune interférence dans tout ce qui se joue au niveau de la conscience de masse et de tous les Humains. C’est vraiment ressentir que l’on s’aime, que l’on ne cherche plus l’Amour des Autres, que l’on ne cherche plus la reconnaissance des Autres, que l’on est dans l’instant présent, que dans cet instant on s’émerveille de tout, on s’émerveille d’un oiseau qui vole, on s’émerveille de la nature, on s’émerveille du rire d’une Enfant, on s’émerveille de chaque instant.

Chaque fois que l’on crée quelque chose et que l’on voit sa manifestation, on est encore plus en Amour de Soi, on dit : - « Wouaw, c’est Moi, c’est ma Puissance. » Et on joue encore, comme l’Enfant qui découvre des tas de choses, et on joue encore avec ses créations, et plus on manifeste de choses et plus on va être encore en Amour de Soi-même ! L’Amour de Soi-même, c’est vraiment l’instant présent sans que plus rien, plus rien ne Nous interfère. C’est une joie permanente allant au-delà de la joie des Humains. C’est la joie de chaque instant, c’est l’Amour de Soi dans l’émerveillement de ce qu’est la vie, la vie ici, mais la Vie en général. C’est de ressentir qu’on est ici et partout, c’est de ressentir qu’on n’est plus limités, qu’on est vraiment des Êtres puissants, des Êtres Souverains, et que tout ce que l’on fait, on le fait en humilité et sans ne plus se chercher dans quoi que ce soit, ni dans aucun Être. C’est un état d’Être puissant, et là Yosuel Te dit :

-  Yosuel  : L’Amour de Soi c’est vraiment ressentir que plus jamais Tu ne pourrais émettre la moindre pensée de sous-estimation, de dévalorisation, de non-Amour envers Toi-même. C’est vraiment de ressentir que maintenant Tu es dans l’incapacité de penser à autre chose que d’être dans cette joie, dans cet Amour envers Toi-même, et cela a une grande incidence, et cela permet d’accueillir toutes choses et tout Être sans ne plus émettre aucun jugement, aucune critique. C’est vraiment vivre chaque instant en s’attirant tout ce que l’on a envie de vivre. C’est un ressenti de joie permanent, et pour cela bien sûr, il ne faut plus avoir de peurs, de doutes, de limitations, de croyances, et bien sûr aucune pensée envers Soi-même et les Autres qui ne soit pas dans l’Amour. Et c’est ainsi !

-  Clotilde  : Merci !

-  Ma  : Une autre question ?......

-  Linéah  : Oui, Moi Je voulais savoir par rapport à ce que Je venais de passer. Elayeh hier M’a répondu largement, mais Je voulais savoir si d’une part il y avait autre chose un peu, que……Namasté Yosuel d’abord !

-  Yosuel  : Namasté à Toi ! Oh Be Ahn à Toi !

-  Linéah  : Merci, Oh Be Ahn à Toi…et si Yosuel avait quelque chose à rajouter, si oui ou non, et si oui quoi ? Et si J’avais réussi à dépasser suffisamment, enfin voilà… si J’avais encore quelque chose à dépasser et quoi ?

-  Ma  : Chacun de Nous œuvre en son Cœur, pour Soi…

-  Yosuel  : Mon Amie Je Te dirai Oh Be Ahn à Toi !

-  Linéah  : Oh Be Ahn à Toi aussi Yosuel .

-  Yosuel  : Cela veut dire que Nous reconnaissons maintenant les Maîtres que Vous Êtes, et notre salut est vraiment de Maître à Maître. Il fallait le préciser….

Alors ce que Je Te dirai, c’est que Tu as vécu beaucoup de prises de consciences qui allaient bien loin en profondeur, qui allaient bien loin dans la prise de conscience que Tu n’avais plus à prendre en charge Qui que ce soit, mais aussi que Tu avais à prendre en considération que Tu ne peux plus répondre aux Autres en essayant de trouver toutes les solutions pour Eux, cela est impossible, c’est ce que beaucoup d’Êtres font, et Ils se perdent Eux-mêmes. On ne peut pas résoudre les questions pour les Autres lorsque cela demande à chaque Être d’aller à la rencontre de Lui-même et de comprendre que bien des choses se sont crées, et qu’Ils ont accumulées bien des énergies qui se manifestent et qu’en plus Ils alimentent au niveau de la conscience de masse. Tu ne peux pas Les en extraire, c’est à Eux de s’en extraire Eux-mêmes. Tu ne peux que Les guider et Les amener à comprendre petit à petit ce qu’Ils vivent afin qu’Ils trouvent Eux-mêmes leur rééquilibrage et qu’Ils comprennent par Eux-mêmes que tout ce qu’Ils vivent, ce sont des expériences qu’Ils se sont donnés le droit de vivre et que c’est à Eux de les dépasser. Tu ne peux qu’être Toi, en Amour de Toi-même, en ayant de la compassion pour les Autres, en faisant ce que Tu sais faire, en Nous laissant œuvrer à travers Toi. Et Tu peux guider chaque Être qui est en demande, dans ce qu’Il est prêt d’entendre, dans ce qu’Il est prêt de dépasser en l’instant, en sachant qu’il y aura encore bien d’autres choses à dépasser si l’Être accepte de cheminer en Lui-même.

Tu ne peux plus prendre en charge Qui que ce soit, mais comprendre que Tu es une Emanescence Divine qui est venue se libérer de toutes ses expériences et de reprendre le chemin en ton Cœur de ce que Tu Es en réalité, pour ensuite T’acheminer vers la conscience d’Être en permanence et créer pour Toi ta propre réalité en allant également dans une autre réalité. Et Nous y reviendrons au fur et à mesure, car bien des choses doivent encore être comprises au niveau de cette autre réalité que Vous êtes amenés à vivre ici et ailleurs. Et c’est ainsi !

Alors pour le moment, sois-Toi, accepte d’être Toi, aie de la compassion pour Toi, de la compassion en ressentant que Tu as traversé avec Amour tout un processus que Tu as voulu Te libérer pour ne plus être prise dans l’engrenage de ne pas pouvoir Te permettre « d’Être » en prenant en charge les Autres. Tu as eu le courage que tout se manifeste de la façon à Te montrer combien Tu ne respirais pas la vie pleinement pour Toi, combien tes poumons voulaient se décharger d’un amalgame que Tu ne comprenais pas au niveau de ce qu’est réellement de vivre pour Soi. Et c’est ainsi ! Sois-Toi mon Amie, respire maintenant la vie pleinement pour Toi, il n’y a rien d’autre qui puisse être dit maintenant.

Vois ton corps dans la Lumière, honore chaque organe, et demande à tes poumons de respirer pleinement la vie dans la Lumière que Tu Es. Et il en est ainsi !

-  Linéah  : Oh Be Ahn à Toi Yosuel  !

-  Yosuel  : On peut se le dire 10 fois si Tu veux !

-  Ma  : Une autre question ?..............

-  Elémah  : J’ai une grosse fatigue et J’ai tendance depuis hier à avoir comme une forme de pression qui Me fait le tour de la taille et J’ai un peu mal dans le bas du dos. Que M’arrive-t-il ?

-  Ma  : Donc Nous faisons tous la même chose en Nous….

-  Yosuel  : Ah, mon Amie, comme Je T’aime. Laisse-Toi aller…. : - « En mon Cœur, « Je Suis »..… En mon Cœur Je prends conscience que J’ai envie de vivre pleinement dans la joie en permanence…. J’ai envie de danser, de chanter, d’être dans mon exubérance qui est une forme d’explosion de joie dans l’Amour de Moi-même et de la vie telle que J’ai envie de la vivre. Mais voilà, Je ne sais pas si ce que Je perdure à vivre Me correspond. Est-ce que Je suis bien là où Je suis ? Est-ce que Je ne Me leurre pas ? Est-ce qu’il n’y a pas quelque part un endroit où Je puisse faire tout ce que J’ai envie de faire sans Me limiter à une seule chose, sans Me limiter du tout, sans être dans les contraintes, mais à M’organiser selon ma joie, selon ma passion, selon ce que J’ai envie de répondre aux Autres dans ce que Je veux faire ? Est-ce qu’il n’y a pas quelque chose que Je bloque en Moi pour ne pas voir une certaine réalité ? Est-ce qu’il n’y a pas quelque chose en Moi que Je ressens, mais que Je ne laisse pas émerger, et c’est ce qui Me fatigue ? Est-ce qu’il n’y a pas quelque chose en Moi qui voudrait péter comme un bouchon, mais Je mets les deux mains sur ce bouchon, justement pour qu’il ne pète pas ?....

-  Jean-Louis qui fait un bruit de pet : Tu veux un tire-bouchon ?

-  Yosuel  : Mon cher Ami Jean-Louis , le tire-bouchon, c’est sa conscience !... : - « Est-ce qu’il y a quelque chose en Moi qui est latent, qui est merveilleux, mais voilà, c’est trop merveilleux ? Ca ne correspond pas à ma barque toute destroye dans laquelle J’ai ramé. Est-ce que Je suis prête à ne plus ramer, à brûler ma vieille barque, et à enfin monter dans un yacht luxueux et à Me laisser porter au fil du courant de ma propre création, au fil du courant de la vie, au fil du courant de ma Puissance de la Lumière que « Je Suis », sans ne plus jamais remettre en doute…..

-  Ama Luna  : Elle a rompu…. Elle a rompu…

-  Elémah  : C’est finalement simple…

-  Ama Luna  : Faites péter le bouchon…..

…. Elémah est prise d’un fou-rire continu…..

-  Yosuel  : Je continue… Sans ne plus jamais remettre en doute la Puissance que « Je Suis », dans ma grandiosité à vivre tout le luxe que Je suis en droit de vivre !

-  Linéah  : Tu partages, si ça Te fait trop !

-  Yosuel  : Où en es-Tu là mon Amie, dans l’instant ?

-  Elémah  : Je n’ai plus de barque déjà…elle est en miette ! Je l’ai réduite en miette. Où J’en suis ?….

-  Yosuel  : Et bien oui, parce que si Tu n’as plus de barque, où Tu es ?

-  Elémah  : Au-dessus de la barque, Je vole avec mes ailes… Je vole avec mes ailes au-dessus de la barque !

-  Yosuel  : Ca c’est une réalité dans l’autre réalité où Nous allons Vous amener à vivre, à créer, mais dans cette réalité, parce qu’il Vous faut vivre les deux, où Te situes-Tu ? Si Tu n’as plus de barque et que Tu ne crées rien, Tu plonges !

-  Elémah  : Ben Je vais à Hawaï et puis Je Vous attends là-bas ! C’est clair, et Je vais en avion !

-  Yosuel  : Mon Amie, où en es-Tu en l’instant même ? Ressens…… Où en es-Tu en l’instant même ?

-  Ama Luna  : Il ne lâche pas, Tu ne vas pas T’en sortir.

-  Elémah  : J’ai chaud.

-  Yosuel  : Nous sommes présents !

-  Elémah  : Je ne sais plus où J’en suis !

-  Yosuel  : Alors lâche ton mental…….. Lâche ton euphorie débordante au niveau de l’Humain……… Et ressens ton euphorie Luminique en ton Cœur, dans ta Puissance, dans ta Lumière………… Où en es-Tu maintenant ?

-  Elémah  : C’est pas très joli ce que Je vais dire, J’ai envie de vomir !

-  Yosuel  : C’est naturel !... Moi, Je n’ai rien à craindre !

………Rires de Tous et commentaires……..

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu viens enfin de Te permettre de ressentir ce fameux bouchon. Il fallait bien que Tu Te laisses aller et que Tu le ressentes. Il est ce que Tu exècres… Ressentez, cela Vous concerne aussi !....................

Ce que Tu avais peur de laisser émerger pour Te voir autrement, pour Te ressentir autrement et pour voir la vie sous un autre angle. Tu peux maintenant envisager, en ta Conscience, avec ta Conscience, en émettant au niveau de ta Conscience ce que Tu as à cœur de vivre, et tout est là, et tout est déjà là ! Et c’est ainsi mon Amie !

Prends une profonde respiration ……... : - « Je Suis, dans ma Lumière « Je Suis »… Je suis la Joie… En l’instant présent « Je Suis », et Je crée maintenant ma réalité, sans aucune limitation, en accueillant tout ce qui s’en vient. » Et comme cela a été dit à cette chère Amie Clotilde  : - « Tout ce qui se manifeste, Je l’accueille et Je le développe dans ce que J’ai à cœur qui Me correspond. » Et ainsi de suite, et ainsi de suite, et ainsi de suite…. Création sans fin, dans l’instant présent, dans la joie, dans la Puissance, dans l’émerveillement….

-  Ma  : Une autre question ?...........

-  Jean-Louis  : Avant J’avais des nuits, Je dirais nourrissantes, maintenant J’ai des nuits des fois nourrissantes, mais la plupart du temps compliquées, pas claires, obscures. Les rêves que Je fais sont bizarres, des fois ils sont beaux, mais des fois ils sont incompréhensibles, et en plus J’ai l’impression de mal dormir, même si cela n’est pas physiquement vrai, mais généralement ça l’est. Pourquoi ?

-  Yosuel  : Ah, mon Ami ! Ici présent tout le monde pourrait Te dire : - « Des rêves bizarres, on en a fait, et on en fait encore…des cauchemars, des rêves incompréhensibles, tortueux. » C’est l’apanage de l’Être qui dans ses rêves côtoie tout ce qu’Il ne veut plus vivre et qui se manifeste dans ce que Vous appelez d’une façon « abracadabrante », mais qui en réalité est le retour dans différents plans de bien des choses que Vous avez entendues, vues, côtoyées, imaginées et qui se présentent dans tous les sens, dans des incohérences pas possibles, mais qui Vous amènent, si c’est votre choix, si Vous en prenez conscience, à Vous libérer de bien des limitations, de bien des peurs, de bien des contraintes, et surtout de bien des suggestions émises en permanence par un mental qui Vous gère au niveau de la conscience de masse.

Alors Je Te dirai qu’actuellement tes rêves, ils Te montrent combien Tu as cherché en vain à trouver toutes les solutions de ce que Tu vivais, de ce que Tu ne voulais plus vivre, de toutes tes souffrances passées, de toutes tes souffrances vécues dans d’autres vies, et d’une peur générale : de tout remettre en question pour enfin Te re-trouver, pour enfin être Toi, mais en sachant qu’il Te faut tout, absolument tout lâcher, et faire tomber, comme dans un jeu de quilles, où tout ce que Tu as été, conçu, sans les quilles, et Tu lances un boulet qui les fait toutes tomber. C’est une de tes plus grandes peurs, même si Tu ressens au fond de Toi que c’est ce qui est nécessaire pour Te re-trouver pleinement, et T’extraire complètement et définitivement de cette conscience de masse où Tu perdures pour avoir encore tes repères, pour agir encore selon tes connaissances et tout ce que Tu as acquis.

Alors Je Te dirai : Tu as fait des pas en avant, Tu as compris et ressenti certaines choses, il Te faut encore le courage de persévérer, d’aller au-delà, et surtout de faire tes choix conscients que c’est de Toi dont il s’agit et de Personne d’autre. Que veux-Tu réellement vivre maintenant pour Toi ? Veux-Tu encore Te chercher dans tout ce qui se joue au niveau de cette conscience de masse et qui comprend tous les Êtres que Tu côtoies, tous Ceux de ta Famille, tout ce qui se passe dans ce monde, toutes tes connaissances, tout ce que Tu as appris, toutes tes valeurs, tes principes, tout ce que Tu crois être bon encore pour Toi, et qu’il va Te falloir tout lâcher si Tu fais le choix de Te re-trouver dans ce que Tu Es en réalité.

Alors Je dirai que, les Êtres ici présents, n’ont pas vécu des choses faciles pour y arriver, Ils ont dû en passer par tout abandonner, tout dépasser, tout lâcher. Que Te répondraient-Ils maintenant ? Voudraient-Ils revenir en arrière dans ce qu’Ils étaient et que Tu vis encore ? Emaliah que répondrais-Tu ?

-  Emaliah  : Tu peux répéter la question ? J’ai entendu, mais…

-  Ma  : Que répondrais-Tu, si en sachant que là où Tu en es maintenant, il T’a fallu vraiment abandonner en grande partie tout dans l’Humain, tout lâcher, et vraiment Te reconsidérer complètement différemment, mais totalement différemment, est-ce qu’au jour d’aujourd’hui, là où Tu en es, Tu voudrais revenir en arrière ?

-  Emaliah  : Ah, pas du tout !

…….Rires de Tous …..

-  Yosuel  : Ama Luna peux-Tu Nous répondre ?

-  Ama Luna  : Même pas en rêve !

-  Yosuel  : MaA peux-Tu répondre ?

-  MaA  : Absolument pas !

-  Yosuel  : Ama  ?

-  Ama  : Surtout pas !

-  Yosuel  : Mon Ami, Je ne peux rien Te dire de plus ! A Toi de faire tes choix, en sachant qu’il Te faut du temps, mais dès maintenant Tu peux concevoir que les choses peuvent changer pour Toi, et créer une autre réalité dans le ressenti de ta propre Puissance, créer au niveau de ta Conscience Divine, en ton Cœur, en ton espace. Créer autre chose, créer ce que Tu as vraiment envie de vivre, mais sans ne plus rien contrôler, sans ne plus émettre aucune interférence et laisser les choses se manifester et s’en venir à Toi. Et Nous y reviendrons ! Tu as fait un pas, il T’en faut encore beaucoup d’autres à faire, mais les choses peuvent commencer à changer pour Toi si c’est ton choix. Tu peux le décider, sans ne plus laisser ton mental T’entraîner dans les jeux de l’égo. Et c’est ainsi !

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Aline  : Oui, Moi Je vais tenter.

-  Yosuel  : Tu poses la question ou Tu ne la pose pas, mais Tu ne tentes pas !

-  Aline  : Ouais, Je vais la poser…. (en bredouillant) Je vais M’exprimer comme il faut.

-  Ma  : Et clairement, ne mange pas tes mots, ce que Je veux dire, c’est que parfois Tu manges tes mots, et dans les transcriptions c’est difficile !

-  Aline  : Alors… Euh, J’ai fait déjà beaucoup de chemins, et là il y a quelque chose qui ressort ces derniers temps, c’est lié au matériel. J’ai toujours été très sensible à l’écologie, à la nature, à la beauté de la nature, aux animaux, aux animaux sauvages, à Nous, et Je suis envahie pas le matériel. J’ai plein, plein de choses chez Moi qu’il faut que Je débarrasse, que Je trie, et là Je sens depuis quelque temps qu’il faut que Je le fasse, et il y a un truc qui M’empêche de…une croyance…enfin, Je ne sais pas… J’ai un gros problème de jeter et de polluer. Ce n’est pas tant de jeter et de risquer de manquer, mais c’est de polluer cette Terre, d’en rajouter. Quand Je vois déjà tout ce qui est rejeté à chaque fois que Je vais dans une déchetterie, Je Me dis : mais ce n’est pas possible ! Voilà, donc comment Nous sur cette Terre on peut gérer tout cela. Tout à l’heure on parlait des portables que l’on va devoir changer, donc encore des choses qu’on va jeter. Donc Je ne sais pas ce qu’il y a d’ancré en Moi, mais Je sens qu’il faut que Je M’en débarrasse pour pouvoir continuer à avancer. Tout cet amas chez Moi de choses, ça Me met en colère en fait, quand Je Me bouge chez Moi, Je Me mets en colère, parce que Je Me dis : ce n’est pas possible d’avoir encore tout ça ! Voilà Yosuel Je suis prête.

…….Rires de Tous ..….

-  Ama Luna  : C’est tellement mieux de polluer chez Soi !

-  Ma  : Avant de laisser Yosuel s’exprimer, Je dirai que ce qu’ Ama Luna dit représente une incohérence, que ce soit chez Toi ou à la déchetterie, de toute façon c’est présent !

-  Aline  : Il y a toutes ces choses qui sont chez Moi, et tout ce côté de consommer, acheter, changer…

-  Ma  : Bon, laisse-Toi aller, laisse-Toi aller……parce que là on pourrait ressasser à l’infini, ç’est largement compris !

-  Yosuel  : Alors mon Amie, Tu vas comprendre une chose, c’est que Tu as été largement, très largement programmée pour que Tu ne puisses pas vivre pleinement pour Toi, et accepter d’aller au-delà de tout ce qui se joue, de tout ce qui se pratique. Tu as encore du chemin à faire, mais Tu persévères, et Nous T’honorons et Tu es merveilleuse. Ce chemin à faire, il va T’amener à ressentir que Tu n’as plus à T’alourdir et à alimenter la conscience de masse ainsi que tous Ceux qui prônent que Vous polluez. Lorsque Tu ressentiras qu’en Toi, Tu es une Puissance et que Tu peux tout transcender dans la matière. Lorsque Tu ressentiras que ta Puissance peut changer toutes les molécules de toutes choses, alors Tu vivras dans la Lumière et dans la Joie. Tu jetteras ton ordinateur en sachant, en ressentant, que déjà Tu transmutes toutes les molécules de cet ordinateur sans qu’il puisse polluer Qui que ce soit ou quoi que ce soit.

Comment crois-Tu, parce que Vous avez un très bon exemple de cet Être ( Masaru Emoto ) qui prenait une molécule d’eau très polluée et la transcendait en eau pure. Il en va de même pour toute chose ici sur cette Terre au niveau de votre Conscience. Alors cesse de jouer le jeu de tout ce que Tu entends, de tout ce qu’on Vous rabâche, de tout ce que l’on veut Vous amener à culpabiliser dans votre vie. Tu peux tout transformer et participer au renouveau de cette Terre, sans jamais plus croire que Tu fais quelque chose de mal, que Tu dois Te limiter, que Tu n’es pas un Être correct, que Tu es un Être qui abime Gaïa . Gaïa exprime à l’instant même son Amour pour Toi-même, Tu es aussi Gaïa . Ne Te joue plus à Toi-même.

Alors bien sûr, il faut ressentir les choses au niveau du Maître que Tu Es, et pas tomber, et Je M’amuse, et J’en profite, dans l’incohérence en disant : - « Oh, comme Je peux tout transmuter, Je balance un bidon de pesticides, Je peux... » Non, J’avais envie de le dire. Ce que Je veux dire, c’est : vit pour Toi, vit dans la joie, fait tes choix pour Toi, et si Tu es à même de Te débarrasser de quelque chose, fait-le en Amour de Toi-même, dans la joie et transmute chaque chose dans la Lumière, en chantant, en dansant. Le Maître ne connaît pas le désabusement, Il sait ce qu’Il Est, Il sait ce qu’Il veut, Il sait ce qu’Il vit, et Il participe à tout, dans la joie « d’Être », dans la joie de vivre, sans jamais culpabiliser, sans jamais se poser de questions, mais tout est dans la Lumière pour Lui.

Alors il Vous faut aussi être conscients que Vous pouvez participer à ce que les choses changent et bougent sur cette planète afin que les technologies aillent dans le sens du service à Vous-mêmes et pour « Tout Ce Qui Est », pour cette planète, pour votre environnement. C’est une autre prise de conscience qui doit l’être dans la joie, dans votre Puissance. Vous pouvez déjà émettre en votre Conscience que ces nouvelles technologies prennent forme, et qu’elles amènent tous les Êtres à vivre dans le partage, dans la joie, dans la clarté, dans la pureté, sans que Quiconque ne soit lésé, aussi bien Vous-mêmes, votre environnement, la Terre. Et c’est ainsi !

Mon Amie, cesse de jouer le jeu de tous Ceux qui Vous balancent en permanence des culpabilités. Agit en Maître. Fais le ménage chez Toi comme Tu as envie de le faire, dans la joie. Sois-Toi en ta Conscience, n’émets aucune pensée au niveau de la conscience de masse et transcende tout dans la Lumière. Accepte enfin de vivre ce que Toi Tu as envie de vivre, et ne joue plus aucun jeu de tout ce qui se dit. Et il en est ainsi !

-  Aline  : Merci !

-  Ma  : Une autre question ?.....

-  Jean-Louis  : Je ne sais pas trop comment la poser,Je suppose que Yosuel se débrouillera !

…….Rires de Tous ……

-  Yosuel  : Bien mieux que Toi, mon Ami !

-  Jean-Louis  : Sans problème… J’ai un problème avec mon Père qui a 81 ans, inaccessible, pour Qui J’ai de l’affection, mais on ne peut pas Lui montrer, on ne peut pas L’atteindre, Il est dans son monde, dans sa façon d’être. Si on ne va pas Le voir, Il a de la peine, si on va Le voir, Il est chiant…

- Yosuel  : Ce qui est le cas de beaucoup !

-  Jean-Louis  : Et ça fini toujours que Je suis content de partir de chez Lui ! Mais c’est dommage, et du coup, Je ne sais pas quoi faire. Je vais le voir, et en même temps, Je suis content de partir. Je n’aime pas du tout la façon dont Il traite ma Mère, ça c’est pour Moi lamentable, et Lui dit que c’est de l’Amour ! Je ne comprends pas….

-  Ma  : Tu Te laisses aller…….avant de laisser continuer Yosuel, Tu Te laisses aller dans ta Présence……… Tu ne cherches pas à comprendre, Tu ne Te poses pas de questions, et Tu Te laisses aller totalement………. Tu es présent, présent, et Tu laisses ta propre Conscience Divine et « La Source » T’insuffler ce que Tu es à même de ressentir, mais à d’autres niveaux que les ressentis humains, que les compréhensions humaines. Va au-delà, et sois dans l’acceptation : - « J’accepte… » Respire profondément chaque fois , et dis : - « J’accepte, J’intègre, Je dépasse… »…mais dans un ressenti beaucoup plus subtil.

-  Yosuel  : Alors mon Ami, Je Te dirai : Tu as des Parents qui ont vécu tout un passé d’expériences empreints de grandes souffrances, d’abnégation de Soi, de rejet de Soi, d’interdictions, de peurs, de croyances, beaucoup de croyances, d’énormes croyances, empreints de ce qu’Ils ont ramené Chacun de leurs vies passées, empreints de peurs, d’interdits, et surtout de se devoir l’Un à l’Autre, tout en devant se supporter, tout en devant prendre l’Un et l’Autre en charge, tout en devant répondre à ce que l’Autre attend de l’Autre, tout en ayant peur de ne pas être conformes à ce que l’on attend d’Eux, et surtout dans la peur d’être jugés, jugés ici, et jugés quand Ils Nous reviendront. Ils ont été dans une grande soumission, et Ils auraient tant voulu être aimés. Ils auraient tant voulu s’exprimer. Ils auraient tant voulu être libres, faire ce qu’Ils avaient envie de faire, mais Ils savaient que c’était inconcevable, et que cela ne faisait pas partie de la bienséance de vie telle que l’on Leur a inculqué : - « On ne doit pas s’épancher sur Soi-même, on ne doit pas montrer l’Amour, c’est un péché. On ne doit pas vivre pour Soi, on doit vivre selon ce que cette société dicte… »…dans tous les carcans des valeurs émises, et qui sont une belle obstruction à la liberté.

Alors Je pourrai T’en dire encore bien d’autres, tellement cela représente une chape énorme de ce qui Vous a été imposé comme des fers. Vous êtes esclaves de tout ce qui a été mis en place pour correspondre à ce que l’on attend de Vous, et à répondre d’une façon hypnotique, comme des robots, à ce que l’on veut Vous faire faire.

Alors mon cher Ami, Tu as beaucoup d’Êtres qui vivent toutes ces souffrances, mais d’une certaine façon en ne les montrant pas, en aimant leurs Enfants, Ceux qui Leur sont chers, et puis Tu en as d’Autres qui le vivent très mal et qui laissent leurs souffrances prendre le dessus, et c’est ce que Tu perçois. A Toi d’être Toi, à Toi d’être en Amour de Toi-même, à Toi d’avoir de la compassion pour Toi et pour Eux, à Toi de ressentir dans ton Cœur, dans ta joie, en Amour de Toi-même, dans ta Présence, dans ta Lumière, Tu peux Les accepter comme Ils sont, Les accueillir comme Ils sont, Te montrer dans ta joie, de montrer que Tu ne joues pas leurs jeux, et que Toi Tu as envie d’exprimer ce que Tu Es, ce que Tu as envie d’échanger. Après à Toi de faire le choix de rester le temps que Tu as envie de rester en leur présence, mais reste Toi, en Amour de Toi-même et dans ta Lumière.

Alors petit à petit, Tu permettras que certaines énergies soient transmutées, mais Tu ne peux pas Les changer. Accepte que Tu puisses être Toi, sans ne plus être affligé par des Êtres qui sont certes tes Parents biologiques, mais avec Lesquels Tu dois couper tous liens familiaux, ancestraux, afin de ressentir que Tu es autre chose qu’un Humain, mais que Tu peux Leur permettre d’être, sans prendre sur Toi ce que Tu perçois, ce qu’Ils Te montrent, ce qu’Ils sont. Alors les choses bougeront, et si c’est le cas, le moment venu, Tu pourras T’exprimer un peu plus sur ce que Tu as envie d’échanger avec Eux. Pour le moment, à Toi déjà de ne plus émettre aucune énergie qui rentre dans leurs jeux. Positionne-Toi dans ce que Tu Es, et montre-Leur que Tu n’es plus Celui qui est affligé par leur façon d’être, mais que Tu Te permets d’aller au-delà, et que Tu es parfaitement Toi, en Toi. C’est ce que Nous pouvons Te dire en l’instant !

-  Jean-Louis  : Eh bien merci !

-  Ma  : Une autre question ?.......

-  Linéah  : C’est une question par rapport aux rêves. Je ne Me souviens pour ainsi dire jamais de mes rêves, et ça fait des mois et des mois, où très rarement. Alors voilà c’était pour savoir s’il y a une résistance ou quelque chose qui gêne par rapport à ça ?

-  Yosuel  : Mon Amie, il n’y a aucune résistance, accepte qu’il en soit ainsi. Tu as vécu bien des choses, Tu as libéré beaucoup de choses au niveau de tes rêves. Tes rêves sont toujours présents, et pour l’instant ils ne sont pas ce que Tu Te permets de Te rappeler. Ne T’en préoccupe pas, mais sois surtout Toi, en Toi, Toi en conscience, Toi dans ta Présence, Toi dans ta joie « d’Être », Toi dans ta créativité. Et c’est ainsi !

-  Linéah  : Namasté !

-  Ma  : Une autre question ?........

-  Amayah  : On parle beaucoup d’insuffler ce qu’on aimerait faire par rapport à sa créativité, et Je suis un peu bloquée par rapport à…ça fait déjà un bon moment que J’ai un peu l’impression de ne rien faire dans ma vie active, on va dire. J’arrive à Me détacher un peu par rapport à ce que les Autres pensent de Moi, et de ce que (Je fais ou ne fais pas), J’ai pris du détachement par rapport à ça, mais c’est vrai que Je suis dans un enfer, qui… Je trouve que ça commence à durer.

-  Yosuel  : Ma chère Amie, Tu n’as pas encore ressenti une chose, laisse-Toi aller……………. Ne cherche pas, ne fais pas obstruction à ce qui pourrait émerger………… : - « Je suis à même de créer ma réalité, mais est-ce que cette réalité Me correspondra ? Est-ce qu’il n’y a pas un leurre quant à imaginer ce que l’on veut vivre, et à laisser faire ? Est-ce qu’il n’y a pas une forme d’utopie dans tout ce que l’on Nous dit ? Il y a tant de Gens autour de Moi qui déjà Me disent que ce que Je fais ne correspond pas à un métier, dure, pure, créatif avec un bon salaire, qui sert la société ? Est-ce qu’il n’y a pas quelque chose qu’on Nous dit pas pour être bien infiltrés dans cette société sans vivre des travaux pénibles, indélicats ou qu’on n’a pas envie de faire ? » …….

Tu tournes en rond avec Toi-même. Il est temps que Tu lâches toutes tes peurs, et Je vais Te demander de Te laisser aller……… Pas d’interférence de ton mental, ne cherche pas à comprendre, ouvre-Toi à ce que Tu Es en étant dans ta Présence, dans ta Lumière…. : - « J’accepte enfin de Me permettre de ressentir qu’il y a des choses que Je peux faire, que J’aime faire, qui sont dans le domaine de la créativité, pas forcément conformes à ce que cette société veut que Nous fassions dans une certaine productivité. Je lâche à l’instant même toutes mes peurs quant au regard des Autres, quant à leurs suggestions, quant à leurs doutes sur ce que Moi Je peux faire, et qui peut apporter beaucoup aux Autres, quant à leurs critiques, quant à leurs médisances, parce que Eux-mêmes n’auront pas le courage de prendre un virage à 190° pour faire bien autre chose que ce qu’Ils sont dans l’obligation de faire pour vivre dans une certaine conformité, et avoir le petit morceau de papier à la fin du mois. »…

Tu as baigné dans la peur du regard des Autres, sans Te permettre d’être totalement Toi, libre, détachée, afin de Te laisser-aller totalement dans ta créativité, dans ce que Tu as à cœur de faire, de créer, de vivre pour Toi, de vivre pour Toi sans Te préoccuper de Qui que ce soit.

Tu as encore très peur du jugement des Autres et de ne pas être conforme : - « Si Je suis conforme et que Je vais dans le sens que les Autres veulent que J’aille, pas en développement totalement ma créativité, mais en faisant des choses qui Leur correspondent, alors Je serai accueillie, Je serai adulée, Je serai reconnue, et on Me dira : Tu vois, on Te l’avait dit ! »…

Et cela Te demandera de ne pas être totalement libre, de ne pas penser à Toi, de ne pas être pleinement Toi. Tu Te cherches, Tu es comme le chat qui tourne en rond après sa queue. Il est temps que Tu lâches tout, il est temps que Tu Te permettes de créer pour Toi dans ce que Toi Tu as envie de faire. Cela peut être dans une certaine créativité, comme cela peut être dans plusieurs créativités. A Toi de T’ouvrir enfin à ce que Tu es à même de ressentir, sans aucune obstruction, sans aucune barrière, mais en laissant vraiment ton Cœur s’exprimer.

Et lorsqu’on Vous dit que Vous devez insuffler au niveau de votre Conscience, Tu es Toi, en Toi, permets-Toi « d’Être »……. Tu es Toi en Toi…….. Tu ne penses pas, Tu ne contrôle rien, Tu ne cherches pas, Tu es là, Tu es en Toi………. C’est ok ! Il n’y a rien, il n’y a pas de pensées, il n’y a pas d’interférence, il n’y a rien….. Tu es là en Toi……… Et là, dans ta Lumière, avec ta Conscience, qu’est-ce que Tu penserais faire avec plaisir et passion pour Toi, que pour Toi………………….

……Pause……

Maintenant Tu Te vois le vivre, en quelque sorte c’est ça impulser……….. Tu Te vois le vivre dans la joie………….. Tu es dans la Lumière, ta Conscience l’émet, et Tu ne penses à rien d’autre, aucune pensée, ni de quand, comment, aucune pensée d’aucune sorte… Tu es dans la joie… Tu es dans l’instant présent… Pour Toi c’est déjà ta réalité et Tu n’émets rien, rien d’autre… Présence, dans l’instant présent, dans la joie…………

Alors des choses se manifesteront, et ce sera à Toi de quoi en faire, dans ce qui Te correspond, toujours sans penser, sans rien émettre, mais avec la joie de créer dans ta Puissance de créativité, avec ce qui se présente, en le modulant dans ce que Tu as envie de faire, dans ce que Tu as envie d’exprimer, dans ce que Tu as envie d’expanser, tout en étant présente dans cette réalité, mais en concevant les choses avec une autre perception de cette réalité. Est-ce que cela devient un peu plus clair pour Toi ?

-  Amayah  : Oui…

-  Yosuel  : Alors qu’il en soit ainsi, et Nous y reviendrons !

-  Amayah  : Merci !

-  Yosuel  : Ne Vous faites pas de soucis, car quel que soit ce que Vous vivez, si Vous persévérez votre vie sera changée.

Mes Amis, Je vais clôturer cette session, elle Vous a apporté beaucoup de compréhensions, elle Vous a apporté de grandes libérations, et Vous avez encore gradué. Vous êtes passé à un autre niveau, et Vous êtes les Lumières qui permettez de grands changements.

Je Vous salue, Je Vous bénis, Je Vous suis. Recevez à l’instant même mon adombrement………….

Et il en est ainsi ! Soyez-Vous, soyez en paix… Présence… Et rien d’autre ! A tout bientôt les Amis !

-  Tous  : Namasté Yosuel  ! Oh be Ahn à Toi Yosuel  !

-  Ma  : Oh Be Ahn à Toi Yosuel  !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna  Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session Questions/réponses à Mirabel et Blacons.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi