Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Transcription de la session n° 9 à Mirabel et Blacons le 11/06/2016 - (...)

Transcription de la session n° 9 à Mirabel et Blacons le 11/06/2016 - L’émergence en Vous de votre réalité

mardi 29 novembre 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 9 à Mirabel et Blacons (Drôme – 26)

« Danser avec tout ce qui Est »

Animée par Yosuel

Intervention du Maître Dragon Sacré Oartz

canalisés par Ma-Ama Amarayah Arayah

Samedi 11 juin 2016

1ère partie  :

Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

- Introduction de Ma-Ama Amarayah Arayah  : Eh bien c’est une joie que Nous Nous retrouvions, un petit Groupe, mais tellement beau, tellement puissant, un Groupe qui émane une belle Energie, une Energie d’Amour, une Energie d’Amour de Nous-mêmes et de tous les Êtres et de « Tout Ce Qui Est ». Et Je Vous honore d’être là, d’avoir fait de la route, et Nous continuons notre chemin ensemble et individuellement.

Vous êtes en Vous, en votre Cœur, en votre espace, sans penser, sans rien n’émettre. Vous Vous laissez aller totalement… ….

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience …….et Nous expirons très, très lentement….. Présence…….. Présence à Soi, en Soi…………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience ……et Nous expirons très, très lentement……… En votre espace, Vous Êtes, sans rien chercher de particulier… Être Soi et naturel…….

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience ……et Nous expirons très, très lentement…… Vous Êtes, simplement « Être »………..

…..Pause…..
-  Yosuel  : Alors mes Amis, Je Vous salue. Je sais que Ma M’interrompt….

-  Ma  : Je voulais Vous dire : Nous accueillons la présence des Êtres de Lumière en notre Cœur et en ce lieu, ainsi que la présence des Pléïadiens , certains Êtres du monde de la nature , ainsi que la présence de notre Ami Maître Dragon Sacré Oartz que Nous connaissons, ainsi que plusieurs Maîtres Ascensionnés , et quelques uns d’Autres………

-  Yosuel  : Alors mes Amis, après ces présentations, Je Vous honore d’être ici, Je Vous honore de participer à cette session, car comme Vous le savez maintenant, les Êtres qui s’éveillent ne peuvent plus se re-trouver par Eux-mêmes. Ils ont besoin de guidances, Ils ont besoin de se regrouper, Ils ont besoin de cheminer en leur Cœur en étant conscients de ce qu’Ils Sont, en étant pleinement conscients en Eux, et cela ne peut se faire qu’en parfaite corrélation avec Nous-mêmes.

Alors Je sais que beaucoup qui entendront cette session ou la liront, se diront que c’est un « appâtage ». Je sais, c’est un nouveau mot, mais Nous en créons beaucoup. On va Vous sortir des ornières de votre dictionnaire ! Mais en réalité, les Maîtres ne peuvent pas comprendre ce qu’Ils Sont, ce qu’il se passe en Eux, quelle est leur réalité, comment Ils peuvent se re-trouver, créer, participer à l’émergence de « la Source » en Eux, participer à toute « la Création », être les Maîtres Ascensionnés ici sur Terre sans la pleine guidance dont Ils ont tant besoin. C’est ainsi que maintenant et désormais pour l’éternité, Vous danserez avec Nous, et Vous ne pourrez pas le faire seuls. La seule différence, c’est que Nous sommes là pour Vous guider, pour Vous dire les choses comme elles doivent être dites, mais c’est Vous qui reprenez conscience de « Qui Vous Êtes », et qui faites en sorte d’être Vous, en conscience, sans ne plus Vous laisser aspirer, et Nous Vous le disons et le redisons, dans l’attraction des pensées de la conscience de masse.

Alors Chacun ressentira les choses à sa façon, et Vous serez amenés d’une certaine façon, à vouloir Vous maintenir dans le contexte de l’Humain, et Vous pourrez être amenés à penser : - « Mais Nous devons aussi prendre en compte cette réalité humaine. » Et c’est là que Je Vous répondrai : l’important est de ressentir, pour Ceux qui ont vraiment envie de vivre en Conscience de « Qui Ils Sont », que tout maintenant converge vers Eux, et que tout participe à ce que Vous puissiez vraiment Vous re-trouver, et réapprendre ce que Vous Êtes sans ne plus Vous identifier à l’Humain que Vous avez cru être, et qu’en même temps, Vous participez à la création de ce Nouveau Monde, et que le Nouveau Monde s’expanse de plus en plus, et que ce Nouveau Monde est déjà votre réalité. Et il fallait que Je le dise !

Maintenant commençons notre session. Comment Vous sentez-Vous actuellement ?...................................... Qu’est-ce qui Vous ramène toujours dans les pensées incessantes ?............... Qu’est-ce qui fait que Vous avez peur de Vous re-trouver, d’aller au-delà de l’Humain que Vous avez cru être ?....................

……Pause……

Eh bien mes Amis, Je Vous dirai : Vous avez une inconstance dans votre état d’être. Cela est dû à une volonté de Vous re-trouver, mais en même temps, à ne pas savoir comment « Être » dans votre quotidien en permanence, parce que Vous êtes confrontés entre être Vous, en Vous, sans ne plus penser, sans ne plus Vous investir dans ce que les Autres vivent, dans ce que ce monde est, et le mental qui doit répondre à toutes vos occupations, à tous les Êtres que Vous côtoyez, à tout ce que Vous lisez ou entendez, à tout ce qui tourne autour de Vous.

Alors il y a une chose aussi qu’il est bon que Je Vous dise, Vous ne pouvez plus « Être » et Vous investir dans ce que ce monde est. Alors ne prenez pas peur, c’est simplement une prise de conscience : quelle que soit votre activité, pour Ceux qui ont un travail dans cette société, c’est de Vous permettre d’être Vous et de moduler avec vos pensées selon ce que Vous devez faire, selon ce que Vous devez répondre aux Êtres que Vous côtoyez, selon ce que Vous êtes demandés, et surtout ce qu’on attend de Vous.

Alors Je Vous dirai que pour le moment ce n’est pas d’une grande simplicité, mais Nous allons mettre l’accent de plus en plus pour Vous faire ressentir comment Vous pouvez être Vous et moduler avec tout ce qui se passe dans votre quotidien sans Vous y investir, mais en y répondant à bien d’autres niveaux. Et c’est là que Vous allez permettre que bien des énergies puissent émerger, non seulement là où Vous Vous trouverez, mais aussi partout où Vous serez, afin que ces énergies servent l’ensemble. C’est un sacré apprentissage, et Nous y allons. N’est-ce pas mon Amie Sylvie ?

-  Sylvie  : Oui, J’en ai grandement besoin !

-  Yosuel  : Parce que Tu commences à percevoir ce que Nous disons, mais Tu patauges encore dans la choucroute quant à le vivre réellement en Toi. Alors ne fait pas ombrage de ne pas le vivre pleinement, car Tu as déjà ressenti ce que Nous disons, et Tu sais vers quoi Tu vas. Il y a un ressenti à d’autres niveaux, et Tu l’as perçu, même subrepticement, mais Tu l’as perçu, et Tu sais que cela est possible. Alors pour le moment Tu péclotes, mes Amis ce sont les expressions de Ma que Je reprends, mais petit à petit, Tu vas pouvoir mettre en place ce que Tu vas Te permettre de ressentir, toujours un peu plus en profondeur, toujours un peu plus subtilement, car Tu as la volonté de vouloir vivre ce que Tu Es.

Alors mes Amis, quand Je dis : que se passe-t-il en Vous, cela veut dire où en êtes-Vous réellement…

-  Navoael  : Mystère !

-  Yosuel  : Ressens, sois là, ressens…… Ressens…….. Pas de mental, descends dans ta profondeur, laisse Navoael T’insuffler…….. Amanayah , peux-Tu Nous répondre ?

-  Amanayah  : Je suis confrontée effectivement au yoyo. J’ai des prises de conscience. Lorsque « Je Suis », c’est facile, Je suis bien, Je vois la vie tout à fait autrement, et puis en une fraction de seconde, Je peux basculer dans Sylvie avec ses états d’Âme, ses souffrances, parce que Je M’identifie encore à certaines choses, mais Je peux voir vraiment ce que « Je Suis » peut faire dans mon quotidien. Donc pour Moi, ça c’est très précieux, parce que Je commence à ressentir et à voir dans ma propre réalité ce que ça M’amène à vivre, mais encore de façon bien inconstante et insuffisante. Ca ne fait pas partie dans 24 h d’une mes journées et ça occupe peu de temps, mais même au niveau de mon travail, Je peux, enfin Je crois, que l’entreprise change, il y a des choses qui étaient impensables qui sont en train de se produire, et Je Me dis que la Lumière, dans cette entreprise, fait bouger les choses…

-  Yosuel  : Ta Lumière ! C’est là que Tu Te rends compte mon Amie combien Tu ne peux plus Te considérer comme un Être inférieur, soumise, mais un Être qui étant en Conscience de la Puissance qu’Il Est peut faire bouger les choses, et c’est ce qui se passe. Personne ne le voit, personne ne le sait, mais Toi, Tu le sais. C’est ainsi que Je veux Vous amener à ressentir que lorsque Vous êtes Vous, lorsque Vous ne jouez plus à l’Humain limité, lorsque Vous en ressentez en Vous ce que Vous êtes d’une certaine façon, lorsque Vous Vous permettez « d’Être », sans ne plus Vous laisser aspirer dans l’attraction des pensées de la conscience de masse, Vous pouvez faire bouger les choses, Vous pouvez amener bien des compréhensions, sans même chercher à changer les Autres, sans même faire ambage de quoi que ce soit, mais être Vous, dans la certitude que ce que Vous Êtes amène le changement, amène la libération de bien des énergies, et surtout amène des compréhensions qui n’étaient pas accessibles auparavant.

Et cela mon Amie, Tu l’as perçu, à faible dose, mais c’est un grand début, et Tu sais que cela est une vérité. Rien ne peut être dit avec des mots, mais tout peut être expérimenté et ressenti. Lorsque Nous Vous disons les choses, il y a des Êtres qui vont les décortiquer avec l’intellect, le mental, et Ils ne trouveront jamais ce que Toi Tu T’es permis de ressentir, et ce que Toi Tu peux voir comme une vérité, une réalité qui peut être ressentie à bien des niveaux.

Alors mon Amie, quand Tu prends conscience de ce que Tu es à même de faire et d’engendrer au sein d’une entreprise, que penses-Tu alors de Toi ?

-  Amanayah  : « Je Suis », comme s’il y avait une part de Moi qui était ébahie, et c’est merveilleux, c’est grandiose, c’est quelque chose que Je n’imaginais pas.

-  Yosuel  : Alors accepte maintenant que c’est ce que Tu Es…….. N’en aie pas peur et accepte maintenant que Tu n’as plus à jouer aucun jeux de peurs, de limitations, de soudoiement envers Qui que ce soit, et surtout ne Te sous-estime plus……... Tu touches d’une certaine façon ce qu’est ta Puissance. Alors décide que Tu n’as plus à T’en faire et que Tu chemines vers ta réalisation…….. Ne cherche pas à comprendre les choses. Tu sais « qu’Être » suffit… « Être » suffit, et cela vient à Vous, sans n’émettre rien d’autre « qu’Être ». Et chaque fois que Tu veux voir les choses bouger pour Toi, il Te suffit en ton Cœur, en ta Conscience, de l’impulser, et cela se manifeste. Cela est simple, non ? Le plus complexe est de ne plus y mettre de mental suggestif de la conscience de masse : - « Je Suis, Je le vis. »…..

Alors mes Amis, que se passe-t-il en Vous à l’instant même ?................ Marie-Denise , peux-Tu Nous répondre ?

- Ma  : Nous faisons Tous la même chose en Nous, ça Nous concerne Tous…

-  Marie-Denise  : Ce que Tu as dit à Sylvie , J’aimerais bien le vivre !

-  Yosuel  : Alors permets-Toi d’aller à la rencontre de Toi-même. Permets-Toi de T’intérioriser, permets-Toi d’être Toi en Toi, et ne joue plus à Celle qui cherche en vain des compréhensions, des réponses dans tout ce qui se dit, auprès de tous Ceux que Tu côtoies, dans toutes les actualités, dans tout ce que les Autres émettent. Ils jouent le jeu de ce que ce monde est, tel qu’on attend d’Eux qu’Ils soient, permets-Toi d’aller au-delà, ne joue plus à ce jeu de nourriture énergétique. Accepte enfin de ressentir en Toi-même, en ta profondeur ce que Tu Es, sans ne plus rien chercher……….

Je sais qu’il est difficile à un Humain qui a fonctionné uniquement avec son mental dans l’attraction des pensées de la conscience de masse, de pouvoir s’en extraire, et de procéder à une toute nouvelle façon de ressentir au-delà des ressentis humains. Cela ne se fait pas du jour au lendemain. C’est pour cela que Vous avez besoin d’être guidés, c’est pour cela que les nouveaux Maîtres ont besoin de participer à ce que Vous appelez « sessions » et que Nous appelons « Regroupement des Consciences dans l’Unité au sein même de la Source ». Vous le ressentirez de plus en plus, car ce monde va s’éclater, et les choses vont pendre bien des ampleurs que Vous n’entrevoyez pas encore.

Alors mon Amie, permets-Toi d’aller de plus en plus en Toi-même, sans avoir peur de ce que pourraient penser de Toi Ceux qui T’entourent. Il Te suffit d’être Toi, simplement. Ne fais pas ambage de quoi que ce soit, ne cherche pas à Les changer, sois simplement Toi ! Prends du temps pour Toi, prends du temps pour T’écarter quelques instants et être au calme en Toi-même. Ne cherche plus ta raison d’être dans tout ce qui se dit, dans tout ce que les Autres vivent, mais accepte d’apprendre à Te connaître. Accepte d’aller en Toi ressentir à des niveaux que Tu ne T’es jamais permis de ressentir, et là les choses vont Te sembler évidentes. Tu auras un regard sur ce monde, sur les Êtres, sur tout, différent, mais oh combien compréhensif, oh combien expressif par rapport à ce que Tu Te permettras de ressentir.

Tout est en Vous les Amis, rien de l’extérieur ne Vous y amènera. Alors, bien sûr Tu as bien des choses à intégrer, et surtout à dépasser, mais accepte que Tu puisses vivre, dès maintenant, en Te permettant d’être Toi dans l’instant présent. Ne Te retourne plus sur ton passé, n’aie pas peur de ton devenir, sois en permanence dans l’instant présent : - « Je Suis, et Je Me permets « d’Être »… « Je Suis », et Je ne cherche plus ma raison d’être dans tous Ceux que Je côtoie… « Je Suis », et Je M’autorise enfin à vivre pour Moi comme Je ne Me le suis jamais permis. Je ne rejette pas les Autres, Je ne suis pas dans l’indifférence, Je comprends simplement que Je n’ai plus à M’investir pour tous Ceux qui doivent Eux-mêmes faire le choix de « Qui Ils Sont » pour pouvoir ressentir ce qui ne Leur permet pas « d’Être », et de le dépasser. »….

Cela ne T’appartient pas ! Tu n’as plus à T’y impliquer, Tu n’as plus à T’en nourrir, mais de décider maintenant fermement : - « Je Suis, et Je vais à la rencontre de Moi-même. C’est de Moi dont il s’agit et de personne d’autre. »….

Et plus Tu seras Toi, plus Tu libèreras toutes les parties souffrantes qui T’empêchent « d’Être », plus Tu rayonneras et plus Tu apporteras beaucoup à tous Ceux que Tu côtoies, et même Je dirai à toute cette Humanité. Tu crois qu’en T’investissant dans les souffrances des Autres, dans leur mal-être, dans ce qu’Ils vivent, Tu peux participer à Les aider, Tu ne fais qu’une chose, c’est de Les maintenir dans ce qu’Ils sont en Te nourrissant Toi-même de leurs énergies, sans Leur donner de solutions, mais en ne Te permettant pas de vivre et de voir les choses autrement. Plus Tu vas ressentir ce qu’est vraiment l’Amour de Soi-même et de « Tout Ce Qui Est », et plus Tu auras un regard différent et Tu comprendras alors que tous les Êtres se jouent à Eux-mêmes, les Uns imbriqués dans les Autres sans jamais trouver une porte de sortie, même si parfois il y a un mieux, même si parfois il y a une guérison, même si parfois il y a une opportunité, cela ne sera jamais la réalisation totale dans la grandiosité qui comprend l’abondance, la pure santé, la joie « d’Être », la joie de vivre et la créativité dans toute sa beauté, et qui va bien au-delà de tout ce que Vous imaginez être la Créativité au niveau de l’Humain : - « Je ne crée pas en M’investissant durement dans un travail, mais Je crée facilement rien qu’en émettant avec ma Conscience ce que Je veux voir se manifester. »…

Ca paraît utopique n’est-ce pas, et pourtant, c’est la réalité de l’Emanescence Divine. Et Nous Nous exprimerons de plus en plus dans ce sens, car petit à petit, les Êtres qui ont la volonté de se re-trouver et d’être ce qu’Ils Sont vont manifester les choses au-delà de toutes conceptions humaines, de tout entendement humain.

Alors mon Amie, octroie-Toi du temps pour être avec Toi-même, et ne pense surtout pas que Tu es une mauvaise personne qui rejette les Autres ou qui tombe dans l’indifférence, mais permets-Toi de ressentir qu’en étant en Amour de Toi-même, Tu vas pouvoir Te délivrer de tout attachement, de toute aspiration que les Autres procèdent sur Toi pour se nourrir de tes Energies, pour Te pomper, et pour Te maintenir dans les basses fréquences. A Toi de Te permettre d’aller ressentir en Toi ce que Tu Es en réalité, et si c’est ton choix, Nous seront là. Et il en est ainsi !

Alors mes Amis, cela Vous bouscule, cela Vous contrarie quelque peu, mais cela est nécessaire, car Vous êtes tellement enfermés dans ce que l’on a fait de Vous, de ce que l’on a attendu de Vous, dans ce que l’on a fabriqué de Vous, et le mot n’est pas assez fort, que Vous ne pouvez plus perdurer dans un système enfermant, dans un système restrictif, dans un système de soumission, dans un système de manipulations, et quand Je dis manipulations, c’est à tous les niveaux, et ce qui Nous amuse, c’est que tous Ceux qui prônent la chasse aux Sorcières d’une certaine façon, en disant aux Uns, aux Autres : - « Ne Vous laissez pas manipuler. » S’Ils étaient de notre côté, Ils seraient effarés de voir combien Eux-mêmes sont enfermés et manipulés, mais Ils ne le savent pas, Ils n’en sont pas conscients, et Ils croient bien faire en répondant aux demandes de Ceux qui justement ne veulent pas que Vous Vous libériez de la manipulation de Ceux qui Vous dirigent, de Ceux qui Vous inculquent que Vous devez être d’une certaine façon et suivre un modèle qui correspond à tout ce qui a été mis en place.

Alors que décidez-Vous pour Vous ?................. Emaliah , qu’est-ce que Tu aurais à dire à ça ?

-  Emaliah  : Ah !!! Ce que Je décide pour Moi, c’est d’Être… Être, vivre pour Moi…

-  Yosuel  : Est-ce que Tu le vis pleinement ?

-  Emaliah  : Pas tout à fait encore, il y a encore des petits trucs…

-  Yosuel  : C’est quoi ces petits trucs ?

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose en Nous. Ressentez, Vous êtes en Vous et Vous ressentez…

-  Emaliah  : J’ai un petit problème avec la nourriture, Je compense un peu, Je ne sais pas pourquoi Il y a peut-être quelque chose que Je ne veux pas voir, ressentir. Je ne sais pas…

-  Yosuel  : Et si Tu Te permettais de Te faire plaisir en abandonnant tout ce que l’on T’a appris qui était bon ou mauvais… : - « Je ne Me suis pas permise de Me faire plaisir selon mes aspirations du moment. J’ai envie d’un gâteau, Je le mange ! J’ai envie de Me faire une petite cuisine sympa, Je le fais, et Je ne pense plus : ça, il faut que Je le prenne d’une telle ou telle façon, ça, il faut surtout pas que Je le prenne il y a quelque chose qui n’est pas bon pour le corps, ça, il ne faut pas que Je le cuisine comme ça, là, il y a des ingrédients qui ne sont pas appropriés, qui ne sont pas bons. »…et si, et ça, et si, et ça…lâche tout ! Fais-Toi plaisir. Il y a aussi une chose, c’est que Tu ne Te donnais pas de douceur, et maintenant Tu as envie de ressentir cette douceur, Tu as envie de Te prendre dans tes bras, Tu as envie d’être en Amour avec Toi-même, et Tu n’as plus envie que les Autres T’empêchent par toutes leurs croyances, leurs recettes, leurs interdits, leurs peurs, de Te dire ce qui est bon pour Toi ou ce qui ne l’est pas. Tu n’as plus envie d’entendre les bons Conseilleurs, Tu as envie de ressentir par Toi-même ce qui Te fait plaisir, ce qui Te correspond.

Alors surtout ne tombez pas dans le jeu de Vous gaver de n’importe quoi. Vous savez ce dont Je parle… Vous savez très bien que Vous pouvez Vous nourrir sainement selon ce que Vous ressentez, selon ce qui Vous fait plaisir, et non plus selon des recettes pré-conseillées dans ce qui est bon et mauvais.

Maintenant, il est bon aussi que Tu lâches totalement et définitivement toutes tes peurs concernant tout ce qui a été divulgué sur tout ce qui peut rendre malade les Êtres, les intoxiquer, leur apporter de graves maladies, ou tout ce qui est tronqué, falsifié, manipulé…va au-delà ! : - « Je fais ce que J’ai envie de faire, Je choisis ce qui Me correspond, mais sans ne plus rentrer dans aucun jeu d’après tout ce qui a été dit et émis. Je sais ce qui Me correspond, Je sais ce que Je veux et que Je ne veux pas, et Je ne rentre plus dans les interdits, quelle qu’en soit la raison. »…

Alors les Amis, ne croyez pas que Nous Vous disons de faire ou de consommer n’importe quoi, mais de comprendre, de ressentir pas Vous-mêmes ce que Vous aimez, ce que Vous voulez pour Vous, en sachant que Vous pouvez aller au-delà de toutes vos peurs sur ce qui est pollué, en sachant que rien ne Vous affectera en étant dans la pleine Lumière que Vous Êtes. Alors cela ne veut pas dire accepter ce qui se fait, mais en étant Vous, en expansant votre Lumière, Vous allez permettre que les choses changent. Acceptez que rien ne peut Vous nuire si Vous-mêmes Vous êtes en Conscience de « Qui Vous Êtes », de votre Puissance et de la Lumière qui éclaire toutes choses.

Il y a tout ce qui se passe pour que ce monde change, pour que les choses ne soient plus falsifiées, détruites, dénaturées, et Nous les honorons, honorez-les ! Quant à Vous, en Vous, dans la pleine Lumière que Vous Êtes, dans la Puissance que Vous Êtes, Vous permettez la transmutation de tout ce qui a été contrarié, dénaturé. Vous œuvrez à d’autres niveaux, et cela se fait ! Ce que Je veux Vous dire, c’est : ne jouez plus ces jeux, écoutez-Vous, soyez-Vous, et ne Vous investissez plus dans tout ce qui se passe, mais dans l’Amour que Vous Êtes, dans la pleine Lumière que Vous Êtes, Vous participez à la transformation, au changement, à la transmutation de tout ce qui a été produit jusqu’à présent pour Vous garder dans une certaine dégénérescence. Ne le vivez plus ainsi pour Vous, ne l’acceptez plus, et mon Amie, ne tombe plus dans ces jeux ! Ne tombe plus dans toutes les croyances possibles et inimaginables de ce qui doit être pris ou pas pris. Vis en conscience, vis pour Toi-même, et ne tombe plus dans le piège de tous Ceux qui veulent T’influencer par des choses qui ne Te correspondent pas. Ressens-le, et accepte enfin de vivre pour Toi. Et c’est ainsi !

-  Emaliah  : Merci !

-  Yosuel  : Mes Amis, qu’avez-Vous retenu de tout ce qui vient d’être dit ?.................. Navoael , peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons tous la même chose en Nous….

-  Navoael  : Nous avons…J’ai dans tout ce qui vient d’être dit…J’ai pris le Nous, et Je vais parler du « Je »…

-  Yosuel  : C’est mieux ainsi mon Ami !

-  Navoael  : En dépit de tous les énormes cadeaux que J’ai reçus, J’ai encore des coups bas d’arrière garde…alors des coups bas, ça c’est pas bon comme mot ! J’ai encore à être vigilent, mais c’est plus subtil que ça. Il M’arrive d’être encore dévoré par une petite question insidieuse : est-ce que le bonheur est pour Toi ? Est-ce que Tu as le droit d’être joyeux ? Est-ce que Tu as le droit d’une pleine réussite…

-  Yosuel  : Mon Ami, Je T’arrête !

-  Navoael  : Voilà…merci, merci !

-  Yosuel  : Re-trouve-Toi en Toi………… Là c’est totalement la personnalité humaine pris dans l’engrenage de la conscience de masse qui s’exprime. Apprends à être en Toi… : - « Je suis Moi, en mon espace, et chaque fois que Je ressens qu’il y a quelque chose de grandiose qui se passe, que ce soit plus conséquent ou que ce soit subrepticement, immédiatement : ah, Je ne suis pas un simple Humain limité, c’est grandiose, Je l’accepte, Je Me permets de le ressentir de plus en plus. C’est ce que Je Suis ! »…

Mon Ami, Tu laisses trop ton mental Te suggérer tout ce que Tu as vécu, tout ce que Tu as cru de Toi et qui n’est pas ce que Tu Es. Il est temps que Tu ailles au-delà, il est temps que Tu Te permettes de plus en plus d’être Toi, en Toi, sans penser, et de laisser émerger de ta Profondeur quelque chose de grandiose qui T’amènera à ne plus émettre ce genre de pensées et d’être en Amour avec Toi-même : - « Je ne peux pas être un Être limité, petit, mauvais, et tout ce que cela comporte dans le déni de Soi, et vouloir comprendre ce que « Je Suis » en réalité. C’est incohérent. »…

Tu ne peux pas dire : - « Je viens à des sessions pour reprendre conscience de « Qui Je Suis », un Être Divin, une Emanescence de «  La Source  » et de continuer à Me jouer à Moi-même dans la non-estimation de Moi-même, dans le rejet de Moi-même, dans l’incompréhension de tout ce qui M’est dit. »…

Il est temps que Tu acceptes enfin d’être un peu plus conscient de « Qui Tu Es ». Je sais, cela va Te demander encore du temps pour ressentir un peu plus en profondeur ce que Tu Es, mais déjà, mon cher Ami, n’émets plus ce genre de pensées, ne permets plus à ton mental de T’emmener là où Tu n’as plus à aller : - « Je Me permets d’aller à la rencontre de Moi-même, d’aller en ma Profondeur, sans rien chercher de particulier. »…

Cela veut dire en Soi, se permettre « d’Être », sans rien émettre d’autre que de vivre en conscience, sans forcer, sans rien chercher, sans rien contrôler, mais se permettre « d’Être » : - « Je Suis, et J’ai à cœur de le vivre. Le « Je Suis » est la Conscience « d’Être ». Le « Je Suis » ne connaît pas tous les déboires des Humains. Alors si Je dis « Je Suis », Je ne M’adonne plus aux déboires des Humains. »... Et il en est ainsi !

-  Navoael  : Namasté !

-  Yosuel  : Alors mon Ami, ne Te pose plus de question, apprends à être Toi, en Toi.

Mes Amis, bien des choses ont été comprises, bien des choses ont été libérées, et Vous Vous êtes permis d’aller plus en conscience de « Qui Vous Êtes ».

Alors Je Me ferrai un grand plaisir de Vous retrouver tout de suite après votre pause goûter. Et il en est ainsi !

-  Le groupe  : Merci, Namasté Yosuel  !

************* Pause goûter******************

2ème partie  :

-  Ma  : Vous Vous laissez aller……….. Vous Vous détendez totalement….…… Vous êtes Vous, en Vous, en votre espace, en votre Cœur……...

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience ……et Nous expirons très, très lentement…… Présence……… Présence à Soi, dans l’instant présent………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en consci ence……et Nous expirons très, très lentement……… « Être », être Soi dans l’instant présent, sans penser…….

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience ……et Nous expirons très, très lentement………. Conscience « d’Être », d’être le « Je Suis », en son Cœur, en l’instant présent…………….

Alors, avant de laisser Yosuel s’exprimer, Je voulais rajouter surtout pour MaAna que notre Ami le Maître Dragon sacré qui est présent en cette session, est : Oartz … Je l’avais sur le bout de la langue, mais impossible de le sortir, et J’honore Oartz par sa présence…

…..Pause…..

-  Yosuel  : Alors les Amis, Vous Vous êtes bien régalés ?

-  Tous  : Ah oui !

-  Yosuel  : Vous Vous êtes fait plaisir ?

-  Tous  : Oui !

-  Yosuel  : Il n’y a pas eu de restriction ?

-  Tous  : Non !

-  Yosuel  : Il n’y a pas eu de gavage non plus ?

-  Tous  : Non !

-  Yosuel  : N’est-ce pas Ma  !

……Rires de Tous …..

-  Navoael  : Le plaisir, le bien-être d’être là !

-  Yosuel  : Alors les Amis, Je vais Vous demander de Vous laisser aller en totalité……….. Allez toujours au-delà des mots. Permettez-Vous de ressentir en votre Présence. Laissez pleinement votre Emanescence s’exprimer, Vous insuffler ce qu’Elle est à même de Vous insuffler. Lâcher le mental……… Et Vous allez Vous permettre de ressentir, au-delà des ressentis humains, ressentir en votre Profondeur ce que Nous allons Vous amener à ressentir, à libérer, qui est un point important sur « la blessure de la naissance originelle ».

Vous Êtes, Vous ne cherchez pas à comprendre, Vous ressentez, pas de mental…………

De l’instant où a commencé votre voyage à travers le temps et l’espace, à travers la réalité matérielle qui a eu lieu il y a très longtemps, Vous avez gardé les émotions qui l’accompagnent : la douleur d’être séparés. Cette douleur a un effet encore maintenant dans vos émotions, vos sentiments et comportements quotidiens. Cela se traduit par un sentiment d’inquiétude ou de malaise intérieur, à la notion harcelante d’être en quête de quelque chose. Il y a une tension interne, du fait que Vous n’êtes pas entièrement à l’aise avec Vous-mêmes. C’est de cette tension primaire que nait la tendance à chercher une confirmation extérieure sous la forme d’une reconnaissance de la part des Autres.

Imaginez que Vous fassiez partie d’un océan d’Amour, où Vous avez le sentiment d’être en sécurité et complètement libre de soucis et d’angoisses. Imaginez-Vous dans les bras de cette Conscience aimante qui imprègne tout et que Vous ne connaissiez rien en dehors de cela…telle est l’Energie de «  La Source  », l’Energie qui Vous a donné naissance. Vous connaissez aussi cet état dans votre vie terrestre au stade de l’embryon, dans l’utérus maternel.

A un moment donné, toutefois, il y a eu un changement. Vous avez fait l’expérience d’une sorte de déchirure, c’était le début de votre naissance en Être individuel. C’est au moment où Vous Vous êtes détachés de cette unité toujours présente qui Vous étreignait que, pour la première fois, Vous avez fait l’expérience de Vous-mêmes, un sens rudimentaire du « Je » à été initialisé à cet instant. L’expérience d’être déchirés, séparés de la matrice cosmique Vous a laissé égarés et désorientés. Vous n’étiez pas en état de comprendre quand cela est arrivé, Vous étiez alors seulement en état d’expérimenter.

Vous avez commencé à chercher quelque chose à quoi Vous raccrocher, un moyen de retourner à la sécurité que Vous connaissiez. Vous Vous sentiez perdus, Vous Vous sentiez exclus. Ce fut un moment sombre. Néanmoins, ce fut en même temps un moment d’immense créativité. Vous avez pénétré dans cet espace sous forme de petite semence, c’était un espace pleins de potentialités, pleins d’expériences possibles encore inconnues. Nombre d’émotions que Vous avez eu à gérer au début de votre voyage cosmique sont comparables aux émotions de l’Enfant perdu. Ce sont les émotions d’un Nouveau-né qui doit s’habituer à une réalité étrange et inconnue.

Au cours de ce périple, Vous avez fait un grand nombre d’expériences. Vous avez adopté de nombreuses formes, habités différents corps, et finalement, Vous êtes arrivés ici sur la planète Terre. La Terre est un lieu de grande créativité et de nombreuses possibilités, mais au fond de Vous, il y a un sentiment de manque, comme si quelque chose Vous manquait et que Vous ne sachiez pas ce que c’est. Ce qui Vous manque, c’est l’Amour que Vous Êtes et l’Amour de «  La Source  ». Acceptez que Vous n’avez plus à souffrir de ce manque d’Amour…………….et qu’en reprenant le chemin de votre Cœur, Vous allez pouvoir être à nouveau dans le ressenti de cet Amour que Vous Êtes, et Vous allez pouvoir continuer maintenant à Vous réaliser sans ne plus souffrir d’aucune séparation.

Acceptez cette souffrance du manque d’Amour dans l’Unité « du Tout »…………..et acceptez que Vous n’avez plus à chercher cet Amour, mais que Vous pouvez maintenant le retrouver et le vivre sans ne plus chercher en l’Autre ce que Vous Êtes, et sans ne plus être dans l’attente que l’Autre Vous nourrisse de ses énergies, et surtout de son Amour, parce que Vous pouvez maintenant vivre pour Vous en ressentant l’Amour que Vous Êtes et l’Amour de «  La Source  ».

Prenez une grande respiration profonde …………….en ressentant que Vous êtes en train de recréer les tonalités sensibles de la Matrice Cosmique, par et pour Vous-mêmes…………

Acceptez maintenant que Vous pouvez partager cet Amour avec tous les Êtres, et si c’est votre choix, avec un Être avec Lequel Vous aurez à cœur de partager ce que Vous Êtes………… Et il en est ainsi ! : - « Je Suis, et Je vis maintenant dans l’Amour de Moi-même sans ne plus exclure Qui que ce soit, et être en Amour de « Tout Ce Qui Est »… Et c’est ainsi….

Et c’est ainsi que Vous pouvez être Vous, et surtout vivre maintenant dans l’Amour, sans peur de ce que Vous Êtes, et sans peur de ce que «  La Source  » Est….

Ceci est une guidance de Yeshua , de Ma , de Yosuel et de Christos .

-  Ma  : Laissez-Vous aller……….

… Pause…

-  Yosuel  : Mes Amis, comment Vous sentez-Vous ?........ Pouvez-Vous comprendre, et bien sûr surtout ressentir, qu’il y a tellement d’Amour en Vous que Vous ne Vous permettiez pas de Le vivre, parce que Vous avez toujours cru qu’on ne pouvait pas s’aimer, parce que Vous Vous sentiez tellement rejetés au point d’aller chercher l’Amour en l’Autre, de Vous nourrir de l’Autre, et de Vous chercher au travers de tous les autres Êtres, et de n’importe quelle méthode, quelle qu’elle soit.

Maintenant Nous Vous révélons que c’est en Vous, en Vous uniquement, que Vous pouvez Vous re-connecter à ce que Vous Êtes, et accepter qu’il n’y a jamais eu de séparation, mais des expériences que Vous Vous êtes permis d’expérimenter pour aller à la rencontre de Vous-mêmes, dans ce que Vous ne connaissiez pas de Vous-mêmes. Et là, cela a été un long parcours, parfois et même souvent très difficile, douloureux, empreint de beaucoup de souffrances et surtout du déni de Soi, de l’abnégation de Soi.

Réapprenez à être Vous mes Amis, réapprenez à sentir «  La Source  » que Vous Êtes, sans ne plus jamais Vous sentir démunis par rapport à tous ce que Vous vivez encore, par rapport à tout ce que ce monde est. Mais permettez d’émettre en votre Cœur ce que Vous voulez réellement vivre pour Vous, ce que Vous voulez réellement faire maintenant, ce que Vous voulez engendrer pour Vous et au service de « Tout Ce Qui Est », au service de cette Humanité et de tout cet Univers. Et c’est ainsi !

… Pause…

Alors dans les moments où Vous êtes là en session, Vous Vous permettez de ressentir, Vous Vous permettez d’être beaucoup plus Vous-mêmes, mais ensuite, quand Vous allez passer le pas de la porte de cette salle, comment allez-Vous Vous comporter ? Est-ce qu’il n’y a pas une peur qui Vous empêche d’être Vous, comme Vous Vous le permettez d’une certaine façon en ce moment ? Cette peur, elle s’appelle : la peur d’être ce que Vous Êtes, tant Vous avez été confrontés à bien des choses qui ne Vous permettaient pas d’être Vous-mêmes. Et maintenant être Vous-mêmes, cela demande de revoir votre façon d’être, cela demande de Vous accorder de ne plus jouer au jeu de ce que les Autres attendent de Vous, d’être d’une certaine façon, de correspondre aux Autres, de sortir d’un certain moule, d’être conformes à ce que l’on attend de Vous, à ce que l’on veut que Vous soyez.

Alors mes Amis, pouvez-Vous comprendre que lorsque Vous sortez d’une telle session où la puissance des Energies est présente, Vous Vous retrouvez confrontés à ce que Vous avez l’habitude de vivre, mais que voulez-Vous vivre maintenant ? Est-ce que Vous voulez perdurer à vivre selon ce que ce monde attend de Vous ou Vous affirmer enfin dans ce que Vous Êtes sans ne plus en avoir peur, sans vouloir monter sur un piédestal, sans vouloir changer Qui que ce soit, sans Vous faire prévaloir de quoi que ce soit, mais décider « d’Être », décider de montrer ce que Vous Êtes, un Humain Divin qui maintenant comprend qu’il n’est absolument pas l’Humain limité et conditionné qu’Il a cru être, un Humain aux caractéristiques très limitées répondant aux normes dans l’hypnose qu’on Lui a imposé.

Qu’est-ce que Vous attendez donc pour vivre ce que Vous Êtes ?..................... Sylvie mon Amie, peux-Tu répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.……

-  Sylvie  : Je n’ai plus aucune raison d’attendre, J’ai à le vivre.

-  Yosuel  : Est-ce qu’il y a des choses qui T’en empêchent ?

-  Sylvie  : Oui, il y a eu toute cette guidance qui vient d’avoir lieu. Alors, Je ne sais pas si ça parlait de ma blessure, mais en tout cas, cette semaine, Je n’ai pas arrêté de plonger là-dedans : la blessure de ne pas être aimée, et patati, et patala…

-  Yosuel  : Surtout, surtout mon Amie, le patati et le patala !!!...

………Rires de Tous ……

-  Yosuel  : …parce que cela comprend bien des choses.

-  Sylvie  : Je suis retombée dans des choses que Je croyais avoir, ou du moins que J’avais déjà allégé un petit peu la question, et J’étais toute surprise de Me prendre les pieds dans le tapis toute seule, et il y a eu une pulsion qui est montée en Moi et Je Me suis mise à éclater en larmes, alors qu’il n’y avait vraiment pas matière. Sur ce point là, Je suis une véritable écorchée vive, encore.

-  Yosuel  : Alors Je Te dirai mon Ami : n’émets plus ce genre de pensées. Tu n’es pas une écorchée vive, Tu es un Être sensible qui prend conscience de ce qu’il se permet encore de vivre, alors qu’au fond de Toi-même, Tu sais que Tu n’as plus à vivre de cette façon-le. Alors permets-Toi le, et sache que chaque fois que Tu prends conscience d’une attitude qui ne Te correspond pas, qui n’est pas ce que Tu Es, Tu grandis et Tu le dépasses. C’est ainsi que Vous Vous permettez de comprendre et de ressentir ce que Vous avez à lâcher et à dépasser. Mais ce n’est pas une souffrance, c’est une peine, la peine d’être encore d’une certaine façon, alors qu’au fond de Toi-même, Tu sais que Tu peux être autrement. Et c’est ainsi !

-  Sylvie  : Merci !

-  Yosuel  : Et là, ça Me permet d’aborder un autre sujet qui est relié à ce qu’on vient de dire : Vous savez que Vous n’êtes pas Vous-mêmes en permanence, alors il va être bon, pendant un certain temps, pas définitivement, mais pendant un bon certain temps, de Vous observer. Observez-Vous dans votre façon d’être, dans vos limitations, dans vos paroles, dans vos pensées et dans vos gestes. Observez-Vous, et prenez conscience de ce que Vous ne voulez plus vivre, de ce que Vous ne voulez plus être, et accueillez-Vous ! Accueillez-Vous en Amour de Vous-mêmes, et transcendez cette partie que Vous avez pu observer et qui ne Vous correspond pas.

Allez au-delà d’une certaine façon limitative et qui ne correspond pas à ce que Vous Êtes. Observez-Vous dans tous vos retranchements, dans toutes vos peurs, dans toutes vos limitations, dans le déni de Vous quand Vous l’émettez, dans votre peur « d’Être », dans la peur de ce que les Autres émettent et Vous renvoient d’une certaine façon. Observez, ayez du recul, et transcendez tout ce que Vous avez pu voir, ressentir qui n’est plus ce que Vous voulez vive. Observez-Vous mes Amis dans votre façon humaine d’être encore, dans votre façon humaine de réprobations et d’interdictions, de croyances, de rejets, et surtout d’incertitudes quant à ce que Vous Êtes…n’est-ce pas mon cher Ami Raoul ? Ne plus douter un seul instant de ce que Tu Es ! Et cela va bien au-delà de toutes tes pensées humaines dans la conscience de masse. Seul en ton Cœur, Tu pourras Te permettre de ressentir ce que Tu Es en réalité…

-  Navoael  : Je peux dire un petit mot !

-  Yosuel  : Je T’en prie mon Ami !

-  Navoael  : Merci Yosuel  ! Alors ce que J’ai constaté, quand, pour des raisons pas nécessairement claires, tout d’un coup de douter, et que Je prends conscience que là, c’est du passé qui s’exprime, que c’est mon mental ou c’est de l’égo, alors Je le dis très clairement, et dans ces moment-là, J’ai perdu quelque chose, alors Je vais employer des mots impropres, la force ou l’énergie pour dire : stop, stop, stop ça déconne, stop, stop, stop…revenons calmement, Je suis un Être Divin. Eh bien là, Je ne trouve pas ces ressources que Je viens de caricaturer, voilà ! Je voulais simplement dire ça ! Je n’ai pas les outils, Je n’ai pas la force, ou du moins Je ne Me donne pas la force ni les outils pour lutter contre ça, peut-être comme si Je Me délectais encore une fois d’être…et Je M’arrête voilà !

-  Yosuel  : Alors mon Ami,…

-  Navoael  : Merci !

-  Yosuel  : …dans ton expression : - « Je ne Me donne pas le droit… » Tu as compris que la réalité n’est pas que Tu n’as pas les outils, parce que Tu les as, mais que Tu T’interdis par Toi-même de renouer avec ce que Tu Es pour ne pas lâcher la partie de Toi qui durant toute cette vie et bien des vies antérieures, Tu voulais démontrer que tout est une question de compréhension dans l’Humain au travers de ce que les Autres vivent pour comprendre ce que Toi Tu vis. C’est la partie tellement profonde en Toi-même qui T’empêche de Te permettre…

-  Navoael  : Elle Me sert encore la gorge, c’est revenue, comme s’il y avait un étranglement…

-  Yosuel  : …laisse-Toi aller………….. Tu es dans ton Cœur, Tu lâches le mental…

-  Navoael  : C’est le corps qui parle…

-  Yosuel  : …c’est surtout l’émergence de cette partie que Tu es à même maintenant de libérer : - « J’ai toujours voulu comprendre au travers des Autres ce que « Je Suis », sans jamais renouer avec ma Puissance intérieure. Je viens de le ressentir, elle a émergé, elle s’est manifestée au niveau de ma gorge, et Je l’accepte enfin…. Je ne lui permets plus d’être. Cette partie n’est plus ce que J’ai à vivre, et Je M’ouvre enfin à ma réalité Divine, en acceptant d’aller à la rencontre de Moi-même, en mon Cœur, en mon espace, sans ne plus jamais douter de ce que « Je Suis », et que les réponses sont là, elles ne sont pas chez les Autres, en les Autres, à l’extérieur, elles sont en Moi, dans ce que « Je Suis », et Je l’accepte enfin ! Je Me permets « d’Être »… Je Me permets d’être dans cet espace, et de laisser le flux et le reflux couler en Moi, sans aucun obstacle. Ma gorge se libère, et J’honore mon corps, J’aime mon corps. Il est la partie qui Me permet d’être ici en incarnation, et il est la partie intégrante de ce que « Je Suis » en totalité. Je ne Me rejette plus, Je ne Me considère plus comme un Humain petit. Je ne Me considère plus comme l’Enfant bafoué, rejeté, recalé dans un coin. Je suis l’expression même de ma pleine Gloire, le « Je Suis » que « Je Suis ». »… Et il en est ainsi !

-  Navoael  : Merci, Namasté !

-  Yosuel  : Mon Ami, sois-Toi, ne Te pose plus de questions, mais apprends à ressentir. Tout Te sera révélé en ton Cœur, en Toi-même. Et c’est ainsi !

Alors les Amis, il y a bien des choses que Je pourrais Vous dire, mais on va y aller petit à petit, une chose après une autre, un pas après l’autre, et Vous le savez. Ce que Je pourrais dire, c’est qu’il y a Vous, dans un corps Humain qui marchez sur cette Terre, et il y a Vous dont Vous permettez qu’Il puisse être ici dans ce corps humain, et qui est votre véritable Essence.

Alors Vous Vous demandez toujours : - « Mais est-ce qu’on n’est pas deux, l’Humain et le Divin ? » Alors Je Vous dirai : Vous n’êtes pas deux, Vous êtes multiples. Vous n’êtes pas que deux, Vous êtes nombreux, mais pour le moment, acceptez que votre propre Essence Divine puisse être présente en Vous, en ce corps, ici sur cette Terre, et n’acceptez plus de Vous rejeter, ne croyez plus qu’il y a séparation, n’acceptez plus que Vous ne pouvez pas être aussi ce que Nous Sommes. Vous êtes Vous ici, sur cette Terre, dans ce corps avec une conscience mentale qui a repris toutes vos expériences, et en Vous ouvrant à ce que Vous Êtes en réalité, Vous permettez que votre propre Conscience Vous insuffle en votre conscience mentale ce que Vous Êtes, et ce que Vous avez à dépasser, à intégrer, à transcender, à transmuter pour Vous re-trouver en Unité.

Pouvez-Vous le ressentir au-delà des mots ?......... Pouvez-Vous Vous permettre en votre Cœur de ressentir ce que cela veut dire sans chercher à le comprendre, mais en Vous permettant d’intégrer cette fois-ci une réalité que Vous avez quelque peu confondue dans une certaine incompréhension……... Cela est-il plus clair maintenant pour Vous ?...... Permettez-Vous de le ressentir…………. Permettez-Vous d’être Vous, en Vous………….. Permettez-Vous de Vous accepter, de Vous accueillir…………..

……Pause…….

Comment Vous sentez-Vous mes Amis ?.............. Raoul , mon Ami, comment Te sens-Tu ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Raoul  : Alors, mieux, et au risque de dire, de faire erreur dans mon discours, quand J’ai…..

-  Yosuel  : Un Maître ne risque jamais rien, un Maître s’exprime !

-  Raoul  : Ok ! Alors pour faire brute de décoffrage, J’ai intégré l’Estropié à l’Être Divin, et il ne reste que l’Être Divin…

-  Yosuel  : Et Tu en fais quoi de ce que Tu appelles l’estropié ?

-  Raoul  : …le blessé, le nié, le rejeté, le bafoué etc, etc…

-  Yosuel  : Alors, Je Te dirai ressens mon Ami en ton Cœur…que tout ce que Tu viens de citer, n’est pas le mental qui a expérimenté, mais toutes les expériences que Tu as à intégrer, transmuter, transcender et dépasser. Ce que Tu es en tant qu’Humain, Tu dois l’unifier avec ton Emanescence Divine, et en quelque sorte Vous coopérez. Ne mélange pas tout ! : - « Je suis ici dans un corps humain qui a une certaine conscience, et Je suis aussi une Emanescence Divine dont Je permets au flux et au reflux de ce qu’Elle est, d’être bien présente ici en ce corps sur cette Terre. Et ce que Je suis en tant qu’Humain, s’intègre parfaitement avec cette nouvelle Conscience dont Je n’étais pas conscient, et J’œuvre en osmose, en laissant ma propre Conscience Divine créer ce que Je veux vivre et voir se manifester, et ma conscience mentale œuvrer dans tout ce qui est les conditions humaines. Un exemple : ma conscience mentale humaine conduit ma voiture. » Ce n’est pas Moi qui le fait à ta place, mon Ami ! Peux-Tu ressentir ce que Nous Te disons ?

-  Raoul  : Oui, complètement !

-  Yosuel  : Alors maintenant, peux-Tu accepter que Tu n’es pas tes expériences, mais qu’elles T’ont permis de comprendre la partie que Tu ne connaissais pas de Toi-même dans l’ombre que Tu es aussi !

-  Raoul  : C’est plus difficile !

-  Yosuel  : Parce que Tu interceptes au niveau de la conscience de masse, pas au niveau de ton ressenti en ton Cœur. Tu crois encore qu’il Te faille vivre avec toutes tes expériences, parce que c’est la réalité humaine et qu’on ne peut pas y faire abstraction.

-  Raoul  : Oui, mais Je crois que la formulation ne M’avait peut-être pas mis sur cette voie-là. Maintenant Je comprends, voilà !

-  Yosuel  : Permets-Toi d’ouvrir ton ressenti au-delà des ressentis humains ! : - « Je suis là, Je ne pense pas, Je ne cherche pas à comprendre, Je suis sans pensées, et là, ma propre Conscience peut M’insuffler la clarté sur des ressentis subtils allant bien au-delà des ressentis humains. » C’est encore un peu difficile pour Toi, tant Tu as été un intellect qui devait tout comprendre d’une façon raisonnée, et cela ne marche pas, mon Ami, car cela restera toujours du mental, cela restera toujours des incompréhensions dans la non-compréhension que cela représente dans l’Amour et le dépassement pour que chaque chose puisse être acceptée, non pas comme une fatalité, mais comme quelque chose d’expérimenté pour en dépasser l’expérience humaine. Seule ta Profondeur peut T’amener dans ce genre de ressenti. C’est encore un peu difficile pour Toi mon Ami, mais Tu peux y arriver. Prends le temps d’être en Toi, avec Toi, sans ne plus chercher à comprendre les choses au niveau de ton intellect, au niveau de la conscience de masse.

Mes Amis, J’en ai fini pour ma part, ce fut une joie pour Moi de Vous amener, une fois de plus, à dépasser ce qui Vous empêche d’être totalement Vous-mêmes, à intégrer des parties de Vous qui ne Vous permettaient pas d’aller un peu plus en profondeur, et surtout de ressentir encore un peu plus subtilement ce que Vous Êtes. Cela est fait maintenant. Vous avez dépassé là où Vous en étiez quand Nous avons débuté cette session. Je Vous honore et Je Vous retrouve très, très vite. Je Vous bénis, et Je Vous dis à très bientôt ! Et il en est ainsi !

-  Tous  : Merci, Namasté, Yosuel  !

-  Ma  : Laissez-Vous aller, sans penser…………. Présence….

…..Pause….

-  Oartz  : Mes Amis, alors ça Me fait tout drôle de M’exprimer là maintenant, auprès de Vous, que Vous soyez là ou que Vous écoutiez ce que Vous appelez session, ou même quand Vous la lirez, parce qu’il est très rare, jusqu’à aujourd’hui, qu’ un Maître Dragon Sacré s’exprime aux Humains d’une façon aussi ouvertement, et donc comme Ma Vous l’a annoncé en début de cette deuxième partie, Je suis le Maître Dragon Sacré Oartz . Je Les ai rencontrés, ces chers Amies, en Arkansas, d’une certaine façon, pas encore physiquement, mais cela viendra.

Alors Je sais que beaucoup seront rétissants et croiront que Ma fabule, mais Ceux-là, Je Les laisse. Il y a tant d’Êtres qui sont ouverts, tant d’Êtres qui ressentent, qui ressentent les Energies de tous les Maîtres où qu’Ils soient, sous quelle forme qu’Ils soient, et cela se prononce de plus en plus. Il va y avoir une grande ouverture à tous Ceux que Vous avez appelé « le monde de l’imaginaire ». Mais que croyez-Vous que vos légendes, depuis si longtemps déjà, Vous transmettent dans des reproductions, des contes, et J’en passe et des meilleures, c’est la mémoire de ce qui a été vécu en des temps très lointains, et ce fut une belle et grande réalité, et cela revient. Vous Vous ouvrez à nouveau à ce que Vous connaissez, à notre nouvelle venue, et dans ce nouveau monde, Nous serons à nouveau en partenariat avec Vous, Nous serons de nouveau en cohabitation, sans ne plus que Vous Nous rejetiez, sans ne plus avoir peur de ce que Nous sommes, et sans ne plus vouloir Nous exterminer.

Alors mes Amis, pourquoi Je Vous dis tout cela ? Parce que vos Cœurs sont ouverts, parce que vos Cœurs sont dans l’acceptation, non seulement de ce que Vous Êtes, mais de tous les possibles qui ont été rejetés jusqu’à présent, et qui correspondent à l’ouverture d’autres mondes, d’autres réalités, d’autres formes d’Êtres, d’autres vérités, d’autres vies, et Nous Vous accompagnons. Nous sommes très présents à Vous. Nous Vous avons toujours observés. Nous Vous avons insufflés ce que Vous étiez à même de comprendre pour le dépasser. Il y a tant et tant d’Êtres qui œuvrent pour que Vous puissiez reprendre contact de ce que Vous Êtes, de « Qui Vous Êtes », et cela n’est que le début d’une très grande aventure, mes Amis, au-delà de tout ce qui s’est vécu tous ces siècles derniers !

Nous Vous le disons, Nous Vous le redirons, et les choses prennent de l’ampleur, oh pas exponentiellement comme Vous pourriez l’imaginer, mais petit à petit. Et déjà dans cette vie, Certains, pas nombreux, mais Certains vont commencer à vivre une autre réalité en cohabitation avec bien d’autres Êtres, de bien d’autres plans, et surtout Vous allez renouer avec tous les Peuples de la Nature. Et il en est ainsi, mes chers Amis !

-  Tous  : Merci.

-  Navoael  : Et merci pour la surprise !

-  Oartz  : Surtout, soyez-Vous ! Ne doutez plus de ce que Vous Êtes, restez en permanence Vous-mêmes en votre Cœur, n’émettez plus de choses qui Vous contredisent, qui vont à l’encontre de ce que Vous Êtes et de ce que Vous êtes à même de vivre. Dépassez tout ce que Vous avez vécu, et permettez-Vous enfin d’être en conscience, et en conscience Vous Vous ouvrez à d’autres réalités, sans ne plus Vous limiter. Et il en est ainsi ! Ha Lhy Ah, mes Amis !

-  Tous  : Ha Lhy Ah, Oartz  !

…..Pause….

 ==> Fin de session avec la Musique de CELTIC WOMAN n° 5 – One World

***

Transcription : MaAna

Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session n° 9 à Mirabel et Blacons.

Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi