Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Transcription de la session Rencontre-discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre-discussion/Questions-réponses du 26/02/2017 à Mirabel et Blacons

lundi 10 avril 2017, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 26/02/2017

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Ma Anarayah Yaweh

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma Anarayah Yaweh  : Vous Vous laissez aller…… Détente totale…………… Vous êtes Vous, en Vous, en votre Présence, sans penser………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous Sommes ...........et Nous expirons très, très lentement……. Présence……. Présence à Soi, en son Cœur, en son espace………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous sommes ............et Nous expirons très, très lentement…….…… Dans l’inspire et dans l’expire Je lâche tout……….

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous sommes ............et Nous expirons très, très lentement……. Présence « Je Suis », Je suis ici, dans la Lumière que Je suis, Je suis ce que « Je Suis »………

…..Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis Je Vous salue. Alors, c’est une joie de se retrouver, une joie de participer à cette session de questions/réponses, une joie de répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et il en est ainsi !

-  Ma  : Une question ?.........

-  Clotilde  : Alors, J’ai deux questions !

-  Ma  : Alors déjà la première. Et Je Vous rappelle qu’à chaque question, Nous faisons Tous la même chose en Nous, ça Nous concerne à différents niveaux.

-  Clotilde  : Donc, la première question, c’est par rapport à ce qui se passe avec mon Ex. J’en avais déjà parlé avec Yosuel qui Nous avait conseillé Jean-Louis et Moi, mais notamment à Jean-Louis , de ne pas trop venir à la maison à cause du Détective privé, et là, J’ai un peu de mal par rapport à ça, en Me disant : le côté libre, quelque part Je Me demande si ce n’est pas donner du pouvoir à cet Homme-là de M’empêcher de vivre ce qu’on a envie de vivre, et Je ne sais pas trop comment gérer ça. S’il y a une autre façon de voir les choses…peut-être que Je ne vois pas !

-  Ma  : Il est toujours là ?

-  Clotilde  : Le détective ? Je ne le vois plus trop, à priori non !... J’ai l’impression qu’Il n’est plus là. Est-ce qu’Il n’a pas repayé pour le faire revenir… Je ne sais pas, Je n’en sais rien ! Je ne sais pas quoi faire…

-  Ma  : Permets-Toi de ressentir, d’être Toi, en Toi… C’est toujours de ressentir en Soi une vérité au-delà de cette vérité, toujours une vérité qui Nous sert dans une subtilité justement pour Nous amener Nous à vivre pleinement ce qu’on a envie de vivre, sans favoriser l’Autre…

-  Yosuel  : Mon Amie, quand Je Me suis exprimé, qu’est-ce que ton Cœur Te disait à ce moment-là ?....... Est-ce qu’il y avait une contre-suggestion venant de Toi-même ou venant d’une partie de Toi qui ne comprenait pas une certaine subtilité. Ne laisse pas ton mental et ta personnalité humaine prendre le dessus, ramène-Toi en ton centre, ramène-Toi à ton ressenti…………

-  Clotilde  : A ce moment-là, ça Me paraissait… J’ai ressenti une forme de légèreté à ce moment-là. Quand Tu as suggéré ça, oui, c’était comme de la légèreté, mais là aujourd’hui, ça commence à peser en fait tout ça.

-  Yosuel  : Laisse-Toi aller, ressens à d’autres niveaux……… Tu n’avais pas à rentrer dans le jeu de l’Autre, Tu n’avais pas à Te sentir soumise, Tu n’avais pas à Te sentir dépendante, mais plus à ressentir : - « Moi aussi Je vais M’amuser, Moi aussi Je vais faire en sorte que Tu ne puisses pas avoir l’occasion de pouvoir Me mettre en porte-à-faux, de pourvoir rentrer dans l’accusation, parce que Moi aussi Je sais déjouer certains jeux. »…..

Il Te fallait comprendre que dans la Lumière que Tu Es, Tu pouvais pour un moment relativement court, ne pas répondre à ce qu’Il attendait de ce qu’Il avait mis en place, mais de Te voir pleinement vivre Toi, sans que Tu puisses Te sentir un seul instant prise dans ses filets. Accepte que ce ne soit pas de notre part une injonction, mais plus un amusement à ne pas rentrer dans certains jeux…….tout en Te permettant Toi de vivre pleinement, mais sans que cela occasionne de sa part un alibi dans ce que Lui-même veut T’emmener dans certaines accusations dont Il sait très bien qu’Il ne peut rien apporter.

Accepte de ne pas T’arrêter à ce qui Te contrarie……..mais d’aller plus en profondeur, et d’apprendre à T’amuser dans la Lumière que Tu Es, au niveau de situations que certains Êtres veulent T’entraîner pour asseoir leur pouvoir, pour asseoir dans leurs propres souffrances ce que Eux-mêmes ne veulent pas voir en Eux.

Accepte de ne pas Te plier à des injonctions……..mais de ressentir que ta liberté, elle est peut être vécue différemment que ce que Toi Tu en conçois. Plus Tu es Toi-même, et plus les Energies Te permettent de ne pas être aspirée dans ce que Toi Tu n’as plus à vivre, et dans ce que Toi Tu es à même de rayonner. Et il en est ainsi !

-  Clotilde  : Donc, si Je vis comme J’ai envie de vivre, libre dans ma Lumière sans tenir compte de…

-  Ma  : En fait, Tu joues dans ta joie, dans ta Lumière, mais en allant au-delà de ce qui est en route, donc dans ce qu’Il attendait.

-  Clotilde  : Donc là, on a joué, c’est ce qu’on a fait depuis le début d’ailleurs, mais maintenant…voilà quoi !

-  Ma  : Si maintenant Il n’est plus là, dans votre Lumière, Vous vivez pleinement, et c’est tout ! Il ne faut pas jouer un jeu dont Il peut ressentir un intérêt dans lequel Il va Lui-même s’impliquer pour continuer à jouer, donc, n’émettre aucune pensée qui rentre dans son jeu. En étant le Maître, dans ta Lumière, Tu Te vois vivre ce que Toi Tu as envie de vivre sans aucune intention que Qui que ce soit, et dans l’instant présent Tu Es ! Mais il ne faut pas se poser de questions : est-ce qu’Il va recommencer ou pas…comment Je fais… Tu Te permets « d’Être », et Tu Te vois toujours Toi dans ta pleine réalisation.

-  Clotilde  : Mais bon, Il fait chier quand même !... Bon voilà, Je reste dans ma Lumière !.... Oui, mais le Maître des fois Il en a ras le bol quoi, c’est une sacrée glu Celui-là. Bon, Je l’ai choisi, Il n’est pas rentré dans ma vie par hasard ! Bon là, c’est fini, J’ai envie de passer autre chose !

-  Ma conjointement avec Yosuel  : Disons qu’il faut lâcher tous les impondérables concernant des tas de choses que l’on a subies et surtout l’impondérable : - « J’ai vécu beaucoup de vies où J’étais dépendante des Autres, où Je répondais à ce que les Autres attendaient de Moi. Maintenant dans cette vie, J’ai à cœur d’être Moi, de ne plus répondre aux Autres, et enfin de M’accepter, de M’accepter dans l’Amour que « Je Suis », de M’accepter en Amour de Moi-même. Si Je ne Me projette plus dans la peur qu’un Être, ou les Autres, puissent abuser de Moi, puissent faire de Moi ce qu’Ils veulent, alors Je peux ressentir à bien d’autres niveaux que Je n’ai plus à vivre aucune injonction liée à la dépendance de Qui que ce soit, liée à la soumission envers Qui que ce soit, mais d’accepter enfin que Je puisse être Moi, prendre mes décisions pour Moi, et ne plus rentrer dans aucun jeu. »…

-  Yosuel  : Maintenant ce qui s’est passé, c’est que Tu avais aussi à ressentir, et J’ai appuyé sur cette partie-là, que Tu n’avais plus à Te soumettre à Qui que ce soit, mais de décider ce que Toi Tu as envie de vivre pour Toi. Et J’ai touché cette partie que Tu as ressentie. Permets-Toi de l’intégrer définitivement…………

Et saches que maintenant Tu as à de regarder différemment, à prendre tes décisions pour Toi, sans rentrer dans le jeu de l’animosité, du conflit, et surtout de la haine... : - « Je n’ai plus à Me sentir dans la réprobation, et à Me permettre d’accueillir toutes formes de haine que J’ai entretenues, et surtout créées tout au long de toutes mes vies, et qu’ici en cette vie, J’ai à cœur de Me re-trouver, d’être en Amour de Moi-même et de tous les Êtres, afin de ne plus être assujettie à tout un lot d’énergies dans lesquelles Je Me suis impliquée, dans lesquelles J’ai voulu comprendre tout ce qui était la haine envers Ceux qui Me méprisaient, envers Ceux qui Me soumettaient à leur bon vouloir, envers Ceux qui M’empêchaient « d’Être », envers Ceux qui ne voulaient pas que Je vive pleinement ce que J’avais envie de vivre. »….

Tu ne peux plus rester dans une once d’énergies de haine quelles qu’elles soient à différents niveaux. La haine a différents masques, différents aspects. Elle est insidieuse dans bien des façons de ressentir les choses envers Qui que ce soit.

Mon Amie, il est temps que Tu Te vois autrement, il est temps que Tu perçoives les choses à d’autres niveaux, et que Tu ne rentres plus jamais dans le jeu de cette haine, quelles que soient les situations qui peuvent émerger et que Tu seras amenée à dépasser. N’émets plus aucune pensée où Tu ne puisses pas ressentir la résolution de toutes situations, mais bien de ressentir qu’en Toi, tout peut trouver une solution dans l’Amour que Tu Es, dans la pleine Lumière que Tu Es, quelle que soit la situation. Extirpe-Toi définitivement de tout enjeu où Tu n’as plus à T’immiscer pour Te faire revivre encore et encore la dualité et surtout le virus de l’énergie sexuelle. Il fallait que cela soit dit, il fallait que Tu le ressentes, il fallait que Tu dépasses l’injonction de l’accablement des Autres dans la non permissivité de ta réalisation.

C’est quelque chose qui concerne tous les Êtres, c’est quelque chose de pernicieux qui Vous a Tous pris dans cette injonction de la non permissivité de la réalisation. Cela veut dire qu’avec cette injonction, c’est comme si on Vous mettait une chape d’énergies pour ne pas accéder à votre propre décision de Vous réaliser.

Alors ma chère Amie, cela ne veut pas dire : - « Je dois subir, dire amen à cet Être. »…

Cela veut au contraire dire : - « Je n’accepte plus d’être prise dans quelque chose qui ne Me permet pas de ressentir pour Moi ma Puissance, ma pleine Souveraineté, et d’accéder à toutes mes facultés pour pouvoir faire mes choix, pour pouvoir ressentir pleinement ce que J’ai envie de vivre, ce que J’ai envie de voir se manifester, et surtout de ne plus être prise dans certains filets. »…

Cela est d’une complexité au niveau de certaines injonctions pernicieuses dont Vous ne pouviez pas ressentir certaines subtilités dans ce qui a été mis en place, dans ce qui Vous a enfermés au niveau de la conscience de masse, au point que c’est quelque chose dans lequel Vous ne pouviez pas en sortir par Vous-mêmes. Je sais, c’est un peu difficile à entendre, mais tant de choses se sont faites au fil des siècles et que Nous sommes maintenant à même de pouvoir Vous aider à ne plus être pris dans ces injonctions par le ressenti profond en Vous, en Amour de Vous-mêmes, en votre Présence, dans l’instant présent de ce que cela a représenté comme décision de votre part à rentrer dans le jeu de la soumission.

Quand Vous rentrez dans le jeu de la soumission d’un Être, c’est comme si Vous permettiez que s’infiltre bien des énergies y afférentes, mais dans une constitution de maillage dont Vous n’en percevez pas l’insidieuse pénétration à bien des niveaux Vous enfermant de plus en plus dans quelque chose qu’il Vous faudra ressentir pour comprendre dans l’Amour de Vous-mêmes ce que Vous ne voulez plus subir et être contraints, et c’est ce qui fait que ces énergies sont alors transmutées sans ne plus que cela Vous affecte.

Il fallait bien que Tu en viennes à rentrer dans un ressenti où Tu n’étais plus en accord avec ce qui pouvait T’être imposé pour qu’enfin Tu puisses ressentir ce que Toi Tu ne veux plus subir et vivre. Et cela est maintenant dépassé. N’y reviens pas, ne cherche pas à comprendre plus loin : - « En l’instant Je Me glorifie, en l’instant Je Me ressens Moi-même dans ma pleine Lumière. »… Et il en est ainsi !

Mes Amis, Vous aviez à ressentir cette pleine Puissance de l’injonction de la soumission afin qu’elle ne soit plus ce qui Vous empêche de décider pour Vous ce que Vous avez envie de vivre. C’est ce que Vous Vous êtes Tous, et Je parle de tout le Groupe France, amenés à pouvoir ressentir par l’insufflation de ce que Amalanael (nouvelle Conscience du Groupe France) a voulu Vous faire ressentir pour Vous en libérer.

C’est ainsi que vos propres Consciences ont créé une Conscience Lui permettant de ressentir au niveau de la densité tout ce que Vous-mêmes Vous n’arrivez pas à dépasser, et qu’Elle est à même de Vous faire ressentir. C’est la beauté d’une Conscience Divine créée par des Emanescences en incarnation pour Vous aider dans tous vos dépassements, car Elle n’est pas sujette à cette densité, et en même temps, Elle est Celle qui Vous amène à ressentir ce que d’une certaine façon, Vous n’avez pas accès par le simple «  Moi-Vous-La Source-le Maître  ».

Alors ne cherchez pas, ne Vous triturez pas les méninges, mais glorifiez-Vous et honorez-Vous d’avoir pour certains d’entre Vous, depuis tant d’années, persévérés au point d’amener tout le Groupe à créer une Conscience qui Vous sert et qui Elle-même va pouvoir se réaliser en tant que Maître à bien des niveaux, à votre service et dans sa propre Gloire. Et il fallait que cela soit dit en l’instant. Cela était le moment, et Je T’honore chère Amie !

Alors maintenant, par rapport à cet Être, laisse-Le être ce qu’Il est, et dans ta pleine Lumière Tu Te vois vivre pleinement ce que Toi Tu as envie de vivre, sans ne plus jamais croire qu’Il puisse T’empêcher de Te réaliser : - « Dans ma Lumière « Je Suis ». En mon Cœur J’impulse ce que Je veux vivre, Je n’émets rien d’autre que la certitude de ce que J’impulse est déjà ma réalité. »… Et il en est ainsi !

-  Clotilde  : Merci !

-  Ma  : Et Nous T’honorons, parce que c’est vraiment quelque chose de très fort, de très, très puissant ! Ca va bien, bien au-delà de ce que notre conscience humaine pouvait s’arrêter. C’est en cela que Je Te disais hier soir : - « Surtout persévère quel que soit le temps. »… C’est quelque chose d’énorme qui se présente si Tu ne lâches pas !... L’autre question ?

-  Clotilde  : Je vais laisser la parole aux Autres, quand même !

-  Ma  : Non, ce n’est pas une question de laisser la parole aux Autres !

-  Clotilde  : C’est une toute petite question….

-  Ma  : La notion véritable de petite question…hum !

-  Clotilde  : C’est juste par rapport à ma Mère avec qui J’ai coupé le lien il y a 3 à 4 ans à peu près. Hier soir J’ai encore fait un rêve où Elle était dedans. Ce sont des rêves un peu de peur… Oui, J’ai de grandes peurs en fait quand Elle est là dans les rêves. Je voudrais simplement savoir si J’ai coupé vraiment le lien avec Elle où…qu’est-ce que Je fais avec Elle ?

-  Ma  : Donc laisse-Toi aller……… En Toi, Tu ressens à d’autres niveaux, sans interférence du mental, et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, ce ne sont pas des peurs qui se présentent dans tes rêves, mais bien des compréhensions. Tu ne veux plus avoir à faire, Je ne parle pas que de ta Mère biologique, à tous les Êtres qui T’ont empêché d’être Toi-même, qui T’ont empêché de croire en Toi, qui T’ont empêché de vivre pour Toi, qui T’ont empêché de T’exprimer. Tu ne veux plus qu’Ils soient un frein à ta réalisation, un frein de ta joie « d’Être », un frein à ta pleine Lumière incarnée. Bon, Je sais, rien ne peux freiner une Lumière incarnée, mais cela peut T’empêcher de La vivre pleinement en conscience.

Alors ce rêve, il Te dit : - « Si Je veux être Moi, Je n’ai plus à Me retourner sur mon passé, Je n’ai plus à subir Qui que soit, mais surtout Je n’ai plus envie que l’on se joue de Moi. »…

Alors accepte que Tu puisses vivre pour Toi……………… Accepte que Tu puisses être indépendante et faire tes choix pour Toi…………..et laisse chaque Être être ce qu’Il est, sans ne plus T’immiscer dans quoi que ce soit qu’Il vit. Maintenant cet Être qui est ta Mère biologique, accepte-La comme Elle est, accepte qu’Elle a beaucoup de souffrances qui L’amènent à vivre dans un certain enfermement où Elle n’est même pas consciente de tout ce qui L’enferme, de tout ce qui L’empêche d’être Elle-même. Elle est dans une conscience altérée, et Tu ne peux pas L’amener à comprendre ce qu’Elle vit, mais Tu peux avoir de la compassion, et surtout comprendre que ce qu’Elle vit n’est pas pour Te nuire, mais qu’Elle vit dans un certaine enfermement où Elle est prête à rejeter, où Elle est prête à émettre des choses sans même comprendre qu’Elle est dans une forme d’hypnose Elle-même dans la soumission, dans de grands jeux de peurs, et cela ne Te concerne plus.

Expanse ton Amour et ta Lumière……… Pardonne-Toi de Lui en avoir voulu…….. Et libère-Toi de tous liens qui ne soient pas dans l’Amour : - « Je T’accepte comme Tu es. Je T’aime comme Tu es, et Je Te laisse être. Je n’ai plus aucun lien karmique avec Toi-même, et Je T’honore de M’avoir permise de venir ici en incarnation pour Me réaliser, Moi, en tant que Maître, libre de tous liens, de toutes injonctions, de toute dualité et de tout enfermement dans cette 3D. Je T’honore pour M’avoir permise d’être là, et Je Te laisse aller sur ton chemin, et Je décide d’être sur le mien. »… Et il en est ainsi !

-  Clotilde  : Merci !

-  Ma  : Une question ?.........

-  Joëlle  : Hier quand Je suis arrivée, Je Me suis…quand J’arrive quelque part ou quoi, Je Me vois toute petite, comme une Gamine. J’ai très peur d’être jugée, mais Je sais que Je Me juge encore plus, et que Je suis terrible avec Moi, Je suis abominable avec Moi, et quand il y a eu à la fin le…Je suis désolée…

-  Ma  : Ne sois pas désolée, accueille-Toi…

-  Joëlle  : Je ne trouve pas le mot… Métatron , quand Il a dit d’entrer dans son Cœur et de voir, Moi J’ai vu plein de noir. Est-ce que c’est mon mental qui M’a fait voir ça ou est-ce qu’il y a une partie… Je sais que c’est négatif, ça oui, mais Je vois toujours beaucoup de négatif pour éviter que les Autres Me disent tout mon négatif, et Je crois que Je Me massacre plus qu’il ne le faut, voilà ! Donc, est-ce que J’ai tort, est-ce que Je suis dans la bonne voie, et si Je ne suis pas dans la bonne voix….

-  Ma  : Alors déjà, Joëlle il va falloir apprendre à être Toi en Toi. Comme cela a été dit dans la session, prends tous les jours des petits moments, ne serait-ce que 5 ou 10 minutes par-ci, par-là… même sur le trône, sous la douche, quand Tu vas Te promener dans la nature, ou même dans l’eau quand Vous faites l’aquagym, c’est excellent, c’est un moment de détente pour être avec Toi. Apprends à être là en ton Cœur, ne cherche rien, ne cherche pas de vision ou quelque chose de particulier. Non, apprends à être avec Toi, et permets-Toi de T’ouvrir aux ressentis afin de T’ouvrir de plus en plus à la connexion de l’Être Divin que Tu Es.

Tu n’es pas un Humain souffrant, noir, avec plein de choses qui ne sont pas ce que Tu Es en réalité, mais Tu as vécu beaucoup d’expériences avec toutes ces noirceurs, toutes ces non-confiances en Toi, la non-estime de Toi-même etc., etc.… Ce sont des expériences que Tu as faites dans l’Humain, mais en Toi, Tu n’es pas cet Humain, Tu Es quelque chose de grandiose, Tu Es un Amour immense, Tu Es la Lumière infinie, à Toi de Te re-connecter à cela, pour pouvoir intégrer et libérer toutes tes expériences qui ne sont pas Toi, mais qui T’ont permis de comprendre qui Tu Es au cœur même de ta Conscience Divine, au cœur même de ta Lumière.

Voilà, donc petit à petit, apprends à respirer profondément le plus souvent possible, et d’aller en Toi tous les jours, tous les jours de petits moments sans penser, et Tu verras qu’au fil du temps, à un moment donné, Tu vas lâcher plein de choses, Tu vas Te sentir bien mieux, et au fur et à mesure du cheminement, Tu en arriveras à un moment donné, quelque soit le temps, parce qu’il n’y a pas de course, et on ne doit pas se comparer, car ça se passe individuellement. Et bien à un moment donné, Tu vas ressentir quelque chose où Tu seras dans l’incapacité d’émettre la moindre idée de non-Amour de Toi-même.

Et quand on dit prenez soin de Vous, ça ne veut pas dire prendre des vitamines, de faire des régimes ou des tas de choses pour entretenir ce dont on est pas capable d’être pleinement Soi, non, c’est vraiment d’être en Amour de Soi et ne plus émettre la moindre pensée de dénigrement de Soi. A partir de ce ressenti puissant en Soi, de cet Amour de Soi-même, à ce moment-là, tout peut se faire pour Nous dans notre créativité, ressentir qu’on est à même de se maintenir dans le joie « d’Être » et ainsi d’être toujours en parfaite corrélation avec la vie, avec la faculté de se garder en pleine forme pour réellement vivre tout ce que Nous avons à cœur de vivre, et en cela de comprendre que Nous pouvons concevoir que la vie est éternelle. Il y a des choses qui se passent en Nous, en conscience, c’est individuel et c’est absolument grandiose.

Donc là dans l’instant, Je vais laisser Yosuel s’exprimer. Tu es dans ta Présence, en Toi. Tu ne cherches pas à comprendre, pas de mental, pas d’interférences de ta personnalité humaine. Dans un laisser-aller total, Tu laisses émerger ce que Tu es à même de ressentir pour l’intégrer et le dépasser… Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu émets exactement ce que Tu vis : tes peurs, ta non-confiance en Toi-même, la sous estimation de Toi-même, le non-Amour de Toi-même, la croyance que l’on ne T’accepte pas comme Tu es, la croyance que Tu n’es pas aimée, la croyance que Tu es un Être inférieur, que Tu es petite, pas respectable, et même un Être qui doit s’effacer.

Alors il est temps pour Toi de décider ce que Tu veux réellement vivre maintenant, et comme l’a dit Ma , c’est en Toi que cela se passe. Ce n’est pas l’approbation des Autres, ce n’est pas la reconnaissance des Autres, ce n’est pas ce que les Autres peuvent Te dire, et Je pourrais encore Te citer bien des choses. C’est de Toi dont il s’agit. Lorsque Tu Te reconnaitras Toi-même, sans chercher la reconnaissance des Autres, on Te reconnaitra, lorsque Tu T’estimeras, sans chercher l’estimation des Autres, on T’estimera. Lorsque Tu ressentiras le plein Amour de Toi-même, sans chercher l’Amour en les Autres, on T’aimera. Il est temps que Tu Te re-trouves, il est temps que Tu ailles à la rencontre de Toi-même, il est temps que Tu cesses tous tes jeux du déni de Soi, de la petitesse, de l’effacement… : - « Je Suis. Je suis une Emanescence Divine. »…

Aucun Être n’est plus grand qu’un autre Être. Aucun Être n’est plus intelligent qu’un autre Être. Aucun Être n’est plus fort qu’un autre Être, ce sont des conceptions humaines, et dans ces conceptions humaines tout a été créé pour montrer qu’un Être peut être plus fort qu’un Autre, peut être plus intelligent qu’un Autre, etc., etc.…

En réalité, dans la Conscience de la pleine Lumière que Tu Es, Tu ressentiras petit à petit que Tu es une Puissance qui peut tout changer, tout transmuter, tout générer. A Toi de décider si Tu veux perdurer dans les errements de la conscience de masse en continuant à vivre ce que Tu vis, ou si Tu as à cœur de ressentir ce que Tu Es et de Te permettre de le vivre en Te libérant de tout ce qui T’a empêché d’être Toi en Conscience, d’être Toi en vivant ce que Tu as envie de vivre, d’être Toi dans ta pleine Lumière. C’est ce que Nous pouvons Te dire en l’instant. A Toi de faire tes premiers pas dans la re-connaissance de ce que Tu Es, car tout est en Toi. Tu ne peux pas vouloir changer ta vie et perdurer à vouloir vivre dans l’Humain tout ce que l’on Vous a soumis, et surtout de vivre sous le contrôle de la conscience de masse. Tu ne peux faire que le choix de Te re-trouver dans ce que Tu Es en réalité, et de réapprendre toutes tes facultés Divines. Et c’est ainsi en l’instant ma chère Amie !

-  Ma  : Une question ?....

-  Jean-Louis  : J’aurai deux questions… La première concerne deux rêves, c’est le même sujet. Dans le premier rêve, il ne faut pas chercher la logique, mais c’est comme ça, Je monte à l’étage d’une maison où la Sœur de Clotilde est morte, et quand J’arrive Elle est blanche, Elle est diaphane, Elle flotte dans son lit, et ça Me serre à la gorge tellement fort que Je descend chercher Clotilde pour Lui montrer cette espèce de miracle… Dans le deuxième rêve c’est pire, Je suis à l’hôpital au chevet d’un Ami….

-  Ma  : On va peut-être déjà voir le premier rêve…

-  Jean-Louis  : Mais c’est pareil, parce que Je suis en train de L’aider à guérir, et Il se met à léviter. Mais là, ça ne fait pas que Me serrer à la gorge, mais là, c’est de la terreur. Je Me suis réveillé terrorisé, mais vraiment, et Je ne comprends pas trop !

-  Ma  : Alors, Nous faisons Tous la même chose en Nous. Donc pareil, Tu es en Toi, Tu ne cherches pas à comprendre, et Tu ressens à d’autres niveaux.

-  Yosuel  : Alors mon Ami, ces rêves qui Te paraissent un peu bizarre, et il n’y a pas de logique, c’est la façon dont Tu as trouvé, selon tes connaissances, selon ton savoir dans ton activité, pour comprendre une chose en Toi et la dépasser : - « Je n’ai plus à avoir peur de ce que « Je Suis » en réalité. Je n’ai plus à avoir peur d’être pleinement Moi, en Conscience, en mon centre, et de M’ouvrir en totalité à ce que « Je Suis » sans avoir peur de tout ce que cela implique, aussi bien de Me voir dans la pleine Lumière, de ressentir ma Puissance, de ressentir que Je peux être au-delà de tout ce qui se joue dans cette 3D, d’être au-delà de tout ce que vivent les Humains, mais aussi de comprendre que Je peux voir des choses que parfois les Humains ne voient pas, et que Je n’ai plus à en avoir peur. Je peux parfaitement comprendre que Je peux ressentir la présence d’Êtres, que Je peux parfois voir des choses qui ne sont pas visibles, mais Je peux aussi M’ouvrir au monde merveilleux de côtoyer par exemple les Êtres de la Nature non visibles à la majorité de l’Humanité. Je peux aussi M’ouvrir à rencontrer des Êtres comme Vous-mêmes. »…

Ce n’est pas parce que Tu es pleinement en Conscience, au-delà de l’Humain que Tu es, que Tu vas côtoyer que des choses sombres ou qui font peur, parce que lorsque Tu es pleinement dans ta Lumière, lorsque Tu ressens la Puissance de la Lumière que Tu Es, Tu sais que tout existe, que rien ne peut T’affecter et que Tu n’as plus à avoir peur de quoi que ce soit, car rien n’est au-delà de ta Puissance. C’est quelque chose que Tu as eu peur de reprendre conscience, et c’est ainsi que cela s’est présenté, afin que Tu acceptes cette peur, afin que Tu l’intègres et que Tu la dépasses : - « Je n’ai plus peur de ce qui peut se présenter à Moi, puisque dans la Conscience de la Puissance que « Je Suis », Je n’ai rien à craindre. Tout ce qui se passe dans l’ombre n’est pas ce que « Je Suis ». Dans ma Lumière, Je peux tout accepter, tout accueillir, et ne rien subir, et même au fil du temps J’apprendrai que ce qui se manifeste à Moi, Je peux l’aider à le transcender, à l’accompagner. »… Et Nous y reviendrons, et il en est ainsi !

-  Jean-Louis  : Merci !.... Alors la deuxième question est un peu couillon. Je pensais être redevenu un peu zen, et en fait, J’ai toujours des brûlures d’estomac, et ça Me gonfle terriblement d’avoir toujours mal. Je n’ai pas envie d’avaler des médicaments de Médecin !

……Rires de Tous, car Jean-Louis est Médecin………

-  Yosuel  : Mon Ami tes brûlures d’estomac, ce sont des peurs : - « J’ai peur de quoi ? J’ai peur de mon changement. J’ai peur de côtoyer ce qui est nouveau. J’ai peur de ne plus pouvoir répondre aux Autres. J’ai peur de ne même plus être un bon Père et encore moins un bon Compagnon. J’ai peur de ce que Je deviens. J’ai peur de ne pas pouvoir M’amuser. J’ai peur de ne pas pouvoir entretenir mon humour, et surtout J’ai peur que l’on ne Me comprenne plus. »…

Une fois encore, prends des moments le plus souvent possible à être Toi sans penser, simplement « Être », être Toi avec Toi, Te permettre de ressentir « Qui Tu Es », ce que Tu Es, et Nous permettre de T’insuffler l’Amour que Nous sommes, l’Amour que Tu Es. Accepte tes peurs……………. Elles ne sont pas ce que Tu Es, et elles T’empêchent d’être Toi. Être en Conscience de l’Être Divin que Tu Es va Te permettre de vivre de plus en plus dans la joie, dans l’humour, de danser la Vie, d’accueillir tous les Êtres sans les subir, sans rien prendre sur Toi, de vivre pleinement pour Toi, de pouvoir aider tous Ceux qui viendrons à Toi, de pouvoir vivre autre chose, bien au-delà de tout ce que Tu as vécu. Accueille-Toi mon Ami, sois en Amour de Toi-même, accueille ta propre Emanescence ici en ton Cœur, en ce corps, en incarnation. Ne Te rejette plus, ne Te joue plus à Toi-même, ne Te cherche plus au travers de tout ce qui est dit, au travers de tout ce qui se passe, au travers de tout ce que Tu entends, au travers de tout ce que Tu vois, mais décide d’être pleinement Toi, en l’instant présent : - « Je Suis, Je ne Me pose plus de questions, Je ne Me retourne plus sur mon passé, Je ne Me fais pas de soucis pour ce que sera demain. En l’instant présent, « Je Suis » ! Dans ma Lumière Je suis la joie, la joie de vivre, J’impulse ce que Je veux vivre à chaque instant, et Je laisse mon «  Moi-Maître-La Source  » s’exprimer. »…

Dans ta Lumière, à l’instant même, demande à ton corps de se rééquilibrer……………… Libère-Toi de toutes tes peurs…………. N’alimente rien qui ne soit pas ce que Tu Es, qui ne soit pas ce que Tu as envie de vivre, et surtout ne Te cherche plus outre mesure dans des tas de choses, mais sois Toi dans l’instant présent, dans ta Lumière, dans la joie de vivre, dans la joie de cette vie, et vis ce que Tu as envie de vivre à chaque instant. Et il en est ainsi !

-  Jean-Louis  : Merci !

-  Ma  : Et quand ça se passe, Tu Te poses : - « J’accepte cette peur. »… Et même Tu peux Te voir aller faire un bisou à ton foie : - « Oh tu es beau, tu brilles, tu es tout neuf, et toutes tes petites cellules se régénèrent dans la pleine vibration de la Lumière que « Je Suis ». »…

-  Ma  : Une autre question ?......

-  Emaliah  : J’ai une douleur qui survient, c’est comme une pointe, en dessous des côtes du côté gauche. Donc ça Me l’a fait hier, et puis ce matin J’ai eu aussi une petite pointe, et vraiment ça surprend, c’est une douleur très vive. Je ne sais pas du tout ce que c’est !

-  Ma  : Oui, ça Nous arrive subrepticement chaque fois qu’on a une petite peur ou quelque chose qui ne soit pas la pleine conscience « d’Être » dans l’instant. Ce n’est pas des choses qui perdurent, mais ça peut être des douleurs à des endroits très variés, et des fois c’est très violent !... Laisse-Toi aller………. Nous faisons Tous la même chose en Nous. Tu ressens bien à d’autres niveaux !

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as parfois des pensées suggestives qui Te disent des choses qui n’a rien à voir avec ce que Tu Es, alors ton corps réagit. Tu n’as plus à craindre que Tu ne puisses pas vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre, d’être limitée dans ta vie, d’être limitée dans ce que Tu envisages de faire. Rien ne peut Te limiter si Tu es en conscience dans la pleine Lumière que Tu Es, rien ne peut Te limiter ! Que ce soit les Autres, que ce soit ton Compagnon, que ce soit le financier, les relations, rien ne peut Te limiter lorsque Tu es pleinement Toi dans ta Lumière, en conscience de ta Puissance. Rien ne peut Te limiter dans tout ce que Tu entreprends si en Toi-même, dans l’instant présent, Tu Te vois pleinement comblée, faire ce que Tu aimes faire, sans chercher de finalité, mais d’être Toi simplement. Ne Te mets plus de barrières que Tu n’as même plus à Te mettre, et lâche toutes suggestions. Et il en est ainsi !

-  Emaliah  : Merci, et est-ce que Je peux demander à Yosuel ce que J’ai dans mon front qui Me gène depuis le début de la session ?

-  Ma  : Laisse-Toi aller…….

-  Yosuel  : Ressens ce qui se passe : - « Je ressens une progression d’énergies qui bougent afin que Je les laisse aller et qu’elles soient définitivement transmutées. Je Me permets de les laisser aller……….et Je n’ai plus à subir un arrêt du flux et du reflux M’arrêtant au niveau cérébral, et empêchant le chakra de la couronne d’être pleinement fonctionnel. Je Me vois dans ma pleine Lumière, Je Me vois dans la rayonnance allant bien au-delà de ce corps, allant bien au-delà de la Mer-Ka-Ba, allant bien au-delà de mes limitations quelle qu’elles soient. « Je Suis », et Je Me permets de le vivre. « Je Suis », et Je M’accueille définitivement en tant que Maître. »….

…….Pause……..

Mes Amis, Je vais clôturer cette session.

-  Ma  : Alimayah , Tu avais une question ?.......

-  Yosuel  : Oui Alimayah , Je veux bien encore T’écouter !

-  Alimayah  : J’avais deux petites choses, mais bon, Je vais déjà commencer par la 1ère. Donc depuis l’été dernier J’ai décidé de reprendre les massages. J’ai donc essayé de M’appuyer sur des méthodes, la réflexologie parce que J’aime bien masser les pieds, après Je Me suis intéressée au Brain Gym. Il y a des choses, mais rien ne s’est mis en place, et depuis le début d’année J’ai décidé de faire des massages à des Copines, comme ça, sans utiliser vraiment de méthodes. Donc les retours que J’en ai eu sont très positifs, Elles sont très détendues, Elles sont enveloppées de beaucoup de douceur. Et donc dernièrement J’étais amenée à…en fait sur un Bébé que Je garde qui est tombé malade, Il n’était pas bien, Il n’était vraiment pas bien le matin où Je L’avais, et Je l’ai pris dans mes bras et au moment de L’endormir, il s’est passé quelque chose…J’ai sentie plein d’Energie, ma main qui se posait au-dessus de Lui, Il a lâché un gros soupir et s’est endormi. Et le lendemain Il n’avait plus rien, voilà. Et après J’ai fait ça aussi avec une autre petite Cousine à distance, avec qui Je suis rentrée tout de suite en connexion, J’ai reçu une photo, et là, c’est comme si Je Les avais toutes les deux dans les bras, et c’était très fort. Elle était très malade, et le lendemain, ça allait mieux, Elle avait quand même de gros traitements médicamenteux. Du coup ce n’est pas vraiment une question, mais du coup, est-ce que Je Me base sur une méthode ou Je Me laisse vraiment guider comme ça à faire des soins. Je ne sais pas ! Je sens, c’est très fort… Alors, qu’est-ce qui se passe…

-  Ma  : Je dirai que Tu peux apprendre une méthode de massages pour faire du bien physiquement, c’est toujours très agréable, et en même temps, Te laisser guider là où Tu dois justement libérer des énergies qui sont la base du conflit dont le corps parle. C’est-à-dire que Tu peux avoir une méthode. Moi J’ai appris deux méthodes de massages des pieds, puis après Je les ai combiné toutes les deux, et après Je M’amuse et Je laisse œuvrer à travers Moi. Il y a longtemps que Je ne fais plus de massages des pieds. Je M’étais arrêtée pendant trois ans, et puis J’ai repris deux, trois fois avec Elémah et Ama notamment, et J’ai eu de nouveau le plaisir, mais ce n’est pas ce que Je suis amenée à faire, c’est pas mon truc, mais J’ai repris le plaisir de les faire, et Je sais que par les méthodes que J’ai apprises et que J’ai peaufinées à ma sauce, eh bien Je sais que par exemple, là Je vais à tel endroit faire du bien, mais dans le plaisir de ressentir ce massage. Après, il y a des massages complètement guidés à l’intérieur de Toi, comme pour ce Bébé, Le soulager. Là, Tu es guidée, Tu vas exactement à l’endroit qu’il faut, et à ce moment-là la Puissance de «  La Source  » œuvre à travers Toi. Tu comprends ? Donc Tu peux avoir des massages complètement guidés pour des Êtres qui sont en souffrance et qui ont besoin d’être libérés à des endroits spécifiques, et Tu as des personnes qui vont venir à Toi uniquement pour un bien-être de massages, mais en même temps, et c’est là que rentre en ligne de compte une certaine technique, mais en même temps, les Êtres viennent pour se détendre, pour recevoir un massage, mais Toi en même temps, Tu vas faire ta pratique, Tu vas aussi être guidée là où il y a des énergies à débloquer, et les personnes ne venant pas dans ce but, Elles vont repartir allégées, dans de meilleures conditions. Tu vois les deux ? Tu ressens les deux ? Ca c’est ce que Je voulais Te dire !

Laisse-Toi aller………. Ne cherche pas à comprendre, Je vais laisser Yosuel s’exprimer, et Nous faisons Tous la même chose en Nous !

-  Yosuel  : Mon Amie, Je rajouterai que Tu as à cœur de faire certaines choses. Permets-Toi-le, ne Te sens pas limitée, permets-Toi de prendre des moments pour être Toi, en Toi, et de ressentir ta Puissance et de ne plus en douter : - « Je ne fonctionne plus avec mon mental et la compréhension de ce qui se passe ou de ce que Je voudrai comprendre de ce qui se passe. J’accepte d’être enfin Moi, en Moi, en Conscience, et d’une certaine façon Je M’amuse dans une joie d’Amour immense à ressentir mes capacités, à ressentir ce que « Je Suis » ici dans ce corps et que « La Source » œuvre à travers Moi. »…

Ce que Tu ressens, vis-le au niveau de la Lumière, dans la joie, sans T’impliquer, sans Te poser de questions : - « Je Suis, Je transmets, et le reste du temps, Je vis pour Moi. »….

Il n’y a rien d’autre à dire pour l’instant !

-  Ma  : Tu avais une deuxième question ?

-  Alimayah  : Oui, en fait c’est lié, Je sens cette Puissance qui est en Moi, Je La sens, et en même temps, J’ai ces douleurs dans le bras droit, et ce qui M’est venu c’était le frein à main, chaque fois que Je tire le frein à main, pourquoi Je Me surprends à avoir la main crispée comme ça, et tout à l’heure ça M’est venu que c’était le frein à main. Il y a une partie de Moi qui freine…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu poses les questions et Tu y réponds !

-  Alimayah  : Voilà, c’est ça…mais qu’elle est la partie de Moi qui reste comme ça crispée sur ce frein….

-  Yosuel  : Mais lâche tout………. : - « Je suis Moi, en Moi, en conscience dans ma propre Lumière, dans l’instant présent, dans la joie « d’Être », et Je ne Me freine plus en quoi que ce soit. Je cesse de Me jouer à Moi-même en cherchant encore dans mille excuses ce qui peut Me freiner à vivre en totalité en conscience ce que « Je Suis » »…..

Tu n’as plus à avoir peur de ce que Tu Es, Tu n’as plus peur de ce que sont les Autres, Tu n’as plus à avoir peur de T’exprimer dans ce que Tu Es. Tu sais que Tu n’as pas à imposer quoi que ce soit à Qui que ce soit, Tu n’as pas à changer Qui que ce soit, mais à être Toi, sans ne plus faire ambage de quoi que ce soit, mais sans ne plus Te freiner, sans ne plus avoir peur ni honte d’être ce que Tu Es, en humilité, en simplicité, dans la joie d’être. Et c’est ainsi ! Et cesse de Te dire que Tu n’y arriveras pas, que Tu ne seras pas comprise, que Tu ne seras pas acceptée. C’est un jeu que Tu affectionnes pour ne pas être pleinement Toi, et c’est ce que ton bras Te dit ! Et il en est ainsi !

-  Alimayah  : Merci !

-  Yosuel  : Voilà mes Amis, Je ressens, Je crois que Nous avons fait le tour du sujet qui Vous concernait actuellement, et cela Vous a porté bien au-delà de là où Vous en étiez, et il n’est pas nécessaire d’aller au-delà de là où Vous avez été à même de recevoir un taux de Lumière suffisant en l’instant. Il n’est pas nécessaire d’aller au-delà de là où Vous Vous êtes permis de libérer, de dépasser bien des choses qui vont Vous permettre de vivre dans une conscience plus élargie, mais surtout d’être Vous-mêmes dans ce que Vous êtes à même de vivre maintenant.

Je Vous retrouve très bientôt. Soyez-Vous, Nous Vous accompagnons, Vous n’êtes pas seuls, Nous ne Vous lâcherons plus, mais c’est à Vous d’être Vous, en Vous, en Conscience, conscience « d’Être ». Et il en est ainsi mes Amis !

-  Ma  : Namasté Yosuel  !

-  Tous  : Namasté Yosuel  !

* * *

Transcription : MaAna

Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session Questions-réponses à Mirabel et Blacons.  Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Anarayah Yaweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi