Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 30/12/2018 à Mirabel et Blacons

mardi 12 février 2019, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 30/12/2018

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Yawaeh

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Avant dernier jour de l’année, Ha Lhy Ah à Vous les chéris, ce bon Groupe…

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yawaeh  !

-  Yawaeh  : Pour cette session d’intégration, de transmutation de fin d’année…

-  Elaweh  : Yes, on l’a fait !

-  Yawaeh  : Pour bien faire le pont pour la nouvelle année. Quel que soit tout ce que l’on a passé, honorez-Vous, parce que Vous êtes toujours là, dans la joie, parce que les moments ont été bien costauds ! Donc 2019 va être aussi hard, sinon plus, mais que maintenant on est armé, ça y est !

…….Rires de Tous …..

-  MaAna  : On sait comment fonctionnent les outils !

-  Yawaeh  : Voilà !.... Présence…… Conscience….. Nous Nous laissons aller……. Nous sommes Nous en Nous, Présence……. Détente totale, joie d’Être……..

Nous prenons une profonde et lente respiration …..Nous lâchons tout….. Présence sans aucune interférence, sans mental…...

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration ..… Présence de toute éternité… Joie d’Être…..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration ……. Présence en Soi…...

……....Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue, Ha Lhy Ah à Vous.

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

-  Yosuel  : Alors, Vous êtes prêts ?….. Prêts pour dénicher encore des parties qui Vous titillent, prêts pour Vous accueillir, sans rentrer dans ce qui émerge, mais l’accueillir avec joie pour le dépasser, plutôt que de faire des tronches de six mètres de pied. Nous sommes en accord les Amis ?…….

Bruits intempestifs ressentis !....

……Rires de Tous …..

Joie d’Être… Présence… Gargouillements ressentis !

……Rires de Tous ……

-  Yawaeh  : Moi, Je les entends, Lui les ressent !

-  Yosuel  : Alors mes Amis, quelle joie de Vous retrouver, déjà ce bon Groupe. La France peut se targuer d’avoir ces Maîtres que Vous Êtes et là où Ils en sont, et Je le dis : maintenant, comme Vous le dites dans votre langage, il y a du boulot, mais « plus gros boulot » est déjà dépassé !

-  MaAna  : Ne pas tomber !

-  Yosuel  : Mon Amie, on ne dit pas tomber, on dit « Je Suis » !... Mes Amis, Je M’apprête à répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêchent d’être Vous-mêmes.

-  MaAna  : Oui M’A I M E !

……...Pause………

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Amalanayah  : J’ai avec une personne très proche de mon entourage, un problème de rivalité, Je pourrai même dire de pouvoir, que Je traîne depuis une vingtaine d’années et Je n’arrive pas à le dépasser parce que Je Me dis : si Je lâche, alors Je subis, et Je n’ai pas du tout envie de subir, parce que J’estime que cette personne n’est pas à sa place !

-  Yawaeh  : Donc Je vais laisser Yosuel s’exprimer, mais avant qu’Il s’exprime, sois-Toi chérie d’Amour… Tu es là, dans ton cœur, Tu as bien entendu la question que Tu as posée ?

-  Amalanayah  : Ce n’était pas une question !

-  Yawaeh  : Mais Tu as bien entendu ce que Tu as dit ?…qui a parlé ?

-  Amalanayah  : Ben l’Humain !

-  Yawaeh  : Et le Maître, Il est où ?

-  Amalanayah  : Ah ben merde ! Mais c’est un problème d’Humain que J’ai a régler là !

-  Yawae h : Et le Maître, l’Émulsion dans « La Source » que Tu laisses en Toi…

-  Amalanayah  : Qui accepte tout Être comme Il est...

-  Yawaeh  : Et qui ne craint rien ! Le Maître Est, le Maître rayonne, le Maître s’amuse avec du recul de voir l’Autre comment Il est. Tu sais que Tu n’as rien à subir, qu’il n’y a pas de pouvoir… Si l’Autre a du pouvoir sur Toi, Il ne le peut pas, donc Il ne peut que jouer dans ses jeux à Lui…

-  Amalanayah  : Mais Je ne peux pas avec cette Personne, Je ne peux pas...

-  Yawaeh  : Ahhhhhhhh, donc c’est bien l’Humain qui prend encore les rênes et non l’Émulsion en Toi et toute « La Source », voilà, donc Je vais laisser Yosuel s’exprimer. Ressens…...

-  Hélaraeth  : C’est un scud assuré !

-  Yawaeh  : Donc Tu es Toi, en Toi, Présence…… Tu ne cherches pas à comprendre, pas de réactions : - « Non, non, Je ne peux pas… »…non, non…Tu lâches l’Humain, Tu es Toi, en Toi, Tu prends une profonde respiration …… Tu lâches tout…….et Tu Te permets de ressentir à d’autres niveaux que les niveaux humains. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, car cela Nous concerne à différents niveaux…

-  Yosuel  : Mon Amie, que Te dire d’autre ?…… Ah, oui…ce que Je ressens en Toi, ressens-le !…. Rappelez-Vous que tout ce que Nous Vous disons n’est pas une ingérence dans votre vie, mais ce que Nous ressentons et que Vous êtes à même de dépasser…ou pas, si c’est votre choix d’aller au-delà de ce que Vous perdurer à vivre…ou de continuer dans les jeux humains, et là, ça Vous concerne !

Alors mon Amie, cette Personne, en l’instant même, honore-La, honore-La avec tout ton Amour, avec l’Amour inconditionnel, l’Amour de Christ , parce qu’Elle est exactement ce que Tu T’es attiré pour dépasser un gros morceaux en Toi que Tu as de la difficulté à accepter, à déloger, à intégrer, à transcender et à transmuter, afin de Te libérer de toutes injonctions, de toutes peurs des Autres, de toutes emprises des Autres, du pouvoir des Autres, car cette partie de Toi qui représente une émulsion incisive qui est très présente et que Tu permets qu’elle s’alimente de ce que Tu maintiens, tant Tu as souffert dans bien, bien, bien des vies d’être sous le joug des Autres, d’être menée par le bout du nez, d’être dans une certaine injonction où Tu n’avais pas la possibilité de T’exprimer.

Alors sur la scène de ton théâtre, Tu T’es attirée cet acteur. C’était le meilleur moyen pour Toi, d’être face à une injonction prédominante et voir si Tu étais à même de ressentir si Tu allais être capable d’en ressentir l’Amour de cette expérience, afin de l’accueillir et de la dépasser définitivement… : - « Je ne suis pas cette injonction… Je ne suis pas le pouvoir sur les Autres… Je ne suis pas une mainmise sur tout, par rapport à tout ce que les Êtres vivent, émettent, créent, expriment… Je ne suis pas la terrible expression de tous les pouvoirs réunis dans leurs différentes expressions à bien des niveaux… Je ne suis pas cela du tout, mais J’ai aussi à Me préserver, c’est ce que Je crois. »…

Alors mon Amie, il y a une partie de Toi qui ne croit pas que si Tu es Toi, en Toi, Présence, en permanence, en connexion, que si Tu laisses le flux et le reflux de la Lumière circuler en Toi, que Tu es pleinement la Force qui permet à la Puissance de créativité de Te permettre de créer tout ce que Toi Tu as envie de vivre, cela ne marchera pas !

Que crois-Tu qu’Est la Lumière mon Amie ?….. Que crois-Tu que Tu Es que Nous Vous disons depuis déjà un long, long, long certain temps, parce que cette émulsion dont Tu as permis l’ingérence, elle se nourrit de tes peurs qui Te dit que si Tu es réellement et véritablement la Puissance de la Lumière, de toute façon ici sur cette Terre, ça ne peut pas fonctionner comme cela fonctionne de l’autre côté.

Peux-Tu Te permettre de ressentir cette croyance puissante ?….. Cette croyance dans laquelle cette émulsion a tout pouvoir en Toi, sur Toi…….. Alors mon Amie, sincèrement, en l’instant même, que décides-Tu ? Pas de réponse dans les peurs, réponse ressentie en ton centre, en ta Présence, en Conscience…….

Mon Amie, exprime-le sincèrement, avec une voix ferme et décisive….

-  Amalanayah  : J’accepte de lâcher ces croyances et ces jeux et de vivre pleinement la Lumière que « Je Suis », dans la joie et en pleine Conscience…

-  Yosuel  : Oh, ben dis donc, quelle Joie !!!!

…….Rires de Tous ……

-  Yosuel  : Alors mon Amie, recentre-Toi, comme Vous Tous……et avec un peu plus de conviction, avec une fermeté en Toi, et Yawaeh va T’aider...

-  Yawaeh conjointement avec Amalanayah et tout le Groupe fortement, fermement : - « Je demande à cette Émulsion de sortir de mon corps...de ne plus être présente…de ne plus M’interférer…et surtout de ne plus Me gérer dans tout ce que Je n’ai plus à subir… Je M’en libère à l’instant même… Et Je peux enfin accueillir cet Être avec tout mon Amour, et toute ma Joie… Je L’accepte sans ne plus jamais La subir, mais Je comprends là où Elle en est, ce qu’Elle Est, ce qu’Elle vit…et Je l’honore de Me permettre de ressentir, de comprendre qu’en réalité, Elle était là pour Me faire ressentir dans l’Amour de Moi-même que Je n’ai plus à subir Qui que ce soit ou quoi que ce soit… »…

-  Yosuel  : Le ressens-Tu mon Amie ?…..

-  Amalanayah  : Oui…

-  Yosuel  : Alors cette émulsion n’est plus présente. Sois-Toi, pleinement Toi. Aie du recul par rapport à tout ce qui se passe, tout ce qui se dit. Permets que le flux et le reflux de la Lumière circule en Toi. Permets-Toi de ressentir ce que Tu Es de toute éternité. Permets-Toi de ressentir ce que Nous T’impulsons, et vis tout ce que Tu as à cœur de vivre en ressentant ce qui T’est impulsé et Nous sommes là.

-  Amalanayah  : Paùtaka Yosuel  ! Est-ce que l’acidité que J’ai dans le corps vient en partie de ça ?

-  Yosuel  : En totalité mon Amie ! Demande à ton corps de se rééquilibrer, de vibrer l’Amour que Tu Es, de vibrer en totale vibration dans la Lumière que Tu Es au niveau de ta Mer-Ki-Va sans ne plus subir d’injonctions quelles qu’elles soient………

Et Moi Yawaeh , Je dirai : Paùtaka chère Amalanayah , de Nous avoir permis, à tout le Groupe, et à tous Ceux qui entendront ou liront cette session, de se libérer de cette émulsion, qui est une émulsion fulgurante quand même !

-  Tous  : Paùtaka, individuellement…et Tous ensemble : Paùtaka !

-  Amalanayah  : Merci à Vous !

-  Yosuel  : Et il en est ainsi !

-  Yawaeh  : Je dirai même, permettons-Nous de ressentir que Nous œuvrons individuellement, mais que chaque regroupement permet aussi de dépasser et de libérer des choses quand Nous sommes prêts, parce que Tu étais prête. C’est ce genre de chose que Tu « trimbales » depuis très longtemps, mais c’était le moment ! Et quand c’est le moment pour un Être, cela permet à tous les Autres de pouvoir dépasser cette partie-là…. Une autre question ?

-  Eliaraeth  : J’ai deux questions, donc l’une d’abord et l’autre après… La première question : ça fait des années que Je veux changer d’endroit pour travailler et d’endroit pour habiter. Samedi matin, J’ai pris un rendez-Vous avec quelqu’un où J’aurai pu acter ça, et là, Je Me suis pris les pieds dans le tapis tout seul… Voilà, super, pourquoi ?

-  Une Participante  : Pourquoi il y avait un tapis ?

…….Rires de Tous …….

-  Eliaraeth  : Comment Je peux M’entraver tout seul, pour un truc que Je rêve de faire, et Ceux qui Me connaissent savent que c’est au moins depuis vingt ans que Je répète ça. Qu’est-ce qui Me fait si peur ?

-  Yawaeh  : Et Tu Te rappelles ce qui a été dit il n’y a pas si longtemps !

-  Eliaraeth  : Ben pas vraiment ! Comme c’était vrai que ça Me dérangeait, J’ai dû oublier !

-  Yawaeh  : Avant de laisser Yosuel s’exprimer, il T’a été dit ces jours derniers qu’il fallait que Tu acceptes de cheminer, de ne pas Te précipiter et que Tu avais des choses encore à dépasser, et que lorsque Tu serais vraiment prêt, le lieu où Tu dois aller, Tu ressentiras en Toi « wouahhhh », et ça se manifestera en l’instant, et Tu le ressentiras ce « wouahhhhhhh », c’est là, il n’y aura rien qui T’empêchera alors de le vivre, Il n’y aura pas de tapis virtuel, ce sera là, et c’était de lâcher ces attentes, ces impatiences, et de Te dire : - « Bon, et bien J’accepte d’être dans l’instant présent, J’accepte d’aller au-delà de tout ce que Je n’arrive pas encore à dépasser pour être pleinement Moi. »…

Si ce lieu doit venir dans un mois, ou dans six mois, ou dans un an, cela n’a aucune importance, parce que si Tu T’attires quelque chose où Tu n’as pas encore dépassé des choses qui T’empêcheraient de vivre totalement ce que Toi Tu as envie de vivre, Tu vas T’attirer des problématiques, alors que si Tu Te dit : - « Bon, allez, Je cesse tout mental, toutes anicroches, toutes peurs, tout et n’importe quoi, et que Je décide enfin d’être Moi, Moi et de ressentir ce que « Je Suis », de Me permettre de le vivre. »…jusqu’à ce qu’à un moment donné Tu sois dans une telle Présence, qu’il n’y a plus rien qui T’interfère, et à ce moment-là, Tu vas ressentir comment l’Énergie peut Te servir et tout s’en viendra à Toi.

Voilà, donc maintenant Je vais laisser Yosuel s’exprimer. Ressens…..et Nous faisons Tous la même chose en Nous…..

-  Yosuel  : Alors mon Ami, pour compléter ce que Yawaeh vient d’exprimer, Je Te dirai : lâche toutes tes peurs… Peur de Te réaliser, peur de comprendre que rien n’ai comme Tu l’as envisagé, que rien ne peut être comme Tu crois que les choses sont d’après tout ce que Tu as mentalisé, lâche ta peur de ne pas pouvoir y arriver……. Lâche ta peur que : - « Quoi que J’émette, de toute façon de l’autre côté Ils diront toujours que ce n’est pas ainsi, que ce n’est pas correct, que ce n’est pas ce que J’ai à vivre. »…

Tu as supputé beaucoup de choses sur bien des choses. Tu as mentalisé bien des choses, Tu as fabulé en permanence, et maintenant Tu Te retrouves avec des incompréhensions, des questionnements et des : - « Qui Je Suis, et qu’est-ce que Je dois faire, et quelle est la réalité, et où vais-Je, ou ne vais-Je pas ? Quelle est notre réalité, Qui doit-on suivre ou pas, qu’est-ce que nous avons réellement à faire, où est ma propre partie, où sont mes belles réalisations dont on Nous parle depuis si longtemps, où est la réalité dans tout cela ? »… Et Tu tournes en boucle, et Tu Te mords la queue.

-  Elivarael  : J’ai du mal !

…….Rires de Tous ….

-  Yawaeh  : Au moment où Tu as dit ça, il y a Yosuel qui était entrain de dire : Mesdames, ne supputez rien !

……Rires de Tous ….

-  Yosuel  : Tu as besoin de tout lâcher…….. De ne plus Te poser de questions et de Te permettre d’être Toi, en Toi et de ressentir ce qu’est véritablement la Puissance de la Lumière en Toi. La Puissance de la Lumière ne peut pas s’exprimer à travers un Être, quel qu’Il soit, qui ne soit pas totalement Lui, dans le lâcher prise complet de tout ce qui est pensées mentales suggestives au niveau de la conscience de masse, cela n’est pas possible. La pleine Lumière est Pureté, intégrité, expression pure dans la créativité. C’est une expression d’une immense beauté dans laquelle un Être n’est plus du tout assujetti à quoi que ce soit dans la densité, mais ressent en Amour de Lui-même, de « Tout ce qui Est », que tout ce qu’Il a à cœur de vivre et de créer est déjà sa réalité, sans l’ombre d’une ingérence quelconque.

Cette Puissance mon Ami, Tu en as eu un petit aperçu, un petit aperçu que la majorité des Humains ne l’ont même jamais perçu, ressenti, mais bien des choses, à partir de ce petit ressenti, se sont manifestées comme des mouches sur du miel.

Il Te faut alors prendre la décision de tout lâcher, et quand on Vous dit de tout lâcher, Vous Vous amusez avec cela, parce que Vous n’en comprenez pas la profondeur. C’est vraiment de ne plus émettre quoi que ce soit au niveau de votre mental humain. C’est vraiment d’œuvrer en Vous, en permanence, et Je dis bien, en permanence, pour Vous permettre de ressentir de plus en plus ce que Nous Vous impulsons, jusqu’à ce que Vous n’adhériez plus du tout à tout ce qui n’est pas ce que Vous Êtes au niveau de « La Source ».

Alors mon Ami, il Te faut tout lâcher, ne plus jouer aucun jeu de peurs, de supputations et de ne plus tergiverser entre : - « Je veux réellement vivre ce que « Je Suis », et Je veux tout comprendre au niveau de l’Humain et voir comment dans l’Humain tout se passe, s’il y a une Puissance que l’on permet, qu’Elle puisse s’exprimer au niveau de l’Humain. ».. et là, ça ne marchera jamais !

L’Humain, encore une fois, Vous permet de vivre et d‘expérimenter tout ce qu’est cette matière, cette vie en incarnation, mais maintenant, Vous passez à une autre conscience qui est : l’Humain peut se réaliser en laissant ce qu’Il Est de toute éternité s’exprimer en Lui. Ça, c’est quelque chose que Vous commencez juste à ressentir.

Alors, permets-Toi d’Être en permanence en Toi, permets-Toi de ressentir ce que Tu Es, permets-Toi de comprendre à bien d’autres niveaux ce qu’est la Puissance de la Lumière, alors à un moment donné, Tu ressentiras véritablement ce qu’est la Puissance de Créativité et il n’y aura plus aucun doute sur quoi que ce soit, alors Tu sauras, dans un ressenti fulgurant, que ce qui s’en vient à Toi Te correspond, que c’est ta réalité dans l’expérience de l’expression de la Lumière, ici en incarnation. Et il en est ainsi mon Ami !

-  Yawaeh  : Ta deuxième question…

-  Eliaraeth  : Ma deuxième question, par moment, comme ce matin, comme l’a fait remarquer Elaweh , Je suis envahi d’une mélancolie mélancolique… Je ne sais pas d’où ça sort et ça Me submerge. Alors Je sais que ce n’est pas Moi, mais en attendant, par moment ça Me prend. Comment faire pour s’en détacher, d’où ça sort ?

-  Yawaeh  : Donc Tu Te laisses aller, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu es vraiment Toi, en Toi, Présence… Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Ami, cette mélancolie, c’est la peur d’arriver à un stade de compréhension si puissant que Tu devras tout lâcher dans l’Humain et tout ce que Tu as vécu dans l’Humain, tous Ceux que Tu côtoies, tout ce que ce monde est, est comme une impression que Tu les laisses aller à la dérive, alors que Tu passes à autre chose, à autre chose de puissant, dont Tu ne peux pas changer leur mode de vie, changer ce dans quoi Ils sont, changer cette planète.

Alors Je vais Te dire : il Te faut avoir le courage de ressentir que Tu ne peux pas sauver cette planète, ni Qui que ce soit, Tu ne peux que Te réaliser, et en Te réalisant, la Puissance de la Lumière qui s’exprimera en Toi, fera que tous les Êtres de cette planète percevront directement ou indirectement, et de toute façon cela sera perçu à différents niveaux, ce qu’est l’Amour, la Puissance de la Lumière, le changement, la réalité autre que ce qu’Ils vivent et Tu amèneras beaucoup, sans que Tu n’aies rien d’autre à faire.

Cette mélancolie, c’est comme si Tu laissais aller à la dérive un immense bateau contenant des milliards d’Êtres qui hurlent, qui crient, et Toi, Tu es sur un yacht où Tu as tout, mais Tu ne peux pas les accueillir. Il Te faut lâcher cette emprise, parce que c’est encore une Émulsion qui s’est infiltrée et qui cherche à Te déstabiliser à la moindre élévation de conscience, à la moindre prise de conscience de ce que Tu Es, pour Te maintenir encore et encore au niveau des basses fréquences, et cela Vous concerne Tous : - « Tu n’as plus à être là. Tu n’as plus à Me gérer. Tu n’as plus à M’empêcher d’Être. Tu n’as plus à Me faire croire des choses qui Me maintiennent dans la densité, dans les basses fréquences. Je n’accepte plus ta présence, Tu sors de mon corps. Et il en est ainsi. »…

C’est une émulsion qui est dissoute, à Toi maintenant de Te re-trouver, à Toi de ne plus fabuler d’aucune sorte sur tout ce qui se passe, sur tout ce que Tu entends, mais de Te positionner, d’être Toi, pleinement Toi, en Amour de Toi-même, de permettre au flux et au reflux de la Lumière de circuler en Toi, sans ne plus Te chercher outre mesure. Et c’est ainsi mon Ami !

-  Eliaraeth  : Paùtaka !

-  Yawaeh  : Mahalo à Toi qui permet aussi à chacun d’entre Nous et à Ceux qui liront ou entendront cette session, si c’est leur choix, s’Ils le décident avec fermeté, de se libérer de cette émulsion.

……….Pause……….

-  Amarayah  : Ma deuxième question est celle qu’a posée Elivarael . Elaweh M’a fait le même commentaire !

-  Yawaeh  : Mais oui, tout est inter-relié finalement !

-  Amarayah  : Et quand Yosuel a parlé J’ai eu une très, très grosse douleur…et puis c’est passé, donc Je pense que J’avais la même chose aussi ! Je vais en revenir à ma première question, puisque la deuxième...

-  Yosuel  : Concernant cette deuxième question, mon Amie, ressens….. Ce que Tu as ressenti, c’était ton impuissance par rapport aux Autres. Elle n’a plus lieu d’être, mais ne Te cherche plus au travers de cela, ne Te pose pas de questions, ne reviens pas en arrière. Cela est fait, « Je Suis », sois-Toi, et surtout, surtout, comme Certains d’entre Vous, ne Vous posez plus de questions par rapport à ce qui a été libéré, car alors Vous rappelleriez certaines énergies ou émulsions qui se frotteraient les mains de nouveau Vous…

-  Elivarael  : Infiltrer…

-  Yosuel  : Merci mon Ami !

-  Amarayah  : Je passe à ma première question : J’ai eu des ennuis, toujours des ennuis, la peur avait pris le dessus et grâce hier à Elabel, J’ai réussi à revenir en Moi, parce que Je n’arrivais plus du tout, mais mes pensées…on Me dit bien de ne pas penser, mais voilà… ça va mieux, Je ne pars plus dans la panique, ça s’espace, mais est-ce que ça va s’arrêter tout seul parce que Je les empêche, ou est-ce que J’ai quelque chose à dépasser pour que ça s’arrête ?

-  Yawaeh  : Alors avant de laisser Yosuel s’exprimer, Je dirai que, quand Ils Nous disent de ne pas penser, c’est une forme d’expression pour ne pas tout le temps, tout le temps, tout le temps être dans nos pensées, mais en vérité, on ne peut pas ne pas penser. Donc il faut simplement ressentir ce qui est émis et la réalité, et dans le fait de penser encore, c’est de ne pas donner d’importance à nos pensées, c’est de les laisser aller, surtout pas de les combattre. Tu les laisses aller et plus Tu vas les laisser aller en restant Toi, et à un moment donné, ce mental n’aura plus la même puissance, il va passer à un autre niveau qui est le mental, comme dit Métatron à travers James , Il parle de mental Divin. On pensera toujours, ce sera notre façon de penser, mais au niveau de ce qui Nous est impulsé.

-  Amarayah  : C’est surtout les pensées de peur qui Me mettent en panique par rapport au futur. Voilà, c’est de celles-là que Je pense...

-  Yawaeh  : Non seulement Tu ne leur donnes pas de crédit, en sachant que plus Tu vas être Toi, en Toi, Présence, et plus Tu seras à même de ne plus être assujettie à toutes ces formes de pensées si Tu restes bien en ta Présence. Tu sais que c’est un cheminement qui demande du temps. Tu sais que Tu n’as pas à Te faire de soucis pour le futur, que tout est dans l’instant présent, et dans l’instant présent, plus Tu es Toi, plus Tu es en Amour de Toi-même, dans la joie, en reconsidérant la vie, la vie à chaque instant, la vie dans tout ce que Tu vois, la vie de chaque moment, ressentir que cette vie elle peut être vécue différemment lorsque Nous-mêmes dans cette joie, Nous reconsidérons chaque chose que Nous voyons, que Nous ressentons à chaque instant. Ce que Nous vivons dans l’instant présent, est ce que Nous -Je vais dire pour employer des mots humains- forgeons pour le futur. Par contre, plus Tu Te projettes dans le futur dans les peurs et plus ton quotidien va être ce que Tu as projeté.

-  Amarayah  : Je sais !

-  Yawaeh  : Tu es Toi en Toi, Présence….et Nous faisons Tous la même chose en Nous…..

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que Je rajouterai, c’est que Tu Te fais du souci pour des choses qui n’existent pas, qui ne sont pas encore ta réalité, mais Tu fais une projection en fabulant sur un devenir possible, et c’est ce que Tu vas vivre, c’est ce que Tu crées. A Toi de décider ce que Tu as à cœur de vivre, de Te permettre de le ressentir en Toi, en l’instant, dans une pensée fulgurante où Tu ne T’y arrêtes pas, mais où Tu sais que c’est déjà ta réalité, puis lâche tout. En l’instant présent, Tu es Toi, Toi dans la joie, Toi dans la certitude, sans rien manipuler, sans ne plus rien contrôler, mais d’être Toi, en Toi, joie d’Être, et de Te permettre d’être Toi en réapprenant à ressentir ce qui T’est impulsé.

Vous cheminez, Vous savez que tout se fait graduellement. Et il en est ainsi mon Amie.

-  Amarayah  : Merci !

……….Pause………..

-  Elamah  : Je Me demande si Je n’ai pas une… Tu vas Me dire ce que Tu ressens… J’ai l’impression qu’il y a une peur qui subsiste de souffrir à nouveau et peut-être que J’ai quelque chose à dépasser...

-  Yawaeh  : Pourtant cela T’a été dit, bien, bien, bien des fois de ne pas céder à ce genre de chose…

-  Elamah  : Oui, oui, oui… Non, Je ne cède pas, Je dis que J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui émerge….

-  Yawaeh  : Donc, permets-Toi de ressentir, pas de mental. Tu es vraiment là, en Toi, et ressens au niveau de ce que Tu Es dans « La Source » et « La Source »… Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, ce qui a émergé et que Tu as ressenti, c’est un résiduel de peurs, parce que Tu n’as tellement plus envie de souffrir du tout, qu’il y a ce résiduel que Tu as ressenti et que Tu as à cœur de ne plus le laisser Te submerger. Alors il Te faut être clair en Toi : - « Je n’ai pas à souffrir de quoi que ce soit, mon corps peut résonner parfaitement en synergie avec la pleine Puissance de la Lumière que « Je Suis ». Si Je ne Me détourne plus de mon centre, si Je ne fabule plus, si Je ne Me perds pas dans des tas de différentiels dans la conscience de masse, si Je suis Moi, en Moi, en permanence, si Je Me permets de ressentir ce qui M’est impulsé, alors le corps répondra à cette nouvelle fréquence, à la fréquence de l’Amour que « Je Suis », à la fréquence de l’Amour que Je Me permets de vivre... »…

Et il en va de même pour Vous Tous ! Alors ne cherchez pas comment, quand cela va se passer, combien de temps… Lâchez tout ! Tout se passe en l’instant-même en Vous et graduellement. Plus Vous serez Vous en Vous, en l’instant, Présence, sans Vous détourner de ce que Vous Êtes, alors les choses se feront petit à petit, graduellement, selon ce que Vous persévérerez à être Vous, en Vous, en Conscience. Et il en est ainsi.

-  Elamah  : Est-ce que c’est ça que Je ressens sur le bas du dos, côté droit, colonne vertébrale ?

-  Yosuel  : Mon Amie, il y a encore bien des choses, ressens…….. Pas de fabulations, Présence…… Il y a encore bien des choses qui sont en transmutation. Ton corps a subi beaucoup, beaucoup, beaucoup de distorsions au point que toutes les cellules et l’eau de ton corps se sont vus vibrer dans des fréquences d’insuffisance à se régénérer, et tout en Toi se réorganise, chose qu’aucune de vos machines médicales ne pourraient voir, mais cela se fait. Alors n’aie plus peur de subir de grandes souffrances, mais sache que chaque fois que Tu ressens quelque chose, honore ton corps, vois-le dans la Lumière, accepte que tes cellules, tes particules et l’eau de ton corps commencent à changer de fréquence dans une vibration plus élevée, et Nous T’accompagnons. Et il en est ainsi mon Amie !

-  Elamah  : Merci, Paùtaka !

……...Pause………

-  Yawaeh  : Une dernière question ! Deux…

-  Avélah  : Suite à la dernière session, il y a un mois, J’ai mes sinus qui se sont à nouveau manifestés et tout le mois, parfois ça se résorbait, parfois ça revenait, mais sans jamais vraiment s’arrêter. Alors Je voudrai savoir vraiment ce qu’il y a derrière ?

-  Yawaeh  : Nous faisons Tous la même chose en Nous, Présence… Tu ne cherches pas à comprendre, Tu es Toi, en Toi…

-  Yosuel  : Tes sinus se réorganisent, et Je le dis : alors, ce n’est pas agréable, Je le conçois. Tu as eu un paquet d’interférences magnétoélectriques qui ont fait que chaque fois que Tu as dépassé quelque chose, cela se régulait, mais maintenant Tu en viens à pouvoir dépasser en totalité tout ce qui depuis des vies et principalement dans cette vie, et Tu le sais par tout ce que Tu as traversé, T’a amené à ne pas pouvoir respirer pleinement la vie pour Toi, à ne pas pleinement dégager tous les inconditionnels devoirs aux Autres, soumissions, et surtout la peur d’être toujours prise à partie dans toutes les injonctions possibles et inimaginables que les Autres pouvaient T’imprégner.

Cela se dissout maintenant en totalité, mais c’est comme si cette réorganisation cellulaire T’amenait un inconfort alors que cela se régule. N’en aie pas peur, permets que tout se passe comme cela doit l’être, accompagne, accueille, et surtout n’émets plus rien en rapport à tout ce que Tu as dépassé, et Nous y reviendrons car il y a quelque chose que maintenant Tu dois comprendre et ressentir pour Toi par rapport à vivre pleinement ce que Toi Tu as envie de vivre, sans ne plus être injectée par quoi que ce soit.

Persévère à être Toi, pleinement Toi, ne Te fais du souci pour rien, Présence… Ne Te retourne plus, Présence à chaque instant. Et il en est ainsi.

-  Avélah  : Et ma deuxième question : ce mois-ci J’étais confrontée, et Je pense que c’était une de mes parties qui Me parasite depuis x années, c’est mon activisme, faire de gros travaux… Je travaille. J’étais aidée de Jean-Paul , mais J’ai terrassé ma cour avec des autobloquants, et, tout en faisant ce travail, J’ai senti cette partie de Moi qui était là, et Je voudrai vraiment M’en libérer pour être libre… Je l’ai acceptée, mais J’ai un besoin d’aller plus loin…

-  Yawaeh  : Donc ressens, sans mental, sans chercher à comprendre, et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu confonds, ressens….. Faire quelque chose, qui certes demande une activité physique pour faire quelque chose dont Tu as à cœur d’embellir et d’apporter un renouveau dans ce qui est ton choix de vie, dans ce que Tu T’es attirée, Tu as à cœur de l’améliorer, d’y voir une transformation…et le fait que Tu T’activais en permanence dans ton quotidien pour tout, sans Te poser.

Peux-Tu ressentir que Tu as le droit, si Tu le fais avec Amour, avec Joie, de faire quelque chose, même physique, pour ton plus grand plaisir d’embellissement…et le fait qu’entre temps, Tu prennes du temps pour Te poser et ne rien faire, pour Te poser et être avec Toi, pour Te poser et ressentir ce que Tu Es, pour Te poser même en T’accordant d’aller T’allonger tout le temps que Tu as envie de T’allonger.

Tu n’es plus dans le même activisme que Tu étais auparavant, mais ce que Nous T’avons dit T’a amené à confondre en Toi cette part de Toi que Tu dois maintenant ressentir : - « Je peux faire quelque chose que J’ai à cœur de faire, mais Je ne M’active plus comme Je le faisais auparavant, justement pour ne pas M’accorder d’être pleinement avec Moi. »…

Accueille-Toi, permets-Toi d’être en Toi, de ressentir ce que Tu Es, de ressentir ce que Nous T’impulsons, ne culpabilise plus pour tout et rien, pour ce que Tu serais amenée à faire et qui demande un certain travail, ou pour ce que Tu voudrais Te poser et lâcher et Te dire que cela ne se fait pas !

Ne Te dois plus d’Être comme Quiconque voudrait que Tu sois ou que Tu crois que Nous voulons que Tu sois. Il est temps que Tu ressentes en Toi, pour Toi, ce que Tu as à cœur de vivre et comment Tu le vis. Faire les choses en douceur, faire les choses en admiration de tout instant, de « Tout ce qui Est », avoir du recul pour ressentir tout ce qui T’est bénéfique, tout ce que Tu as à cœur de vivre pour Toi. Et il en est ainsi.

-  Avélah  : Paùtaka Yosuel  !

-  Yawaeh  : Ca Me rappelle toujours le livre de «  Ami , l’Enfant des Étoiles » où dans le passage Pédrito se pose des questions : - …« …Et si… et ça… et… »… Et « Ami » est à côté de Lui et au lieu de Lui répondre, Il Lui dit :- « Regarde l’étoile, comme elle est belle. Vois-Tu Pédrito , l’étoile qu’on voit, il y a plusieurs millions d’années qu’elle n’existe plus. Regarde comme la Lune fait des brillances sur la mer… »… Puis Il Lui dit : - « Tu Te pré-occupes tout le temps, alors que Tu as juste à T’occuper dans l’instant. »…

C’est très, très fort ce qu’Il exprime…

-  Yosuel  : Mes Amis, Je vais clôturer cette session, Vous l’avez compris, chaque question Vous a amené à ressentir une réalité sur ce que Vous vivez, sur ce que Vous Êtes, sur ce que Vous n’avez plus à vivre, mais de prendre conscience que Vous avez à être Vous, juste Vous, en l’instant. Vous n’avez pas de soucis majeurs à Vous faire. Vous avez à être en conscience, en l’instant, conscience de ce que Vous Êtes, conscience que tout peut être transmuté dans le ressenti fulgurant que chaque situation peut être ressentie d’une toute autre façon, sans que Vous ne fabuliez, sans que Vous ne cherchiez des réponses que Vous ne trouverez pas de toute façon ! Tout est une question d’être Vous, Présence, et de Nous laisser Vous impulser en permanence. Et il en est ainsi, et Je Vous retrouve la toute prochaine fois et de toute éternité en Vous. Ha Lhy Ah à Vous les Amis !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  ! Paùtaka !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna

- Merci de tout cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session Questions-réponses à Mirabel et Blacons du 30/12/2018.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi