Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 27/01/2019 à Mirabel et Blacons

dimanche 3 mars 2019, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 27/01/2019

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Yawaeh


— > Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Ha Lhy Ah à Vous les Amis, pour cette rencontre-discussion…

-  Toutes  : Ha Lhy Ah à Toi Yawaeh  !

-  Yawaeh  : On s’apprête à laisser émerger pour repartir plus légères... Présence… Présence en Soi… sans penser… Conscience… détente…

Nous prenons une profonde et lente respiration….en 6 temps …….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration..…en 6 temps …. Présence dans la Joie…

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration……en 6 temps …… Présence en Soi, sans rien chercher, Être simplement…...

……....Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue, Ha Lhy Ah à Vous…

-  Toutes  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

-  Yosuel  : Alors Je Vous retrouve, ce bon Groupe, très féminines, très dynamiques, mais encore un peu prises dans certaines brumes. Il va falloir lever le voile les Filles ! Il va Vous falloir être plus en Conscience, présentes en Vous, Présence en Vous sans penser comme Vous le faites, sans émettre des choses de votre propre chef issues de votre cerveau, mais d’échanger de plus en plus dans ce que Vous ressentez en votre espace qui est juste parce que Nous Vous insufflons.

Cela est encore un peu difficile, Vous aimez encore beaucoup discuter selon un certain savoir, sans même savoir si cela est juste, quel que soit ce que Vous dites parfois : - « C’est prouvé ! »… Les Humains prouvent beaucoup de choses, selon des théories, mais la réalité en Vous, Vous la découvrez de plus en plus. Vous découvrez de plus en plus qu’à travers votre Conscience Vous pouvez tout créer au-delà d’une certaine réalité, et Nous y reviendrons. C’est ce vers quoi Nous Vous amenons, c’est ce vers quoi Vous allez pour Ceux et Celles qui décideront de lâcher progressivement, petit à petit, toute leur façon d’Être et de penser. Et il fallait que Je le précise. Et c’est ainsi.

Maintenant Je M’apprête à répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêchent d’être Vous-mêmes. Et il en est ainsi.

……...Pause………

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Amalanayah  : En session et pendant les temps de pause, J’ai surtout l’oreille gauche qui Me démange…donc si ça pouvait s’ouvrir un peu, ça serait bien !

-  Yawaeh  : Donc Tu Te laisse aller, Tu es Toi, en Toi, Présence…Tu ressens à d’autres niveaux et Nous faisons Toutes la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu prends conscience de plus en plus de ce qui se dit, Tu n’es pas encore dans un ressenti total et complet de ce que veut dire à des niveaux subtils ce que Nous Vous insufflons, mais Tu T’ouvres de plus en plus, et il y a une partie de Toi qui se dit : - « Mais ouhh la-la, où allons-Nous ? »…

Tu voudrais Être, Tu voudrais ressentir ce que Tu Es, Tu as à cœur de Te réaliser, mais il y a encore des peurs d’entendre ce que Tu penses que Tu n’es pas prête d’entendre. Lâche tout mon Amie !....... N’aie pas peur d’être insufflée, n’aie pas peur de cheminer dans ta voie, permets-Toi d’aller à ton rythme, sans jamais Te retourner, sans jamais Te freiner. Et c’est ce que Je Te dirai !

Vas au-delà de toutes tes peurs d’aller à la rencontre de Toi-même dans une profondeur de plus en plus subtile où Tu vas découvrir des choses que Tu n’imaginais même pas. Lâche toutes tes peurs, sois-Toi, pleinement Toi, ouvre-Toi à ce que Tu Es et Tu Te découvriras dans une grandiosité que Tu n’auras même plus à cœur de revenir en arrière, Tu n’auras même plus à cœur de participer à des choses dont Tu ressentiras qu’elles n’ont aucun intérêt ! Tu auras à cœur de créer ta réalité, toujours dans quelque chose de plus grandiose, dans quelque chose de merveilleux, toujours Te découvrir dans l’émerveillement, sans ne plus avoir peur de ne plus être à la hauteur des Autres, de tous Ceux que Tu côtoies, de cette Humanité.

Il en va de même pour Vous toutes, même si Vous n’en êtes pas encore pleinement conscientes, mais cela Vous concerne toutes. Il est temps de lâcher toutes vos conditions que Vous Vous mettez pour ne pas aller plus loin que là où Vous en êtes, parce que Vous le ressentez d’une certaine façon qu’il y a bien d’autres choses, que cela ne se limite pas à ce que Vous croyez être, que cela va bien plus loin, et surtout qu’il y a une découverte en Vous que Vous n’imaginez même pas. Je parle au point de vue de votre conscience humaine actuellement, car au fond de Vous, Vous savez que tout est là ! Et il en est ainsi.

Sois-Toi mon Amie, ouvre-Toi pleinement à ce que Tu Es, ne Te freine pas des deux pieds par peur d’entendre ce que justement Tu as peur d’entendre, découvre-Toi dans ce que Tu Es en réalité, laisse émerger ce qui doit l’être, vas au-delà, ne T’y arrête pas, et permets-Toi de ressentir ce que Nous T’insufflons, jusqu’à ce que, si c’est ton choix, de pouvoir pleinement Nous entendre. Et il en est ainsi ma chère Amie.

-  Amalanayah  : Le deuxième point, J’en ai abordé un point le mois dernier et le deuxième, c’est toujours très dans l’Humain, maintenant Je commence à lâcher un peu, ça concerne le ressentiment. Dès que Je pense à une Personne et que Je ressens que J’ai été blessée, J’ai du ressentiment et J’éprouve du ressentiment envers Elle et ce sont des pensées fugaces, mais qui sont assez répétitives, donc Je travaille beaucoup dessus et Je voudrai lâcher ça, parce que Je pense que c’est un des derniers trucs, vraiment typiques humains qui M’empoisonne encore un peu la tête…

-  Yawaeh  : Donc ressens à d’autres niveaux… Tu Te laisses aller…..surtout Tu ne cherches pas à comprendre, Tu ne contrôles rien, Tu es dans un laisser-aller total en ton centre…..et Nous faisons Toutes la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, lâche cette partie de Toi qui culpabilise par rapport à certaines pensées subreptices, comme Tu le dis !... : - « Je n’ai plus à Me sentir coupable parce que J’ai des pensées qui ne sont pas dans l’Amour envers certains Êtres. »…

Alors Je vais Te dire : c’est simplement parce que Tu n’es pas en permanence en ta Présence…. Tu n’es pas totalement et complètement insufflée, même si Nous sommes très présents, même si Nous T’insufflons à la mesure de ce que Tu Es à même d’être insufflée, parce que par Toi-même Tu dois Te positionner, Tu dois ressentir le Maître que Tu Es, Tu dois ressentir la Puissance que Tu Es et vivre totalement en Conscience.

Alors ces pensées, ne T’y arrête pas, elles ne Te concernent plus, elles sont juste récurrentes parce que Tu n’es pas en permanence centrée. Tu ne nuis à personne, ne T’arrête simplement pas à ces pensées.

Et maintenant sachez que lorsqu’en Vous il y a ce ressenti puissant de ce que Vous Êtes, lorsqu’en Vous, il y a cet Amour présent, cette Puissance de l’Amour qui Vous permet d’être au-delà de tout ce qui se joue, au-delà de cette attraction terrestre, et bien sûr au-delà de tout ce qui peut être considéré dans le non-alignement en Vous, et cet Amour que Vous ressentez et que Vous ne remettez pas en question, Il va Vous amener dans une configuration de joie et de plénitude telles qu’alors quelles que soient les pensées fugaces, subreptices que Vous avez, Vous ne nuisez à personne, parce que Vous n’êtes déjà plus totalement et complètement immergées dans la conscience de masse.

Il y a cet Amour en Vous qui est si vrai, si puissant, si présent, que quel que soit ce qui Vous traverse, Vous savez que ce n’est pas Vous, et il est plus expressif, plus puissant que ces pensées fugaces. Vous n’avez simplement pas à Vous y arrêter, et Vous savez que cet Amour est l’expression-même de ce que Vous Êtes, et qu’en Vous, sincèrement, Vous L’exprimez pour Vous, pour chaque Être, pour « Tout ce qui Est », pour tout ce qui vit. Mais si contrairement à ce cher Être, Vous avez des pensées de critiques, de ressentiments envers Qui que ce soit et que Vous jouez avec, alors Vous n’êtes pas en conscience de ce qu’est véritablement l’Amour, cet Amour puissant en Vous qui Vous permet de ressentir que quel que soit ce qui Vous traverse, cela n’a pas d’impact sur Qui que ce soit. Et il fallait que cela soit précisé. Et il en est ainsi.

-  Amalanayah  : Paùtaka Yosuel  !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Méliayah  : Par rapport à ma tête de tout à l’heure, J’étais en sérénité totale, donc Je ne Me pose pas de questions, mais quand Je suis dans cette sérénité tout va bien, Je ne ressens rien, c’est certainement le mental qui revient qui dit : mais est-ce que quelque part, il n’y aurait pas un blocage, puisqu’il ne se passe rien, un blocage à l’insu de mon plein gré, comme on dit…qu’en est-il ?

-  Yawaeh  : Donc laisse-Toi aller, permets-Toi de ressentir à d’autres niveaux, en Toi, sans mental et Nous faisons Toutes la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie ne T’inquiète pas, Tu Es, ne cherche rien, et si Tu Te permets d’Être et que rien ne se passe, alors vis l’instant présent pleinement pour Toi, car tout ce que Tu auras à dépasser, Tu le ressentiras. Jouis de chaque instant en Toi, en ta Présence et ne cherche rien, ne va pas chercher quelque chose qui n’émerge pas, profite de chaque instant en ta Présence, dans ce ressenti de plénitude, dans ce ressenti de bien-être en ta Présence cela Te permets de ressentir comment Tu peux être en permanence dans ton quotidien. Vois-le plutôt sous cet angle ! Et il en est ainsi.

-  Méliayah  : Paùtaka !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Avélah  : Il y a des moments où J’ai des passages de très, très grosses fatigues, qui fait que Je ne fais strictement plus rien, dans le sens où Je ne Me mets pas dans le Cœur, Je fais du n’importe quoi, c’est vraiment une incapacité de se poser, une incapacité de faire quoi que ce soit, tellement il y a des moments de fatigue très, très fortes.

-  Yawaeh  : Donc ressens en Toi, Présence…sans chercher à comprendre, ressens ce qui T’est impulsé, et Nous faisons toutes la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, c’est un passage, un passage qui ne doit surtout pas T’amener dans la déconcertation, mais accepte-le. Tu sais que cela ne perdurera pas, Tu sais que ce n’est pas ainsi que Tu Es, mais que c’est ainsi dans ce passage. Ne T’en fais pas, prends de grandes respirations en 6 temps ….comme cela Vous a été amené, et accepte aussi que chaque fois que Tu dépasses quelque chose de fulgurant, d’important, Tu es à même d’intégrer un taux de Lumière et ton corps doit s’adapter, ton corps doit être plus en résonance avec une vibration plus élevée. Permets-Toi des moments de pause, sans rien faire. Permets-Toi d’être avec Toi, laisse-Nous T’insuffler, laisse le corps entrer un peu plus en résonance avec la pleine vibration dont Il est à même de ressentir. Et c’est ce que Je Te dirai en l’instant.

Sois-Toi mon Amie, pleinement Toi, ne Te pose plus de questions, ne T’inquiète de rien et accepte tous les passages, en sachant que cela se rééquilibre, cela ne perdurera pas. Et il en est ainsi pour le moment.

-  Avélah  : Paùtaka Yosuel  !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Amarayah  : Je ne sais pas si c’est à la suite de MaA , mais depuis le début, J’ai un étau dans la tête. Donc, si c’est la suite, c’est bon, il n’y a pas de question, si ce n’est pas la suite, il y en a une !

-  Yawaeh  : Donc laisse-Toi aller, Présence, Tu es Toi en Toi, ne cherche pas à comprendre, ne contrôle rien. Tu es vraiment dans cette Présence, sans rien émettre…. Permets-Toi de ressentir ce qui T’est insufflé, sans le chercher, et Nous faisons toutes la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu prends de plus en plus conscience de bien des choses qui Te perturbent d’une certaine façon… - « Je prends conscience de « ça », mais il y a « si » qui se présente. Je prends conscience de « ça », et Je Me demande si « si » est raisonnable. Je prends conscience de « ça », et J’ai peur de « si »…

Cet étau dans la tête est une pression, cesse de Te poser des questions, cesse de chercher à comprendre le pourquoi du comment de ce qui est libéré, rééquilibré, de ce qui s’en vient après et de ce qui pourrait en découler. Il y a en Toi une forme de non-acceptation totale et complète d’être totalement Toi, en Toi, simplement. Cette forme, Tu l’as laissé prendre corps quand Tu as compris qu’en Toi il y a toutes les réponses, alors que Tu aimes comprendre, Tu aimes avoir des réponses mentales, Tu aimes avoir des réponses concrètes, Tu aimes avoir des réponses au niveau de l’Humain, de la conscience de masse, et cela est perturbant du point de vue psychisme, du point de vue équilibre, du point de vue électromagnétique du cerveau.

Mon Amie, il Te faut accepter de ne plus Te poser de questions, de décider d’être pleinement Toi, en Toi, Présence… de lâcher toutes tes peurs, de ne plus émettre de conditions à quoi que ce soit et de T’ouvrir pleinement à ce que Tu Es en lâchant tout, sans remettre en question ce que Tu Es de toute éternité. Alors Tu Te découvriras d’une toute nouvelle façon, et surtout Tu pourras ressentir bien des choses que Tu ne Te permets pas de ressentir… : - « Je Suis, et Je Me le permets. Je Suis, et Je M’ouvre véritablement à ce que « Je Suis », sans le contrarier, sans le contrecarrer, sans y mettre de conditions, et surtout sans chercher le pourquoi du comment de tout ce qui est dépassé, transcendé, transmuté. »…car alors Tu Te mets des pressions qui peuvent aboutir à une surcharge électrique qui peut T’occasionner bien des choses que Tu n’as pas à vivre, à subir. Et il en est ainsi pour Vous toutes mes chères Amies.

-  Amarayah  : Je peux dire quelque chose ?… C’est complètement inconscient chez Moi, mais une fois que c’est dépassé, Je ne cherche pas, mais alors pas du tout…ou alors, c’est alors vraiment inconscient. Je n’en ai pas la moindre idée. Il y a un truc que Je ne dois pas comprendre, c’est quand on dit de ne pas chercher, mais pour dépasser, il faut bien chercher ?

-  Yawaeh  : Pas du tout !

-  Amarayah  : Ah, Moi depuis, pour dépasser, Je cherche ce qui ne va pas !

-  Yawaeh  : Et bien voilà !

-  Amarayah  : Oui, mais alors il y a un truc que Je ne comprends pas ! C’est comme ça que Je suis arrivée !

-  Yawaeh  : En partie !

-  Amarayah  : Oui, en partie, ça Je suis d’accord…

-  Yawaeh  : Mais ça T’occasionne des pressions...

-  Amarayah  : Ca Je suis d’accord aussi… Mais donc, Je ne dois plus chercher pour dépasser ?

-  Yawaeh  : Pas du tout !

-  Amarayah  : Je vais dépasser comme ça ?

-  Yawaeh  : Ca se présente tout seul !

-  Elaweh  : Quand Tu es prête, ça se présente…

-  Amarayah  : Quand ça se présente… Et donc le reste, par contre, c’est complètement inconscient que Je vais chercher, alors ce n’est vraiment pas quelque chose de conscient du tout, par contre… Autant le reste oui, Je sais que Je le fais, mais alors ça, pas du tout…

-  Yawaeh  : Donc Présence…. Ne cherche pas, Présence en Toi, sans penser…..

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu es merveilleuse… Tu as à cœur de ressentir de plus en plus ce que Tu Es. Tu as à cœur d’aller au-delà de tout ce qui T’empêche de vivre pleinement ce que Toi Tu as à cœur de vivre. Tu as à cœur d’aller au-delà de tout ce qui T’empêche d’Être, mais vois-Tu, lorsque Tu dis « c’est inconscient », c’est pourtant très conscient ! Tu ne le vois pas de la façon dont Nous Te le disons, et encore une fois Je Vous répète que tout ce que Nous Vous disons n’est pas une interférence dans votre vie, c’est ce que Nous ressentons en Vous, c’est tout ce qui se manifeste que Nous ressentons, c’est toutes les interférences que Nous ressentons.

Tu as la particularité de toujours vouloir, et Tu l’as dit Toi-même, rechercher ce qui ne va pas en Toi, et c’est exactement ce que Je viens d’émettre, et une fois encore, ta conscience humaine, via le mental, se pose les questions !

Plus Tu seras Toi, en Toi, Présence, plus Tu cesseras de chercher à comprendre les choses, plus Tu seras Toi, en Toi, Présence…dans la joie, le bien-être, en Conscience, et plus Tu pourras ressentir ce que Tu Es, graduellement, toujours à des niveaux plus subtils. Ne cherche pas, ne Te pose pas de questions, décide simplement d’être Toi, en Toi, vis chaque instant en Présence pour Toi, chaque instant dans la joie, et à ce moment-là si quelque chose émerge, surtout, surtout, ne rentre pas dedans, pose-Toi, accepte-le, intègre-le dépasse-le en Nous laissant œuvrer à travers Toi.

C’est ainsi que Vous irez toujours plus au-delà de ce qui Vous empêche d’Être et que Vous Vous ouvrirez de plus en plus subtilement à ce que Vous Êtes et que Vous permettrez toujours graduellement de ressentir ce que Nous Vous insufflons. Et il en est ainsi mon Amie.

-  Amarayah  : Paùtaka !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

……..Silence……..

-  Yosuel  : Et bien mes Amies, Vous savez, que va-t-il se passer quand il n’y a plus de questions ? Je vais Me faire un plaisir d’aller en Chacune d’entre Vous…

-  Elaweh  : Pour faire un petit état des lieux !

-  Yosuel  : Merci mon Amie, c’est exactement cela ! Et dans cet état des lieux, il y a toujours quelque chose de prédominant qui est là et qui est prêt à être dépassé. On y va mes Amies !

-  Yawaeh  : Je Vous rappelle qu’à chaque Personne à qui Il s’adresse, Nous faisons Toutes la même chose en Nous, car cela Nous concerne Toutes à différents niveaux !

-  Yosuel  : Mon Amie, ma chère Amie Avélah , Tu as compris bien des choses sur ce qui se manifeste en Toi et qui ne sont pas Toi, qui ne T’appartiennent pas. Cela Te ramène à une certaine prise de conscience qui est… : - « Je sais maintenant que la Conscience d’Être n’est pas totalement ce que J’ai cru qu’était la Conscience d’Être. »…

Cela Te met face à une réalité où Tu vas devoir orchestrer avec une partie de Toi qui croyait être en Conscience, alors que Tu étais simplement consciente de tout un processus évolutif, de tout un processus de libérations, de tout un processus de compréhensions dans tout ce qui se joue, dans ce qui est la conscience de masse, dans ce qu’est l’Humain non conscient.

Et là Tu viens de toucher quelque chose en Toi qui T’amène maintenant à pouvoir T’ouvrir à ce que Tu avais peur de ressentir en ce point de fusion, comme Nous l’appelons pour le moment, car ensuite cela va évoluer, et qui va Te permettre, si Tu Te l’accordes, d’être en totale connexion sans ne plus être simplement dans la conscience de tout un processus où Tu comprenais les choses d’une certaine façon.

C’est là que beaucoup d’entre Vous n’ont pas compris ce qu’était la Conscience d’Être, car Vous êtes beaucoup plus dans le processus de comprendre ce qu’est l’état d’Être, mais sans le ressentir, sans le vivre. Cela fait partie de votre cheminement, cela maintenant est une ouverture pour Ceux et Celles qui se permettent de ressentir ce que Je viens d’insuffler et qui n’était pas accessible auparavant à tous Ceux qui cheminaient sans se permettre de ressentir ce qu’Ils Sont de toute éternité. Et il fallait que cela soit dit !

Que se passe-t-il en l’instant-même en Toi, ma chère Amie ?...

-  Avélah  : J’ai des sensations au niveau de la tête… Je sens des choses, Je ne sais pas si ça souffle…Je ne sais pas…

-  Yosuel  : Épiphyse activée…..

-  Avélah  : Et puis J’ai aussi une sensation au plexus solaire…

-  Yosuel  : Peur de cette ouverture…peur de ce qui s’en vient…peur d’aller maintenant véritablement à la rencontre de ce que Tu Es…peur de ce qui va se passer pour Toi, pour tous Ceux que Tu côtoies, pour ta vie en général… Va au-delà de cette peur……. Permets-Toi maintenant ton ouverture et au ressenti de ce que Tu Es…………au ressenti de la Conscience d’Être…….

Bien des équilibres sont en cours, à Toi de le décider, à Toi de ne pas Te mettre de barrières, de conditions, surtout de lâcher tous questionnements. C’est un passage difficile, c’est un passage effectif si Tu le permets ! Tu n’as plus à en avoir peur, mais simplement à Te permettre d’Être, et Nous T’accompagnons. Et il en est ainsi pour le moment !

-  Avélah  : Paùtaka Yosuel  !

-  Yosuel  : Tu étais prête mon Amie, c’était le moment !

……….Pause……….

-  Yosuel  : Mon Amie, ma chère Amie Mélanalayah , alors pour Toi, il y a un processus d’évolution que Tu T’es permis de ressentir, mais il Te faut lâcher toutes relations au niveau de ce que Tu en as cherché, au niveau de ce que Tu en as interprété et Te permettre de Te re-trouver, sans ne plus fabuler, sans ne plus croire que Tu Te dois à Qui que ce soit, sans ne plus croire que si Tu ne donnes plus le même intérêt à certains Êtres, les relations vont se détériorer. Sois-Toi mon Amie, en ta Présence, dans ta joie, dans ton authenticité, dans ton rayonnement, on T’accepteras comme Tu Es, Tu pourras échanger selon ce que Tu as à cœur d’échanger au niveau de ce qui Te semble vrai, juste, en Toi, sans ne plus vouloir T’aligner à Qui que ce soit, mais être de plus en plus présente dans ce que Nous T’insufflons, dans ce que Toi Tu as à cœur de vivre pour Toi, et laisse les Autres être, Qui que ce soit, et le panel est large.

Vis pleinement ta vie, vis pleinement ce que Toi Tu ressens que Tu as à cœur de vivre, et ne T’aligne plus à Qui que ce soit. Ne crois plus que Qui que ce soit a des capacités que Tu n’as pas, Nous Te l’avons dit : ouvre-Toi à ce que Tu Es, permets-Toi de ressentir ce que Nous T’insufflons et ne T’aligne plus à Qui que ce soit. C’est de Toi dont il s’agit, c’est du Maître que Tu Es, c’est de ta réalisation. Et il en est ainsi. Et Je n’irai pas plus loin pour le moment.

-  Mélanalayah  : Paùtaka !

……….Pause……….

-  Yosuel  : Ma chère Amalanayah , les choses ont été dites. Tu as progressé, Tu es de plus en plus en Conscience, même si le fait d’être en Conscience ne T’amène pas encore à ressentir des subtilités que Tu pourras ressentir le moment venu. Ce que Je Te dirai en l’instant, c’est d’être Toi, pleinement Toi, joie d’Être. Ne T’en fais pas pour les Autres, ne T’en fais pas pour tout ce qui se passe, surtout ne T’arrête plus à aucune pensée subreptice. Tu sais maintenant qu’elles ne sont pas ce que Tu Es.

Ton Cœur est généreux, ton Cœur ressent l’Amour puissant en Toi, et si Tu Te permets de ressentir cet Amour puissant en Toi chaque fois que quelque chose Te dérange, alors Tu n’en seras pas affectée, car l’Amour est le cœur-même de tout ressenti, sans que Vous soyez affectés par quoi que ce soit. Et c’est ce que Je Te dirai.

-  Amalanayah  : Paùtaka Yosuel  !

-  Yosuel  : Persévère à être Toi, vis pour Toi, aime la vie, ressens pleinement ce que Toi Tu as à cœur de vivre, et reste Toi, en Toi à chaque instant. C’est ce que Je Te dirai pour l’instant, et Nous T’accompagnons.

……….Pause……….

-  Yosuel  : Méliayah mon Amie, Tu es de plus en plus dans le ressenti de ce que Tu Es, mais Tu dois lâcher toutes pensées concernant un monde qui vit dans la démesure, qui vit dans le profit, qui vit dans le détournement de toutes choses, qui manipule toutes choses, qui empoisonne le monde, qui détraque le monde, qui détruit la vie.

Il est temps que tous ce que Tu as côtoyé, tout ce que Tu as vu, tout ce que Tu as entendu, Tu ne T’y réfères plus, et si Tu es à même de l’exprimer, exprime-le en Amour de Toi-même, de « Tout ce qui Est », dans l’Amour inconditionnel où tout peut être exprimé sans ne plus émettre aucune pensée qui alimente tout ce qui se joue, car lorsque Vous émettez quoi que ce soit en rapport à ce qui se passe, à ce qui se joue, dans une certaine critique, dans certaines peurs, dans certains ressentiments, réactions, mes Amis Vous alimentez les choses, Vous leurs donnez un peu plus de puissance, alors que lorsque Vous émettez en Vous, en conscience, dans l’Amour, en Amour de Vous-mêmes et de « Tout ce qui Est » qu’il y ait des Êtres qui créent des choses au détriment de cette Humanité, que Vous l’exprimez avec tout votre Amour, que Vous expansez votre Lumière en restant Vous, en connexion, non seulement Vous n’alimentez rien, mais Vous permettez que les choses soient comprises à bien d’autres niveaux, Vous permettez que les choses soient déstructurées, rééquilibrées et Vous Nous permettez d’œuvrer à travers Vous.

C’est une façon de Vous exprimer que Nous avons déjà exprimé tant et tant de fois et que Vous avez de la difficulté à ressentir en Vous et à exprimer dans vos conversations. Lorsque Vous constatez quelque chose, soit par vos médias, ou vos lectures, ou ce que Vous entendez, ne dites pas : - « Il y a de plus en plus d’Êtres qui sont soumis à bien des choses et qui souffrent… »…avec une certaine vigueur en Vous, dans la réaction, le ressentiment, l’indignation, alors que si Vous ressentez que ce qui se passe Vous en prenez conscience en Amour de Vous-mêmes, de « Tout ce qui Est », sans rentrer dedans Vous expansez votre Amour et votre Lumière et Vous Nous laissez œuvrer à travers Vous en ressentant en Vous que ce monde est en transmutation, que les choses évoluent, alors Vous permettez le changement, sans Vous impliquer et sans maintenir les choses en place.

Dites-Vous que ce monde est à l’image de tout ce que les Humains ont émis comme pensées et que Vous y avez participé, n’en déplaise à Ceux et Celles qui aiment critiquer et s’indigner de ce qui se passe, parce qu’Ils y ont participé, quel que soit ce qui se joue sur cette Terre, du plus anodin des jeux au plus cruel et virulent de ce qui se passe. A Vous maintenant de prendre conscience de participer au nouveau, au renouveau, à l’expression et l’expansion de la nouvelle Terre, il fallait que cela soit redit.

Et donc mon Amie, ma chère Amie, prends conscience maintenant, en Toi de ce que Tu Es et de ne plus rien émettre qui ne soit pas dans l’Amour eu égard à tout ce que Tu as vécu, à tout ce que Tu as pu constater. Participe au renouveau de ce monde, et Nous T’accompagnons. Et il en est ainsi.

-  Méliayah  : Paùtaka Yosuel  !

……….Pause……….

-  Yosuel  : Mon Amie, ma chère Amie Djamila , il fallait T’ouvrir à ce que Tu Es, ceci est maintenant fait ! Il y a longtemps que Tu ressentais en Toi bien des choses, que Tu étais consciente que Tu étais bien autre chose que cet Humain limité et conditionné.

Il Te faut accepter de Te découvrir, de ressentir toujours un peu plus subtilement ce que Tu Es, de ne plus Te retourner sur ton passé, de Te permettre de Te poser et d’être là simplement, sans rien chercher, sans rien fabuler, sans rien contrôler, simplement T’ouvrir de plus en plus à ce que Tu es à même de Nous entendre, et Tu le sais, alors accueille-Toi, accueille-Nous simplement. Présence en l’instant… Présence sans fabuler… Présence sans rien interpréter… Présence dans l’Amour, l’Amour de Toi-même, l’Amour de chaque Être, l’Amour de « Tout ce qui Est ».

Ne Te laisse pas aspirer par tous Ceux que Tu côtoies, par tout ce que les Êtres avec lesquels Tu échanges peuvent Te dire. Ressens ce qui est juste en Toi… Ressens ce que Tu Es…et ne rentre dans aucun jeu de Qui que ce soit, quoi qu’Ils émettent. Et c’est ainsi pour le moment.

-  Djamila  : Paùtaka Yosuel  !

-  Yosuel  : Et Nous reviendrons à Toi très vite !

……….Pause……….

-  Yosuel  : Mon Amie, ma chère Amie Linéah , Tu es de plus en plus en demande d’être Toi, d’aller au-delà de tout ce qui se passe, de ne plus subir, mais Tu es encore très, très prise dans ce que Tu crois être ta vérité. Il va Te falloir T’ouvrir un peu plus en Toi en lâchant tout ce que Tu as créé et cru qu’était ta vérité. Laisse tomber tous les murs, ne cloisonne plus rien, ne Te cherche plus dans tout ce qui se dit, ne Te cherche plus dans une certaine vérité, mais permets-Toi de ressentir simplement, n’émets plus rien qui ne soit pas ce que Tu ressens que Nous T’impulsons, et Nous y reviendrons, c’est là où Tu en es mon Amie, et Je Te salue !

-  Linéah  : Paùtaka Yosuel  !

……….Pause……….

-  Yosuel  : Mon Amie, ma chère Amie Elaweh , que de progrès subtils, que de ressentis en Toi, mais Tu Te laisses encore trop souvent prendre au jeu de la conscience humaine. Ne lui permets plus de T’interférer, ne lui permets plus de Te dire les choses dans certaines interprétations. Tu dois Te découvrir dans ce que Tu Es, au plus profond de Toi-même, là où Tu es, là où Nous sommes. C’est ce que Je Te dirai en l’instant. Tu as bien progressé, persévère, et Nous T’accompagnons, Je le répète. Et il en est ainsi.

-  Elaweh qui fait un signe de la main au niveau cardiaque : C’est puissant, c’est fort, c’est beaucoup, un petit peu trop !

-  Yosuel  : Accepte le rééquilibrage…… Accepte de T’aligner sans ne plus y mettre de conditions, comme Je viens de Te le dire, dans certaines interprétations au niveau de ta conscience humaine… - « Je Me permets d’Être, d’être alignée, d’être Moi en Moi, Je ne fabule plus, Je Me laisse de plus en plus ressentir ce qui M’est impulsé. J’émets ce que J’ai à cœur de vivre, et Je Me laisse guider, tout en étant le Maître ici et ailleurs. »… Et c’est ainsi.

-  Elaweh  : Merci !

……….Pause……….

-  Yosuel  : Ma chère Amie Amarayah , les choses ont été dites, permets-Toi d’Être, ne Te pose plus de questions et surtout ne cherche rien. Sois-Toi, pleinement Toi, instant présent… Sois-Toi, pleinement Toi dans la joie d’Être, permets-Toi dans tes moments de pause de ressentir, sans rien chercher, sans rien fabuler, sans rien interpréter, de ressentir ce qui se passe en Toi et d’être pleinement Toi à chaque instant.Et c’est ainsi pour le moment.

-  Amarayah  : Paùtaka Yosuel  !

……….Pause……….

-  Yosuel  : Ma chère Anavalayah , Tu es de plus en plus en Conscience, d’une certaine façon. Tu as de plus en plus à cœur de vivre pour Toi, mais surtout ne T’implique dans rien, ne Te laisse pas impressionner par Qui que ce soit ou quoi que ce soit, fais ce que Tu as à cœur de faire, mais attention de ne pas Te laisser aspirer dans certains tourbillons, car c’est de Toi dont il s’agit et non de sauver le monde et non de prendre en charge Qui que ce soit. Ta présence sera alors des plus bénéfique à tous Ceux que Tu côtoieras si Toi-même reste en permanence Présence, sans rien n’émettre d’autre que de rayonner et de Nous laisser impulser à travers Toi ce que Nous sommes à même de pouvoir exprimer dans tous les rééquilibrages qui peuvent l’être, et Je n’en dirai pas plus.

A Toi d’Être, vis chaque instant en l’instant présent, vis chaque instant en Amour de Toi-même, vis chaque instant dans ce que Tu as à cœur de vivre, mais ne T’implique dans rien. Et c’est ainsi mon Amie.

-  Anavalayah  : Paùtaka !

……….Pause……….

-  Yosuel  : Mon Amie, ma chère Maaweh , Tu ressens de plus en plus des choses subtiles, mais Tu es encore prise dans certains paramètres où il Te faut lâcher toutes conditions dans ce que Tu crois être ta réalité. Tu as ressenti dans ce que Nous venons d’exprimer à cette chère Avélah , ce qu’est la croyance d’être en Conscience et ce qu’est la véritable Conscience d’Être. C’est ce que Tu devais percevoir, c’est ce que Tu devais Te permettre de ressentir, et il était important que Tu le ressentes, car cela va Te réajuster dans ce qui était un écart différentiel par rapport à ton alignement. Et il en est ainsi.

-  Maaweh  : Merci.

-  Yosuel  : Mes Amis, Je clôture cette session, Vous l’avez ressenti, la Puissance est telle que Vous avez bénéficié de bien des réajustements, de bien des libérations, et surtout Vous Vous êtes retrouvés en grande partie dans ce que Vous Êtes.

Je suis en Amour de Vous-mêmes, Je suis en Amour présent en Vous, Vous Êtes et Je Suis, Je Suis et Vous Êtes ! La Lumière qui s’exprime en l’instant Vous permet d’être dans une conscience plus élevée. La Lumière expressive s’exprime exponentiellement en ce Groupe, en l’instant, pour Vous-mêmes, pour toute cette Humanité et bien au-delà.

Je Vous honore, Vous êtes aimés et Vous participez grandement au changement. Oh Be Ahn à Vous les Amis !

-  Toutes  : Oh Be Ahn à Toi Yosuel  ! Paùtaka ! Mahalo. Oh Be Ahn à Toi, Mahalo Yawaeh  !

-  Yawaeh  : Mahalo à Vous aussi, car Nous participons Tous ensemble !

-  Elaweh  : Ne sommes Nous pas toutes merveilleuses ?

-  Toutes  : Yes, yes…

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : Mélanalayah

Merci de tout cœur à Toi Mélanalayah pour la transcription de cette session Questions-réponses à Mirabel et Blacons du 27/01/2019.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi