Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 24/03/2019 à Mirabel et Blacons

samedi 20 avril 2019, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses

à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 24/03/2019

Animée par l’Élohim Yosuel

Intervention d’Hévoharaeth, Maître Intergalactique

canalisé par Yawaeh

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Ha Lhy Ah à Vous les Amis…..

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yawaeh  !

-  Yawaeh  : EIO…..

-  Tous  : EIO…..

-  Yawaeh  : Quelle joie de se retrouver pour cette session des questions/réponses. Tenez bien la barre pour pouvoir laisser émerger ce qui doit l’être et être allégés pour repartir comme un papillon !

On se détend…. Nous sommes Nous, en Nous, Présence…….. Détente….. Présence………….

Nous prenons une profonde et lente respiration ………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration ………

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration ………

……...Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue, Oh Be Ahn à Vous, E I O…

-  Tous  : Oh Be Ahn à Toi Yosuel  ! E I O… (Tout le monde chante….)

-  Mélanalayah  : E I O… (Pensant faire comme un écho !)

-  Yosuel  : C’est très résonnant !... Et bien mes Amis on se retrouve, Je ressens beaucoup plus de joie, de légèreté, même s’il y a encore des plombages qui résistent. Vous savez que les plombages ne Vous sont pas bénéfiques !

Alors on va en faire sauter plus d’un ! Vous avez besoin d’être plus Vous-mêmes, en Conscience, conscience de ce que Vous Êtes en réalité et surtout accepter que Vous puissiez maintenant concevoir que tout peut Vous être insufflé en Vous permettant d’Être, d’être connectés et de recevoir ce que Vous êtes à même de recevoir pour pouvoir vivre autre chose et autrement maintenant. C’est lancé les Amis, cela était exprimé, à Vous de Vous permettre de le ressentir et de le vivre.

Et maintenant Je M’apprête à répondre à vos questions qui, comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et c’est ainsi.

……...Pause………

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Amarayah  : J’ai plusieurs questions… Je vais commencer, toujours par mon appartement qui est en vente depuis trois ans et qui n’arrive pas à partir. J’ai lâché, J’ai lâché, J’ai lâché, alors est-ce qu’il y a quelque chose que Je n’ai pas lâché, ou est-ce qu’il va partir, ou…

-  Yawaeh  : Ils ne Te diront jamais qu’il va partir !

-  Amarayah  : Non, Je ne veux pas savoir s’il va partir. Non, mais ce que Je veux dire, c’est est-ce que J’ai tout lâché ou est-ce que J’ai encore oublié un truc ?

-  Yawaeh  : Donc Tu Te laisses aller, Tu es Toi, en Toi, Présence, pas de mental, Je ne cherche pas à comprendre, et Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as besoin de concevoir que tout peut être amené, si Toi-même Tu lâches tout dans l’Humain, si Toi-même Tu peux Te permettre de ressentir qu’en Conscience tout ce que Tu as à cœur de vivre est déjà ta réalité, sans Te préoccuper de quoi que ce soit, sans Te préoccuper de Qui va acquérir cet appartement, de comment il va partir, dans quelles conditions, mais en ta Présence, Tu es déjà au-delà de cette problématique, Tu es déjà dans la pleine conscience que ce que Toi Tu as à cœur de vivre, Tu le vis pleinement, alors tout Te répondra.

Il y a tant de choses dans lesquelles Vous Vous impliquez, tant de choses que Vous Vous posez comme questions, tant de choses que Vous cherchez, tant de choses qui Vous pré-occupent, tant de choses que Vous voulez comprendre, tant de choses que Vous n’admettez pas, et tout cela Vous fait tourner en rond, Vous fait parfois aller dans des différentiels, et en tout état de cause ne permet pas, comme cela Vous a été exprimé hier dans la session, l’ouverture complète et totale à ce que Vous Êtes, à ce que Nous Sommes, à ce que tous les Maîtres où qu’Ils soient puissent Vous impulser.

Réapprends à être Toi en Conscience, simplement, alors Tu permettras que les choses Te répondent dans ce que Toi-même Tu impulses de ce que Tu as à cœur de vivre pour Toi, et il en va de même pour tout en réalité. On pourrait s’arrêter là ! Et il en est ainsi. Mais Je M’apprête malgré tout à continuer à répondre à vos questions.

-  Amarayah  : Ma deuxième question va exactement dans ce que Yosuel vient de dire. Je sais…mais quand Je dis Je sais, ce n’est pas le mental… Quand Je suis en Moi, Je suis très bien et au bout d’un moment, Je dis wouahhhh Tu es bien, c’est râpé, ça s’arrête. Ou alors Je sais tout ce qu’il ne faut pas faire et par moment Je Me dis : mais qu’est-ce que Tu fais comme bêtise, ce n’est pas possible, pourquoi Tu fais ça, et voilà… Je le sais, mais vraiment, quand Je ne prévois rien, Je suis plein de surprises, c’est génial et pourquoi Je ne le fais pas, alors que Je sais que c’est ça et que ça Me fait du bien, mais Je bloque… Je reviens automatiquement en arrière et Je n’arrive pas à Me détendre, c’est quelque chose qui est impossible. Ça va mieux qu’avant, mais c’est quelque chose que Je ne peux pas faire. Si Je commence à vouloir respirer, ça devient du béton et J’ai peur de perdre le contrôle, Je voulais avoir le contrôle sur tout…

-  Yawaeh  : Tu as répondu…

-  Amarayah  : Je sais que Je ne dois plus l’avoir, mais J’ai quand même cette peur de perdre le contrôle...elle est au fond de Moi, et ça Je le sais et Je n’arrive pas à Me détendre.

- Yawaeh : C’est le passage de lâcher totalement l’Humain. On sait qu’en Nous il y a cette ouverture à la Grille de toute la Création où tous les Maîtres peuvent s’exprimer et où en Soi on peut émettre ce que l’on a à cœur de vivre et de laisser faire en restant Présence… Mais ça, c’est quelque chose que Moi-même Je ne maîtrise pas encore, puisque tout ce qui M’amène dans des ressentis profonds, c’est pour Vous le transmettre, et après, comme Vous, J’ai à le vivre.

C’est de comprendre que ce passage à lâcher totalement l’Humain est quelque chose que l’on contrôle, que l’on ne veut pas encore passer, qu’on ne veut pas encore lâcher, parce que ça change totalement, complètement notre façon de vivre. C’est : Je suis là dans la Lumière, mais sans chercher, sans imaginer, sans contrôler, c’est comme un état simple où Nous sommes et où Nous ressentons que ce que Nous émettons comme impulsations en Nous, pour Nous est déjà notre réalité dans l’instant, et tout Nous parvient selon la grande danse harmonique de ce qui doit se créer dans ce nouveau, ce renouveau, tout en concordance et en cohérence avec cette grande mouvance dans « Tout ce qui Est » qui s’achemine vers autre chose, parce qu’il y a la Terre et tous les Mondes et tout l’Univers qui suivent un certain mouvement et quand on ressent ça, c’est grandiose, après il faut se le permettre, il faut se permettre de tout lâcher dans l’Humain, et c’est la plus grosse difficulté de notre cheminement.

Maintenant Je vais laisser Yosuel s’exprimer, ressentez au-delà des ressentis humains, ressentir en Soi, sans penser, sans rien chercher…

-  Yosuel  : Mon Amie, Je Te dirai simplement : Tu Te mets des barrières, car les jeux sont ce que Tu affectionnes. Tu aimes jouer à Toi-même, Tu aimes jouer dans l’Humain, Tu aimes jouer à tout savoir, à tout interpréter, à beaucoup épiloguer, à être dans un certain conformisme, mais tout lâcher, être comme dans un rien qui n’en est pas un, être comme dans un espace infini où Tu es simplement, être dans le ressenti de la joie d’Être où Tu ressens que tout est là, que tout peut Te répondre, est un état d’être des dimensions supérieures dans lesquelles Nous Vous amenons graduellement, mais qui peut être contrôlé, contrecarré justement pas vos peurs de graduer dans ces états d’Être supérieurs, de lâcher tout ce qui se joue au niveau de l’Humain dont Vous êtes habitués, dans lesquels Vous Vous êtes confrontés, identifiés et trouvés d’une certaine façon, au niveau de tout ce qui se joue, au niveau de tous les Êtres, au niveau de tout ce que Vous Vous nourrissez les Uns, les Autres, de tout ce que les Uns, les Autres Vous Vous reflétiez. C’était une façon d’exister, et maintenant Nous Vous disons qu’il y a un moyen de Vous en extraire, mais là, Vous Vous mettez toutes les conditions possibles et inimaginables pour ne pas y arriver, pour Vous chercher encore et encore.

Vous avez besoin d’une certaine identification, Vous avez encore besoin de Vous voir les Uns dans les Autres et de lâcher toute une façon d’être que Vous avez affectionnée, même si elle ne Vous correspondait pas, même si Vous deviez lutter, combattre, jouer avec votre égo, cela était une façon de vivre.

Alors mon Amie, Je Te dirai simplement : ne Te pose pas de question, ne Te juge pas, ne sois pas en contradiction avec Toi-même, mais dans la joie, avec du recul, regarde comment Tu réagis encore, comment Tu procèdes encore, comment Tu Te laisses encore être dans certains états d’être et permets-Toi de Te re-trouver. Honore-Toi toujours de prendre conscience de ce que beaucoup d’Humains ne prennent pas conscience, et à ce moment-là permets-Toi de Te re-trouver, de lâcher tout, ne serait-ce qu’un petit moment et permets-Toi de faire des choses qui Te plaisent et qui Te permettent de ne pas être occupée par des pensées suggestives, par des pensées afférentes à tout ce qui se passe, alors petit à petit, Tu vas Te permettre d’être de plus en plus dans ta Présence, en Conscience. C’est ce que Je Te dirai pour le moment !

-  Amarayah  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Je n’ai pas de baguette magique pour Te transformer en l’instant, c’est de Toi dont il s’agit, et Vous le savez Tous.

-  Amarayah  : J’ai une autre question… J’ai, et ce n’est pas nouveau, peur des souris…

-  Yawaeh  : Elles sont mimi !

-  Amarayah  : Oui bien sûr ! Moi J’aime beaucoup les araignées et Toi, Tu les trouves moins mimi, Tu vois ! Voilà…ça va mieux, mais quand Je dois Me lever la nuit, si pas hasard Je tombe sur une, ça va être dramatique… Ce matin chez Jocelyne , J’ai vu qu’Elle avait une tapette dans un coin… Je n’en peux plus d’avoir peur des souris…

-  Yawaeh  : Donc laisse-Toi aller et ressens en Toi…

-  Yosuel  : Mon Amie, J’en ai toute une caisse qui sont prêtes…

-  Amarayah  : Ah non ! C’est horrible, ah non ! Ah non ! Il ne faut pas jouer avec ça, ça ne se fait pas...

-  Yosuel  : …à venir Te saluer, à venir Te dire combien elles T’aiment, à Te dire combien Tu es une grosse souris qu’elles apprécient…

-  Amarayah  : C’est horrible…

-  Yosuel  : Mon Amie, laisse-Toi aller… : - « Je suis Moi, en Moi, Je lâche toute impression de peur, et surtout d’horreur. Je prends une profonde et lente respiration …. Je Me détends et Je lâche ces peurs et cette sensation d’horreur……. Je Me retrouve en Moi, Présence… »…

Peux-Tu maintenant accepter que Vous avez été conditionnés, non seulement que les souris sont porteuses de bien des virus, de bien des maladies, qu’elles sont un fléau et surtout qu’elles peuvent Vous manger si Vous êtes incapables de bouger, si Vous êtes affaiblis, et si Vous êtes à deux doigts de transiter. C’est quelque chose qui Vous a été inculqué, c’est quelque chose que Vous devez libérer.

Elles n’ont jamais été un fléau, mais bien plus présentes pour Vous libérer de bien des choses que Vous-mêmes avez créées, et dans les créations de tout un amalgame de choses qui peuvent Vous nuire ou Vous détruire, Vous avez également créé tout ce qui pourrait Vous en débarrasser. Alors laisse émerger cette peur qu’elles soient un fléau et qu’elles puissent Te nuire au point que si Tu Te trouvais dans l’incapacité de bouger, elles puissent Te manger.

Il est temps que Tu n’aies plus ces croyances d’horreur en Toi. Tu peux T’en libérer à l’instant-même en laissant émerger cette peur, cette croyance, en l’accueillant, en Te permettant de l’intégrer, et en Nous laissant T’aider dans cette intégration……….

Tu n’as plus à croire en cet égrégore qui Vous a conditionné depuis de nombreuses vies. Permets-Toi enfin d’accueillir ces petits animaux qui Te rendront bien plus service que de Te nuire. Et il fallait que Je l’exprime !

-  Amarayah  : Merci Yosuel  !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Elimayah , Tu avais une question ?

-  Elimayah  : Je voudrai être aidée dans l’expression, dans le parler pour avoir un verbe plus juste…

-  Yawaeh  : Je vais laisser Yosuel s’exprimer, mais Tu ne peux pas être aidée dans ce sens, c’est à Toi d’être Toi, dans ta joie, et de ne pas laisser systématiquement la conscience humaine ou la personnalité humaine répondre du tac au tac. C’est vraiment quand Tu dois T’exprimer, même si Je sais que parfois ça peut être un peu, vis à vis des Autres, un petit peu déconcertant, mais de prendre le temps, même si Tu dois prendre quelques secondes pour répondre, alors que dans un langage, on est habitué à : Je parle, Je réponds… Non, prends le temps de ressentir ce que Toi, Tu as à cœur d’émettre qui soit juste et au niveau de ton expression, et au niveau de l’Amour et des choses qui soient justes, sans ne plus rentrer dans le jeu des Autres, sans ne plus T’identifier à ce que les Autres émettent, mais de dire ce que Tu as à cœur de dire avec une expression juste et de joie et lorsque Tu es en ouverture totale, pour tout ce que l’on a à exprimer, on est impulsé. Il faut se permettre d’arriver à cet état d’Être.

Donc, ne Te juge pas, ne contrôle rien, ne dis pas : « Je n’y arrive pas », permets ton cheminement graduellement, et à un moment donné Tu verras ça coulera tout seul. Maintenant sois-Toi, Je vais laisser Yosuel s’exprimer… Alors pas de mental, ne cherche pas à comprendre, lâche toute demande de questionnement. Tu es Toi en Toi, Présence, il n’y a rien que cette Présence…..

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que Je Te dirai, c’est que Tu Te cherches tellement, tellement, dans tout, Tu veux tout contrôler, tout savoir, Tu analyses tout, que Tu ne peux pas être en ouverture effective, mais Tu as bien progressé, Tu as libéré tant de choses, Tu as permis que bien des différentiels soient réajustés, Tu es bien plus en conscience d’une certaine façon, alors Je Te dirai simplement : persévère à lâcher ta façon d’être, sans ne plus Te juger, sans ne plus rentrer dans le déni de Soi, mais Te permettre d’Être et de T’ouvrir toujours un peu plus à ce que Tu Es. Rien d’autre ne peut T’être dit. N’aie plus peur de ton expression, n’aie plus peur de laisser ton cœur s’exprimer, mais ne T’identifie plus à ce que les Autres émettent.

Ça, pour Vous tous mes Amis, c’est quelque chose qui Vous est encore difficile. Lorsqu’un Être émet quelque chose, Vous Vous y identifiez, plutôt que de rester Vous, en Vous, et de ressentir, dans l’Amour de Vous-mêmes et de « Tout ce qui Est », de chaque Être, ce que Vous êtes à même d’exprimer, dans votre joie, dans l’Amour et dans ce qui est juste. Cela Vous concerne Tous, et Vous verrez qu’à un moment donné les échanges seront plus fluides, plus faciles, quel que soit l’Être avec qui Vous échangez. Et il en est ainsi mon Amie.

-  Elimayah  : Paùtaka Yosuel  !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Mélanalayah  : Suite au tsunami d’hier soir, à la boule au ventre, au mur de colère et de peur pour laisser exprimer l’Être, Je voulais juste savoir où là J’en étais en l’instant présent ?

-  Yawaeh  : Avant de laisser Yosuel s’exprimer, Je dirai : Tu es Toi, Tu es là, qu’est-ce que Tu ressens, sans chercher…

-  Mélanalayah  : Dans l’instant, Je Me suis réveillée très apaisée et en joie...

-  Yawaeh  : Et bien voilà, Tu as répondu, maintenant Je vais laisser Yosuel s’exprimer !

-  Mélanalayah  : La suite de la boule au ventre, dans la densité, c’est très douloureux, mais dans le reste non, il y a…c’est de savoir si ces peurs sont…

-  Yawaeh  : Je vais laisser Yosuel s’exprimer, mais Je dirai que Ta façon dont Tu viens de répondre, Tu as la réponse, Tu es en Joie, Tu es Toi, mais… : - « Est-ce que Je suis prête à rester dans cette Joie, à être Moi définitivement, ou est-ce que Je n’ai pas envie qu’il y ait encore quelque chose dans l’Humain qui se manifeste… »…

-  Mélanalayah  : C’est justement dans cet inconscient-là que Je n’arrive pas à appréhender, et du coup il se passe quelque chose.

-  Yawaeh  : Permets-Toi de ressentir subtilement, pas avec la tête…. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, Présence…….

-  Yosuel  : Mon Amie, ma chère Amie, oh, combien Je T’aime !

-  Mélanalayah  : Merci.

-  Yosuel  : Ta plus grande peur, celle qui se manifeste dans un coin, puis dans un autre, puis encore dans un autre et dont la base de départ est bien dans ton ventre, et cela Vous concerne Tous. Permettez-Vous de ressentir sans le contrôler, sans le chercher, Présence…

La plus grande peur, c’est d’être ce que Tu Es, simplement… : - « J’ai trop vécu de choses au niveau de l’Humain et dans l’implication de tant de choses, est-ce que Je suis prête à tout lâcher sans en garder un petit bout, sans en garder une once, sans maintenir quoi que ce soit ou quelque chose au niveau de l’Humain. J’ai tellement cherché Qui J’étais, Je Me suis tellement impliqué dans tous les Êtres, non seulement dans cette vie, mais dans toutes les vies passées que J’ai peur de Tous les lâcher. J’ai peur de lâcher l’Humain. J’ai peur de lâcher tout ce dans quoi Je Me suis impliquée, même si parfois et souvent c’était conflictuel, dur, que J’en ai pris des claques et des claques, mais, oh combien c’était gratifiant de s’impliquer, de vivre dans une certaine identité, et là maintenant, il faut que Je Me retrouve dans un certain rien, qui n’en est pas un, dans une certaine félicité, dans une certaine Mouvance où Je vais ressentir tout ce qui M’est impulsé dans ce que Je suis à même de vivre, de créer, d’échanger à des niveaux puissants…. Qu’est-ce que J’en ai peur ! Et pourtant, toutes les fois où Je Me suis sentie, sans rien de particulier, sans ressentir quelque chose de particulier, Je n’avais pas de pensées, rien ne M’interférait, J’étais simplement dans la joie, qu’est-ce qu’on est bien, qu’est-ce que c’est l’idéal, qu’est-ce que c’est une façon de vivre suprême ! Mais ça, le maintenir et le vivre en permanence, c’est quelque chose qui M’est difficile. De temps en temps, parfois, ça fait du bien, mais en permanence Je suis trop coupée de toutes les implications dans l’Humain, de toutes les énergies fluctuantes, de tout ce qui se passe à droite, à gauche, chez les Uns, chez les Autres. »…

Mon Amie, Tu peux tout lâcher si Tu le décides, et alors Tu enclencheras le processus de retour à Toi-même, dans le simple fait d’Être, sans ne plus être assujettie à tout ce qui se passe à l’extérieur, mais d’être dans l’ouverture totale et complète de ce que Tu peux ressentir à bien d’autres niveaux, tout en Te mouvant ici et sans ne plus jamais T’impliquer dans quoi que ce soit.

C’est le plus gros différentiel que Vous avez de la difficulté à lâcher, à transcender, à transmuter et à Vous en libérer définitivement. Ressentez ce que Nous Vous impulsons, tout est là, tout est dit, tout est dans cette configuration à Vous permettre d’Être !

-  Hévoharaeth  : Hévoharaeth Je Suis… Mes Amis, Je Vous salue, l’instant est propice, l’ouverture est quelque peu effective en l’instant, tant Vous êtes en votre Présence, tant les Maîtres s’impliquent et Vous impulsent en l’instant leur Puissance, cette Puissance que Vous Êtes aussi, car ne l’oubliez pas Vous Êtes aussi une Émulsion dans tout ce qu’Ils expriment, dans tout ce qu’Ils impulsent.

Recevez……….

Ressentez…..

Tout est en reconfiguration…. Chacun à sa mesure, Chacun dans ce qu’Il permet que soit reconfiguré ce qui doit l’être……..

Présence effective……

Présence en l’instant….

Présence de toute Éternité….

Puissance en l’instant…..

Reconfiguration à bien des niveaux…..

Joie retrouvée…..

Puissance dans l’effective joie…..ne cherchez pas…..

Mental dissolu dans certains paramètres…..

Mental dissolu dans la peur de lâcher les Autres…..

Mental dissolu dans la peur de se re-trouver…..

Ouverture effective à différents niveaux…..

Retour en Soi…..

Retour expressif en Soi…..

Joie retrouvée…..

Présence en l’instant…..

Puissance expressive…..

Reconfiguration en cours…..

Présence de toute éternité…..

Présence effective réajustée…..

Soyez mes Amis, soyez en Vous, Présence, Conscience, et à une toute prochaine fois. Ha Lhy Ah à Vous !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Hévoharaeth  !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Elamah  : Par rapport à des séance que J’ai eu en mars, J’ai dû aller voir Sandrine , Je suis allée la voir la semaine dernière et J’ai dû y retourner une semaine plus tard, et là, Elle a eu des ressentis et Elle voulait savoir ce que Yosuel en pensait.

Alors Elle a ressenti dans mon dos comme une armure fine et en forme de corset plutôt, et Elle a ressenti une forme géométrique qui partait du bas de la colonne qui montait jusqu’au milieu du dos et qui partait en triangle sur les omoplates.

-  Yawaeh  : Donc là, Je vais laisser Yosuel s’exprimer. Tu es Toi, en Toi, et Nous faisons Tous la même chose en Nous. Tu ne Te réfères à rien, Tu lâches tout…..pas de visualisation… Tu ne T’identifies à rien. Comme Hévoharaeth vient de Nous le faire ressentir, Présence, joie, Conscience, c’est tout…

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que ce cher Être a ressenti, Je vais l’exprimer très clairement. Elle a ressenti que Tu ne Te donnais pas le droit pleinement de lâcher certaines parties de Toi, de peur que l’on Te spolie, de peur que l’on Te manipule, de peur que l’on ne Te permette pas d’être pleinement Toi.

Alors, ce n’est ni une carapace, ni un corset, ni quoi que ce soit, mais…

-  Elamah  : Non, mais ce n’était qu’une image…

-  Yawaeh  : Tsss… Rien que ce que Tu viens de dire, c’est que Tu n’es pas présente en Toi, en connexion, car alors Tu ressentirais quelque chose de puissant dans cette ouverture à Toi-même et à ce qui peut être impulsé. La présence de ta conscience humaine interfère pour chercher à comprendre, ressens……

-  Yosuel  : Je disais donc mon Amie, c’est quelque chose qui se manifeste et que Tu n’as pas encore pleinement lâché. Tu T’imposes encore trop souvent auprès de tous les Êtres par peur de lâcher en totalité l’injonction, non seulement envers bien des Êtres ici sur cette Terre, mais aussi de Nous-mêmes. Alors pourquoi Tu Te protèges d’une certaine façon dans un carcan qui est douloureux ?

Tu as libéré tout ce que Tu as traversé pour Toi-même et pour cette Humanité et bien au-delà. Cela était difficile, cela était long, et en même temps Tu as mis un paravent : - « Si Je lâche en totalité tout ce que J’ai mis en place pour Me protéger d’une certaine façon de Qui que ce soit, aussi bien des Humains que de certains Êtres non humains, Je risque de tourner dans une déconfiture, Je risque de ne plus être Moi-même, Je risque de ne plus Me retrouver, Je risque que l’on me spolie, Je risque que l’on Me manipule, et surtout que Je ne peux plus M’imposer au point de pouvoir d’être dans une certaine certitude de ce que Je veux justement imposer. »…

Il est temps que Tu lâches tout, car c’est une barrière à Te permettre de ressentir ce que Tu Es de toute éternité… : - « C’est une barrière de pouvoir pleinement échanger dans la simplicité, la fluidité, la joie avec tous Ceux que Je côtoie, c’est une barrière à être en Amour de Moi-même et dans l’Amour de chaque Être , c’est une barrière à ne pas Me permettre cette ouverture à ce que Je Suis et à être impulsée. »…

Tu as eu très peur que d’être dans un laisser-aller total, dans le lâcher-prise Tu ne puisses plus rien contrôler et ni Te protéger en T’imposant. Cela perdure depuis déjà un certain temps. Il est temps que Tu lâches cette barrière, il est temps que Tu la laisses émerger, il est temps de ne plus avoir peur de Qui que ce soit, de quoi que ce soit ou même des Émulsions de « La Source », si Je puis encore M’exprimer ainsi pour le moment.

Tu n’as plus à avoir peur de ce que Tu Es, Tu n’as plus à maintenir quoi que ce soit dans une protection illusoire, dans un égo démesuré, mais de laisser éclater ta joie de vivre, ta joie d’échanger, ta joie d’être dans l’humour, ta joie qui peut résonner dans chacune de tes cellules, chacune de tes particules et l’eau de ton corps. Il est temps de faire tomber, de dissoudre ce carcan qui T’enveloppe, afin que ton corps soit libéré et puisse s’exprimer pleinement maintenant, dans ce que Tu as à cœur de vivre.

Tu as vécu beaucoup de vies, et Nous l’avons déjà exprimé, où Tu as été rejetée et pour certaines où il fallait que Tu T’imposes pour ne pas être écrasée, et en même temps, il y a un amalgame qui s’est joué dans tout cela, où Tu as été victime d’« Entités », parce que c’est beaucoup plus complexe, et ça n’est pas le sujet, où Tu as été victime d’« Entités », et Tu fais l’amalgame entre ce que Nous Sommes et ces « Entités » malveillantes. Il est temps que Tu Te re-trouves, il est temps que Tu T’ouvres à ce que Tu Es, que Tu Te permettes de ressentir l’Amour et la Puissance de la Lumière que Nous pouvons T’impulser, que Tu T’impulses Toi-même, là où Tu es de toute éternité. Il est temps que Tu lâches tout, il est temps que Tu Te re-trouves.

-  Hévoharaeth  : Hévoharaeth Je Suis et Je reviens à Vous… Il y a une ouverture, une possibilité pour Vous Tous et dont Nous, les Maîtres Intergalactiques sont à même de Vous aider à réajuster ce qui doit l’être dans la configuration de jeux et de peurs qui Vous maintiennent dans l’impossibilité de Vous re-trouver, d’être pleinement Vous et de Vous ouvrir un peu plus à ce que Vous Êtes.

Cela Nous le transcendons en l’instant même…..

Reconfiguration de ces aspects énergétiques…..

Reconfiguration de ce qui doit être réajusté à bien des niveaux où Vous ne Vous retrouvez pas…. Réajustement en cours……

Puissance effective….

Et il en est ainsi mes Amis, notre intervention était nécessaire. A bientôt donc et de toute éternité en Vous, si Vous le permettez……

-  Yawaeh  : EIO à Toi Hévoharaeth  !

-  Tous  : EIO à Toi Hévoharaeth  !

-  Yosuel  : Mon Amie, Je n’irai pas plus loin… quant à cette géométrie, elle est la configuration d’une partie de ce que Tu Es qui n’est plus adaptée, qui était détournée et qui se réajuste en l’instant……. Et il fallait que Je l’exprime…

Réajustement effectué…..

Puissance en l’instant réajustée…..

Et il en est ainsi !

-  Elamah  : Merci Yosuel  !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Eliaraeth  : Alors voilà, depuis que Je suis ces sessions, Je suis beaucoup moins, voir parfois pas du tout en réaction par rapport à certaines situations, extérieurement du moins, ça c’est déjà pas mal ! Mais intérieurement, il y a souvent une espèce de moulin à paroles qui génère des idées pas du tout sympathiques, qui se trouvent bien dans la réaction et celles-là, J’ai beau les observer, Je ne rentre pas dedans, mais Je Me dis : c’est quoi cet espèce de moulin négatif qui Me ferait vite retomber en 3D et si ça se réalisait comme Je pense, ça serait une belle 3D. Donc, d’où ça sort, car ça commence à Me fatiguer, c’est parfaitement négatif et J’ai l’impression de ne pas le maîtriser, pas le contrôler, et ce n’est pas Moi en plus…c’est une partie de Moi quand même, mais comment faire pour éteindre ça. Être en réaction à l’extérieur, c’est déjà pas mal, mais pas être en réaction à l’intérieur…

-  Yawaeh  : Je connais ! Ça fait partie de notre cheminement. Je dirai que les choses les plus sombres, les plus difficiles que tous les Êtres peuvent émettre sur cette planète dans leur éveil, on y a Tous droit dans notre cheminement ! Donc, Tu es Toi en Toi, Présence…surtout ne cherche pas à comprendre, sois en ouverture et permets-Toi d’être impulsé pour ressentir à bien d’autres niveaux, et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Ami, ce que Je Te dirai, c’est que Tu as un sacré combat intérieur. Ce combat intérieur, il se fait entre Toi et Toi.

Le « Je suis »…et ressentez Tous, sans le contrôler… Le « Je suis », et Je dis bien le « Je suis » dans les basses fréquences qui côtoie bien des Émulsions et qui veut s’imposer dans ce combat face à ces Émulsions…et le « Je Suis » qui est source de toutes choses dans l’Amour, en sachant que le « Je suis » dans les basses fréquences est aussi conscient de l’Amour, mais enveloppé dans les conjonctures du non-amour.

Alors il Te faut prendre la décision…et cela Vous concerne Tous, de T’extraire de ces basses fréquences et de permettre à ton « Je suis » qui s’amalgame avec toutes ces Émulsions, d’être reconfiguré au niveau de ton « Je Suis » qui va enfin pouvoir s’exprimer au niveau de la Source-même de ce qu’Il Est, au niveau de « La Source Métatronique ». Ne cherche pas…laisse le réajustement se faire, sans rien contrôler, Présence…….

Présence en Toi……..

Présence effective…….

Ouverture à bien des niveaux, effective…….

Puissance réajustée…….

Partie ascendante et descendante, rééquilibrées……

Partie ascendante, réajustée…….

Joie intérieure retrouvée…….

Ouverture à la pleine Conscience, effective……

Puissance réajustée en l’instant-même….

Puissance de toute éternité retrouvée….

Honore-Toi mon Ami……. Ne cherche plus rien, n’admet plus aucun combat intérieur…

Ouverture effective……

N’aie plus peur de Te laisser impulser, n’aie plus peur de ce que Tu vas ressentir, impulse tout ce que Tu as à cœur de vivre, ne le contrôle plus et laisse-Toi guider. Ressens ce que Tu Es de toute éternité et ce qui T’est impulsé, et Nous Te suivons. Et il en est ainsi.

-  Eliaraeth  : Merci Yosuel  !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Avélah  : J’ai eu des boutons sur la langue tout le mois… pourquoi ? Qu’est-ce que Je n’ai pas compris, qu’est-ce que Je n’ai pas lâché ?

-  Yawaeh  : Il faut aussi prendre soin du corps quand il en a besoin en l’instant, et savoir que tout ce qui est bouche, c’est lié à notre expression…et parler à son corps, comme de dire : - « Peut-être que J’ai peur de M’exprimer. »…et ça va T’aider dans le fait que cela ne dure pas un mois ! Voilà…et Tu aurais aussi pu M’appeler si Tu n’y arrivais pas par Toi-même, parce que maintenant, de plus en plus, Vous pouvez arriver par Vous-mêmes à dépasser ce qui se passe en l’instant ! On n’a plus maintenant à avoir quelque chose qui dure… Donc ressens en ouverture, sans mental, sans contrôle…

-  Yosuel  : Mon Amie, Je Te parle à tout instant et Tu Te dis : - « Mais qu’est-ce qu’Il Me raconte, Je n’entends rien, Je ne comprends rien. »… Bon, blague à part, Tu as très peur d’exprimer ce que Tu aimerais dire parfois à un certain Être, ou à d’autres… Et si Tu lâchais cette peur, et si Tu Te permettais enfin de T’exprimer, non plus au niveau de différentiels où Tu vas Te demander : - « Quelles vont être les réactions, qu’est-ce qui va en découler ? Est-ce que Je ne devrais pas Me taire pour que les choses ne soient pas envenimées, est-ce que Je ne dois pas Me taire pour ne pas faire de mal ou d’attiser un conflit, est-ce que Je ne dois pas Me taire pour finalement ne pas Me sentir prise dans quelque chose que Je n’ai pas envie d’être prise ? »... Lâche ces différentiels, cesse de Te poser des questions, n’alimente plus rien qui soit au niveau de ce que ta conscience humaine cherche à comprendre, cherche à Te dire, cherche encore d’une certaine façon à Te gérer.

Là où Tu en es mon Amie, Tu peux Te permettre d’aller bien au-delà de tout ce qui se configure de bien des façons encore et encore au niveau de l’Humain. Accepte enfin d’être en ouverture en Toi, de rester Toi en Toi, sans rien chercher, sans rien contrôler, sans rien forcer, dans un état de joie, dans un état naturel. Permets-Toi de T’exprimer, non plus au niveau de ta conscience humaine, mais au niveau de ce que Nous sommes à même de T’impulser, de ce que Toi-même, Tu T’impulses. Et il en est ainsi.

-  Avélah  : Paùtaka, merci !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Maya Vayah  : C’est plus un ressenti… Lorsque Je T’ai appelé il y a une quinzaine de jours et que Je T’ai raconté ce qui M’était arrivé, depuis, Je T’avais dit que J’avais entendu, qu’Ils étaient là et qu’Ils M’avaient répondu, et depuis Je Me sens différente, complètement différente. C’est comme si, et Je T’en ai un peu parlé hier, et quand le Maître est venu hier, ça a conforté, et Je suis là, mais Je sens une Présence qui s’expanse, qui s’expanse et Je Me suis rendue compte ce matin dans la nature, c’est que Je ne voyais plus la nature de la même façon. C’est difficile à expliquer avec les mots d’humains, parce que J’ai l’impression que ma conscience…J’adhère à la Nature, J’ai l’impression que la Nature, Elle s’est intégrée en Moi et quand on était avec Annie ce matin, on a vu du romarin, il était magnifique et il s’est présenté à Moi d’une façon différente. J’ai vu des fleurs différentes, J’ai vu la Nature et l’espace... Je perçois l’espace différemment et Je suis habitée par une grande, et Je remercie Eliaraeth de ce qu’Il a dit, parce que ça M’a permis d’intégrer ce que J’ai vécu qui a été extrêmement dur, très, très… Je Te remercie parce que ça M’a permis de passer encore à quelque chose et Je peux exprimer, grâce à ta question, par rapport aux ressentis de la Nature et Je Te disais tout à l’heure : matière et antimatière, J’ai l’impression que Je l’ai intégré, il y a cette ouverture…

-  Yawaeh  : C’est là que Vous comprenez que de cheminer individuellement en Soi c’est aussi d’être aidé et guidé par le regroupement. Quand un Être permet une libération puissante à certains niveaux, cela est effectif aussi pour Tous.

-  Maya Vayah  : Et le Maître qui s’est présenté hier, ça M’a permis de…

-  Yawaeh  : Sois-Toi, en Toi, ne cherche plus rien, permets-Toi de ressentir sans rien émettre du tout, Présence…..

-  Yosuel  : Mon Amie, il va falloir Te permettre maintenant d’être Toi et de tout lâcher……..

Tout ce que Nous pouvons maintenant T’impulser, si Tu Te permets de le ressentir, sera directement de « La Source ». Ne cherche plus rien autour de Toi, ne cherche plus rien dans tout ce que Tu as vécu, Présence effective simplement….. Permets-Toi d’Être, permets-Toi de ressentir ce que Nous T’impulsons, permets-Toi d’être dans l’instant, au-delà de l’instant, n’épilogue plus rien sur un certain devenir, sur un passé, sur des probabilités, sur ce que certains Êtres vivent ou pas.

Présence….. Présence effective dans la joie…… Présence dans l’impulsion de ce que Toi Tu as à cœur de vivre, de créer……et ressens ce qui T’est impulsé afin de pouvoir le manifester, et ensuite de créer une réalité qui Te correspond, même si ce qui s’en vient n’est pas toujours conforme à ce que Tu as émis, mais amuse-Toi de tout ce que Tu as envie de créer et de vivre…..et lâche tout le reste…….

Tu as été guidée, Tu as été aidée, ne Te réfère plus à rien, ne cherche rien en rien, ne cherche rien en certains Maîtres, ne cherche rien en ce que Tu as vécu, ne repense plus à ce que Tu as vécu. Tout a été amené pour que Tu puisses aller au-delà de certains paramètres, sans que Tu en sois véritablement consciente. Maintenant ouverture effective…. Présence….et création dans ce que Toi, Tu as à cœur de vivre et de créer dans cette réalité et bien au-delà pour Toi et au service de l’Ensemble. Et il en est ainsi.

-  Maya Vayah  : Merci !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Danielle  : Tout à l’heure, quand Eliaraeth a parlé des idées qui intervenaient dans son intérieur, il M’arrive aussi d’avoir des idées saugrenues, du genre « oui…c’est inopportun ». Les idées par elles-mêmes ne correspondent pas à ce que « Je Suis ». Et J’ai ressenti à un moment donné aussi une douleur assez forte ici et qui est descendue jusque dans la mâchoire, et c’est parti aussitôt et hier, pendant la session, J’ai ressenti le palpitant, et alors c’était le cheval au galop, et aussi dans la poitrine et ici, J’ai un serre-tête qui Me compressait légèrement, pas très fort, mais qui était à et c’était une pression. Il M’arrive aussi parfois d’avoir ici, entre les deux yeux, un point, et dans la session d’hier, J’ai eu du mal…Je Me suis retrouvée dans une sorte d’espace, ça M’a rappelé d’ailleurs comme dans une piscine remplie de Lumière, mais là J’étais dans une sorte de liquide, quelque chose d’épais quand même, mais argenté et c’était une sorte de flottaison, tout au long de la session d’hier. Alors Je voudrai savoir exactement ce à quoi cela correspond ?

-  Yawaeh  : Alors, Tu Te laisses aller, Tu es vraiment en Toi, dans ta Présence, Tu ne penses pas, Tu ne poses pas de questions, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu es dans un laisser-aller, un lâcher-prise, simplement… Ce qui doit émerger le sera, ce qui doit être intégré le sera, mais pas d’interférences mentales. Tu Te laisses aller totalement, et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que Je Te dirai, c’est qu’il y a bien des choses que Tu traverses, il y a bien des conflits intérieurs qui se manifestent, il y a aussi un amalgame de choses qui ne trouvent pas leur résolution, il y a des énergies conflictuelles, et en même temps il y a ce que Nous pouvons T’amener à transcender, T’amener à Te libérer, et surtout T’amener à ressentir au-delà de toutes tes recherches.

Alors il Te faut être de plus en plus présente, mais sans rien chercher, sans rien configurer dans certaines de tes parties, sans rien imaginer, sans rien interpréter. Il Te faut persévérer à être Toi, en Toi. Ce qui se passe souvent, c’est que Tu es dans une telle demande à vouloir être Toi, à vouloir ressentir ce que Tu Es, que Tu Te persuades de certaines choses. Il Te faut tout lâcher et ne pas entretenir quelque chose que Tu Te persuades, mais de lâcher ces différentiels qui ne Te permettent pas l’ouverture totale et complète en Toi. Lorsque Nous Nous exprimons ou que Yawaeh s’exprime, Tu veux le ressentir au point de le créer dans une interprétation qui n’est en rien ce que Nous impulsons.

Alors ce que Tu as vécu durant cette session, comme étant dans un liquide un peu épais et argenté est une façon pour Toi de vouloir Être et de T’imposer de cette façon-là pour ne pas être perturbée. Prends une profonde respiration …… : - « Je lâche toutes images, toutes interprétations, tout vouloir à Être, toute démesure dans mes recherches à Être…….. Je lâche tout……. Je ne Me réfère plus à rien, Je dissous toutes mes interprétations….. Je ne Me cherche plus dans quoi que ce soit, Je Me re-trouve en Moi dans ce rien qui n’en est pas un, sans plus aucunes interprétations. Je suis là…il n’y a rien… Je n’imagine rien… Je Me laisse aller….et à partir de là, Je ne vais plus penser, Je ne vais plus rien interpréter, Je ne vais plus rien chercher, Je ne vais plus rien contrôler, Je suis là, c’est tout… »…et ce sera un bon début pour reprendre conscience de ce que Tu Es, sans le chercher, sans l’interpréter, sans le mentaliser, sans le contrôler.

Permets-Toi de passer des moments en étant Toi, en Toi, dans ce rien, qui n’en est pas un, sans y mettre quoi que ce soit de ta création mentale. Alors Tu Te permettras de T’ouvrir de plus en plus à une autre réalité qui ne sera pas du tout empreinte de quelques interprétations ou créations mentales quelles qu’elles soient. Pour le moment, il en est ainsi mon Amie.

-  Danielle  : Merci !

……...Pause……….

-  Yosuel  : Mes Amis, Je vais clôturer cette session. Ce fut intense, Vous avez été ré-encodés à votre mesure. Vous avez ressenti des choses bien plus en profondeur, Vous êtes bien plus en conscience et Vous avez intégré un taux de Lumière qui Vous permet d’être encore un peu plus Vous-mêmes, un peu plus dans une autre configuration. Cela est suffisant.

Je Vous honore, Vous êtes suivis, Chacun, Chacune. Vous êtes aimés, Nous Vous tenons la main, à Vous maintenant de décider d’être Vous, en Vous, Présence, en Conscience, là où Vous Êtes, là où Nous Sommes, et Je Vous dis à une toute prochaine fois et de toute éternité en Vous. Et il en est ainsi.

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  ! EIO ! EIO ! EIO ! YO Yosuel  !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : Mélanalayah

Merci de tout cœur à Toi Mélanalayah pour la transcription de cette session Questions-réponses à Mirabel et Blacons du 24/03/2019.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi