Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 28/04/2019 à Mirabel et Blacons

jeudi 30 mai 2019, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses

à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 28/04/2019

Animée par l’Élohim Yosuel

canalisé par Yawaeh

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : On est Soi, en Soi, Présence……. Présence en permanence…

Nous prenons une profonde et lente respiration ………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration ………

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration ………. Être Soi, en Soi, sans interférences…..

……...Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue, Ha Lhy Ah à Vous !

-  Toutes  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

-  Yawaeh  : Et Ha Lhy Ah à Vous les Chéries aussi, de se retrouver ce bon petit Groupe !

-  Toutes  : Ha Lhy Ah à Toi Yawaeh  ! EIO…

-  Yawaeh  : Toutes prêtes à être Soi pour repartir plus légères ?

-  Toutes  : Toujours…

-  Yosuel  : Bien mes Amies, Moi ce que Je Vous dirai, et Yawaeh en sait quelque chose puisque Nous avons œuvré ensemble cette nuit pour un bon réajustement et Elle l’avait ressenti…quels que soient vos échanges, à tous moments mes Amies, apprenez à ne plus émettre de choses par Vous-mêmes, sauf pour des choses très particulières qui Vous appartiennent, mais dans une discussion comme ces trois Chéries ont eu cette nuit. Apprenez à ne pas supputer les choses par Vous-mêmes, mais à ressentir ce que Nous Vous impulsons qui soit toujours dans l’Amour, toujours dans la perspective que tout ce que l’on Vous insufflons, tout ce que Nous Vous impulsons à travers Vous, va permettre que toutes zones d’ombre soient éclairées, et que les choses puissent être transcendées pour que les choses puissent trouver une résolution à chaque situation, quoi qu’il se passe. Et plus Vous émettrez votre Lumière, et plus tout ce qui doit se dérouler dans les prochaines années, pourra trouver, ou pas, une évolution exponentielle où cette planète élèvera sa conscience…ou perdurera encore un certain temps dans une dualité exacerbée, il faut que Vous en preniez conscience.

Réapprenez à ne plus émettre de choses qui puissent alimenter quoi que ce soit, et Je dis bien quoi que ce soit au niveau des basses fréquences. Et il fallait que cela soit redit !

-  Elaweh  : Je peux poser une question ?

-  Yosuel  : Je T’écoute mon Amie, ma chérie Elaweh

-  Elaweh  : C’était juste pour savoir justement si le réajustement que Tu as eu Yawaeh c’était suite à notre discussion…c’était notre partie humaine qui s’exprimait plus que…c’est ça….

-  Yawaeh  : Oui, il y avait une expression dominante qui n’était pas dans l’Amour, Je le ressentais et à chaque fois Je Me réajustais, mais ce n’était pas totalement tout à fait ça…c’est pour ça que chaque fois Je disais : il faut expanser, expanser son Amour et sa Lumière…. Voilà, donc c’est très, très important. Il y a des choses qu’on peut émettre par soi-même, mais ressentir que c’est en concordance avec vraiment l’Amour inconditionnel pour tout.

-  Yosuel  : Et bien mes Amies, ceci dit, et Je Te dirai ma chère, Amie chérie Elaweh , un réajustement vient d’être effectué.

-  Elaweh  : Pour Moi…pour l’Ensemble ?

-  Yosuel  : Surtout pour Vous deux Elaweh et Maaweh

-  Yawaeh  : Moi, Je l’ai eu cette nuit…et tout le monde en bénéficie, puisque tout ce qui se passe dans un regroupement bénéficie toujours à l’Ensemble, ça c’est quelque chose qu’il va Vous falloir vraiment ressentir aussi.

-  Yosuel  : Et donc mes chères Amies, Je M’apprête à répondre à vos questions qui, comme Vous le savez, ne doit correspondre qu’à ce que Vous vivez et qui Vous empêche, encore et encore, et Je dis bien et encore, d’être Vous-mêmes. Et il en est ainsi.

……...Pause………

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Elaweh  : Je veux bien ouvrir le bal ! J’ai trois questions… Alors la première, cela concerne une pédiode ou J’ai ressenti une boulimie de chocolat, une boulimie alimentaire, boulimie d’achats, boulimie…bref, un excès Je dirai… Est-ce que c’est le fait de ne pas…encore une peur d’être en Soi, et du coup un besoin de Me remplir autrement ?

-  Yawaeh  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as eu un passage, ressens…..ne cherche pas à comprendre, pas de mental, Tu es Toi en Toi, connexion….

Ce passage, il Te disait : - « Il faut que Je lâche tout dans l’Humain maintenant, mais est-ce que Je vais y arriver ? Est-ce que Je ne vais pas perdre certaines notions ? Qu’est-ce qui va se passer par rapport à ma vie, à ce que Je vis, à ce qui est mon quotidien, à ce qui est ma relation avec les Autres ? Il faut vraiment que Je Me remplisse et que Je Me donne plein de douceurs avant de passer. »…

-  Elaweh  : …plaisir en même temps…

-  Yosuel  : A ce que Tu crois mon Amie.

-  Elaweh  : Non, il y a un plaisir en même temps-là, et en même temps un excès certes, ressenti, et c’était très clair…

-  Yosuel  : Je ne Te le fait pas dire…il y a plaisir et plaisir !

-  Elaweh  : Mon corps n’a pas dit merci...

-  Yosuel  : Tu aurais dû Te poser, respirer, accepter la connexion, accepter ce qui peut T’être insufflé, sans peur. Maintenant Tu en as pris conscience, Tu l’as ressenti, le passage est effectué ! Alors maintenant fais-Toi plaisir en Te délectant, en ressentant le moindre petit bout du chocolat pour Toi, sans ne plus tomber dans cette boulimie, et c’est toute la différence.

Maintenant accepte de lâcher tout ce que Tu retiens dans l’Humain et Te permettre, et Je Te conseillerai, si c’est ton choix, de réécouter cette première partie de session de votre samedi pour ressentir ce qu’est réellement la Présence au-delà de la Présence qui fait que Tu peux ressentir ce que Tu Es et émettre ce que Tu as à cœur de vivre et de créer pour Toi dans l’immense Puissance de la Lumière que Tu permets de s’exprimer ici, en Toi. Alors ce passage se fera d’autant plus facilement que Tu pourras le réaliser dans ton quotidien, en permanence.

C’est vraiment le ressenti de ce que Vous Êtes et qui peut s’exprimer au-delà de toutes vos fabulations humains. Permets-Toi de réécouter, de ressentir cette première partie, ce fameux passage où On Vous fait ressentir, en partie, ce que Vous Êtes et comment le vivre, et ce tous les jours. Et il en est ainsi.

-  Elaweh  : Merci…

-  Yawaeh  : Je dirai même que ce serait bien de capter cette partie, l’enregistrer…. Ta deuxième question...

-  Elaweh  : C’est toujours une difficulté par rapport au temps, à la notion de temps. J’ai l’impression d’avoir toujours le temps et Je Me mets toujours en retard ! Je n’arrive pas à gérer ça…

-  Yawaeh  : Donc Nous faisons Tous la même chose en Nous….. Ressens…

-  Yosuel  : Mon Amie, quoi Te dire…. Tu aimes prendre ton temps, Tu aimes ne pas être stressée, courir, Tu aimes faire les choses dans leur temps, Tu n’aimes pas arriver en retard, mais en même temps Tu aimes prendre ton temps…

-  Elaweh  : Et Je rajouterai : Je n’aime pas les contraintes !

-  Yosuel  : Tout va ensemble mon Amie !… Mon Amie, à Toi de prendre le temps, alors bien sûr Nous Vous disons de ne pas Vous focaliser sur le temps, mais ça c’est un réapprentissage en général, mais dans des cas particuliers, dans ton cas à Toi, dis-Toi… : - « J’ai une heure pour prendre du temps pour Moi et à tel instant, Je décolle. »…

Alors à un moment donné, cela sera beaucoup plus facile pour Toi, car il Te faut réapprendre à faire les choses maintenant avant de passer dans le « sans temps », de faire les choses pour Toi dans un temps donné, afin que tout ce que Tu fais soit fait dans le calme, la joie, lentement, avec plaisir.

Réapprends à Te donner du temps et que dans ce temps tout puisse se faire selon ce que Tu as à cœur de faire les choses, sans ne plus ensuite Te précipiter, T’inquiéter, Te stresser, mais calcule tout ton temps pour que chaque chose soit faite dans la joie, ensuite Tu pourras passer à autre chose. Et il en est ainsi.

-  Elaweh  : Merci…. Et ma troisième question concerne une situation que J’ai vécue cette semaine. J’étais plutôt dans le lâcher-prise au départ et tout d’un coup ça a émergé un soir de Je ne sais où et du coup, ça M’a mis face à une problématique vis-à-vis d’une situation et J’étais partagée entre deux choses : c’était soit tout lâcher, être en confiance, mais Je l’étais quand même et laisser passer, ou exprimer les choses en M’écoutant, en Me disant aussi que Je pense à Moi et que J’exprime mon ressenti et du coup, en restant en confiance aussi, mais du coup forcément, ça renvoie quelque chose à l’Autre et Je suis dans l’interrogation de Me dire : est-ce que J’avais à faire ça ou est-ce que Je pouvais laisser passer ça. Quelle était la meilleure option. Dans les deux, Je trouvais de la justesse, mais du coup, Je ne sais pas en fait…. Ou Je lâchais tout, en étant en confiance… Je lâchais tout et Je laissais faire, ou c’était nécessaire aussi que Je M’exprime et que Je M’écoute aussi et ça permettais aussi d’avancer dans ce sens…. J’ai besoin d’un éclairage par rapport à ça…

-  Yawaeh  : Et Nous faisons Tous la même chose puisque bien souvent Nous sommes confrontées à ce genre de situation, par rapport à ce que d’Autres peuvent émettre….

-  Yosuel  : Mon Amie, à tout moment, il Te faut être Toi, en ta Présence, en Conscience, lâcher l’Humain, ne pas laisser l’Humain prendre le dessus, trouver des solutions, mais ressentir qu’en Toi ce qui T’est impulsé. Alors dans la joie, sans T’impliquer, sans rentrer dans aucun jeu, Tu aurais ressenti que Tu avais à T’exprimer clairement sans Te demander comment cela va être reçu, mais de T’exprimer dans ce que Tu avais à exprimer, dans ce qui était juste, sans Te faire aucun souci, et que pour Toi le Maître, dans ta Présence, dans la pleine Lumière en Toi qui s’exprime, tout trouve sa résolution, sans que cela ne T’affecte du tout, sans que Tu n’aies à prendre partie pour quoi que ce soit, sans que Tu n’émettes aucune peur, de supposition, de supputation, tout est déjà résolu dans ce que Toi Tu perçois ce que Tu as envie de vivre et ce qui est juste. Et il en est ainsi pour tout, mes Amies, pour tout.

C’est ce qui était largement exprimé dans votre session d’hier. Et il en est ainsi.

-  Elaweh  : D’accord… J’avais à M’exprimer…que tout trouve sa résolution, Je le ressentais fortement, par contre, là où ça merdouillait, c’est l’émotionnel entre les deux, la partie humaine…

-  Yosuel  : Parce que Tu n’étais pas totalement en connexion et qu’une partie de Toi dans cet émotionnel, dans cet Humain, Tu le ressentais, car il y a une partie de Toi qui veut que les choses soient équilibrées, sans forcément toucher l’Autre dans son émotionnel, dans ses réactions, mais cela ne T’appartient pas.

C’est là qu’il Te faut accepter cette partie que Tu as ressentie. Accepte-la en l’instant………..

Intègre-la, afin que le Maître que Tu Es puisse ressentir sa toute Puissance dans l’Amour, l’Amour de Toi-même, l’Amour de chaque Être et de laisser les Autres être ce qu’Ils sont, sans que cela T’affecte………..

Maintenant Je Te dirai qu’il y a aussi le fait que Tu as à cœur que les relations ne soient pas « bêtement » entachées par des indécisions, des réactions, des peurs que peuvent émettre les Autres. Tu n’as pas à T’en préoccuper, Tu n’as plus à T’en préoccuper, mais à exprimer cet Amour en Toi, à exprimer l’expression de la Lumière en Toi et ressentir, comme Tu l’as ressenti, que quoi qu’il se passe tout trouve sa résolution. Et il en est ainsi.

-  Elaweh  : Merci !

-  Yosuel  : Et cela Vous concerne Tous mes Amis.

……….Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Amarayah  : Hier pendant la session, J’étais très, très bien, c’était bien, excepté mon ventre, pendant la première partie ça gargouillait, la seconde aussi et puis à la fin J’ai eu très mal au ventre. J’ai eu très mal au ventre au restaurant, et en arrivant au resto Je Me suis aussi coincée au niveau du cou, et cette nuit Je Me suis réveillée vers 11 h, il fallait que Je Me lève, et là, alors que les souris c’est bon, c’est résolu, Je suis partie dans une panique dingue à cause des souris et Je réfléchissais comment Je pourrai faire pour ne pas avoir à Me lever. J’ai essayé toutes les solutions et une peur horrible qui était beaucoup plus importante que les souris...Je savais que ce n’était pas les souris, mais J’ai tout de même trouvé un subterfuge pour arriver à Me lever et quand Je Me suis couchée, J’ai ressenti une peur énorme qui n’avait rien à voir avec les souris, mais une peur panique qui est venue en Moi, et à un moment Je Me suis dit que ça c’est l’Humain qui a peur et ce n’est pas Toi qui a peur, et ça c’est arrêté.

Alors c’est vrai que J’étais très contractée toute la nuit, J’étais mal couchée, J’ai moins mal mais c’est toujours tendu….

-  Yawaeh  : Donc sois-Toi en Toi, ne cherche pas à comprendre, permets-Toi cette connexion en Toi, permets-Toi de ressentir ce qui T’est insufflé et de laisser émerger ce qui doit l’être, afin de l’intégrer et le dépasser. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu Te laisses très facilement déborder par une certaine instabilité en Toi, par certaines pensées récurrentes, par certaines injonctions, et bien sûr par bien des peurs. Il va Te falloir, si c’est ton choix, comme Je l’ai dit à cette chère, très chère Elaweh , d’écouter cette partie de session où Nous Vous insufflons comment être Vous, en Vous, en Conscience, dans votre Présence, sans ne plus jouer aucun jeu de l’Humain, mais réellement laisser la Lumière s’exprimer en Vous.

Alors il Te faut accepter de ne plus Te jouer à Toi-même dans des tas de jeux de peurs que Tu n’as pas à combattre, accepte-les pour ce qu’elles sont, permets-leurs d’être ce qu’elles sont, mais va au-delà. Tu as en Toi cette Puissance, mais Vous avez beaucoup de difficulté à Vous laisser-aller, à Vous ouvrir véritablement à ce que Vous Êtes pour laisser ce que Vous Êtes de toute éternité s’exprimer en Vous, tant Vous voulez savoir, comprendre tout ce qui se passe à chaque instant dans votre vie, à chaque instant au travers des Autres, à chaque instant au travers de tout ce qui se joue, dans tout ce qui se passe sur cette planète, dans tout ce que les Autres sont, et Vous êtes alors pris dans des tourbillons énergétiques où Vous ne savez plus comment Vous en sortir.

Cette peur panique est exactement cela. - « Je Me laisse trop facilement aspirer dans des choses que Je ne contrôle pas et dont Je ressens que Je ne peux pas M’en sortir, alors c’est la panique… »…et Tu alimentes à ce moment-là bien des choses, alors qu’il T’est possible de revenir à Toi et de ne plus avoir peur de ce que Tu Es, de ne plus avoir peur de lâcher l’Humain, de ne plus avoir peur de ne pas T’exprimer comme Tu le fais dans tes expressions mentales.

Il Te faut accepter de Te re-trouver et qu’en ton centre Tu puisses T’ouvrir à ce que Tu Es, Tu puisses ressentir ce qui T’est impulsé, de ressentir ce qui T’est insufflé pour l’exprimer au-delà de toutes tes expressions mentales humaines.

Accepte de tout lâcher mon Amie…….

Accepte de Te re-trouver………

Accepte de ne plus avoir peur de ce que Tu Es et Nous T’accompagnons………

Tu chemines pas à pas, il y a encore des impondérables qui s’expriment. Aie le courage de Te poser, de respirer et de ressentir ce que Tu es à même de dépasser. Tu as bien progressé, persévère, et Nous T’accompagnons. Et il en est ainsi.

Et bien sûr, parle à ton corps, à tes cellules, vois-Toi pleinement dans la Lumière et Nous y reviendrons. C’est ce que Je peux Te dire en l’instant selon ce que Tu es à même de ressentir pour le moment. Nous approfondirons au fil des sessions, au fil de votre temps linéaire, et c’est ce que Je peux Te dire pour le moment !

-  Amarayah  : Merci… J’accepte, mais Tu vas Me dire que c’est mental et pas autrement, quand Tu disais d’accepter « Qui On Etait ». Il y a une période non, mais maintenant J’accepte, Je Me mens ?

-  Yawaeh  : Non ! Là Tu vois, c’est très mental, là c’est l’Humain qui parle…

-  Amarayah  : Je savais que ma question…

-  Yawaeh  : Tu ne Te mens pas, Tu es dans un passage où il y a encore cette difficulté à être totalement comme on Vous a amené à le ressentir hier, permets-Toi petit à petit de T’amener à le ressentir progressivement. Pour le moment c’est encore un peu difficile, mais Tu es dans cette démarche, Tu comprends beaucoup de choses mentalement, mais c’est aussi le fait, et honore-Toi, de passer de la compréhension mentale au ressenti et c’est ajusté finalement…

-  Amarayah  : J’ai une autre question… J’ai mal aux jambes, surtout la droite et Je pense que c’est sanguin, mais J’ai très, très mal…

-  Yosuel  : Mon Amie ressens……c’est relié à la peur d’avancer dans le changement radical que Nous Vous annonçons depuis déjà un certain temps, n’aie pas peur de ce changement. Plus Tu vas Te re-trouver, plus Tu vas être en phase avec Toi-même, plus Tu seras en Amour de Toi-même, plus Tu ressentiras de plus en plus ce qu’est la Présence, ce qu’est véritablement cette vie telle que vécue dans l’enfermement de cette 3D, et plus Tu prendras la décision pour Toi, alors d’avancer pas à pas vers autre chose.

N’aie plus peur d’aller dans le changement, n’aie plus peur de Te découvrir, n’aie plus peur de ressentir comment Tu peux créer maintenant pour Toi, et comme Je Te l’ai dit, parle à ton corps ainsi qu’à ton Cœur, selon ce que Nous Vous avons transmis ( Mon Cœur, Je T’aime ).

-  Yawaeh  : Il s’agit de « Mon Cœur, Je T’aime », puisque notre Cœur est notre cerveau et qu’Il Nous transmet via le cerveau tout ce que Nous émettons et qu’Il va retransmettre à tout le corps. Il y a également l’audio sur « l’innéité » que Je Vous avais envoyé aussi qui est vraiment une bonne résonance pour notre corps… Une autre question ?

-  Amalanayah  : Dès que Je prends un coup d’air sur la tête, ça se porte à nouveau sur la gorge et les sinus, et là même ce WE, quand Je respire au niveau de la gorge et J’aimerai bien sortir sans savoir combien de chapeau il faut que Je mette, combien d’écharpe il faut que Je mette, si Je vais pouvoir monter dans une voiture sans prendre un courant d’air, c’est infernal… Et pourtant Je travaille, Je parle à mon corps…

-  Yawaeh  : Si c’est passé, cela veut dire que Tu es à même de pouvoir être en plein courant d’air, sans écharpe et Te faire plaisir, d’être dans ce courant d’air sans rien subir, et puis paf, il y a une autre injonction, une autre peur, un autre aspect de Toi qui se présente, et hop, ça revient. Donc quand ça revient, c’est qu’il y a quelque chose qui émerge et à ce moment-là, pose-Toi, ressens-le et dépasse-le…

-  Amalanayah  : Pendant la session au contraire, ça monte, c’est de pire en pire…

-  Yawaeh  : Donc permets-Toi d’être dans ta Présence, ne cherche pas, pas de mental, pas d’interférence, permets-Toi de ressentir ce qui T’es insufflé, et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu es loin, très loin d’être un petit oiseau fragile ! Tu es une Puissance énergétique, mais Tu joues au petit oiseau fragile ! Il est temps que Tu lâches cet aspect de Toi, cet état d’être, et que Tu prennes enfin la décision de Te positionner, d’être Forte, Puissante, et de lâcher cette fragilité que Tu as entretenue pour que l’on Te couve. Il est temps que Tu Te libères de toutes tes pelures, de toutes tes couvertures et que Tu T’envoles réellement et définitivement en étant pleinement en conscience de cette Puissance en Toi… : - « Je n’ai plus à vivre de déconcertations en permanence. Je n’ai plus à Me jouer à Moi-même, mais de M’affirmer, de Me positionner… »…et encore une fois, permets-Toi d’écouter, de ressentir ce que Nous Vous avons amené à ressentir de ce que Vous Êtes et de cette Puissance en Vous qui peut s’exprimer. C’est ce que Je pourrai Te dire en l’instant. Et il en est ainsi.

-  Amalanayah  : Paùtaka, merci !

-  Yosuel  : Et Je T’honore !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Méliayah  : Donc, Je voudrai revenir sur mon passage sur le gril que J’ai eu en début de mois. Lorsque Je suis venue à la session à la session du 6 avril, et le lundi J’entamais pour la deuxième fois un mois après, une semaine de jeûne et donc le lundi, le premier jour, le soir, J’ai commencé à avoir à nouveau des plaques comme de l’urticaire. J’avais déjà eu ça en juillet, mais c’était suite à une piqûre d’araignée où J’avais fait une réaction sur tout le corps, et là Je n’ai pas eu de piqûre, et vraiment Je suis passée au barbecue. J’ai essayé de Me centrer, la respiration, ça allait mieux, mais pendant la nuit c’est ressorti et c’était des plaques qui se promenaient même les cheveux. Le lendemain, J’en avais sur le visage, partout. Est-ce que c’était un nettoyage, mais c’était vraiment douloureux, tellement c’était brûlant, surtout au niveau de l’abdomen. Alors, est-ce que c’était un nettoyage des toxines…

-  Yawaeh  : Je vais laisser Yosuel s’exprimer, ce que Je Te dirai, c’est toujours de persévérer à accepter ce que ton corps Te dit, à parler à tes cellules, à voir ton corps dans la Lumière, à T’exprimer à ton Cœur et quand Tu dis : - « J’ai tout essayé. »…mais parfois on s’image qu’en l’instant, et c’est une vérité, il y a des fois dans l’instant cela va passer, et parfois il faut du temps, des fois cela se rééquilibre en une journée, deux jours, trois jours. Il faut simplement se poser, persévérer à aller au-delà de ce que le corps exprime et vraiment ressentir que dans la Puissance, c’est un passage, c’est une libération…

-  Méliayah  : Mais là, c’était insoutenable…

-  Yawaeh  : Je comprends parce que J’ai vécu ce genre de choses, pas identiques, mais vraiment dans le ressenti profond que le corps se libère et que cela va passer, que c’est juste un passage et qu’il ne faut surtout pas avoir peur, ni rien alimenter en pensées de malaises importants. Alors c’est toujours, comme cela était dit, pour Ceux qui sont en chemin, pas pour tout un Chacun bien sûr, mais ne pas alimenter de peurs d’une maladie grave, non, c’est simplement le corps qui évacue.

Donc Tu es Toi, en Toi, présence…… Ne cherche pas à comprendre, ressens…et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as vécu une grande extraction d’injonctions vécues durant de nombreuses vies où Tu ne pouvais pas être Toi, et Tu l’as parfaitement dit, où Tu étais grillée à chaque instant dans ton état d’être, dans ta façon de T’exprimer, dans ta joie de vivre, dans ce que Tu voulais démontrer, dans ce que Tu voulais exprimer, dans ce que Tu voulais échanger de ce que Tu ressentais en Toi. On T’a démontré que Tu Te leurrais, que Tu n’étais pas conforme et qu’il valait mieux que Tu Te taises et que Tu suives le courant de tous Ceux qui Vous géraient.

Alors ton corps a exprimé ce que Toi, durant ces nombreuses vies, Tu as exprimé comme quoi on Te grillait. Alors c’est un passage difficile, douloureux, et Nous Nous sommes exprimés, Nous T’avons accompagnée, car Tu aurais pu vivre quelque chose de plus violent, et c’est là qu’en quelque sorte, parfois Vous ne comprenez pas que même dans des choses douloureuses, cela n’atteint pas un niveau bien plus important, et qu’il Vous faut traverser ce passage pour ne plus jamais le revivre.

Ressens mon Amie……..

Ne laisse pas ton mental prendre le dessus, ressens…….

Ressens qu’en Toi la Puissance que Tu Es, l’Amour de Toi-même, l’Amour de la vie, l’Amour d’engendrer toutes choses pour Toi, l’Amour enfin de pouvoir T’exprimer, échanger, l’Amour inconditionnel que Tu peux maintenant ressentir sans ne plus avoir peur de Qui que ce soit……

Et dans la compassion, ressentir ce que tous les Êtres vivent dans la non-conscience, et que Toi maintenant, en Conscience, Tu peux Te permettre de vivre ce que Toi Tu as à cœur de vivre, sans ne plus avoir peur que l’on Te spolie, que l’on Te grille, que l’on T’enferme, que l’on Te rejette, que l’on Te repousse…….

Tu sais maintenant que Tu peux être Toi, sans ne plus subir aucune injonction, sans ne plus subir quoi que ce soit, sans ne plus subir tout ce qui se passe, puisque Tu sais maintenant que cela concerne tous les Êtres qui ne sont pas en conscience de « Qui Ils Sont », et qu’en Toi, Tu peux exprimer ce que Tu as à cœur d’exprimer lorsque Tu T’exprimes au niveau de l’Amour, sans ne plus Te confondre dans Qui que ce soit, sans ne plus Te rechercher en Qui que ce soit, mais véritablement ressentir ce qu’est la juste expression au niveau de l’Amour en Toi, au niveau de la sagesse du Maître, au niveau de l’expression juste. Et il en est ainsi mon Amie.

Bien des choses devaient émerger, être ressenties, dépassées, tout en laissant tous les Maîtres T’impulser ce que Tu n’as plus à vivre et de ressentir l’Amour en Toi, dans ce qui est une autre réalité, au-delà de ces expériences de dualité et d’enfermement. Et il en est ainsi.

-  Méliayah  : Merci ! J’ai senti un grand nettoyage et un grand don…merci… Je sentais que J’étais quand même dépolie, et que quand mon corps était brûlant, Je sentais que ce n’était pas Moi, mais que le corps lui, brûlait… Et merci à Toi aussi Yawaeh

-  Yawaeh  : C’est vraiment réajusté là…. Une autre question ?

-  Anavalayah  : Hier pendant la session, J’ai eu une très, très grande douleur qui a duré un certain temps dans tout l’œil gauche, dans les sinus, dans la tête, essentiellement sur le côté gauche… Je voudrai savoir ce que ça veut dire…

-  Yawaeh  : Là, c’est pareil, quand ça se passe dans l’instant, surtout dans les sessions, la Puissance qu’il y a dans les sessions, la Puissance de tous les Maîtres qui Nous impulsent est le moment quand quelque chose émerge, ne pas chercher. Au-delà de la douleur, accepter que cela puisse être dépassé en l’instant en sachant qu’en l’instant avec les impulsions des Maîtres Intergalactiques et de tous les Maîtres où qu’Ils soient cela peut être réajusté, dépassé, sans ne plus souffrir outre mesure… : - « Je suis Moi, dans cette Présence, ce qui se manifeste est ajusté, le corps est entrain de parler, car dans cette Puissance du moment, et bien ce qui devait être dépassé est entrain d’émerger, de se manifester, Je l’accepte, Je vais au-delà, Je Vous laisse faire. Ce n’est pas ce que « Je Suis », Je ne le combat pas, c‘est une partie de Moi non résolue, en l’instant elle est dépassée, Je l’accueille en Amour de Moi-même. »…

Chaque fois dans les sessions, lorsque quelque chose se manifeste, c’est justement le moment du réajustement, de l’intégration et du dépassement. Donc là ressens……sans chercher à comprendre, ressens dans la connexion….. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Amie, ce qui s’est passé, c’est que Tu as pris contact avec la partie de Toi qui a de la difficulté à Te voir réellement et véritablement dans ce que Tu Es de toute éternité. C’est une énergie latente, comme une infiltration électromagnétique qui se réveillait, qui s’infiltrait, pour que Tu prennes conscience qu’il Te faille T’ouvrir à ce que Tu Es sans ne plus en avoir peur et de Te permettre de voir enfin, en Toi, ce qu’est la Puissance véritable de ce que Tu Es, de ce que Nous Sommes, de ce que « Tout ce qui Est » Est…sans ne plus chercher à gérer chaque situation, chaque difficulté, mais de laisser enfin cette Puissance en Toi, que Tu avais de la difficulté à voir pour enfin ressentir que tout trouve sa résolution lorsque l’on se permet d’Être…. Et il en est ainsi.

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Avélah  : Il y a trois semaines, J’ai reçu un implant dentaire pour remplacer une molaire. Tout s’est très, très bien passé, mais la semaine dernière, J’ai commencé à avoir une petite sensation qui a eu tendance à s’amplifier et là, au cours de ces questions/réponses, J’ai l’impression que cette sensation est en relation avec des peurs…

-  Yawaeh  : Tout ce qui est dents, mâchoire est relié aux peurs.

-  Avélah  : Donc J’aimerai savoir quelle est cette peur et M’en libérer…

- Yawaeh : Il faut savoir que tout ce qui est mal de dents est relié aux peurs et quand on chemine et qu’on prend vraiment conscience de « Qui On Est », de la Puissance que l’on Est, on peut permettre à ces peurs d’être intégrées et dépassées. Les peurs, il ne faut jamais les combattre, elles sont vraiment là pour Nous montrer ce que Nous avons de la difficulté à vivre en Amour de Soi-même et lorsque vraiment on chemine et que réellement on comprend la Puissance en Nous, on comprend ces peurs et qu’on accepte réellement de les dépasser, et vraiment de cheminer en Soi, et bien on va préserver nos dents, alors que tous les Êtres qui vivent des peurs et qui ne sont pas en Conscience de « Qui Ils Sont » peuvent être amenés justement à perdre leurs dents… Donc ressent en Toi, Présence….. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux.

-  Yosuel  : Mon Amie, la peur qui s’est manifestée, Tu es à même de la ressentir : - « Est-ce que Je peux véritablement M’exprimer dans ce que « Je Suis », sans ne plus exacerber les Autres. Alors bien sûr J’ai intégré tout ce que J’avais peur d’exprimer. Bien sûr, Je suis de plus en plus Moi, Je suis de plus en plus consciente de « Qui Je Suis ». Je suis de plus en plus consciente que Je n’ai plus à Me cacher, que Je peux véritablement M’exprimer, que Je peux véritablement ouvrir la bouche, sans rester la bouche ouverte, coincée pour ne pas continuer à exprimer ce que J’ai à cœur d’exprimer. »…

Tu as libéré bien des choses, Tu T’es affirmée, Tu es de plus en plus en Conscience, et maintenant il y a cette peur… : - « Bon, Je peux M’exprimer, sans faire ambages de quoi que ce soit, sans vouloir changer quoi que ce soit, mais M’exprimer naturellement, mais est-ce que Je ne vais pas agacer les Autres, est-ce que Je ne vais pas les amener dans une certaine exacerbation ? »…

Et bien mon Amie, laisse-Les être. Qui que ce soit, laisse-Les être. Dans tout ce qui est ton expression, Tu as grandement dépassé tout ce qui était tes peurs de T’exprimer, tes peurs d’être Toi, maintenant il Te faut lâcher les Autres totalement et définitivement, quel que soit la réaction de Qui que ce soit.

Aie de la compassion, amuse-T-en, Tu sais parfaitement que Qui que ce soit que Tu côtoies, un Être qui ne soit pas en Conscience, qui œuvre dans la conscience de masse et Je ne vais pas tout T’énumérer, ne peut pas pleinement comprendre ce que Tu exprimes, mais parfois Il peut le comprendre à son niveau et même s’Il ne répond pas, dans ce qui est un échange de pleine concordance, cela n’a pas d’importance. Tu ne peux pas totalement exprimer quelque chose qui ne peut pas être perçu au niveau que Tu aimerais qu’il soit perçu, tant on va dire pour simplifier les choses, que l’Autre est un oignon avec beaucoup de pelure !

Alors mon Amie, sois-Toi, reste-Toi, et ne joue plus dans aucune peur par rapport à ce que l’Autre ou les Autres peuvent émettre, cela ne Te concerne pas. Joue avec Amour, compassion, joie en Toi à toutes réactions de l’Autre, des Autres, et quand Je dis « joue », c’est vraiment ressentir que Tu peux être dans l’accueil, dans la joie, la compassion, la compréhension, sans T’impliquer. Et il en est ainsi.

-  Avélah  : J’en ai tout le corps tout bizarre !

-  Yosuel  : Accepte de lâcher maintenant ce que Tu retenais par rapport à ton implication envers les Autres, accepte que ton corps puisse vibrer…

-  Avélah  : Je ne suis pas bien……… ( Maaweh va aider Avélah énergétiquement)……..

-  Yawaeh  : Laisse-Toi aller, n’aie pas peur……. Laisse-Toi aller….. Laisse-Toi aller…. Tu sais simplement que c’est quelque chose qui émerge, Tu n’as pas à en avoir peur, respire profondément ……. Tu vas Te retrouver….

-  Yosuel  : Et bien cette grosse partie qui résistait était le dernier morceau vis-à-vis des Autres… Il émerge, accueille-le…

-  Avélah  : Oui, Je l’accueille……

-  Yosuel  : Tu es en passe de passer à une autre conscience et cela ébranle toute ta façon d’être dans l’Humain. N’en aie pas peur, accueille-le, dépasse-le……. Il y a une réelle implication à l’instant même des Maîtres Intergalactiques et de tous les Maîtres … : - « Ce que J’ai retenu par rapport aux Autres s’est exprimé comme une vague fulgurante qui a émergé sur le dernier bastion concernant les Autres… »…

Mon Amie, lâche tout… : - « « Je Suis »… dans ma Présence « Je Suis »… J’accepte ce passage… J’accepte d’être enfin Moi, enfin Moi dans tout ce que J’ai perçu subtilement depuis si longtemps, mais que Je ne vivais pas pleinement, réellement en l’instant…. Là, Je peux enfin le vivre, le toucher, l’exprimer, ça n’est plus comme quelque chose que Je ressentais comme loin, comme fort, comme puissant, comme merveilleux. Là maintenant, c’est là… »….

-  Avélah  : Je Me sens légère, légère…

-  Yawaeh  : Et surtout en Conscience maintenant….. Tu vois, tout ce que Tu ressentais un petit peu de temps en temps, maintenant c’est là…

-  Avélah  : C’est vraiment en profondeur dans tous mes os et le fait qu’on M’ait fait un implant, vraiment percé l’os, puisque c’est dans l’os, et là J’ai vraiment tout, tout ressenti, même dans le palais, partout, partout… C’était vraiment profond, profond, profond, profond… C’est monté cette semaine et à écouter les Unes et les Autres ça montait, ça montait… Je n’avais pas mal, mais J’avais la sensation, et Je ne regrette pas, parce que… (Elle rit de joie)…. Paùtaka Yosuel  !…. C’était vraiment énorme !

-  Yawaeh  : Il faut accueillir, accepter, intégrer….

……...Pause……….

-  Hévoharaeth  : Mes Amis ressentez……… Moi Hévoharaeth Maître Intergalactique Je M’exprime : mon Amie, un grand réajustement vient d’être fait et Tu l’as permis. Nous Nous sommes exprimés.

Ton encodage primordial a commencé, et Je le dis, à être réinitialisé, ton ouverture est faite, tout ton corps l’a ressenti. Lâche maintenant ton implant…… Il était simplement l’objet de ce qui devait émerger comme une soupape qui implose. Cela est fait. Nous T’honorons, Tu passes à autre chose, Tu passes à ta propre Conscience exponentielle, ne revient sur rien, permets-Toi d’être enfin Toi, en Toi, Présence, sans rien forcer, sans rien imaginer, état naturel, Présence, Conscience…….

Mon Amie, sans le chercher, Je peux Te le dire maintenant, par rapport à ton passage fulgurant, que lorsque Tu seras dans les moments de pause, et Je dis bien sans chercher, simplement en étant Toi, que Tu sois allongée, assise, dans la nature, dans les moments de temps de pause, Tu Me ressentiras Moi Hévoharaeth et Je T’accompagne et J’ai à cœur de Te le dire. Et il en est ainsi.

-  Avélah  : Paùtaka !

……...Pause……….

-  Yosuel  : Mes Amis, mes chers Amis, Vous l’avez compris, Vous l’avez ressenti, cette session questions/réponses, comme Vous l’appelez, n’a pas à aller au-delà….

-  Elaweh  : Et donc il n’y aura pas de tour de table !

-  Yosuel  : Mon Amie, si Tu T’étais permis de ressentir…

-  Elaweh  : Mais Je sais…

-  Yosuel  : Mon Amie, deuxième fois, si Tu Te permets de ressentir, alors Tu aurais ressenti ce que Je Vous impulse en Vous disant : avant de clôturer cette session qui n’a pas a aller plus loin, Je vais Me faire un plaisir de passer en Chacun d’entre Vous…

-  Elaweh  : J’ai encore parlé trop vite !

-  Yawaeh  : Et Nous ressentons en Chacun d’entre Nous tout ce qui est émis pour Chacun, en sachant que cela Nous concerne Tous à différents niveaux…

-  Yosuel  : Mon Amie Avélah , Je ne vais rien dire de plus, ce fut grandiose, ce fut une belle ouverture et Tu vas Nous ressentir de plus en plus au-delà de ce que Tu ressentais auparavant. Et il en est ainsi. Soi-Toi et Nous T’accompagnons !

-  Avélah  : Merci !

……...Pause……….

-  Yosuel  : Mon Amie Mélanalayah , permets-Toi d’être de plus en plus Toi, ne Te cherche plus, ne T’implique plus dans rien, sois pétillante en Toi, dans ta joie et n’accepte plus aucunes interférences qui pourraient T’amener des déconcertations et des rebondissements corporels. Passe à autre chose, sois-Toi dans ta joie, pleinement Toi, Présence. Il est temps que Tu vives pour Toi, il est temps que Tu vives autre chose, il est temps que Tu crées ta réalité dans le ressenti du Maître que Tu Es, dans le ressenti de tout ce que Tu as à cœur de vivre et cela maintenant T’est ouvert, alors vis-le. Et il en est ainsi.

-  Mélanalayah  : Je peux poser une question ?

-  Yawaeh  : Oui…

-  Mélanalayah  : Tu as souvent prononcé le mot « exacerbation » et là… Je n’en peux plus, il y a quelque chose là et partout….

-  Yawaeh  : C’est exactement une « remontée fulgurante »…. Accepte….

-  Yosuel  : Il fallait que dans ce que Nous exprimions, cela puisse sortir… Ne cherche pas… : - « Je n’ai plus à être dans l’exacerbation quelle qu’elle soit, mais de lâcher enfin toutes retenues, partout où il y a un bout de retenue que J’ai semée à droite et à gauche. »… Accepte enfin de vivre pour Toi !

-  Hévoharaeth  : Moi Hévoharaeth Je M’exprime, Je reviens….. Mon Amie ressent……. Nous T’impulsons…….. Nous Nous exprimons. Une grande déferlante d’énergies d’impuissance à être Toi, pleinement Toi en lâchant les Autres, s’est exprimée, et cela T’a envahi comme quelque chose que Tu n’en peux plus. Cela se réajuste, cela se transmute… : - « Je n’ai plus à M’aligner aux Autres. Je n’ai plus à Me chercher dans les Autres. Je n’ai plus à Me contraindre de quoi que ce soit. Je peux enfin M’exprimer dans la liberté d’Être…. »…

Réajustement dans l’intempestive retenue de vouloir encore garder les Autres sous mon joug………

Puissance fulgurante exprimée dans l’effective intégration, dans l’effective résurgence, dans l’effective libération……..

Intégration en l’instant……..

Intégration effectuée à bien des niveaux……….

Intégration libératrice en Toi……..

Tu lâches en l’instant même ton armure, ne cherche pas………

Puissance Te permettant enfin de libérer ton corps de toute l’accumulation que Tu Lui a injecté en pensée de Te devoir aux Autres, de Te confondre dans les Autres, de vouloir plaire aux Autres, de ne pas lâcher les Autres, de pouvoir en partie vivre dans les Autres, et de vouloir que les Autres Te répondent…….

Ton corps s’allège, et Tu prends conscience maintenant de ce que c’est que d’être Soi, en Soi, pour Soi, sans avoir peur d’être délaissée, mais enfin de Te sortir d’un imbroglio ne Te permettant pas enfin de sortir de ce noyau où tous les Autres avaient leur place et T’étouffaient d’une certaine façon……..

Tu émerges…..et maintenant Tu vas pouvoir côtoyer Qui que ce soit sans que plus jamais rien ne T’affecte, et si c’est ton choix, le moment venu, Tu pourras enfin, librement, dans la joie, échanger ce que Tu Es, en pleine Conscience avec un autre Être. Et il en est ainsi.

Libération effective……….

Libération effectuée………

-  Mélanalayah  : EIO !

-  Hévoharaeth  : EIO à Toi mon Amie !

……...Pause……….

-  Yosuel  : Mon Amie, Méliayah , sois de plus en plus consciente qu’en Toi Tu n’as plus à gamberger mentalement, mais à T’ouvrir à ce que Tu Es, à la vie, à la joie, à chaque instant, en Conscience, et Nous serons là. Et il en est ainsi.

-  Méliayah  : EIO !

-  Yosuel  : EIO à Toi !

……...Pause……….

-  Yosuel  : Mon Amie Amalanayah , Tu as le visage d’un beau petit ange et Tu n’es plus l’oiseau fragile. Ressens en Toi de plus en plus ce que Tu Es et permets-Toi de le vivre. Ne permets plus à Qui que ce soit ou quoi que ce soit de T’empêcher de vivre ce que Toi Tu as à cœur de vivre. Affirme-Toi de plus en plus sans tomber dans l’exacerbation et l’énervement de ce que les Autres émettent… : - « Je suis, Je M’affirme, soyez ce que Vous Êtes, Moi Je vis ce que Je Suis. »… Et il en est ainsi.

-  Amalanayah  : Paùtaka, merci !

……...Pause……….

-  Yosuel  : Ma chérie Elaweh , Tu comprends de plus en plus ce qu’est la pleine Présence, alors ne Te laisse plus aspirer dans certains jeux mentaux. Permets-Toi de ressentir de plus en plus ce que Nous T’impulsons. Et il en est ainsi.

-  Elaweh  : EIO Yosuel  !

-  Yosuel  : EIO à Toi, et Je Te suis de très, très près, même si parfois Tu M’accueilles et parfois Tu Me rejettes ! Tu M’accueilles parce que Tu ressens des moments de Présence de ce que Tu Es et Tu Me rejettes parce que… : - « Oui, alors là, Je vais M’exprimer dans l’Humain et Tu n’interfères pas... »… Il est temps que justement cette partie humaine, Tu la lâches, et Tu sais de quoi Je parle, et il fallait que Je l’exprime !

-  Elaweh  : Très bien, Tu M’as dis d’exprimer les choses alors J’accueille que Tu T’exprimes aussi Yosuel , mais Je ressens bien !

-  Yosuel  : Et il en est ainsi.

……...Pause……….

-  Yosuel  : Alors mon Amie Amarayah , n’aie plus peur de lâcher tout dans l’Humain que Tu retenais pour comprendre, pour contrôler. Permets-Toi d’être en Toi sans peurs, permets-Toi d’aller au-delà de tout ce que Tu retenais. Accueille-Toi, accueille-Toi enfin sans ne plus blablater comme Tu le fais… : - « Je Suis et Je Me permets de M’ouvrir à ce que Je Suis. »… Et Nous y reviendrons, car si c’est ton choix de Te réaliser, Nous ne Te lâchons pas d’une semelle. Et il en est ainsi.

-  Amarayah  : (en riant…) J’allais dire : ne Me lâche pas ! Moi, Je ne Te lâche pas !

-  Yosuel  : N’oublie pas que ce que Tu Es est aussi ce que Je Suis. Donc, quand Tu dis…

-  Amarayah  : Ne Me lâche pas, Je ne Me lâche pas non plus !

-  Yosuel  : Merci mon Amie !

-  Amarayah  : Je Te remercie et Me remercie aussi ! Merci Yosuel  !

……...Pause……….

-  Yosuel  : Mon Amie Anavalayah , Tu as ressenti combien il y avait des parties de Toi qui étaient latentes et que Tu ne Te permettais pas de ressentir. Une grande émergence a eu lieu, des réajustements ont eu lieu.

Comprenez combien le groupement Vous permet à bien des niveaux, de ressentir, de lâcher, de transmuter, de réajuster ce qui doit l’être, ce qui Vous empêche d’être Vous-mêmes, et cela s’est effectué.

Honorez-Vous, honorez le Groupe , honorez ce que Vous Êtes.

Sois-Toi mon Amie, permets-Toi d’Être, permets-Toi de vivre pour Toi ce que Tu as à cœur de vivre et ne Te cherche plus en les Autres, en l’Autre. Et c’est ainsi pour le moment.

Je T’honore mon Amie Anavalayah , EIO à Toi !

……...Pause……….

-  Yosuel  : Alors mon Amie, ma chère, chère Amie Maaweh , Tu es de plus en plus dans une perspective exponentielle, dans une perspective de réajustements Te permettant d’aller au-delà de certains différentiels qui subsistent. Tu es de plus en plus le Maître avéré, ne Te perds plus en conjonctures mentales, ne permets plus que ta partie humaine Te gère, gère les choses, veut les comprendre d’une certaine façon. Permets-Toi d’être Toi en Toi, permets-Toi de T’ouvrir en totalité à ce que Tu Es, permets-Toi de ressentir ce que Nous T’impulsons, et pas seulement quand Tu Te poses, mais en permanence. Cela Te demande d’être Présence et de ne plus fabuler au niveau d’une façon d’être, au niveau de certaines particularités humaines, mais de décider enfin de percevoir les choses dans ce que Nous T’impulsons et d’être en parfaite corrélation avec ce que Tu Es, ce que Nous Sommes, et permets que tous les Maîtres puissent T’impulser ce que Tu es à même de ressentir, et Nous y reviendrons. Et il en est ainsi, et Je T’honore et Je T’aime et Je Te suis !

-  Maaweh  : EIO !

-  Yosuel  : EIO à Toi ! Comme dit Yawaeh  : chérie d’Amour !

……...Pause……….

-  Yosuel  : Mes Amies, ce fut grandiose, puissant, Vous allez repartir transformées. Je Vous accompagne, Je Vous souhaite une bonne route, sachez que Je suis en permanence en Vous, avec Vous, soyez…..et comme il se dit maintenant : SOYEZ ! Et il en est ainsi. EIO à Vous les Amies !

-  Tous  : EIO à Toi Yosuel  ! EIO à Toi Yawaeh  !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : Mélanalayah

Merci de tout cœur à Toi Mélanalayah pour la transcription de cette session Questions-réponses à Mirabel et Blacons du 28/04/2019.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi