Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 26/05/2019 à Mirabel et Blacons

mardi 9 juillet 2019, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses

à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 26/05/2019

Animée par l’Élohim Yosuel

Intervention d’Hévoharaeth, Maître Intergalactique

canalisés par Yawaeh

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Ha Lhy Ah à Vous les Amies !

-  Toutes  : Ha Lhy Ah à Toi Yawaeh  !

-  Yawaeh  : Quelle joie de se retrouver pour encore dépasser individuellement et en groupe ce qui Nous empêche encore d’être pleinement Nous….. Nous sommes Nous, en Nous, Présence…….…

Nous prenons une profonde et lente respiration vibrale ………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration ………

………... Yosuel intervient, car juste avant la session Maaweh avait un gros frelon sur son jean au niveau de la fesse gauche……….

-  Yosuel  : Maaweh ressens… : - « Je n’ai plus à M’en faire maintenant de ce que Je vais découvrir, de ce que « Je Suis » en réalité. Je n’ai plus à M’en faire pour tout ce qui pourrait M’intercepter encore dans la 3D, tout ce qui pourrait encore M’attraper et Me piquer dans cette 3D »… Message du bourdon…

……..En effet, avant de s’asseoir sur sa chaise, on l’en a empêchée, car Elle avait un gros bourdon posé sur la fesse gauche !......

Accepte enfin d’être Toi, de ne plus fabuler et vraiment de T’ouvrir à la connexion à ce que Tu Es et Nous sommes là !

-  Yawaeh  : Nous prenons une troisième profonde et lente respiration ……….

-  Yosuel  : Il ne pouvait pas Te piquer, parce que Tu Es prête… juste message…

Alors mes Amis, quelle belle entrée ! Il fallait que cela soit exprimé et cela Vous concerne Toutes à différents niveaux, prêtes ou pas prêtes, à Vous de le ressentir en Vous !

-  Yawaeh s’adresse à Amalanayah : Chérie d’Amour, ressens-le avec joie…. Mais Tu es sérieuse : est-ce que Je suis prête, est-ce que Je ne suis pas prête ?

-  Amalanayah  : Lors des respirations vibrales, J’ai eu envie d’éternuer…

-  Yawaeh  : Et bien éternue, éternue Chérie, éternue, et puis Tu refais ta respiration, ça n’a pas d’importance, rien n’a d’importance… T’es rigolote hein !... : - « Je suis dans ma détente, Je respire , atchoummmmm… ça n’a aucune importance ! Je la recommence, rien n’a d’importance. »… Amuse-Toi de chaque instant !

-  Yosuel  : Et bien mon entrée est tonitruante à ce que Je vois ! Et bien mes Amies, Je Vous salue, Ha Lhy Ah à Vous !

-  Toutes  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

-  Yosuel  : Comme Je Vous aime, comme votre Présence est bénéfique à Vous-mêmes, à ce Groupe, à l’Ensemble, n’en doutez pas. Tout ce que Vous Vous permettez de ressentir, de comprendre, de dépasser, Vous amène à un autre niveau, Vous propulse, et en même temps Vous permettez à Tous de bénéficier d’énergies puissantes dans le ressenti de tout ce qui se passe, et si les Êtres s’ouvrent à ce qu’Ils peuvent ressentir de ce qu’Ils vivent, alors vos énergies libératrices Leur sont disponibles. Vous ne le ressentez pas dans ce sens, Vous ne le voyez pas, mais c’est ainsi !

Alors mes Amies, quelle joie d’être avec Vous, Nous sommes très, très nombreux, Nous Vous suivons, Nous Vous impulsons, Nous Vous portons, car en Chacune il y a une volonté, non pas d’une vie meilleure, mais véritablement, et Je le sens, de vivre ce que Vous Êtes, de vivre au-delà de toutes ces turpitudes, de tout ce qui se passe, de tout ce que ce monde est, tout en Vous y mouvant, tout en ne faisant plus ambages de quoi que ce soit, sans ne plus chercher à imposer quoi que ce soit à Qui que ce soit, sans ne plus vouloir changer Qui que ce soit, mais simplement d’être Vous le Maître et de rayonner et de Nous permettre qu’à travers Vous Nous puissions impulser tout ce qui peut être transmuté, transcendé et ramené à la Puissance de la Lumière, et il fallait que Je l’exprime. Je Vous honore, Je Vous aime, recevez ma toute Puissance, ressentez-La…….

-  Hévoharaeth  : Nous les Maîtres intergalactiques , Nous Vous saluons, Nous Vous accompagnons, Nous Vous impulsons….. Nous avons véritablement à cœur de Vous amener dans tous les rééquilibrages possibles, dans toutes les transcendances avec tous les Maîtres et de Vous amener aussi à être plus en Conscience. Nous avons un rôle spécifique, un rôle de transmutation, un rôle d’équilibrage, un rôle Vous permettant d’atteindre d’autres niveaux si Vous-mêmes acceptez enfin de ne plus jouer aucuns jeux et d’être en votre Présence en permanence. Nous Vous saluons, Nous sommes très présents.

Nous participons avec le Maître Yosuel à tout ce qui doit être rééquilibré, transmuté et réajusté, car notre plus grand rôle est le réajustement. C’est ce que Je voulais Vous transmettre, Moi Hévoharaeth qui, à travers Yawaeh qui avait du mal à lâcher le mot « réajustement ». C’est notre plus beau rôle et Nous Nous y afférons en ces temps à travers tous Ceux qui ont vraiment à cœur d’aller dans les niveaux supérieurs. Et il en est ainsi.

Bonne session de questions/réponses, comme Vous les appelez et Nous y participons. EIO à Vous !

-  Tous  : EIO à Toi Hévoharaeth et tous les Maîtres intergalactiques  !

……...Pause………

-  Yosuel  : Alors mes Amies, Je peux enfin M’exprimer, Je M’apprête à répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes….

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Amarayah  : J’en ai plusieurs… On va commencer par celle qui Me plaît le moins… J’ai un côté chez Moi que Je n’aime pas…

-  Yawaeh  : Accepte-le !

-  Amarayah  : Je sais que Je dois l’accepter pour le dépasser, mais Je n’arrive pas toute seule. C’est un côté pas bien du tout, et c’est pour ça que Je fais beaucoup marcher la tête en compensation de : comme Je n’ai pas eu beaucoup de diplômes, Je fais marcher ma tête et Je tiens à prouver tout le temps que Je peux être à la hauteur. Ça c’est une partie, la seconde partie c’est que comme Je pense que Je Me sens totalement inférieure, parce ce que c’est souvent que Je Me sens inférieure, Je Me sens supérieure aux Autres. Je ne sais pas si c’est clair ?

-  Yawaeh  : C’est très clair !

-  Amarayah  : Et ça, Je ne veux plus, ni être inférieure, ni être supérieure, parce qu’en fait c’est une image de Moi et Je n’arrive pas à le faire toute seule…

-  Yawaeh  : Là, Tu es dans le Cœur…….. Tu es Toi et Tu lâches ta tête…….. Tu lâches ton mental…… Tu es vraiment en connexion.

Alors Moi ce que Je Te dirai, avant de laisser Yosuel s’exprimer, c’est qu’il Nous a été dit et redit et redit, que l’on est autre chose qu’un Humain et qu’en Toi, en ta Présence effective, Tu peux connecter ce que Tu Es de toute éternité, ainsi que tous les Maîtres qui ont à cœur de T’insuffler ce que Tu es à même de vivre ici. Donc ressens en Toi que Tu peux vivre en étant en conscience de la Puissance que Tu Es qui est au-delà de tout ce qui se joue dans l’Humain. Première chose…

La deuxième, c’est que ce que Tu as exprimé, on le ressent Tous, Moi, Je l’ai vécu il y a 17, 18 ans et qui fait partie du passage dans notre éveil, c’est qu’on se réfère un petit peu trop à ce que l’on attend de Nous avant d’accéder à la pleine Conscience de « Qui On Est », de ce ressenti de cette Puissance qui n’a plus rien à voir avec tout ce qui se passe dans l’Humain, à un moment donné, et ça M’a demandé du temps, mais quand J’ai compris que Je n’avais plus à M’aligner à ce qui se passe, alors J’étais Moi-même, en confiance et dans une certaine sérénité. Tu as des Êtres qui ont des diplômes à rallonge et qui ne sont pas en Conscience et qui amènent bien sûr à bien des Êtres de pouvoir aller au-delà de toutes leurs perturbations, et en ce sens cela fait du bien à Ceux qui viennent à Eux, ça Leur permet de comprendre des choses et de dépasser des choses, rien n’est jugeable, au contraire c’est approprié.

Donc, du temps où J’avais mon cabinet, parce qu’après lorsque J’ai commencé à faire les sessions de Groupe, ça n’était plus dans mon répertoire, et qu’on Me demandait quel diplôme J’avais, Je disais : Je ne peux pas l’afficher parce qu’il est immense, c’est le diplôme de l’Univers, il est infini ! Voilà, il y en a qui s’en amusaient, il y en a qui ne comprenaient pas !

Ce que Tu as à comprendre, c’est qu’il Te faut aller au-delà de la simple compréhension et de ressentir en Toi ce qui T’empêche d’être pleinement Toi et ainsi Te permettre de le dépasser. Comprend les choses, c’est une étape, mais ce n’est pas dépassé, mais quand on les ressent, comme Tu les a ressenti là maintenant, et ça Nous a été dit et redit, en l’instant, J’accepte, J’intègre et Je dépasse, Je prends une grande respiration …..et dans l’instant Je laisse les Êtres de Lumière, les Maîtres intergalactiques , M’aider à dépasser, à transmuter ce que Je viens de ressentir. Dans le ressenti, c’est dans l’instant, c’est déjà transmuté !

-  Amarayah  : Mais ça, Je n’arrive pas à le ressentir….

-  Yawaeh  : Si, puisque Tu viens de l’émettre ! Si Tu l’as émis, c’est que Tu l’as ressenti…

-  Amarayah  : Ah !…

-  Yawaeh  : Reste là, dans ton Cœur, dans ton centre, et pas dans la tête ! Ressens……et ce que Tu vas comprendre, en étant de plus en plus en Toi, en Te laissant insuffler, en ressentant l’Amour que Tu Es, ce que Tu as la passion de faire, cette histoire de diplôme n’aura même plus lieu. Tu feras ce que Tu es à même de faire avec Amour pour Toi, Tu le feras pour Toi, sans chercher de résultat, sans vouloir comprendre les choses, Tu le feras pour Toi avec Amour et passion en laissant les Êtres de Lumière œuvrer à travers Toi.

Sois-Toi, pleinement Toi, en Toi, ressens…...

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que Je rajouterai, c’est que Tu Te cherches et Tu Te joues encore beaucoup à Toi-même. Lâche tout et décide enfin d’être Toi, en Toi, Présence et de ressentir…..même si Tu ne ressens rien, permets-Toi de ressentir, à un moment donné, quand Tu lâcheras toutes tes interférences, tous tes questionnements et surtout ton mental interférent, Tu ressentiras alors cet Amour de Toi-même, et dans cet Amour de Toi-même, Tu ressentiras que rien, absolument rien ne peut T’empêcher de vivre ce que Toi, Tu as à cœur de vivre, car dans l’Amour de Soi, il y a tellement cette ouverture où plus rien de tout ce qui s’est joué au niveau de cette densité, ne peut être effectif.

C’est encore quelque chose que Tu as de la difficulté à Te permettre d’Être, mais Tu es en bon chemin, accepte que Tu fais un pas après l’autre, accepte que Tu gradues une graduation après l’autre…. Et il en est ainsi mon Amie.

-  Amarayah  : Merci… Ma seconde question, c’est quelque chose que Je fais depuis que Je suis toute petite, c’était une façon pour Moi d’exister, de Me rebeller face à ma Mère, mais c’est resté. Quand J’étais petite Je sautais et ce n’est pas ce qu’on fait de mieux et J’ai toujours besoin de bouger, de sauter et c’est plus qu’un tic ou si c’est vraiment un tic…et J’en est marre…

-  Yawaeh  : Une fois de plus, Tu es là dans ton Cœur…… Tu viens d’émettre exactement ce que Tu es à même de dépasser, d’aller au-delà… : - « Depuis que Je suis toute petite, en réaction à ma Maman, Je sautais et Je bougeais... Ben, J’en prends conscience, Je respire et Je Me permets maintenant de ne plus sauter... »…

En fait, Tu poses les questions et Tu as la réponse en même temps. Permets-Toi de ne plus sauter !... : - « Je n’ai plus à être en réaction envers Qui que ce soit. »…

Emets de l’Amour à ta Maman… : - « Je T’honore de M’avoir permis de pouvoir venir en incarnation et d’avoir la possibilité de Me re-trouver et de vivre enfin ce que « Je Suis », Moi, en lâchant tous liens familiaux et ancestraux. »…comme cela Nous a été amené… : - « Et Je Me permets enfin d’être Moi, indépendante, Souveraine, dans la joie et de vivre pour Moi. Maman, Je Te libère de tout ce que Nous avons vécu. Tu a été un Maître pour Moi, Tu en es là où Tu en es, Je Te libère de tous liens, et dans l’Amour, Je Te laisse poursuivre ton chemin, le mien maintenant, J’en ai fait le choix, c’est de Me re-trouver. ».. et permets-Toi de Te poser.

On est dans un monde qui remue beaucoup, qui bouge beaucoup, et plus on est en Amour de Soi-même, plus on est en conscience de ce que l’on Est, et plus on sait que c’est dans le fait de se poser, de faire les choses lentement, sans ne plus se précipiter, sans ne plus être dans le stress, sans ne plus sauter, mais de faire les choses calmement, posément, en se permettant de ressentir, voilà ce que Je Te dirai.

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que Je rajouterai, c’est que Tu prends conscience de bien des choses et Tu as la faculté de le dépasser en l’instant, mais Tu aimes jouer dedans… : - « Oh, J’étais comme ça, oh J’étais comme ci, oh J’étais en réaction, oh Je suis une vraie sauterelle, oh Je ne Me retrouve pas, oh J’aimerai changer, oh J’aimerai faire les choses autrement. »…et ainsi de suite, et ainsi de suite…

Tu Te joues à Toi-même, alors qu’à chaque prise de conscience, en l’instant, Tu as la faculté de le dépasser, mais il faut que Tu ailles dans la compréhension de ce que Tu as vécu et de jouer encore avec autrement.

Décide maintenant que chaque fois que Tu prends conscience de quelque chose… : - «  Je prends une profonde et lente respiration ……Je l’intègre, Je le dépasse et Je ressens l’Amour de Moi-même. »… Et il en est ainsi, rien d’autre ne peut être dit en l’instant !

-  Amarayah  : Merci… Je n’avais pas compris le truc, en fait. C’est que Je pensais…enfin Je ressens beaucoup de choses qui déraillent chez Moi, et Je le sais, et en fait Je pensais que Je devais comprendre pour le dépasser, et en fait, non ! C’est pour ça que chaque fois Je rentrais dedans. Ok, ça sera beaucoup plus facile !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?…. Vous avez Tous compris que Nous faisons la même chose et que ça Nous permet de dépasser bien des choses…

-  Mélanalayah  : En début de session, il y a eu une très grosse émotion… Enfin il est temps, il y a deux jours quand Je Me suis réveillée avec la certitude que : oui il était temps maintenant de dépasser le fait qu’il y a une partie de Moi qui doute, qui ne veut pas croire, qui est rebelle au fait que mon corps puisse se régénérer et qui Me mets des : Je ne peux pas, Je ne sais pas, et d’aller chercher chez les Autres la solution, alors que le Maître que « Je Suis » peut le faire très bien. Ça, Je le sais, mais voilà ! Donc aujourd’hui, Je pose cela et Je demande qu’On M’aide à libérer cette partie rebelle…

-  Yawaeh  : Donc déjà Tu prends conscience, donc Tu es sur le fait de le dépasser et maintenant… : - « Je vais M’y atteler. En Moi, Je permets que la Lumière s’exprime en Moi, et dans cette Lumière, tout mon corps, mes cellules, mes particules, l’eau de mon corps peuvent vibrer au diapason de cette Lumière, peuvent vibrer cette Puissance, peuvent vibrer au cœur de chaque noyau de chaque cellule en son Cristal qui peut vibrer le Cristallin, au cœur-même de la Lumière que Je permets qu’Elle s’exprime en Moi. »…et puis exprime-Toi aussi sincèrement à ton Cœur, avec la guidance « Je T’aime mon Cœur ».

C’est vraiment un ressenti en Soi que toutes nos cellules sont de la Lumière densifiées et qu’elles peuvent à nouveau vibrer la pleine Lumière que l’on permet qu’Elle s’exprime en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as toujours voulu rechercher, non pas en Toi, mais par tout ce qui se fait, par tout ce qui se dit, par toutes les méthodes possibles et inimaginables qui se pratiquent la raison de ton existence d’Être, la raison de ce que ce corps émet, et maintenant Nous Vous disons que c’est en Vous que Vous pourrez ressentir ce que Vous Êtes de toute éternité et comment, graduellement, Vous allez amener ce corps à se régénérer, puisqu’il en a la capacité, puisqu’il n’est pas fait seulement de chair, d’os et de sang, mais qu’il est essentiellement constitué d’éléments qui peuvent vibrer à la Puissance de ce qu’est véritablement la constitution de tout ce qu’est la Lumière qui s’exprime à différents niveaux dans différentes structures, mais qui est toujours la Lumière vibrale.

Lorsqu’en Vous Vous décidez de ne plus rien émettre qui ne soit pas la Puissance de l’Amour de la Lumière en Vous, alors tout commence à se mettre en activation au-delà de la matière statique mais de bouger enfin en réveillant le Cristal intérieur, alors tout est émis à d’autres niveaux, et c’est ce que Nous Vous amenons graduellement.

Vous pouvez déjà ressentir Chacun à son niveau, Chacun là où Il en est que cela commence à bouger et qu’il y a quelque chose qui Vous répond, mais pour cela, il faut accepter, et c’est là mon Amie que Tu ne l’accepte pas, que tout puisse être ressenti en Toi, en Vous, à des niveaux bien plus élevés où tout va se mettre en mouvement, non plus comme votre médecine le préconise, mais comme votre biologie est à même d’émettre maintenant une autre fréquence où tout va rentrer en concordance comme une immense mouvance où plus rien n’interférera au niveau d’enfermements constitués par un corps densifié, par un corps enfermé dans les basses fréquences le maintenant au niveau de cette densification.

Graduellement Vous allez ressentir que vos cellules bougent, sortent de leur cocon densifié et commencent à vibrer en concordance avec tout ce qu’est le Cristallin. Tout Vous est amené pour que Vous puissiez Vous permettre de le ressentir, et enfin d’activer en Vous ce qui va Vous permettre de régénérer, et ensuite, pour Ceux qui seront prêts, de restructurer ce corps en le modulant d’une autre façon, selon ce que Chacun, et Je ne parle pas de vos tops modèles comme on veut Vous démontrer ce qu’est une certaine beauté, non, non, non, simplement remodeler et restructurer votre corps pour qu’il Vous corresponde dans ce que Vous ressentez que Vous Êtes et que Vous avez à cœur de vivre sans ne plus être l’exacte représentation de Ceux qui Vous ont crées en étant vos Parents biologiques et en Vous transmettant des gènes à leurs ressemblances, mais cela n’est pas le sujet du jour, cela est beaucoup plus complexe et Vous n’en êtes certes pas encore là.

A Toi mon Amie de décider maintenant à T’ouvrir, en l’instant, et de Te permettre de ressentir enfin ce qui peut commencer à vibrer en Toi et qui est la pleine Lumière que Tu permets qu’Elle s’exprime enfin en Toi, et Nous y reviendrons. Je ne Te lâche pas et Nous sommes nombreux.

Tu as le courage et le mérite de vouloir comprendre et ressentir de plus en plus ce que Tu Es. Il Te fallait passer par tout ce dédale et là Tu es aux portes de ce que ce dédale est maintenant à même d’être traversé. N’en aie pas peur, décide-le…………..

Alors cela peut se faire en l’instant… - « Je Suis et Je M’ouvre enfin à ce que J’ai eu peur, très peur, grandement peur, oh là, là, là effroyablement peur, mais cela est maintenant transcendé, transmuté, cela n’a plus lieu d’être. Je M’ouvre en Amour de Moi-même, à ce que Je suis à même de vivre pour Moi, et dans cet Amour de Moi-même que Je Me permets maintenant de ressentir, Je peux tout vivre, tout transcender, tout transmuter à chaque instant, quoi qu’il se passe, quoi qu’il arrive, quelles que soient les situations, en l’instant, Je peux tout transmuter, tout transcender et impulser une autre réalité que ce qui se présente en l’instant.

C’est ma pleine Puissance, Je n’y croyais pas véritablement, J’en avais très peur, maintenant J’ai assez traversé ce dédale, J’en ai assez compris chaque recoin et maintenant Je le laisse, J’en trouve la sortie, mais c’est en Moi que Je Me permets enfin d’ouvrir définitivement la porte à ma connexion, la porte à ma Conscience d’Être, la porte à ma Présence effective où tout va pouvoir M’être impulsé, et sans rien chercher, sans fabuler, sans rien interpréter, simplement Être, ressentir ce que Je suis à même de vivre et de créer pour Moi, tout en sachant que cela sert l’Ensemble. Et il en est ainsi. »…

Sois Toi mon Amie, Nous T’accompagnons, Nous T’avons amené graduellement dans tout ce dédale pour que Tu puisses en trouver la sortie, si Tu le décidais et Tu l’as décidé. Et il en est ainsi.

-  Mélanalayah  : EIO  !

-  Yosuel  : EIO à Toi !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Avélah  : Hier, à deux reprises des douleurs au niveau des reins se sont réveillés, ce matin J’étais en position debout ça c’est à nouveau manifesté, là J’ai mal aussi au niveau des reins. Ce n’est pas articulaire et en même temps, J’ai mal au ventre…c’est plutôt dans les entrailles !

-  Yawaeh  : Donc permets-Toi de ressentir…et Nous faisons Tous la même chose en Nous….

-  Yosuel  : Mon Amie, tes reins Te parlent, pas dans une infection quelconque, mais plus dans une douleur symptomatique. Tu as peur de lâcher les derniers morceaux qui Te permettraient de vivre, non plus dans les quelques recherches où Tu veux comprendre certaines choses, mais dans le lâcher total et définitif où Tu ne Te poseras plus du tout de questions, où ces quelques recherches qui subsistent seront dissoutes définitivement et où Tu accéderas enfin simplement à Être et à ressentir ce qui T’es impulsé sur toutes tes réponses, sur ce que Tu Es à d’autres niveaux, sur ce que Tu peux orchestrer dans ta vie, sur ce que Tu peux encore créer et qui Te correspond, sur ce que Tu peux être en général, sur ce que Tu peux exprimer sans plus que cela vienne de ta conscience humaine.

Tout cela sont les derniers bastions qui Te retiennent en quelque sorte dans ce fameux pas du changement radical où plus rien ne sera plus du tout comme Tu étais dans l’Humain. Tu as bien cheminé, Tu as libéré bien des choses, Tu as traversé tous les paramètres, il y a encore quelques petits résidus dans certains différentiels, mais Tu es bien plus en Conscience que ce que Tu pourrais imaginer, mais il y a encore quelques petites recherches résiduelles et c’est ce qui T’amène encore à vivre ce que ton corps parle au niveau de tes reins, qui se portent très bien tes reins, mais c’est bien plus des douleurs inflammatoires...

-  Yawaeh  : Et Je dirai que beaucoup de choses qui Nous arrive comme douleurs dans le corps, c’est inflammatoire, c’est comme les cellules qui s’enflamment, il n’y a pas de maladie, il n’y a pas de chose grave, mais c’est inflammatoire…et ça, ça Nous parle beaucoup sur nos retenues, nos croyances, nos peurs, beaucoup de choses, c’est inflammatoire…

-  Yosuel  : Décide en l’instant, si Tu T’es permis de ressentir ce que Nous T’avons impulsé, que ton corps puisse se libérer de ce qui l’a réveillé comme énergies résiduelles, elles n’ont plus lieu d’être, d’être là.

En Toi, ressens… : - « Je peux, sans rien forcer, sans rien imaginer, sans rien interpréter, surtout sans fabuler, Être simplement, Me permettre d’être dans ma Présence effective en permanence, dans la joie, en Amour de Moi-même, en l’instant présent, toujours en l’instant présent et encore en l’instant présent et Me permettre de vivre enfin ce que Je Suis sans ne plus M’inquiéter de quoi que ce soit, sans ne plus rien chercher, sans ne plus avoir peur de tout ce qui pourrait encore Me revenir comme énergies déstabilisantes, soit par ce que J’émets, ou soit par ce que les Autres émettent. Je n’ai plus à craindre quoi que ce soit, mais bien d’être Moi, Moi en conscience, Moi en Moi, Moi en Amour de Moi-même, et de ressentir ce qui M’est impulsé, sans le chercher et même si Je ne ressens rien de particulier, Je sais que Je suis impulsée en permanence, et que tout ce que J’aurai à comprendre, Je le ressentirai chaque fois que cela sera nécessaire.

Je Suis, simplement, Je Suis et Je ne cherche rien, Je Suis et Je Me permets de ressentir à chaque instant, même si Je ne ressens rien, Je Me permets d’être là et de ressentir à chaque instant en ouverture de ce qui peut M’être amené comme insufflation lorsque c’est nécessaire, lorsqu’il y a une réponse qui doit être émise, lorsque Je dois être guidée, entre temps, Je Suis, simplement. »…

C’est ce que Vous avez Tous de la difficulté à vivre, à Vous permettre, à comprendre. Cela Vous dépasse encore quelque peu, pour d’Autres ça les dépasse complètement, pour d’Autres encore, Ils le vivent, mais pas en permanence. Et il en est ainsi pour le moment.

-  Avélah  : EIO Yosuel

……...Pause……….

-  Hévoharaeth  : Hévoharaeth Je Suis, Hévoharaeth Je M’exprime, Je M’avance, ressentez…….

Vous ne pouvez pas perdurer dans certains éléments interactifs qui contrarient, pour Ceux qui décident de vivre pleinement ce qu’Ils ont à cœur de vivre en Eux, et Je dis bien en Eux. Oubliez tout ce qui est à l’extérieur, cela sert l’Ensemble pour tous Ceux qui n’ont pas encore décidé de s’éveiller à ce qu’Ils Sont de toute éternité.

Pour Vous maintenant, c’est différent, c’est en Vous que cela se passe et Vous pouvez maintenant, en l’instant-même, transmuter une énergie résiduelle, une énergie fulgurante qui Vous empêche d’accéder à la toute Puissance en Vous. Chacune est concernée et Ceux qui liront ou écouteront cette session, le sont également, à un niveau moindre, car ce qui se passe en l’instant, en votre regroupement est bien plus puissant, puisque Nous pouvons accéder en Chacun au travers de Yawaeh et de Maaweh .

Alors Nous pouvons Vous impulser ce qui peut être transcendé en l’instant, réajusté…….

Puissance effective en l’instant…..

Puissance ramenée à sa juste présence en Vous…..

Puissance de toute éternité rééquilibrée…...

Puissance dans le « Je Suis » non effectif en Vous, réajusté….

Réajustement effectif…..

Réajustement en cours dans les interdifférentiels où résident encore certaines énergies et surtout une puissante émulsion qui Vous empêche d’accéder à ce que Vous avez à cœur maintenant de pouvoir être en ouverture en Vous à la connexion…….

Puissance réajustée dans tous ces interdifférentiels….

Émulsion dissoute en l’instant…..

Et il en est ainsi mes Amis. EIO à Vous !

-  Tous  : EIO à Toi Hévoharaeth  !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Méliayah  : J’avais une question dans le même registre que Mélanalayah , mais sans le côté rebelle. Pour Moi, c’était une question de portes et ça fait un moment que beaucoup de choses bougent, ça va de mieux en mieux, Je n’ai plus aucune inquiétude, c’est wouaouhhh, mais J’allais demander : combien de portes y a-t-il encore ?

-  Yawaeh  : Ca, Tu n’auras jamais la réponse !

-  Méliayah  : Et le deuxième lien, c’est le côté inflammatoire et ça fait deux jours que J’avais un petit peu mal… Pour faire simple, J’avais deux doigts qui enflaient et avec l’intervention d’ Hévoharaeth , et maintenant ça va !

-  Yawaeh  : C’est là que Vous pouvez ressentir qu’en réalité, tout ce que vit un Être concerne l’Ensemble et que ce qui est amené à être intégré, dépassé, libéré se fait en l’instant, en Chacun et ensemble en même temps…

-  Yosuel  : Mon Amie, sois-Toi……ne Te cherche plus, Présence effective, joie d’Être à chaque instant, et lorsque quelque chose se présente, pose-Toi… : - « Je l’accepte, ce n’est pas ce que Je Suis, Je l’intègre, Je le dépasse, Je respire profondément ….et Je Vous laisse œuvrer à travers Moi pour M’aider dans cette intégration et Je M’honore pour cette prise de conscience, pour cette élévation en Moi, pour Me permettre d’être encore un peu plus en Conscience. »…

Mon Amie, sois-Toi à chaque instant, ne T’en fais pas pour tout ce qui se passe, ne T’investis dans rien. Le plus bel investissement que Tu puisses faire c’est d’avoir de la compassion pour tout, pour Tous, c’est d’expanser ton Amour et ta Lumière et de rester Toi, en Amour de Toi-même et de « Tout ce qui Est » et de rayonner. C’est la plus belle chose que Vous puissiez faire pour l’Ensemble, et en même temps, toujours ressentir cette Présence effective, cet Amour en Vous et de ne plus imaginer quoi que ce soit, de ne plus fabuler, de ne plus rien interpréter… : - « En ma Présence Je Suis, et en ma Présence, graduellement Je peux ressentir, toujours de plus en plus subtilement ce qu’est la réalité, la vérité, sans ne plus rien interpréter. »… Et il en est ainsi !

-  Méliayah  : Yosuel merci !

- Yawaeh : Au fur et à mesure qu’Ils M’ont amené à ressentir des choses, Je faisais wouahhhh et puis J’interprétais dans une case, voilà, c’est une certaine vérité, puis après Ils Me faisaient ressentir encore quelque chose, wouahhhh et puis Je mettais encore dans une case et J’interprétais selon ce qu’il M’avait été amené à ressentir ou à dire ou à comprendre, et c’est comme ça qu’on se forge des compréhensions par rapport à ce que l’on croit qui Nous a été dit et fait ressentir, en se servant de ce que l’on a interprété dans ces différentes cases, jusqu’au jour où vraiment Ils M’ont amenée à ressentir que tout était bien au-delà de tout ce que l’on pouvait interpréter par rapport à ce qu’Ils Nous disent, ou qu’Ils Nous font ressentir et là, J’ai fait exploser toutes mes cases, et quand Ils Me font ressentir quelque chose de puissant de ce qui est encore une vérité allant au-delà, Je ressens, et Je reste dans ce rien qui n’en est pas un, ouverte à l’infini, sans ne plus rien interpréter, ni imaginer, ni Me servir de ci ou de ça.

C’est vivre ensuite dans cet instant présent, et Vous verrez qu’à un moment donné c’est encore bien au-delà de cet instant présent, vivre dans cette permanence, au-delà de la permanence, l’ouverture à tous les possibles en étant en Amour de Soi-même, de « Tout ce qui Est », sans ne plus rien limiter, sans ne plus rien interpréter, mais c’est quelque chose de grandiose et dans ce rien qui n’en est pas un, « Je Suis ». Et J’échange avec tous les Maîtres qui ont à cœur d’échanger et toujours en ouverture infini sur ce qui Est.

-  Yosuel  : Et il en est ainsi mon Amie !

……...Pause……….

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Amarayah  : J’avais les vertèbres soudées d’un côté qui est pincé, au début Yosuel M’avait dit pourquoi Je M’étais fait ça à 17 ans et un jour ça a craqué et J’ai dit : c’est bien, c’est parfait, ça va se décoincer. Mercredi, lors d’un soin avec Odile , Elle a posé la main et alors après J’ai senti ma tête comme lorsque Tu as une minerve, Tu n’as plus de muscles, et c’est normal depuis que J’ai 17 ans. Donc J’ai retrouvé la souplesse et Je suis hyper contente, Je voulais juste savoir si la douleur qui restait c’était normal, parce que ma tête, ça fait très longtemps qu’elle ne bouge pas et ça recommence à bouger, à s’activer, donc dans ce cas-là, c’est nickel, il n’y a pas de souci ou est-ce qu’il reste…parce qu’à la base il Me reste toujours quelque chose qui brûle ou est-ce qu’il reste un truc que Je n’ai pas dépassé ? C’est juste ça…

-  Yawaeh  : Donc permets-Toi de ressentir sans mental, surtout sans rechercher quoi que ce soit, ressentir dans la connexion…

-  Yosuel  : Mon Amie, bien des choses se sont dénouées, bien des choses sont en restructuration, mais il Te reste des résiduels. N’en aie pas peur, persévère, Nous Nous activons, Nous T’impulsons tout ce que Tu es à même de ressentir, mais en même temps, il Te faut cheminer en Toi, il Te faut Te permettre d’Être et surtout de ne plus Te chercher, de ne plus avoir peur de ce que Tu Es, de ne plus avoir peur que rien ne bougera pour Toi, de ne plus avoir peur que Tu ne puisses pas T’articuler dans le sens où Tu puisses vivre pour Toi, sans ne plus courber l’échine, sans ne plus Te permettre de Te tourner dans tous les sens et surtout de ne pas pouvoir comprendre ce que Tu es à même de ressentir en Toi et de pouvoir enfin laisser le flux et le reflux circuler en Toi, comme une pompe énergétique où plus rien ne se bloquera… : - « Je n’ai pas encore la certitude que si Je Me permets de M’articuler en totalité, tout pourra retrouver sa mobilité, tout pourra Me revenir, tout pourra à nouveau être dans la joie, que Je puisse vivre tout ce que J’ai à cœur de vivre, sans que plus rien ne M’empêche enfin de vivre ce que J’ai à cœur de vivre. »…

Cela se situe à ce niveau-là, parce que Tu T’es bloqué le fait de pouvoir vivre pour Toi parce que Tu dois répondre aux exigences des Autres, parce que Tu dois courber l’échine, parce que Tu dois être respectueuse de Ceux qui émettent des choses, même dans le pouvoir… : - « Parce qu’Ils sont mes aînés, parce qu’Ils sont mes Parents, parce qu’Ils appartiennent à un certaine hiérarchie, parce qu’Ils sont des Anciens, parce qu’Ils ont un savoir, et maintenant Je sais que tout ça, c’est une forme d’enfermement que Je n’ai plus à Me bloquer par rapport à Qui que ce soit et que Je peux enfin Me tourner dans tous les sens, dans la joie de vivre ce que Moi J’ai envie de vivre, quel que soit le sens dans lequel Je Me tourne. Tout est joie pour Moi, tout Me correspond et plus rien ne Me bloque. »… Et il en est ainsi ma chère Amie !

Persévère à être Toi, permets-Toi d’être Toi, et graduellement, si Tu Te permets de ressentir de plus en plus ce que Tu Es en Toi, si Tu Te permets de ressentir comment ta biologie peut à nouveau s’exprimer dans ce que Nous venons de Vous faire ressentir auprès de cette chère Mélanalayah et auprès de cette chère Avélah , à Toi de réécouter et de passer tous les jours un moment à ressentir en Toi, alors à un moment donné, ce sera comme une évidence, une évidence de ce que Tu peux vivre pour Toi, une évidence de ce que tes cellules peuvent émettre dans la pleine Lumière en Toi que Tu permets qu’Elle s’exprime, et Je n’irai pas plus loin pour le moment. Et il en est ainsi.

-  Amarayah  : Merci !

……...Pause……….

-  Yosuel  : Mes Amies, mes chères Amies, Je vais clôturer cette session. Elle a été d’une grande puissance. Chacun a reçu à sa mesure, il y a eu une élévation de Conscience, il y a eu des réajustements, et tout tourne autour des mêmes problématiques, alors que tout trouve sa résolution en l’instant, dans ce qui est la Puissance de la Lumière que Vous permettez qu’Elle puisse s’exprimer en Vous. Tout a été dit, ressenti, à Vous de vivre chaque instant ce que Vous Êtes, et Nous sommes là et Nous serons là à chaque instant. Et il en est ainsi.

Oh Be Ahn les Amies, EIO à Vous !

-  Tous  : Oh Be Ahn à Toi Yosuel  ! EIO à Toi… EIO à Toi Yawaeh  !

-  Yawaeh  : EIO à Vous !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : Mélanalayah

Merci de tout cœur à Toi Mélanalayah pour la transcription de cette session Questions-réponses à Mirabel et Blacons du 26/05/2019.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi