Medidetente - Se retrouver
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcription des sessions d’échanges interactifs pour tous les (...) > Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons (...)

Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons du 10/04/2016

dimanche 22 mai 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements

à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 10 avril 2016

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Yawaeh

=> Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller……… Être Soi, en Soi, Présence…..

Nous prenons une profonde et lente respiration en Conscience ….et Nous expirons très, très lentement….. Présence… Présence à Soi dans l’instant présent….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience ….et Nous expirons très, très lentement…. Être, simplement….. Présence, sans penser……..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en Conscience….et Nous expirons très, très lentement….. Présence en Soi……..

J’ai à cœur de Vous dire que notre Ami Raoul a eu, par Yosuel , le nom-chant de l’Emulsion qui œuvre à travers Lui, qui est Navoael .

-  Yosuel  : Je Suis, Yosuel Je Suis et Je Vous salue. Vous avez été guidés pour que le moment venu, et le moment venu est cette période où Vous puissiez Vous retrouver, Vous retrouver à ce que Vous Êtes.

Alors mes Amis, ceci pour Vous dire n’ayez plus peur de ce que Vous Êtes, ne tombez plus dans les pièges qui se déploient actuellement. Affirmez-Vous et soyez pleinement Vous, en Vous. Ne donnez surtout pas de crédit à tout ce qui pourrait émerger d’une façon ou d’une autre et Vous déstabiliser, car c’est ce que l’on veut de Vous pour que Vous ne Vous réalisiez pas. Et il fallait que cela soit dit.

Maintenant Je Me prête à vos questions, qui comme Vous le savez ne doivent concerner que Vous-mêmes, que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’Être Vous.

-  Yawaeh  : Une question ?.....

-  Sylvie  : J’en aurai trois, si c’est possible. La première c’est une constatation que J’ai faite. Dans l’entreprise où Je suis depuis 2014, depuis janvier 2014, Je rencontre des Gens qui sont des sosies de Personnes que Je connais, qui sont soit des Amis, soit des Gens de ma Famille. De toute ma vie, Je n’ai jamais eu à vivre ça. Alors c’est une question de curiosité, est-ce que ce sont des clins d’œil ? Et Je ne sais pas, juste deux exemples, au service informatique, il y avait deux Garçons, deux Hommes qui s’appelaient, Ils ne sont plus là, Mikael et Alexandre . Ce sont les prénoms de mes Garçons et le Mikael en question ressemble comme deux gouttes d’eau physiquement à mon fils Mikael . Il y avait un Directeur des opérations qui ressemblait à mon Cousin, mais, voilà ! Alors ça c’est accumulé, et là Je Me dis : qu’est-ce que Je dois comprendre ou qu’est-ce que J’ai à comprendre ? Est-ce que ce sont simplement des clins d’œil pour Me sécuriser ou Je ne sais pas…

-  Yawaeh  : Alors Je Vous rappelle qu’à chaque question, Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux. Il en va de même pour Ceux qui liront ou entendront cette session, car cela Nous concerne à tous les niveaux et cela Nous permet de dépasser bien des choses Nous concernant.

-  Yosuel  : Alors ma chère Amie, il y a deux choses, la première, c’est que Tu dois Te libérer définitivement de toute croyance en ce que les Humains sont des Êtres uniques issus de l’accouplement d’un Homme et d’une Femme. Ce que Vous devez comprendre, c’est que votre biologie est en réalité ce que Vous avez mutée à un moment donné, et c’est ce qui a amené à pouvoir Vous reproduire mais plus dans les conditions préalablement établies.

Cette reproduction n’est pas une ressemblance unique, mais une transmission d’une grande partie de votre structure méta-morphologique d’où en résulte une similitude entre plusieurs Êtres. Maintenant, cela est aussi dû au fait que Vous n’êtes pas issus, comme Vous le croyez, à une seule reproduction, mais à la reproduction de ce qui Vous a été amené pour que Vous soyez dans l’exacte interprétation de tout ce que cette Humanité devait représenter et qui a déjà été reproduit dans bien des Univers. C’est ainsi que tout est reproduit pour que tout puisse être, en quelque sorte, une forme de vie adaptée dans bien des réalités.

Ces similitudes que Tu appelles sosies sont en réalité une façon de T’amener à ne plus croire que Vous êtes uniques physiquement, et qu’en cela Tu devais accepter que Tu puisses Toi aussi être physiquement une autre expression de ton apparence, et il en va aussi pour tes Enfants biologiques qui ne sont pas de ton appartenance ou n’appartiennent pas à une Descendance quelle qu’Elle soit, mais que tous les Êtres sont issus d’une même souche mais avec des différences selon ce que Vous avez été issus d’un organisme ou d’un autre.

La deuxième chose, c’est que Tu ne dois plus Te croire attachée à des Êtres, mais comprendre qu’il y a une multitude de façons de vivre pour chaque Emanescence, et pas seulement sur ce plan terrestre. Et Nous y reviendrons.

-  Sylvie  : Merci. La deuxième question, c’est par rapport à mes pieds. J’ai toujours ma jambe gauche qui est pleine d’eau, et pendant ce mois qui vient de se passer, qui a été un mois physique très intense, J’ai des douleurs qui ne M’arrivaient jamais, J’ai des douleurs dans les deux pieds, et Je Me suis tapée il y a plusieurs mois, ces deux orteils là, à droite, et là, dans la semaine, Je Me suis tapée les deux mêmes orteils à gauche, et la nuit avant de M’endormir, J’ai peut-être une demi-heure, une heure, deux heures où J’ai des douleurs. Donc Je voulais comprendre s’il y a quelque chose sur lequel Je dois travailler.

-  Yosuel  : Alors mon Amie, il Te faut accepter qu’il ne faut plus Te faire de soucis quant à toutes tes peines matérielles, mais d’aller au-delà de tout ce que Tu retiens. Tu peux vivre autre chose et autrement en Te permettant d’être de plus en plus en Conscience, d’être de plus en plus en ouverture et Te laisser insuffler ce que Tu es à même de vivre sans T’identifier à tout ce que Tu as vécu, mais surtout à tout ce que Tu recherches, encore une fois, sans tout ce que les Autres vivent et émettent.

Tout peut être fait à une certaine mesure dans la légèreté, dans la fluidité, sans Te sentir dans l’obligation que les choses doivent absolument être faites dans un temps imparti, car sinon Tu ne Te respectes pas, Tu ne T’octroies pas du temps pour Toi et Tu Te sens dans l’obligation d’être comme les choses doivent être faites, selon tes principes, selon un mode de vie que l’on Vous a inculqué. Vis toutes choses en l’instant, dans la joie, dans l’Amour sans Te contraindre à tout ce que Tu crois que Tu dois faire sans T’écouter.

Prends du temps pour Toi, prends du temps pour Te poser, prends du temps pour vivre autre chose que toutes les obligations où les choses doivent être mises en place, prendre leur point d’ancrage, se stabiliser et ne plus bouger. Il est temps de vivre autrement, il est temps de vivre avec plus de légèreté, sans se focaliser sur des conventions, sur un système de croyances et sur ce qui est établi qui doit être d’une certaine façon, comme dans toutes vos maisons. Vivez le changement dans la joie et lâchez toutes vos obligations.

Cessez d’être conformes, conformes à tout point de vue, conformes dans une certaine rigidité. Accepte maintenant de vivre pour Toi. Ne Te fais plus de soucis quant à ce que Tu Es, accepte le changement. Ne Te préoccupe pas de ce que fait Raoul ou ne fait pas. Laisse-Le être, laisse-Le vivre ce qu’Il a à vivre, sans Lui permettre d’avoir ses petites fantaisies, ses façons d’être, ses manières. Cesse de Le contrôler, car c’est ton propre contrôle que Tu actionnes, contrôle envers Toi-même, contrôle dans une rigidité que Tu as de la difficulté à lâcher.

Permets-Toi pour Toi d’être un peu plus dans l’originalité, permets-Toi de vivre des choses que Tu as à cœur de vivre mais que Tu ne Te permettais pas de vivre, permets Toi de vivre avec moins de rigidité, même si cela demande un petit laisser-aller, et dans ce laisser-aller Tu trouveras une autre façon d’Être qui Te correspondra bien mieux, et ne Te fais pas de soucis pour ce que les Autres pourraient penser, mais permets-Toi simplement de vivre pour Toi.

Maintenant accepte que Tu puisses T’ouvrir à autre chose que ce que Tu avais l’habitude d’œuvrer, et ouvre-Toi à de nouvelles perceptions de ce qui peut se faire maintenant. Ressens ce que Tu es à même maintenant de ressentir et qui va T’amener à concevoir les choses autrement, mais toujours dans ce qui Te correspond

Ressens… : - «  « Je Suis », et en Moi Je Me permets de ressentir ce que Je suis à même de vivre en ressentant ce que Moi Je ressens pour Moi.  »…

Ne Te mets plus de contraintes, en Toi, Tu Es, en Toi les choses sont en train de changer, en Toi, Tu vas vers le nouveau, et surtout Tu n’as plus à Te croire dans certaines obligations, quel que soit ce que Tu pratiques. Permets-Toi d’aller toujours au-delà de ce que Tu vis dans l’instant, et d’aller au-delà de tout ce Tu faisais pour être comme on attendait que Tu sois. Accorde-Toi de vivre pour Toi, accorde-Toi d’être ce que Tu as envie d’Être et va au-delà de toutes conformités, de tout ce qui se dit, de tout ce qu’il faut faire ou ne pas faire.

-  Sylvie  : Merci. Le dernier point, c’est par rapport à quelque chose que parfois Raoul Me fait vivre et que J’ai du mal à dépasser. Quand Je rentre à la maison, depuis peu, depuis que Nous sommes dans cette nouvelle maison, du fait du déménagement Raoul est fatigué et donc Moi Je rentre avec la joie de rentrer et de retrouver Raoul , Il M’accueille, sa jovialité et puis quelques instants après, Raoul Me montre un autre visage de Celui où Il est fatigué, ou alors Il a mal aux jambes, Il a plus de jambes, et c’est là où Je déconne, là où ça ne va plus et que Je ne peux pas M’empêcher de Lui faire une réflexion en Lui disant : mais Tu crois que c’est sympa pour Moi, Je sais que Tu ne Me fais pas la tête, mais c’est comme si Tu Me faisais la tête. Je sais qu’Il ne fait pas la tête, mais c’est qu’Il est dans sa fatigue, alors que Moi J’aspire à…. bien sûr, Je vois les attentes que J’ai, Je les projette : ah Il va M’accueillir et ça va être la joie et on va être heureux tous les deux…patati patata…et ça par moment, J’ai du mal à le dépasser…voilà !

-  Yosuel  : Sois-Toi, et vis maintenant dans la joie de vivre sans ne plus Te contraindre à quoi que ce soit, et octroie-Toi ce que Toi Tu as à cœur de vivre sans Te restreindre, sans Te sentir dans certaines obligations et bien sûr sans attente de Qui que ce soit, parce que Toi-même, Tu n’arrives pas à être pleinement Toi, à vivre pour Toi.

-  Yawaeh  : Je Te vois réellement dans un autre contexte de ce que Tu vis encore. Sylvie arrive en voiture chez Elle dans la joie de rentrer, Elle rentre, se déshabille, jette ses affaires en vrac sur le canapé, Elle se fait couler un bain chaud et puis en peignoir Elle se met sur la terrasse, se fait dorer au soleil parce qu’il fait encore beau, Elle vit, Elle se sent Elle… Voilà… Elle se permet d’Être, et même si l’Autre n’est pas Lui, Elle Lui adresse de tendres embrassades et s’Il est en demande qu’Il accepte de s’exprimer au travers de ce qu’Il vit, mais sans qu’Elle prenne quoi que ce soit sur Elle.

-  Sylvie  : C’est tout à fait juste !

-  Yawaeh  : Permets-Toi d’aller au-delà du conventionnel, d’être bien plus dans la légèreté, la fluidité, la joie d’Être, et se permettre de se retrouver dans la détente, le bien-être, surtout après une journée dans une activité où les énergies ne sont pas toujours légères.

-  Sylvie  : Oui, et J’en meurs d’envie de ça !

-  Yawaeh  : Eh bien, permets-Toi-le, vis enfin pour Toi !

-  Sylvie  : Ça va changer !

-  Yawaeh  : Ça Nous concerne tous !

-  Sylvie  : Merci ! Merci, merci !

-  Yawaeh  : Une autre question ?…

-  Marie  : Pour Moi, c’est au niveau de mon nez, depuis très, très longtemps J’ai vraiment la sensation d’avoir une tension très importante à l’intérieur et parfois quand J’en ai conscience, J’arrive à lâcher et elle revient systématiquement et en plus Je sens qu’Elle M’épuise au niveau de la respiration, au niveau de plein de choses en même temps, tout mon dos, ma nuque et J’ai vraiment la sensation que tout ça, c’est lié…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as de la difficulté à T’accorder de vivre pleinement pour Toi, parce que si Tu sais que Tu respires la vie comme Tu as envie de la respirer, il y aura des retours inconditionnels de la part de ton Compagnon de vie, de tes Proches et de bien d’autres Êtres. Et si Tu Les laissais être, et si Tu Te permettais d’être Toi, et si Tu acceptais enfin que Tu puisses vivre sans Te sentir dans l’obligation de correspondre à ce que l’on attend de Toi.

Accepte d’aller au-delà de toutes les conventions, de tous les préjugés et de ce qui s’est toujours fait. Montre Toi, Toi, en étant ce que Tu Es, naturelle, dans la joie. Tu dois accepter que l’on puisse T’accepter comme Tu Es, et bien sûr de ne plus croire que l’On puisse Te fustiger si Tu Te permets d’Être et de le vivre.

Alors cesse de croire que Tu seras toujours fustigée. Accepte que les Autres ont à dépasser ce que Eux Ils ne se permettent pas de dépasser et qu’Ils peuvent aussi faire le choix de se retrouver et d’aller au-delà de tout ce qu’Ils vivent. Cesse de rentrer dans le jeu des Autres, accorde-Toi de plus en plus d’Être Toi, en Toi, Présence, sans ne plus Te retourner sur ton passé, sans ne plus être conforme à ce que l’on attend de Toi, sans ne plus Te jouer à Toi-même par rapport à ce que Tu crois que les Autres vont réagir. Ne préjuge plus de rien ! Sois pleinement Toi, en Conscience, Présence.

Ressens qu’en Toi, il y a une interaction au niveau de tes cellules et de l’eau de ton corps, et qu’en cela en leur cœur Cristallin la résonance avec la Puissance qui se déploie permet un rééquilibrage subséquent……..

En l’instant, permets que tout puisse être en résonance avec la Puissance que Nous déployons en l’instant……..

Sois ce que Tu Es, et ne laisse plus tes pensées suggestives T’emmener dans des inconsidérations qui se répercutent en ton corps.

-  Marie  : Merci.

-  Yawaeh  : Une question ?……

-  Marie  : J’ai une question qui est liée à Christian , pas simple. Depuis plusieurs années, Je ne peux plus faire l’amour avec Lui et J’ai le sentiment que ça vient de Moi. Il y a quelque chose comme une répulsion, quelque chose…J’ai une attente, une attente de quelque chose de nouveau chaque fois, et en fait J’ai toujours l’impression de revenir toujours à la même chose, que c’est un lieu qui Me ferme, que Je ne retrouve pas cette joie, cette plénitude, voilà… Je ne sais pas quoi faire avec ça…

-  Yawaeh  : Tu Te laisses aller en Toi…. Surtout ne cherche pas, ne cherche pas à comprendre, pas de mental. Tu es dans l’acceptation et Tu laisses émerger ce qui doit l’être.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu souffres d’un manque d’Amour de Toi-même, ce manque d’Amour de Toi-même est lié à la non-satisfaction que cette vie T’apporte. Tu as vécu beaucoup de frustrations, ces frustrations sont ancrées en Toi comme des interdits à toute jouissance, à tout plaisir pour Soi-même… : - «  Je ne peux pas trouver la jouissance et le plaisir pour Moi-même parce que Je ne suis jamais satisfaite de ce que Je peux vivre et de toute situation à tout moment. Je suis trop en attente de quelque chose qui M’amènerait toujours dans une satisfaction allant au-delà de ce que Moi-même Je ne Me permets pas d’être pleinement. Alors Il Me faut toujours autre chose, d’autres sensations. Il Me faut quelque chose que Je cherche encore et encore . »…

Accepte de ne plus Te fustiger et d’être plus dans l’acceptation de Toi-même… : - «  Suis-Je à même de pouvoir vivre pour Moi ? Suis-Je à même de vivre autrement que ce que Je vis ? Et qu’est-ce que J’attends de la vie ?  »…

Tu as besoin de Te retrouver et de ressentir qu’en Toi tout peut être ressenti et vécu selon ce que Tu es à même de ressentir de ce que Tu Es en réalité… : - «  Je peux Être Moi sans Me chercher à travers l’Autre, mais vivre dans la joie intérieure, en Amour de Moi-même, dans la joie en chaque instant afin que Je vives pleinement tout ce que J’ai à cœur de vivre sans Me fustiger à tout instant, sans que J’ai à Me chercher imperturbablement dans tout ce que Je recherche encore et encore dans la non-satisfaction de la vie. J’accepte enfin de vivre pour Moi dans la joie d’Être, dans la joie de vivre et d’accueillir la vie à chaque instant.  »…

Accepte d’aller au-delà de tout ce que Tu as vécu sans ne plus jamais Te retourner, et surtout sans ne plus Te chercher dans tout ce qui s’est passé………

Ressens en Toi que Tu puisses être pleinement Toi, dans la joie d’Être, et toujours en l’instant… : - «  Je ne Me crois plus comme un Être qu’on rejette, qu’on n’apprécie pas, un Être qui ne peut pas être aimé. J’accepte enfin de Me regarder autrement, Je ne Me fustige plus. Je ne Me crois plus une personne qui n’a pas d’intérêt, qui ne peut pas plaire, que l’on ne peut pas aimer. J’ai toujours cru qu’en étant pleinement Moi on puisse Me contrôler. J’ai toujours eu peur de plaire et que l’on Me considère comme Moi, Je ne Me considère pas. Je M’ouvre enfin à ce que « Je Suis » et Je cesse de Me jouer à Moi-même, Je M’ouvre à la vie et Je Me permets de vivre pleinement cette vie comme J’ai envie de la vivre.  »…

-  Yawaeh  : Une question ? ………

-  Sylvie  : Quand Marie a posé cette question, au fur et à mesure que Yosuel parlait, Je Me suis mis à avoir une douleur qui est partie sous l’aisselle jusqu’à la main, que Je connais de temps en temps depuis le déménagement, et là ma main gauche était complètement engourdie…

-  Yosuel  : Tu as ressentis tout ce que Tu n’as plus à vivre, et surtout tout ce que Tu n’as plus à maintenir, alors accepte enfin de vivre pour Toi sans ne plus Te croire dans l’incapacité de vivre autre chose que ce que Tu contrains de vivre.

Lâche tes retenues, lâche tes peurs, lâche tes contraintes et ouvre-Toi à Toi-même. Sois-Toi et ne Te retourne plus sur ton passé… : - «  En l’instant, Je Me retrouve… En l’instant, Je Me permets de ressentir qu’en Amour de Moi-même Je peux Être et vivre chaque instant dans ce que J’ai à cœur de vivre . »…

Ressens en Toi combien toutes tes cellules et l’eau de ton corps peuvent répondre à ce que Tu émets, et en cela Il te faut alors prendre conscience que tout ce que Tu émets, le corps est à même de le ressentir….. et c’est ainsi.

-  Sylvie  : Merci.

-  Yawaeh  : Une autre question ?……

-  Navoael  : Alors hier, Je n’étais pas encore Navoael

-  Yosuel  : Tu l’as toujours été mon Ami !

-  Navoael  : Je l’ai toujours été et Je ne le savais pas ! Hier Je disais que J’étais une Particule de quelque chose d’infime qui vient de « la Source » et J’ai même osé dire : «  Je Suis de la même matière que Yosuel  », Tu Te rappelles, J’ai dit ça ! Une énergie… Je ne suis pas dans les mots justes… Et là, Je voudrai retourner dans cet état de grâce que J’ai perçu, que Je n’ai pas totalement perdu, mais Je sais que Je peux être dévoré par des limitations, des doutes, voilà… Et J’ai entendu des réponses données à Marie , données à Sylvie et Je Me suis dit que Je pourrai Me dispenser de poser ma question et Je la pose quand même, parce que… Je n’ai pas le droit de réussir, ce serait trop beau que Je réussisse ou ceci, ou cela…c’est pas pour Moi, c’est trop beau pour Moi, J’ai pas le droit, voilà, ou bien… Et J’ai libéré des choses, mais voilà… Et quand Sylvie a parlé un peu de son surpoids, Je Me disais J’ai un peu de ventre moi aussi que Je voudrai voir partir…non mais il n’y a pas de limite quoi…

-  Yawaeh  : Donc Tu ressens, Tu es dans l’acceptation et le dépassement….

-  Yosuel  : Mon Ami, Tu Te joues à Toi-même, et comme Tu aimes bien Te jouer à Toi-même… : - «  Il faut bien que Je Me fustige parce qu’il y a un petite partie de Moi qui ne s’accepte pas, qui ne veut pas se voir, et même qui se rejette.  »…et en même temps Tu n’acceptes pas ce que parfois Tu Te permets de ressentir… : - «  Je peux réussir, avoir du succès.  »…mais ça, c’est la partie de l’égo, parce que la partie en Toi qui effectivement peut vivre de belles créations, peut réussir, peut s’attirer tout ce que Tu as envie de vivre, Tu ne le conçois pas par manque d’Amour de Toi-même.

Un Être qui est en Amour de Lui-même se permet de ressentir qu’Il est à même de créer sa réalité en ressentant en Lui ce qu’Il a à cœur de vivre sans ne plus se chercher dans quoi que ce soit, mais véritablement ressentir que tout est déjà sa réalité.

Si Vous cessiez de Vous mettre toutes les barrières possibles et inimaginables dues à tout ce que l’Humain a cru. Dans tous les sens, l’Être se jouait à Lui-même, l’Être n’est pas en Amour de Lui-même, l’Être ne comprend pas la Puissance qu’Il Est. Allez au-delà de tout ça, mes Amis ! Cessez de Vous poser des questions au niveau de l’Humain limité et conditionné. Acceptez enfin d’Être Vous, en Vous, en Amour de Vous-mêmes, en Conscience, dans la Puissance-même où tout peut être vécu autrement que tout ce que Vous avez vécu jusqu’à présent.

-  Navoael  : Comme la bulle dont Je parlais hier, cette partie d’Emanescence qui était là, qui était inattaquable, qui avait totale confiance en Elle, qui ne pouvait pas être maltraitée…voilà. Elle était là dans sa toute Puissance, dans son rayonnement. Elle était juste, Elle était dans la Joie, dans la vie. Tout était beau, tout était simple, pur, puissant…

-  Yosuel  : Soyez, mes Amis, soyez-Vous, en Vous, en permanence. Et c’est ainsi pour le moment. Je vais clôturer cette session qui Vous a permis d’aller bien au-delà de là où Vous en étiez et de comprendre en profondeur ce qui Vous empêche encore d’être Vous-mêmes, et surtout d’être en conscience de ce qui Vous empêche de vivre pleinement cette vie dans la joie de vivre, dans la joie d’Être, dans la joie de chaque instant où tout peut être transcendé, transmuté et vécu autrement. Et il fallait que cela soit dit !

-  Navoael  : Et entendu !

-  Yosuel  : Surtout ressenti, et Nous Vous y amenons progressivement. Et c’est ainsi pour le moment.

-  Navoael  : Nous sommes honorés !

-  Tous  : Merci, Namasté Yosuel .

*************

Transcription : MaAna

Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons le 10/04/2016.

Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi